- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez
 

 Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sofia Hassan
Mangemort
Mangemort
Sofia Hassan

Messages : 183
Points rp : 3140
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Charme, crin de Licorne, 30cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Mangemort cherchant à se repentir

Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeDim 4 Mar 2012 - 21:36

    Le jour n'était pas encore levé quand Sofia arriva au point de rendez-vous. Le maitre avait jugé qu'il serait plus prudent d'agir encore masqué par les ténèbres, ainsi ils pourraient rester discrets un certain temps. Facile pour lui qui restait bien à l'abri dans sa planque on ne savait où.
    De là où elle était, Sofia pouvait apercevoir, cachée par une légère brume, l'immense prison noire qui serait le lieu de l'action pour cette longue journée de la fin Novembre.

    Sofia était la première sur les lieux mais elle devait bientôt être rejointe par d'autres mangemorts parmi lesquels Erika Weiss, Evelyne Alyse, Lawrence Anderson, Bellatrix Lestrange... Et Severus. Ce serait la première fois que les deux espions travailleraient ensemble et Severus avait laissé entendre à la jeune femme que cette mission serait particulièrement importante pour elle car elle lui permettrait de prouver sa bonne foi au Maitre. Elle n'avait donc pas droit au moindre faux pas. L'ancien maitre des potions avait par ailleurs entrepris depuis le début du mois de Septembre des négociations avec les Détraqueurs. Cela s'était avéré plus difficile que prévu, repoussant leurs actions initialement programmées à la mi-septembre, à cette dernière semaine de Novembre. Cependant, il avait fini par les convaincre et à présent tout devait se passer sans trop d'encombres. Et les Mangemorts avaient gagné dans leur camp les plus effrayantes créatures du monde sorcier. La prison était bien entendue garder par d'autres moyens : des protections magiques sans doute, ainsi que des aurors ou des sorciers du même acabit charger de surveiller les prisonniers en plus des Détraqueurs auxquels il était difficile de se fier. Les Mangemorts auraient donc a combattre quand même mais sans le désespoir des créatures, ce serait plus simple. Et puisqu'ils avaient été dépêché en si petit comité c'est que ça ne devait pas leur poser trop de problème.

    Sofia observa les environs avec attention en attendant que les autres arrivent. La côte écossaise était plongée dans un léger brouillard qui se dissipait à mesure que la nuit s'éclaircissait. La jeune femme se sentait terriblement anxieuse depuis qu'elle avait posé le pied sur les lieux. Elle voulait seulement en finir avec cette histoire et rentrer chez elle au plus vite. Quand les Mangemorts seraient libre, un vent de panique allait s'abattre sur la communauté sorcière et les choses sérieuses commenceraient finalement...Sofia resserra sa cape autour de ses épaules et serra dans sa main le masque d'Evan rangé dans sa poche. Malheureusement, elle ne pouvait pas se permettre d'échouer. Elle avait vraiment peur. Il ne fallait pas que quelque chose se passe mal, plus maintenant. La main qui ne tenait pas le masque se posa distraitement sur le ventre plat, contracté par la peur, de la jeune femme qui regardait au loin avec des yeux vides. Elle avait hâte que les autres arrivent, elle avait hâte que Severus soit là...

    Comme si quelqu'un avait entendu ses prières, le craquement caractéristique du transplannage se fit entendre et une silhouette apparue, avançant lentement vers elle.


Spoiler:
 


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 16 Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 14 Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 17

#3e2a4d

.


Dernière édition par Sofia Hassan le Mar 6 Mar 2012 - 9:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeLun 5 Mar 2012 - 11:24

