- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Après la ronde [PV Pansy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3949
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Après la ronde [PV Pansy]   Mar 13 Sep 2011 - 21:57


C'était devenu une habitude pour Daphné ces temps-ci de veiller tard le soir dans la salle commune. Avec les kilos de devoirs qu'elle avait aussi, ce n'était pas tellement étonnant. Mais c'était aussi parce qu'elle aimait toujours profiter de ce moment après le couvre-feu quand tout le monde devait dormir et que l'immense château toujours si animé la journée se retrouvait soudainement plongé dans un silence total. Et puis ce soir-là, elle avait une raison valable : Pansy n'était pas dans son lit non plus et cela inquiétait pas mal la Serpentard. Il n'était pas dans l'habitude de la brune de trainer hors du dortoir en dehors de ses rondes de préfète et ces temps-ci, Daphné la trouvait vraiment étrange. Sa meilleure amie semblait vraiment préoccupée et elle ne savait pas pourquoi alors cela la préoccupait elle aussi. Pas mal de mauvaises langues dans l'école prétendait que la mine inquiète de Pansy ces temps-ci était du à la relation toute fraiche qui unissait Drago Malefoy et Daphné mais cette dernière était bien placée pour savoir qu'il n'en était rien. Si Pansy s'était un jour intéressée au garçon, cette époque était belle et bien révolue a présent. Si cela n'avait pas été le cas, Daphné ne se serait jamais permise de commencer quoi que se soit avec lui. Si les autres maisons semblaient croire qu'aucune amitié n'était possible chez les Verts et argents, ce n'était pas du tout le cas dans la réalité. Et si Pansy et Daphné pouvaient passé parfois pour deux pestes uniquement intéressée par leurs intérêts personnels, elles étaient deux amies loyales, n'en doutez pas.

Daphné faisait donc semblant d'étudier en se concentrant en réalité sur le moindre bruit qui se faisait entendre dans la salle commune, surveillant celui qui signifierait que la porte venait de s'ouvrir et donc que sa meilleure amie était de retour. Cette fois-ci, elle ne la laisserait pas s'en tirer si facilement et elle n'accepterait en aucun cas que Pansy lui réponde que tout allait bien. Daphné Greengrass n'était pas stupide et Pansy Parkinson faisait partie des rares personnes qu'elle connaissait vraiment bien et qui ne pouvait donc pas lui mentir.

Elle attendit assez longtemps, suffisamment en tout cas pour avoir fini de lire son livre de potions mais elle ne se découragea pas pour autant, toujours incroyablement persévérante. Elle reposa le manuel sur la table basse et prit sa baguette qu'elle fit tourner d'un léger geste du poignet vers l'âtre de la cheminée, murmurant un « Incendio » qui ralluma les braises presque éteintes à cette heure. Puis elle se lança dans la contemplation de la pièce. De sordides rumeurs circulaient sur la localisation exacte et l'aspect de cette salle commune, qui restait l'une des plus mystérieuses, les Serpentard appréciant d'entretenir le mythe. L'une de ses rumeurs prétendait que les élèves de cette maison étaient particulièrement désagréables car ils n'avaient pas de fenêtres dans leur salle commune puisqu'elle était sous terre. Elle n'était qu'à moitié fausse, en fait. La salle commune des Serpentard se trouvait dans les cachots de Poudlard, sous le lac noir pour être tout à fait exact. C'était une salle toujours fraiche et humide, dont les cheminées étaient constamment allumées, été comme hiver. C'était une pièce magnifique, au mobilier noble et souvent gravés de Serpents et de lourdes chandelles d'argent pendaient du plafond pour éclairer d'une lueur blanche la pièce. Les murs étaient tendus de tapisseries médiévales retraçant les exploits d'anciens Serpentards parmi les plus illustres, dont le grand Merlin lui-même. Et les fenêtres... Eh bien, oui, il y avait des fenêtres dans la salle commune des Serpentards. De grandes fenêtres plutôt semblable à des vitraux, parfaitement impossible à ouvrir et donnant directement dans le lac. Cela donnait un éclairage particulier à la pièce mais était aussi vraiment très apaisant pour les élèves qui entendaient toute la journée le clapotis de l'eau et pouvaient admirer au plus près les créatures peuplant le lac. C'était d'ailleurs pour cette raison que Daphné n'était pas le moins du monde effrayée par le lac et adorait s'y baigner quand le temps était clément : elle en avait tellement l'habitude...
Daphné aimait particulièrement cette pièce, plus que n'importe quel autre endroit du château à part peut-être la Salle sur Demande qui revetait toujours l'aspect qu'elle désirait. La jeune fille regardait tranquillement un banc de poissons étranges passer devant l'une des fenêtres quand la porte pivota enfin, brisant le silence de la salle par un léger grincement. Elle tourna les yeux vers l'entrée et vit enfin celle qu'elle avait attendu toute la soirée. Pansy avait l'air encore plus étrange que d'habitude ce soir et Daphné fronça les sourcils tandis qu'elle se levait pour la rejoindre. Elle s'arrêta à un pas devant elle et lui demanda d'une voix où perçait l'inquiétude :

