- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Megan est là :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Megan Jones
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 59
Points rp : 2623
Date d'inscription : 09/10/2011

Identité du Sorcier
Baguette magique: Chêne Blanc, crin de Licorne, 34 cm, Rigide
Ascendance: Sang-Mêlée
Camp: A.D.

MessageSujet: Megan est là :D   Lun 10 Oct 2011 - 1:38

*Informations basiques:

-Nom: Jones
-Prénom: Megan Alice
-Âge, date et lieu de naissance: 16 ans, 14 Juillet 1980 à Paris
-Maison: Poufsouffle
-Année d'étude: 6ème année
-Particularité: Aucune
-Baguette: Chêne Blanc, crin de Licorne, 34 cm, Rigide

*Notes aux BUSE:

Métamorphose (EE)
Défense contre les forces du mal (EE)
Sortilèges (EE)
Potions (A)
Histoire de la Magie (O)
Botanique (O)
Astronomie (P)
Soins aux Créatures Magiques (O)
Etudes des Moldus (O)
Etudes des Runes (A)


*Description physique et caractère:

    -Description du physique:

    De longs cheveux bruns qui ondulent naturellement, des yeux verts en amande, un nez retroussé et de fines lèvres toujours étirées en un grand sourire, voici à quoi ressemble Megan Jones. C'est une jeune femme a l'air toujours un peu enfantin, assez petite (elle mesure seulement 1,55 m), et dont la peau offre un étrange contraste puisqu'elle semble à la fois pâle et hâlée, ce qu'elle doit sans doute des origines différentes de ses parents. Malgré sa petite taille, elle possède de jolie formes et est de corpulence moyenne. Son style vestimentaire est très féminin, elle n'aime pas porter de pantalons c'est donc exclusivement en robe ou en jupe que vous la verrez. Malgré tout, vous ne l'entendrez jamais dire qu'elle se trouve belle, elle trouve son nez trop fin et ses joues trop creuses ce qui, d'après elle, lui donne des allures de fouine ou de Dieu sait quel autre rongeur. Elle n'en reste pas moins une jeune femme très souriante, pleine de vitalité.


    -Description du caractère:

    Megan est une jeune fille qu'on qualifierait facilement de naïve. N'y voyez pas là une parfaite illustration des préjugés sur les Poufsouffle, Megan a simplement grandit dans un environnement sécurisant, avec une famille aimante. Ses parents n'ont jamais voulu l'inquiéter et l'ont toujours choyé, ce qui fait que sa vision du monde est assez candide, ou du moins elle était jusque récemment. Elle voit d'abord le bien en chaque personne et accorde rapidement sa confiance. C'est pourquoi elle considère énormément de gens comme ses amis, même si cela n'est pas réciproque. Loyale, gentille, prête à tout pour les gens qu'elle aime, Megan est l'amie idéale. Fille unique, elle a toujours rêvé d'avoir une sœur ou un frère -le mieux aurait été plusieurs- ce qui explique aussi pourquoi elle a autant d'affection pour les autres. Généralement, elle est optimiste, enjouée. Elle est le genre de personne toujours prête à aider, à rendre service mais qui se contentera d'un merci. Elle aime être entourée d'un grand nombre de personne pour pouvoir se fondre dans la masse ou bien être seule. Malgré son optimisme sur la vie en général, elle manque pas mal de confiance en elle et doute énormément de ses capacités. Élève moyenne dans la plupart des matières mais a une certaine affinité avec la nature donc excelle en soin aux créatures magiques et botanique. En revanche, si l'on devait lui trouver un défaut, c'est qu'elle est très possessive, lorsqu'elle s'attache à une personne, elle s'attend a ce que ses sentiments débordants soient réciproques et voit d'un mauvais œil les autres personnes qui tournent autour de ses amis les plus proches ou de son ou sa petit(e) ami(e). Vous l'aurez compris, Megan est bisexuelle et si vous vous demandez ce que cela vient faire dans le caractère c'est très simple, cela vient sans doute du fait qu'elle s'intéresse toujours plus à la personnalité qu'a l'apparence, elle ne voit donc pas pourquoi il en serait autrement en amour et s'il se trouve que c'est une fille ou un garçon qui lui convient le plus du point de vue de la personnalité, qu'il en soit ainsi. Enfant à qui l'on a jamais rien refusé, il lui arrive parfois de ne pas comprendre pourquoi elle ne peut pas avoir ce qu'elle veut, et si elle ne fait pas de caprice dans ces cas-là, elle s'en trouve tout de même particulièrement affectée. En fait, Megan est une sentimentale, une fleur bleue, elle se fit énormément à ce qu'elle ressent même si elle doit souvent en souffrir.