    L'opération aurait lieu à quatre heures du matin, conformément aux désirs du grand Seigneur des Ténèbres. Il avait préféré que ses partisans agissent avant que le jour ne fasse surface afin de limiter les chances que tout n'échoue. En tout, ils seraient six à apparaître à Azkaban et pour y défier tout le système de sécurité magique mis en place par les responsables des lieux. Cela ne serait pas bien compliqué sachant qu'avec l'aide d'espions, ils connaissaient les heures de patrouille des gardiens ainsi que la nature des sortilèges jetés sur certaines entrées. Il serait tout à fait simple de déjouer, en somme. A trois heures moins le quart, Erika Weiss était déjà levée et elle lisait un livre sur les rituels de magie noire occultes qui consistaient surtout à lancer des malédictions sur la personne visée. De bien vieilles pratiques et qui se faisaient plus rares de nos jours. Pourtant, cela restait bien utile si l'on voulait accomplir une vengeance, mais il semble que le sortilège de l'Avada Kedavra soit quelque chose de plus direct ou de plus douloureux accompagné d'un sortilège Doloris. Cela dit, elle dut interrompre sa lecture trente minutes plus tard pour aller se préparer.

    Avec l'aide de la magie, elle arrangea ses cheveux convenablement. Certes, ce n'était qu'une mission mais elle se devait d'être présentable en toutes circonstances et elle était sûre que même Bellatrix ne résisterait pas à l'envie de toucher à ses boucles, ne serait-ce que pour dégager une mèche vers l'arrière. Puis, après avoir passé du temps à la salle de bain pour la toilette, elle se dirigea vers sa garde robe pour trouver quelque chose à mettre. Habillée de noir, comme si elle allait assister à un deuil, elle dissimula sa tête dans la capuche de sa cape sombre. Le mieux était de rester discret si jamais un témoin les apercevrait. Dans le pire des cas, on pourrait lui effacer la mémoire ou encore mieux, le tuer. Pendant qu'elle refermait les lumières derrière elle, elle entendit un léger bruit venant de la chambre d'au-dessus et elle pensa automatiquement à son frère Darren. Lui, n'avait pas été invité à participer à cette opération et Erika préférait que cela en soit ainsi. Elle n'avait pas envie de se chamailler avec lui encore une fois, tellement ils se faisaient compétition durant les missions. Et cette mission qui se déroulerait à Azkaban devait se dérouler avec sérieux. Quoi que, avec Bellatrix, difficile de savoir si elle n'allait pas tourner cela en torture-party. Cela dit, elle quitta sa demeure en un petit bruit sonore qui caractérisait le transplanage.

    Quand elle arriva à destination, elle fut accueillie par un vent glacé qui soufflait du nord. Charmant. Et puis, il y avait aussi ce froid qui lui gelait la peau; vraiment gênant. Pourtant, elle devrait se sentir dans son milieu, elle qui était elle-même une femme glaciale. Observant les alentours, elle resta impassible mais cette vue l'horripilait à l'intérieur d'elle-même. Azkaban était une invention vraiment bien pensée pour ces criminels qui devaient payer pour leurs crimes. C'était si laid et lugubre, par ici qu'on finirait pas en déprimer et par en devenir fou. Il n'y avait qu'à voir l'état de notre Bellatrix nationale pour deviner que cette prison l'avait rendue encore plus détraquée qu'à l'époque. Erika ne l'avait pas connue durant les années 70 puisqu'elle n'était qu'une jeune enfant mais on lui avait dit qu'auparavant, elle n'était pas aussi dingue qu'aujourd'hui. Cela dit, Erika appréciait ce personnage maboule même si elle souhaitait avoir toute l'attention du Maïtre pour elle toute seule. Bon, après, la majorité des mangemorts étaient plutôt lèche-botte envers le maître et Erika assuma le fait qu'elle pouvait en être une. S'avançant devant elle, la blondine sut qu'elle n'était pas toute seule et s'approcha instinctivement de la silhouette sombre qui se dessinait à proximité. Sans la toucher, bien évidemment. Erika détestait les contacts physiques et cela pouvait l'énerver et ainsi faire exploser la bombe en elle.

    Sofia Hassan... pourquoi pas. Cependant, elle aurait préféré tomber sur Evelyne Alyse, c'était toujours amusant de s'envoyer des piques juste avant une mission sérieuse. Histoire de s'échauffer, un peu. La silhouette se tourna alors vers Erika et cette dernière la salua à voix basse, lui souhaitant un bonjour qui paraissait assez cocasse à ses yeux puisqu'il faisait encore sombre.