« Pansy ? Pansy, tu vas bien ? »

Elle eut presque envie de secouer sa main devant les yeux de sa meilleure amie pour s'assurer qu'elle était bien consciente tellement ceux-ci semblaient vide. Mais elle n'en fit rien et se contenta de prendre la jeune fille par les épaules pour l'entrainer jusqu'au fauteuil où elle était installée encore une seconde auparavant, puisque la brune ne réagissait pas.








Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Mer 14 Sep 2011 - 19:27

Pansy était plus que confuse en cet instant la dispute avait encore été violente très violente et pour couronner le tout elle ne savait pas ce qui lui avait pris ! Elle si noble et fière d’habitude. Il fallait à tout prix rentrer à la salle commune. Elle regarda alors sa montre et remarqua que de toute façon sa ronde était terminée il fallait qu’elle rentre tout de suite avant de ne se faire remarquer avec Rusard Miss Teigne, ou encore Peeves. Elle descendit aussi vite qu’elle le put jusqu’à la salle commune. Néanmoins elle resta assise la devant l’entrée à pleurer et à ce dire qu’elle avait vraiment tout gâché. Elle se décida donc à sécher ses larmes et à rentrer dans la salle commune. Quand elle y entra il n’y avait que Daphné celle-ci inquiété pour elle mais elle ne pouvait pas lui dire qu’aurait-elle pensé ?


« Pansy ? Pansy, tu vas bien ? »


- Laisse-moi tranquille je n’ai rien à dire !



Daphné la prit alors, par le bras et l’assis sur le fauteuil. Elle comprit alors qu’elle n’aura pas d’autres alternative il faudrait qu’elle parle car Daphné n’était pas connue pour lâcher l’affaire aussi facilement. C’est donc à contre cœur qu’elle se lança dans son récit.




- Alors voilà, cela fait plusieurs semaines que je n’arrête pas de croiser Ambre MacKenzy de Gryffondor et à chaque fois nos disputes sont violentes. Parfois même plus que violentes. Je n’y comprends plus rien en tout cas ce soir ce fut vraiment pire que tout. J’été en train de faire ma ronde tranquillement, Quand elle est arrivée de nulle part. J’ai voulu lui dire gentiment de partir mais elle ne m’a pas écouté. Ça a encore dégénéré et je ne sais pas ce qu’il m’a pris ! je l’ai plaquée au mur et je l’ai embrassé.



Ce fut le discourt le plus long de toute sa vie elle n’avait jamais été aussi mal elle ne savait plus ce qu’elle devait ressentir c’était comme si elle avait à présent un couteau planté dans sa poitrine.

Revenir en haut Aller en bas
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3949
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Mer 14 Sep 2011 - 19:31


