- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeja V.Branwen
"Draco dormiens nunquam titillandus"

avatar

Messages : 29
Points rp : 2285
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 29
Localisation : Cherchez en Mannheim

MessageSujet: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Mer 26 Sep 2012 - 16:57

Maeja Verdandi Branwen
 
~ Âge : 27 ans
~ Date et lieu de naissance : 3 août 1970 à Londres
~ Activité : Postulante professeur de runes
~ Célébrité de l'avatar : Katee Sackhoff
~ Votre ancienne maison à Poudlard : Serpentard
~ Particularité : /
~ Baguette: Bois d'olivier, 35cm et ventricule de cœur de dragon

~ Notes aux BUSE ~
Astronomie : O
Botanique : A
DCFM : O
Histoire de la Magie : D
Métamorphose : A
Potions : E
Sortilèges : O
Etudes des runes : O
Etude des moldus : O
~ Notes aux ASPIC ~
Astronomie : E
DCFM : O
Potions : E
Sortilèges : O
Etudes des runes : O

~ Description du Physique ~
Son physique exprime bien ses origines des pays du nord. C'est une jeune femme blonde, au teins pale dont seul les yeux noisette cassent le stéréotype. Un visage plutôt anguleux pour un corps mince est musclé, Maeja est le genre de personne à se tenir en forme. Pour elle, la magie ne peut etre exprimée à son idéal que dans un corps parfaitement entraîné et équilibré. Elle n'est pas d'une très grande taille, elle reste relativement moyenne, mais possède en revanche une musculature non négligeable, tout en restant harmonieux, forte mais sans être une boule de muscle qui n'a plus rien de féminin. Si elle pratique pas mal de sports, principalement de combat, elle a aussi cette part de féminité, pas toujours bien montrée. Au naturel, elle garde ses cheveux détachés, pas toujours bien démêles d'ailleurs, son visage exempt de maquillage, sauf dans les occasions spéciales.
Côté vestimentaire, elle est plus facilement influencée par la mode moldue, principalement pour les pantalons, qu'elle trouve bien plus pratique. Même quand elle porte une robe typiquement sorcière, elle garde un vêtement en dessous, elle ne se sent pas à son aise sinon. On l'aura donc compris, elle favorise le pratique à l’esthétique, le noir, le gris et le vert sombre sont les couleurs qu'elle porte le mieux.
~ Description du Caractère ~
C'est bien ici que tout se joue. En effet, Maeja se caractérise par une personnalité bien marquée et pas toujours facile à vivre. Idéaliste et énergique, elle est avant tout une grande tête de mule, entêtée au-delà du raisonnable, ne reculant devant rien pour attendre ce qu'elle veut. C'est d'ailleurs ce trait de caractère, bien présent déjà quand elle était enfant, qui l'avait orientée vers Serpentard. Elle est également intransigeante, quand elle est amenée à diriger, elle est même invivable car ne laissant pas le droit à l’échec, surtout dans le cadre de ses activités d'auror. « Si tu doutes en face d'un ennemi, t'es mort » se plaisait-elle à dire aux petits nouveaux. Cependant, c'était précisément ce qui était appréciée chez ses collègues, ceux qu'elle formait se montraient particulièrement compétent. Cependant, c'est du côté des supérieurs que cela lui posa problème, en bonne tête dure, elle était également atrocement indisciplinée et surtout insubordonnée comme pas deux, faisant les choses à sa manière et tant pis si ça ne plaît pas. Elle a aussi tendance à se montrer impulsive et, dans le sentiment d'urgence, oublier toute prudence.
Mais si elle est également appréciée, c'est aussi pour sa nature profondément bonne, elle déteste l'injustice plus que tout, se battant pour la liberté et la dignité, elle serait prête à mourir pour ces valeurs s'il le fallait. Elle est également, en contrepartie de son intransigeance, une grande comique qui ne perd pas une occasion pour se marrer ou faire rire les autres. Son truc favori : les imitations. Encore quelque chose qui lui attira quelques problèmes. Bien que ne semblant pas vraiment sociable, elle ne repousse pas la compagnie pour autant et aime beaucoup passer sa soirée en groupe, à boire, à rire, à jouer. Au fond, elle aime beaucoup ceux avec qui elle passe du temps, même si elle ne le dit pas, elle le prouve par des gestes naturels, comme aller donner un coup de main ou prendre la défense de quelqu’un.
~ Famille et amitié ~
Maeja est une sang-melée, sa mère, Alexandra Keeleigh, est une moldue, historienne enseignant dans une école secondaire de Londres. Grande passionnée de civilisations nordique, c'est ce qui la rapprocha de Ludvig Branwen, originaire de Norvège, habitant Londres avec sa famille. Ils se rencontrèrent dans une université moldue ou elle le vit tout de suite diffèrent des autres, il ne semblait n'avoir jamais mis les pieds dans un college traditionnel. Ils commencèrent à sortir ensemble et, alors que cela devenait serieux entre eux, Ludvig lui révéla ce qu'il était : un sorcier. Loin de l'effrayer, la jeune femme ne fut que plus captivée et commencèrent à penser à fonder une famille.
Malheureusement, Ludvig disparu alors que Maeja n'était encore qu'une enfant, enlevé par une rafle de mangemorts, il ne revint jamais chez eux. Maeja resta fille unique.