    -Famille et amitié:
    Megan est la fille unique d'Elvira et Mark Jones, respectivement Sang-Pur et Sang-Mêlés qui se sont connus pendant leurs études à Poudlard. Ils n'ont malheureusement eu qu'un seul enfant, ce que Megan aura regretté toute sa vie.
    Ce vide dans sa vie, elle le combla très vite en intégrant Poudlard, où elle se lia très vite d'amitié avec toutes les Poufsouffle qui entrèrent à l'école la même année qu'elle, Susan Bones, Hannah Abbot, Zacharias Smith, Ernie McMillian,etc... Côté cœur, Megan n'a pas un très grand tableau de chasse bien qu'elle soit du genre à tomber rapidement amoureuse dès qu'une personnalité intéressante s'offre à elle, ses ex se comptent sur les doigts d'une seule main et en générale, elle essaye de rester en bon termes avec eux, il n'y a pas de raison que cela se passe autrement.


    -Célébrité de l'avatar: Mila Kunis


*Histoire:

    C'est le jour de la fête nationale française que naquit Megan Jones, lors de l'année 1980 de l'union de Mark Jones, officier à la Brigade de Police magique et Elvira Santos, préceptrice.
    Si cela ne signifie rien pour vous autres sorciers du Royaume-Uni, il en est autrement pour les Jones. La naissance de Megan n'eut pas lieu au moment propice, dans un hôpital ou dans la maison familiale comme l'avaient prévu Mark et Elvira. Non, elle naquit à Paris, le jour de la fête nationale, alors que ses parents étaient en pleine lune de miel et profitaient tranquillement du spectacle de la fête dans les rues de la capitale. Les Jones ont toujours dit à leur fille que c'est le fait de voir pour la première fois de sa vie des feux d'artifice qui provoqua l'accouchement d'Elvira. Et la Sang-Pur n'est pas prête d'oublier sa première expérience en territoire moldu, d'autant plus que la jeune femme n'était pas censé pouvoir avoir d'enfant. D'ailleurs, après Megan, elle ne tomba jamais plus enceinte.
    Et si cela attrista sans aucun doute le couple, ils ne laissèrent jamais rien paraitre aux yeux de leur fille unique qui eut une enfance particulièrement heureuse. Il n'aurait pu en être autrement au sein d'un foyer si uni. Puisqu'ils ne pourraient jamais avoir d'autres enfants, Mark et Elvira décidèrent très vite de faire de la vie de Megan un conte de fée et de ne jamais rien laissé lui arriver. Et comme par chance, elle naquit peu de temps avant la défaite de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, c'est avec un véritable bonheur qu'ils tinrent leur promesse.
    Megan ne manqua jamais de rien, elle reçut une éducation privée qui lui assura de s'en sortir aussi bien dans le monde sorcier que dans le monde moldu, et ses parents n'eurent de cesse de la choyer et de la protéger. La petite fille était une véritable princesse, heureuse, croyant dur comme fer aux contes de fée et au bonheur.
    Son entrée à Poudlard fut un choc assez important pour toute la famille, car pour la première fois de sa vie, la fillette de onze ans se retrouvait loin de son foyer, de ses parents et la réalité s'imposa à elle en peu de temps. Il faut dire qu'elle eut la chance d'entrer à l'école de Sorcellerie la même année que le célèbre Harry Potter. Megan connaissait tout de Harry Potter avant d'entrer à Poudlard, elle l'avait adoré étant enfant, le voyant comme celui qui avait sauvé son monde et lui avait permit de vivre une vie heureuse. Mais être camarade de classe du jeune garçon apporta son lot de surprise à Megan.
    Les choses sérieuses ne commencèrent pas vraiment dès la première année, du moins pas pour Megan qui resta très loin des principaux événements. Elle se consacra entièrement à la découverte de ce nouvel environnement et elle apprit à aimer ce château autant que sa maison. Poufsouffle et ses élèves devinrent très vite pour elle une seconde famille où, à la place de parents, elle gagna enfin des frères et des sœurs, des alliés, des amis. Elle chercha aussi cette première année à se rapprocher d'Harry Potter dont elle était véritablement 'fan' mais n'y parvint pas vraiment, le garçon restant relativement indifférent à son statut de célébrité. La première année de Megan fut se passa donc sous le signe de la découverte et de l'émerveillement. Mais très vite, une seconde année commença et celle-ci fut bien moins heureuse pour la jeune fille. L'ouverture de la Chambre des Secrets la confronta pour la première fois à la dure réalité. Elle qui avait grandit en pensant que rien ne pourrait jamais lui arrivé déchanta vite lorsque les pétrifications se multiplièrent et en particulier quand