Daphné obligea Pansy a s'asseoir et attendit les bras croisés qu'elle ne se décide à parler. C'était bien simple, si elle ne disait rien alors elles resteraient ici toute la nuit s'il le fallait et même la journée d'après. La Serpentard avait horreur de se sentir aussi inutile face à la détresse de ses amis et elle était bien décidée à faire quelque chose. Mais cette fois, elle n'eut pas besoin de se montrer particulièrement menaçante...euh convaincante, pour que Pansy crache le morceau. Et tandis que les mots glissaient des lèvres de Pansy, se rependant dans le silence de la nuit, Daphné blêmissait à vu d'œil. De colère d'abord en entendant le nom d'Ambre MacKenzy, cette sale peste de Gryffondor qu'elle commençait à connaître elle aussi puisqu'elles avaient déjà eu l'occasion de se chercher des Noises. Elle était en colère que cette idiote ne vienne ennuyer sa meilleure amie, comme si l'embêter elle ne suffisait pas. Ces Gryffondors étaient tellement agaçant ! Parfois Daphné rêvait qu'elle arrachait les yeux de l'un d'entre eux. Daphné se sentit cependant rassurer. Ce n'était pas si grave, que les Gryffondors et les Serpentards se chamaillent était habituel et Pansy avait déjà fait partie des persécuteurs à plusieurs reprises et elle n'était franchement pas le genre à se laisser marcher sur les pieds. Mais son soulagement fut de courte durée, le temps que Pansy reprenne son souffle et continue son petit discours. Daphné sentit son cœur cesser de battre une seconde et elle pouvait presque sentir son teint devenir blanc tandis que ses sourcils se levaient et que ses yeux s'écarquillaient. Elle ne pouvait pas avoir bien entendu, ce n'était pas possible. Elle vacilla une seconde avant de s'asseoir sur la table basse, posant une main sur son front. Non... Non, sa meilleure amie ne venait pas d'embrasser Ambre MacKenzy. La jeune fille avait l'impression qu'un troupeau d'Hippogriffes venait de la piétiner et ce n'était pas loin d'être le cas, à vrai dire. Non pas que Daphné ait quoique se soit contre l'homosexualité, en fait ça lui était complétement égale, même si elle ignorait parfaitement que celle qu'elle considérait comme sa meilleure amie était de ce bord là. Ce qui l'embêtait vraiment c'était que cela se passe avec Ambre MacKenzy.

« Je...Je ne comprends pas, murmura-t-elle sans vraiment s'adresser à Pansy. »

Elle regardait droit devant elle, les yeux dans le vague mais toujours rond. A bien y réfléchir, elle aurait surement préféré se faire pietiner par un troupeau d'Hippogriffes, ça aurait été bien plus agréable que d'entendre ça. Elle releva lentement les yeux vers Pansy et demanda d'une voix blanche :

« Pourquoi est-ce que tu as fait ça ? Est-ce que tu..tu es...amoureuse d'elle ? »

Daphné nageait en plein délire à présent. Et elle se sentait un peu trahie, aussi. Elle oscillait entre la colère et la déception. Depuis « plusieurs semaines » et pas une seule fois Pansy n'avait pensé à lui en parler. Et puis Ambre MacKenzy ? Pourtant elle devait bien avoir remarqué que les deux filles ne s'appréciaient pas vraiment, elle lui avait raconté l'épisode du train à la rentrée quand la brune c'était enquit de savoir où Drago et elle étaient passé pendant ce temps, avec ce sourire étrange sur les lèvres qui demandait : « ça y est, enfin ? » Elle lui avait bien dit qu'elle était tombée sur cette insupportable Gryffondor.








Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Mer 14 Sep 2011 - 20:31

Pansy était vraiment plus que perdue, elle ne savait plus ou ce mettre et la question de Daphné ne l'aidé pas du tout qu'est-ce qu'elle en savait si avait des sentiments pour Ambre, c'est vrais quoi elle avait agis sans sans savoir ce qu'elle faisait... Elle éclata alors en sanglots. Toute la pression explosa. Qu'allait-elle faire maintenant ? comment pourrait elle croiser Ambre dans les couloirs sans s'en vouloir ?


" Je ne sais pas si je l'aime Daph' tout ce que je sais c'est que je suis perdue aide moi je t'en pris ! "



Elle se retourna alors vers une des fenêtres qui donnait sous le lac noir et ce perdit dans ses pensées. Elle s'égara quelques instant à imaginer une relation entre elle et la jeune Rouge et Or. Mais tout cela lui paraissait impossible et complètement fou. C'est vrai tout allait être différent maintenant mais qu'est-ce qu'il lui avait prit de faire une chose pareille.



" Comment je vais faire pour la croiser maintenant ? je m'en veux ! c'est complètement idiot cette histoire de conflits !"


Pansy ce tût et attendit la réaction de sa meilleure amie... Elle savait que Daphné réagirait mal ! elle n'aimait pas Ambre on pouvait même dire qu'elle ce vouait une haine sans limite. Mais elle serait tout à fait capable de faire la part des choses et même l'aider si il le fallait vraiment...