~ Histoire ~
Parlons tout d'abord de son nom. Maeja, prénom du nord, trouvé par son père, sa mère voulut qu'elle ait le nom de la divinité Verdandi en deuxième prénom, en passionnée de mythologie. La gamine était dès le départ prédestinée à s’intéresser aux runes.

Elle vint au monde en été 1970. Il faut savoir que son père était originaire de Norvège, dont la famille s'était installée en Angleterre à l'époque ou Grindelwald menaçait de s'approcher des pays du nord-est. Elle baigna toute son enfance dans une atmosphère affectueuse, imprégnée de magie autant mythologique que réelle, très jeune déjà, elle connaissait bon nombres des mythes nordiques et légendes britanniques. Chez elle, c'était une enfant attentive bien qu'une petite chipie et tête de mule, ses yeux reflétant déjà une certaine malice.

Là ou ça se passait moins bien, c'était à l'école. Elle suivait une scolarité primaire classique, côtoyer des moldu ne lui posant évidement aucun problème, mais elle se mettait déjà ses professeurs à dos. S'il y avait une chose qu'elle n'aimait pas, c'était qu'on lui impose arbitrairement quelque chose, sans lui expliquer pourquoi. Les adultes, peu enclin à expliquer à une gamine le pourquoi de leurs décisions, eurent vite-fait de multiplier les devoirs supplémentaires, les punitions, et même des retenues. Sans compter les autres enfants pour qui il n'était pas normal de contredire les adultes.

Les choses s’aggravèrent à la mort de son père, alors que Maeja était âgée de huit ans. Elle devint encore plus agressive envers toute injustice depuis que son père avait été embarqué pour le seul tord d'avoir épousé une moldue. Ne parlant pas aux adultes de ce qui la préoccupait réellement, elle ne supporta pas non plus les regards condescendant des professeurs qui se rependaient à longueur de temps sur « cette pauvre petite qui a perdu son père », ne perdant jamais une occasion de le rappeler aux autres enfants. Comme elle n'en parlait pas, pas plus qu'elle ne pleurait, on la prit bientôt pour une sans cœur, sans comprendre qu'elle ne voulait simplement pas se donner en spectacle. Bientôt, certains enfants vinrent à la traiter de monstre, il devint fréquent quelle soit la cible de brutalités. Il n'était pas dans sa nature de se laisser faire, la coure de récréation fut son premier champ de bataille.