ce fut le cas pour son ami Justin Flintch-Fletcher, un Poufsouffle de son année. Elle eut beaucoup de mal à se remettre de la rumeur selon laquelle Harry Potter se trouvait être le responsable de ces attaques à répétitions. Elle ne parvenait pas à croire que celui qui les avait sauvé de Vous-savez-qui puisse faire des choses aussi horribles. Ce fut une année éprouvante pour elle, ce qui, heureusement, se trouva compensé par l'année suivante. Car bien que la troisième année de Megan à Poudlard soit envahie par les Détraqueurs, la jeune fille avait heureusement suffisamment de souvenirs heureux pour ne pas se sentir particulièrement affectée par leur présence, en dehors du climat plus froid qu'a l'accoutumé. Cette année fut sans doute la plus tranquille et Megan put retrouver son optimisme et sa joie de vivre sans problème. C'est aussi lors de cette troisième année qu'elle entama les cours de Soins aux créatures magiques, qui reste son cours préféré. Elle adorait le professeur Hagrid et sa manière si personnelle de présenter les créatures, elle qui se sentait tout autant que lui en connexion avec elles, et c'est cet enseignement qui la décida définitivement à faire des créatures magiques sont avenir professionnel.
    Quand le Tournoi des Trois Sorciers fut organisé à Poudlard en 1994, Megan fut aussi enthousiaste que les autres élèves, surtout lorsque Cédric Diggory, un camarade de sa maison, fut choisi pour représenter l'école, même si le moment de gloire du Poufsouffle se trouva momentanément gâché par la sélection clandestine d'Harry Potter. Cet événement d'ailleurs, loin de faire remonter Harry dans les sondages, apporta un regain de notoriété à Cédric qui s'en sortit remarquablement bien au cours des deux premières épreuves, réussissant à gagner la première place pour l'épreuve finale à égalité avec Potter. Comme la plupart des Poufsouffle, Megan fut particulièrement affectée par la mort de Cedric Diggory lors de cette troisième épreuve. Son premier réflexe fut de croire, comme tout le monde, que Potter mentait et qu'il s'était passé quelque chose dans ce labyrinthe dont il avait trop honte. Mais elle ne pouvait pas le croire capable de tuer l'un de ses camarades pour un simple tournoi inter-écoles. Le discours du professeur Dumbledore au banquet de fin d'année termina de la convaincre. S'il y avait bien un homme en qui elle avait une confiance aveugle, il s'agissait d'Albus Dumbledore. Jamais elle ne pourrait envisager que le directeur mente, ni qu'il se fasse berner par un gosse de 14 ans. Elle était donc parmi les premiers à croire au retour de Lord Voldemort. L'été 1995 resta sans doute l'un des plus difficiles dans la vie de Megan. Elle eut beaucoup de mal à faire le deuil de Cedric et était complètement terrifiée à l'idée que le plus grand Mage Noir de tout les temps soit de nouveau en vie. Ses parents, malheureusement pour elle, demeurèrent parmi les idiots qui écoutèrent sans réfléchir le Ministère de la Magie, ce qui n'arrangea pas l'état douloureux dans lequel se trouvait Megan. Elle en voulut beaucoup à ses parents de ne pas faire confiance à Dumbledore et de fermer si désespérément les yeux sur la réalité. Pourtant, son propre optimisme la regagna dès la rentrée. Elle était persuadée qu'encore une fois Harry Potter se chargerait du problème, après tout on le surnommait bien l'Élu, le Survivant,... C'est donc avec une certaine tranquillité qu'elle commença sa cinquième année. Elle n'hésita pas une seule seconde à rejoindre l'A.D, trouvant très excitante de défier l'autorité pour une fois, elle avait la sensation de faire partie de quelque chose de vraiment important, comme une sorte de lutte contre Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, ce qui se trouva d'ailleurs confirmé quelques temps après les BUSEs, alors que certains membres de l'A.D luttèrent aux côtés de l'Ordre du Phénix au Ministère de la Magie contre Voldemort lui-même. Megan ne faisait pas partie de cette expédition, n'appartenant pas aux amis les plus proches d'Harry Potter, et elle ne se le pardonnerait sans doute jamais. Bien qu'ayant conscience qu'elle n'aurait pas pu faire grand chose de plus, elle se sentait coupable de ne pas avoir été à leurs côtés lorsque Harry, Ron et Hermione furent vaincus chacun leur tour, sombrant tous les trois dans un profond coma. Il ne fait pas de doute que l'optimisme et la joie de vivre naturelle de Megan vont disparaître à la suite de ces évènements. Comment pourrait-elle encore y croire alors que l'Élu n'est plus là ?