Dernière édition par Pansy Parkinson le Mer 14 Sep 2011 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3949
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Mer 14 Sep 2011 - 20:32


Dès que des larmes vinrent inonder le visage de sa meilleure amie, Daphné commença a paniquer. Elle n'avait pas souvent vu la brune pleurer en 15 ans, vraiment pas souvent... La jeune fille s'agenouilla sur le sol devant sa meilleure amie et lui prit les mains.

"Pansy, calme-toi, tout va bien."

Bon ça ne marchait pas, apparemment. Elle ne devait pas vraiment être faite pour cela, ce n'était pas souvent qu'elle avait à réconforter quelqu'un. Comme la simple pression sur les mains ne fonctionnait pas, Daphné se redressa et prit la jeune fille dans ses bras, la serrant contre elle en posant ses lèvres sur ses cheveux. En cet instant, elle avait envi plus que tout autre chose de sortir de là et d'aller abîmer le joli visage de MacKenzy.

"Si tu veux, je vais lui casser les deux jambes, elle sera immobilisée à l'infirmerie pendant quelques jours."

Daphné tenta un sourire mais elle ne savait pas trop si les sons que Pansy lui renvoyait étaient des rires étouffés dans ses larmes ou seulement des sanglots. Elle la serra un peu plus fort contre elle et commença a caresser ses cheveux bruns lentement, comme sa propre mère lui faisait lorsqu'elle allait mal. Pour Daphné, ça marchait toujours. Elle restait quelques minutes dans les bras de sa mère, bercée par ses caresses tendres et tout allait mieux. Elle espérait que cela serait aussi le cas pour Pansy. Le silence s'installa progressivement dans la salle commune, la brune semblait se calmer peu à peu, tant mieux. Même si Daphné au contraire, brûlait de l’intérieur. Il lui fallait faire preuve d'énormément de self-Control pour ne pas se lever d'un coup et remonter jusqu'à la salle commune des Gryffondors pour régler son cas à cette peste de MacKenzy. Le fait que Pansy soit possiblement amoureuse d'elle ou non, Daphné n'en avait rien à faire. Jamais elle ne laisserait cette fille faire pleurer sa meilleure amie. La Serpentard était bien placée pour savoir que MacKenzy avait une fâcheuse tendance à rendre les gens dingues tellement elle était agaçante. Bon, elle se demandait quand même un peu comment Pansy pouvait ressentir quoique ce soit à l'égard de cette enquiquineuse mais bon.. Peut-être était-ce le fait que justement, cette sale blonde ne se laisse pas marcher sur les pieds qui faisait que Pansy l’appréciait. Elle qui avait l'habitude d'être traitée comme une Reine chez les Serpentard. ça ne devait plus apporter aucun plaisir, à force.

Daphné resta encore un instant en position mais ses jambes devenaient douloureuses alors elle tenta :

"ça va mieux ?"









Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Mer 14 Sep 2011 - 20:35

Pansy n'avait jamais rien ressentit d'aussi fort pour une personne. Oui en y réfléchissant ce baisser elle l'avait fait parce qu'elle en avait envie il fallait qu'elle ce le mette dans la tête ! Elle leva alors les yeux vers sa meilleure amie qui l'avait prise dans ses bras. Certes Pansy n'avait jamais l'habitude d'être expansive mais là elle avait vraiment eu un trop plein d'émotions qu'elle devait faire évacuer de toute urgence. Ça lui faisait vraiment du bien de voir que sa meilleure amie la soutenait même dans un moment comme celui-là. Car elle savait que Daphné détestait Ambre et qu'elle devait probablement faire de gros effort pour garder son sang froid en cet instant. Et la pensée de Pansy se confirma:


"Si tu veux, je vais lui casser les deux jambes, elle sera immobilisée à l'infirmerie pendant quelques jours."


" Non franchement ce n'est pas la peine ça me ferais encore plus de mal ! "


Non bien évidement qu'elle ne voulait pas que Daphné s'en prenne à Ambre ! C'était une situation difficile que la jeune verte et argent aurait préférer ignorer. Elle aurait voulut tout effacer tout reprendre à zéro. Mais tout cela lui était malheureusement impossible et elle devra inlassablement croiser la belle rouge et or dans un couloir ou encore pire pendant une de ses ronde. Elle préféra chasser toutes ses pensées de son esprit elle ne fallait plus qu'elle y pense il fallait qu'elle avance et qu'elle oublie même si elle savait pertinemment que cela lui serait quasiment impossible...

"ça va mieux ?"