Son entrée à Poudlard fut pour elle un double soulagement. Déjà, Lord Voldemort avait disparu, ce qui était pour elle une douce revanche, compte-tenu de son ressentiment face à la mort de son père. Elle quittait son école primaire ou sa réputation d'orpheline violente la suivant, tenace. Rare sont les gens qui savaient ce qui s'était passé avant son entrée au collège, elle fut envoyée à Serpentard et apprécia le fait que, dans cette maison, on ne s'amuserait pas à insister sur son passé. On tenta bien de la brimer de par son sang-mêlée mais, ayant développé déjà une bonne force de caractère, elle en vint à se faire respecter sans qu'elle ait besoin de dénigrer sa mère, pour qui elle avait une grande affection. Elle différait des autres Serpentard, elle ne se prenait pas la tête avec la pureté du sang, ne regardait pas les autres de haut, elle était surtout connue pour sa capacité à rire de tout. L'humour noir, à défaut de la magie noire, devint sa spécialité.

Curieusement, elle n'eut pas beaucoup de problèmes à Poudlard avec ses profs, ils étaient là pour lui enseigner des choses passionnantes, pas refaire son éducation. Par ailleurs, quand on ne la dérangeait pas, elle restait relativement calme en cours, ne chahutant que pour des pitreries sans gravité comme déclencher une partie de frisbee en cours d'histoire de la magie. Le soir dans la salle commune, elle amusait la galerie avec des imitations de plus en plus fidèle de leurs profs. Ce fut également elle qui eut l'idée de détourner le matériel de potion pour tenter de fabriquer de l'alcool dans son dortoir, connaissant sa première cuite à l'age de 16 ans en testant ce dispositif avec ces amis. Tout naturellement, elle choisit en option études des runes, où elle excella, ainsi que étude des moldu, car, ayant la flemme de travailler une deuxième option, elle en choisit une où elle aurait des points faciles.

Quitter Poudlard fut cause de grande tristesse pour elle. Elle aimait les lieux, la magie qui imprégnait chacun de ses murs, sa maison de Serpentard dont elle appréciait cette fraternité un peu spéciale, subtile, peu avouée mais existante. Cette réputation qui faisait que les autres maisons leurs fichaient la paix, les professeurs qu'elle faisait enrager de temps à autre, elle regretterait ses années d'études. Ses résultats aux ASPICs lui permirent de s'inscrire comme apprentie auror, ce qui fut et resta pendant longtemps un sujet de boutade de la part de ses amis. Mais elle était fidèle à elle-même cela lui permettait de clamer haut et fort que non, tout les Serpentards ne sont pas des mangemorts potentiels et féru de magie noire. Elle brisa joyeusement cet a priori, fière de combattre pour la justice.

C'est une fois auror confirmée qu'elle commença à avoir des ennuis avec la hiérarchie, menant ses missions à sa guise, ne suivant pas toujours la procédure quand ça lui semblait superflu et moins efficace, elle se fichait des règles, pour elle l'important était le résultat. Pour les bureaucrates du ministère, surtout sous le gouvernement de Fudge, elle reçut plus d'un blâme. Seulement, elle était efficace, aussi elle conservait son poste, malgré des prise de bec quotidiennes avec ses responsables. Se montrant une pédagogue assez rude mais délivrant une excellente éducation sur le terrain, elle se découvrit un talent pour l'enseignement, ses élèves la maudissaient peut-être tant qu'ils étaient sous ses ordres, mais, une fois leur apprentissage terminé, venaient la remercier pour tout ce qu'elle leurs avait donné.

Puis des rumeurs annoncèrent le retour de Voldemort, Maeja voulu prendre pour ainsi dire la tête d'une petite équipe pour essayer d'aller étouffer la menace à sa source, on lui refusa l’autorisation de créer un groupe, lui rétorquant que le danger n'était pas réel. Cette année de dénégation fut celle qui marqua ses plus grands conflits avec l'organisation du ministère. Jusqu'au jour où elle fut confrontée à Fudge en personne, qu'elle traita de tous les noms. L'une des dernières action de l'ex-ministre qui savait qu'il ne resterait plus à son poste bien longtemps, fut de signer son licenciement.