*Test RP:

    Un rêve. Ce ne pouvait être qu'un rêve. Je savais depuis toujours que j'étais une sorcière, de ce fait j'avais vu des milliers de choses incroyables dans ma vie, des objets se déplaçant seuls, volants dans les airs, des gâteaux délicieux qui se préparent d'eux-mêmes, des animaux fantastiques qui prennent vie alors que ce ne sont que des morceaux de papier,... J'en avais vu, des merveilles. Mais rien, rien au monde ne pourrait égaler cela. Ce n'était pas simplement de la Magie.
    En entrant dans la salle, des tas de choses m'avaient frappés, avaient marqué mon esprit à l'encre indélébile. Des visages, par centaine, tous tournés vers moi, petite chose insignifiante. Des sourires, des murmures, des éclats de rire, des gens qui remue, des respirations, des quintes de toux... La foule, toute entière, qui regarde dans la même direction. Tant de gens heureux. Et la lumière. Vacillante, éblouissante. Elle vient de partout. Des bougies qui flottent au dessus de nos têtes. Des bougies, par centaines, par milliers. La lueur jaune qui se répand, qui éclaire les visages, qui fait briller les plats en acier, qui fait planer des ombres longues sur le sol en pierre. Les lumières qui m'éblouissent, qui me brûlent les yeux. Les lumières qui rendent la scène irréelle. Une voix, des exclamations émerveillées. Quelqu'un parle du plafond, je lève les yeux. Ma propre voix vient se joindre à celles des autres étonnés. Ça ne peut pas être vrai. Il n'y a pas de plafond et pourtant je distingue la construction, les arcs de pierres. Et les étoiles, les nuages. Elles sont là, réelles, irréelles. Je me sens tellement minuscule, tout à coup. Tout est tellement grand ici. Nous continuons d'avancer droit devant, au bout du chemin nous attend une estrade, un tabouret, un chapeau. Et cette femme au visage dur, avec sa robe verte. Elle porte un parchemin entre ses mains ridées et elle le déplie quand nous sommes tous assez près. Elle nous appelle, l'un après l'autre. Je suis loin, dans cette liste. J'entends des noms, Abbot, Bones, elles vont à Poufsouffle, Granger, Gryffondor, Davis, Serpentard, Greengrass, Serpentard. Jones ! C'est moi, enfin. Je ne sais pas dans quelle maison je veux être, aucune ne me correspond vraiment, je crois. Pourtant j'avance, c'est l'heure. Je ne tremble presque pas, j'arrive à marcher plus ou moins normalement. Mais quand je me pose sur le tabouret, c'est avec un réel soulagement. Le professeur à la mine sévère pose sur ma tête le Choixpeau et j'ai peur. Et si c'était vrai ? Et si aucune maison ne me convenait ? C'est long, je trouve que c'est long. Pourquoi il ne dit rien. Je ferme les yeux, je serre les yeux aussi fort que je le peux et j'attends. Je crois qu'il s'est passé des heures avant qu'il ne le dise finalement. Poufsouffle. Devant moi une table entière se met à applaudir chaleureusement. Poufsouffle. Pourquoi pas, elle me convient autant que les autres maisons. Je souris, heureuse. Poufsouffle. Je me lève, pose le Choixpeau sur le tabouret et rejoins ma nouvelle table d'un pas précipité. J'y suis, je suis répartie. Ce n'était pas un rêve, finalement. Mon cœur bat très vite mais il se calme peu à peu. Ce n'était pas un rêve, je suis dans l'endroit le plus merveilleux du monde. Poudlard.



*Et vous ?*

-Où avez-vous connu le forum ? Par un top-site
-Âge: 19 ans
-Niveau RP: Moyen, je dirais
-Code: Ok par Daph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
Admin
Admin
avatar

Messages : 163
Points rp : 2911
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 7

MessageSujet: Re: Megan est là :D   Jeu 13 Oct 2011 - 14:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Megan est là :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Megan Fox vs Lita
» Megan Jones (Poufsouffle)
» i'm a wonder woman ft. Megan Fox
» L'oiseau solitaire ~Feat. Megan Fox
» Megan of Scotland - Puisqu'il faut le dire, sans contrefaçon....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Avant tout - :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-