" il faut que ça aille mieux je n'est pas le choix car je vais devoir la croiser et je ne serais pas quoi faire ! "

Revenir en haut Aller en bas
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3949
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Mer 14 Sep 2011 - 20:37


La tentative de Daphné de détendre l'atmosphère se solda par un échec, Pansy semblant la prendre au sérieux. Bon d'accord, elle avait vraiment envie de frapper Ambre autant de fois que de larmes qui couleraient sur le visage de sa meilleure amie mais elle ne le ferait pas, évidemment. Cependant la brune avoua sans mal cette fois-ci qu'elle souffrirait de voir la Gryffondor blessée. C'était un aveux, sans aucun doute.

Daphné n'était pas une spécialiste en relations amoureuses, il fallait bien le reconnaître, en fait elle n'avait même jamais embrassé de garçon jusque récemment alors sortir avec l'un d'entre eux. Bon, Ambre était une fille mais l'idée restait la même et de toute évidence la Gryffondor avait réagit plus ou moins de la même manière que Drago. Donc la Serpentard pouvait comprendre à la perfection ce qui se passait dans l'esprit et dans le coeur de Pansy. Drago l'avait embrassé deux jours plus tôt et depuis, elle faisait tout son possible pour l'éviter. Non pas qu'elle ne veuille pas que les choses se... concrétisent mais elle avait seulement peur que tout ceci ne soit qu'une erreur de passage. Si c'était le cas, elle en souffrirait énormément. Mais elle au moins, elle avait eu la chance de tomber sur Théo le soir où c'était arrivé. Même si le jeune homme n'était pas meilleur qu'elle en matière de conseil sur l'amour, il avait réussi à l'apaiser, par sa simple présence. Et pour être honnête, Daphné doutait que sa présence suffise à apaiser Pansy, ce n'était pas la même chose pour les deux jeunes filles. Alors, Daphné fit comme elle pu pour rassurer sa meilleure amie.

"Je sais bien ce que tu dois ressentir Pansy, c'est pareil pour moi avec Drago alors... Je ne peux que te conseiller de ne pas chercher à l'éviter. Je sais que c'est facile à dire mais regarde-moi, c'est ce que je fais et j'en souffre."

En fait la meilleure chose à faire serait de prendre le taureau par les cornes et d'affronter le problème en face. Pour l'une comme pour l'autre. Daphné passa une main sous le menton de Pansy et releva son visage pour la forcer à la regarder.

"J'ai une idée, murmura-t-elle. On passe un marché. Avant la fin de la semaine tu ira parler à Ambre et moi à Drago. Au moins, si on se fait envoyer promener, on sera ensemble. D'accord ?"

Elle plongea ses yeux dans ceux de sa meilleure amie et attendit. C'était la seule manière d'en finir une fois pour toute. La seule.








Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Ven 16 Sep 2011 - 20:31

Daphné la connaissait si bien que ça faisait vraiment peur à Pansy toute cette histoire. Elle ne pourrait vraiment plus rien lui cacher ! Oui elle souffrait énormément et ne savait que faire il fallait vraiment qu'elle écoute les conseils de Daphné. il fallait qu'elle se calme. Elle s'assit dans le fauteuil et regarda autour d'elle. Pansy avait vraiment les yeux dans le vague. elle ne voyait plus rien que la scène qui s'était dérouler dans le couloir avec Ambre et se revoyait l'embrasser se faire repousser. Tout ses sentiments remontèrent à la surface et elle éclata de nouveau en sanglots.


Oui Daphné avait aussi des problème et elle était là à s’apitoyer sur son sort mais qu'elle amie faisait elle ? Elle n'était même pas capable elle même de rassurer son amie ni de lui donner des conseils. Elle leva alors les yeux vers Daphné lui fit un sourire à travers ses larmes et lui dit :



" je serais incapable de faire le premier pas Daphné' et tu le sait ! même si ce n'est pas l'envie qui m'en manque... mais toi fonce avec Drago ! "




Elle se leva alors et fit le tour de la pièce il fallait qu'elle trouve une solution pour ce calmer et vite... cette fille allait vraiment lui faire perdre la boule. Il fallait qu'elle oublie Ambre coute que coute sinon elle allait vite déprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Daphné Greengrass
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 893
Points rp : 3949
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Localisation : Sibsey, Conté du Lincolnshire, Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Orme, ecaille de Serpencendre, 27.5 cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Sam 17 Sep 2011 - 15:40