Elle passa quelque temps à agir seule, sans grand impact, sans informations ni équipe avec elle, elle n'était qu'une opposante parmi bien d'autres. Bien que le retour de Voldemort était maintenant un fait connu de tous, en plus du fait que Potter, qui représentait un certain symbole, s'était fait mettre hors d'état de nuire (crétin de Gryffondor tiens). Scrimegour pris le pouvoir sur le ministère, Fudge avait perdu le soutiens de l'opinion public. L'ex-chef de Maeja tenta bien de lui faire reprendre son poste, mais elle refusa, elle n'approuvait pas sa politique. Finalement, au terme d'une énième traque infructueuse pour coincer MacNair, elle finit par comprendre que ça ne servait à rien, et que ce n'était pas en traînant dans Londres qu'elle serait utile. Mais il y avait un endroit où elle pourrait apporter quelque chose. Poudlard. Elle y postula en tant que professeur de rune, se rappelant combien elle avait aimé transmettre sa passion. Un élève venait de s'y faire tuer, il était plus que temps qu'une ex-auror vienne apporter aussi ses compétences dans l'espoir que ça ne se reproduise pas.

~ Test RP ~
C'était une journée de travail comme les autres, ou presque. Rien n'était vraiment pareil depuis que Voldemort était revenu, et il était revenu, Maeja en était absolument convaincu. Cela faisait un an que le ministère baignait dans une sorte de conflit interne latent, jamais clairement exprimé, toujours présent. Cela se passait sous forme de pression à peine perceptible, de regard lourds de reproches, de sous-entendu et de mesquineries déguisés. Le ministère de la magie rappelait un peu à l'auror l'école primaire quand deux gamins se disputaient, que les autres prenaient un partit mais qu'ils ne pouvaient pas ouvertement se battre sans se faire attraper par la surveillante. Le ministère était devenu un ramassis de gosses futiles où elle se retrouvait bien malgré elle à jouer un rôle dans cette stupide partie.

Et puis il y avait Scrimgeour, son chef, qui bien qu'il soit aussi de son avis par rapport au retour de Voldemort, avait des façons d'agir qui la mettait sur les nerfs, il était question de prendre la place de Fudge, ça sentait mauvais le coup d'État, comme si un ministre renversant un autre avait la moindre chance d'avoir ensuite la loyauté du pays. Par ailleurs, quand ils en parlaient, il semblait évident que sa politique serait de redorer le blason du ministère avant tout, elle y voyait même des signes de propagande, lamentable pour un auror qui est censé combattre le Mal à la source. Pour Maeja, auror et politique étaient contradictoire, un politicien devait avant tout plaire à ses électeurs, un auror se fiche de son image, seul compte son efficacité sur le terrain. Mais Scrimgeour était son chef et malgré ses aspirations politique, il restait un excellent auror qu'elle respectait. Même si, ce matin, il lui avait encore remonter les bretelles pour une « bévue » commise la veille. Une bête histoire d'arrestation dans l'allée des embrumes ou il s'était avéré que ce n'était qu'un gamin à peine diplômé qui jouait à la magie noire. Elle l'avait mis, évidement, en détention provisoire, c'était le genre de gamin de bonne famille mais cervelle, dont les parents étaient venu faire un scandale. Maeja en avait pris pour son grade pour la « réputation du ministère après de cette famille ». Elle l'avait bien vu tenter de créer un inferi avec un cadavre de rat, qui avait ensuite essayer de l'attaquer. Si elle avait voulu lui donner une leçon, c'était autant par dégoût de cette forme de magie que pour lui faire passer l'envie de prendre de tels risques. Ses idiots de parents qui s'offusquaient du traitement donné à leur « petit ange » auraient une mauvaise surprise le jour où ils retrouveraient leur gosse réduit en charpie après avoir perdu le contrôle d'un inferi humain.

Elle était en train de défendre son point de vue auprès de son chef quand la porte du bureau s'ouvrit, pour laisser passer personne de moins que Cornelius Fudge. Lui aussi avait reçu des plaintes sur cette affaire mais, si Majea avait réussi à faire comprendre à  Scrimgeour qu'elle avait eu raison d'agir ainsi, Fudge s’avéra une bien pire tête de bois.

-Et quand ce gamin se retrouvera mangemort et que c'est sur vous qu'il balancera ses conneries, vous tiendrez toujours le même discours ? Finit-elle par répliquer, à bout de patience. Que pouvait bien savoir ce politicrate aveugle du danger potentiel d'un tel individu ?