Daphné ne répondit pas. De toute évidence ce qu'elle avait chercher à dire à son amie avait été mal compris et en plus la brune refusait totalement le marché. Daphné aurait pu essayer de la convaincre, longtemps, ce n'était pas la patience qui manquait. Mais elle comprenait parfaitement ce que pouvait ressentir Pansy c'est pourquoi elle décida qu'elle n'en ferait rien. Pour l'instant, du moins. Il y avait de grandes chances que les deux jeunes filles se rencontrent à un moment ou un autre, de toute façon. Poudlard avait beau être un grand château, il ne l'était pas assez pour qu'elles ne puissent plus se voir avant la fin de l'année. Surtout pour deux préfètes qui devront sans doute faire des rondes ou assister à des réunions et elles ne pourraient pas y échapper. Et puis avec un peu de chance, MacKenzy n'était pas aussi stupide qu'elle en avait l'air et elle chercherait à mettre les choses au clair avec Pansy.
En revanche, si aucune des deux ne faisaient d'efforts, elles pouvaient compter sur Daphné Greengrass pour s'en mêler. Elle n'allait pas laisser sa meilleure amie dans cet état pour le reste de l'année, ni même pour le reste de la semaine d'ailleurs. Daphné était suffisament maligne pour trouver un moyen de les confronter si la situation durait. Ou alors, elle irait s'occuper d'Ambre, à un moment où personne n'en saurait rien.

Pansy se leva et commença à faire les cents pas dans la salle commune. Daphné se contenta de prendre sa place dans le fauteuil et de l'observer un moment sans rien dire. Non, elle n'avait jamais vu Pansy Parkinson se mettre dans des états pareils. Sa meilleure amie était amoureuse, et sans doute pour la première fois parce que jamais elle n'avait perdu son sang-froid avec tant de facilité. C'était dommage que cela se passe si mal...
La Serpentard se leva de son fauteuil et rejoignit sa meilleure amie qui arpentait la pièce. Elle l'arrêta et la prit une nouvelle fois dans ses bras, avant de lui murmurer à l'oreille :

"Tout va s'arranger, Pansy, je te le promets."

Et elle attendit sans ajouter un mot que Pansy se calme, pensant déjà aux différents sorts qu'elle lancerait à Ambre MacKenzy si cette dernière avait le malheur de croiser sa route, ainsi qu'à ce qu'il faudrait faire dans les jours à venir pour convaincre Pansy qu'elle était capable de faire le premier pas. Car elle en était capable, Daphné en restait persuadée.
Un long moment passa et lorsque Pansy commença a se calmer, Daphné se recula d'elle, la prenant par les épaules et lui demanda :

"ça va aller ? On va dormir ?"









Daphné Greengrass - 6 ème année - Serpentard D&D.


StormNox159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   Mer 18 Jan 2012 - 12:45

Oui il fallait a tout prit qu'elle ce calme et qu'elle arrête de penser a tout ça car comme on dit toujours toutes les histoires doivent bien ce terminer et malgrés tout ce qu'elle avait pu endurer ces dernier temps elle positierait comme toujours car c'était ainsi qu'elle avait été élevée. Pans releva la tête fot un sourir a travers ses larmes pour que Daphné puisse être enfin rassurer sur cette situation absurde et sans intêret.

" Ne t'en fait pas je suis sur que sa ira! Et puis si jamais ce n'est pas le.cas je ferais avec et japprendrais avivre avec je suis une grande fille qui a horreur de se laisser marcher sur les pieds ! "

Oui la Serpentard etait forte il fallait juste qu'elle tienne le coup encore un peu elle qu'elle laisse cette situation s'estomper. Avec le temps elle finirait bien par reusir a parler a Ambre de ses sentiments po
ur elle au pire ce n'était qu'un rateau de plus qu'elle prendrait la tête haute ce omportant comme une fire Serpentard infaillible que rien n'atteint malgrés la souffrance qu'elle poura rescentir.
C'est donc avec toutes ses bonnes résolutions a l'esprit qu'elle prit enfin le bras de sa meilleure amie et conseillere Daphné Greengrass pour pouvoir aller se plonger dans les bras de morphée avant d'affronter la terrible véritée du lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la ronde [PV Pansy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la ronde [PV Pansy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» tour carrée et tour ronde...
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Sous-Sols :: Salle Commune des Serpentard-