-Pourquoi deviendrait-il mangemort s'il n'a pas de maître, réfléchissez un peu avant de parler, idiote !

-Oh, ne me lancez pas la dessus je vous en prie ! Il faut vraiment être le dernier des verracrasse pour encore nier qu'il est de retour depuis un an, l'autre taré !

-Vous me traitez de verracrasse.

-A la réflexion, non, même les verracrasses ont l'instinct de survie. Vous en avez juste le mucus à la place du cerveau.

C'en était apparemment trop pour Fudge qui quitta la pièce avec un semblant d'allure dignement offusqué.

-Je pense que tu en as fait un peu trop... Commenta  Scrimgeour. Je vois mal comment je vais arranger ça, tu ne me facilites vraiment pas la tache Branwen, tu le sais ça ?

-Désolé Monsieur, mais ce type est tellement... Con !

En tout cas, son chef avait bien raison et une heure plus tard, elle recevait sa lettre de renvoi pour « outrage au ministre et erreur judiciaire ». Le soir même, elle rentrait chez elle avec ses affaires, elle n'était plus auror. Pour la première fois, elle se prit à souhaiter que son ex-chef le fasse, son coup d'État, rien que pour le plaisir de voir Fudge se faire botter le postérieur.

~ Et vous ? ~
~ Où avez-vous connu le forum ? : Bah j'sais pas, un jour on m'a dit « viens, on se tire de Felix et on fait un nouveau forum » alors j'ai foncer pour les beaux yeux de Luna Razz
~ Âge : 23 ans
~ Niveau RP : Relativement bon, on va dire


Dernière édition par Maeja V.Branwen le Sam 29 Sep 2012 - 8:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2854
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Mer 26 Sep 2012 - 17:36

Bienvenue o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azrael S. Fever
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 24
Points rp : 2309
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Mer 26 Sep 2012 - 17:51

Re bienvenue! Very Happy (a)



Azrael Steve Fever


5ème année - Serpentard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeja V.Branwen
"Draco dormiens nunquam titillandus"

avatar

Messages : 29
Points rp : 2285
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 29
Localisation : Cherchez en Mannheim

MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Sam 29 Sep 2012 - 8:07

J'ai terminé ma fiche, vous pouvez lâcher les modo sur moi ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 250
Points rp : 3066
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: 25 cm, aubépine et crin de licorne
Ascendance: Sang Pur
Camp: Partisan du Seigneur des Ténèbres

MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Sam 29 Sep 2012 - 9:06

Bonjour et soit la bienvenue parmi nous,

Bon, comment dire... Je suis venu motivé, et là qu'est-ce que je vois ? Je n'ai absolument rien à dire, rien à reprendre, mon honneur s'en trouve bafoué... Bon allez, trêve de plaisanteries, je ne vois aucune contrainte à ta validation, ni aucune remarque à faire pour ma part !
Donc en ce qui me concerne tu peux être validée, reste à voir avec les admins pour officialiser cela ! =)

Je te dis donc à très vite et au plaisir de te lire !





Drago Malefoy ~ Serpentard ~ 6ème année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeja V.Branwen
"Draco dormiens nunquam titillandus"

avatar

Messages : 29
Points rp : 2285
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 29
Localisation : Cherchez en Mannheim

MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Sam 29 Sep 2012 - 11:45

Aha désolée ! J'aurais du glisser quelques fautes et deux ou trois bêtises pour te faire plaisir Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3914
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Sam 29 Sep 2012 - 16:50

Donc c'est ok Very Happy





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeja V.Branwen
"Draco dormiens nunquam titillandus"

avatar

Messages : 29
Points rp : 2285
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 29
Localisation : Cherchez en Mannheim

MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   Sam 29 Sep 2012 - 16:57

Merci Miss Lodwick ! J’espère vous voir bientôt à mon cours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maeja Branwen - Des runes de des dragons, par Odin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hibou pour Pedro Mortimez, de Maeja Branwen
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Avant tout - :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-