    « - Toujours aussi déprimant, ce lieu. Nous avons là de quoi atteindre un degrés de folie conséquent. »

    Elle fronça le nez comme pour exprimer son mépris envers ce paysage morne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeMar 27 Mar 2012 - 18:36

La roche froide des falaises écossaises l'avait accueilli sans broncher. Il connaissait l'endroit où il devait apparaître. Il s'y était fréquemment rendu pour négocier l'aide des détraqueurs pour l'opération. L'affaire avait été complexe et avait retardé l'échéance de cette libération. Néanmoins, il avait obtenu les garanties nécessaires pour pénétrer dans la prison et même au-delà, puisque les créature avaient également accepté de participer aux différents raids des mangemorts contre les institutions sorcières. Il s'agissait d'une victoire diplomatique, mais son arrière-goût était amer. Le contact avait été effrayant.

Se présenter à eux sans baguette était la règle et revenait à accepter une roulette russe jouée avec les mots. Chaque intonation introduisait le verbe avec une dangerosité renouvelée. Mieux valait être concis, économe dans ses phrases et précis dans leur construction. Certains substantifs étaient interdits, certains conseillés. Sujet, verbe, complément. Pour survivre. Une virgule pour respirer, un point pour espérer. Rarement mission l'avait autant épuisé. Rarement mission l'avait autant pétrifié.

Albus était au courant. Il n'avait pu s'empêcher de se confier et non pour un simple rapport cette fois. Il avait besoin de vider son sac, de déclamer toutes les horreurs qu'il devait concéder et celles qu'il devait obtenir. Albus était là mais il n'était pas là. Il était son rocher mais à l'abri dans le château, et un rocher friable en plus depuis cet été. Sofia aussi avait été là. Il ne savait pas encore vraiment ce qu'elle était pour lui. La seule chose dont il était certain, c'est qu'elle pouvait le rassurer par sa présence. Il s'en était rendu compte indirectement grâce aux fourberies d'Albus. Et c'était vrai que depuis, il n'avait plus trop hésité à la revoir régulièrement, dans le respect de la prudence nécessaire qu'imposait leurs missions.

Son apparition avait été faite à quelques centaines de mètres du point de rendez-vous. Enfoncé dans sa cape, le visage enfoui dans sa capuche et protégé de son masque, Snape se mit en marche. Il arriverait là-bas précisément à l'heure convenue et se doutait bien que Bella les gratifierait d'une entrée théâtrale. Au bout de sa baguette pointée droit devant lui s'échappa un faible faisceau de lumière. La brume se levait mais l'obscurité était trop forte pour pouvoir se déplacer avec facilité. La prison étant surveillée sur la mer par les détraqueurs, il n'y avait aucun risque pour que son lumos n'éveille le moindre soupçon.

Il progressa en silence et distingua deux formes. Plus il approchait et plus l'une d'entre elles lui était familière. Elle n'avait pas son masque et semblait soucieuse du peu qu'il pouvait voir... Il n'aurait pu se concentrer que sur elle. Ses moindres gestes étaient révélateurs aujourd'hui pour lui qui la connaissait. Il pouvait reconnaître beaucoup de choses à son propos malgré cette période d'incertitude. Il lui trouvait de la grâce et de la classe. C'était indubitable pour lui. Les autres femmes du clan Noir étaient loin de lui arriver à la cheville.

D'ailleurs à côté d'elle, l'autre silhouette apparemment féminine paraissait banale. Il lui fallut entendre sa voix pour reconnaître la personne concernée. Miss Erika Weiss, comme convenu. Il l'écouta parler et ne répondit que d'une simple salutation lancée aux deux jeunes femmes, n'ayant que faire de ses états d'âmes.

- Bonjour.

Il ôta son masque et fit disparaître son sort.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Hassan
Mangemort
Mangemort
Sofia Hassan

Messages : 183
Points rp : 3140
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Charme, crin de Licorne, 30cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Mangemort cherchant à se repentir

Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeMer 28 Mar 2012 - 13:56

    Sofia ne répondit pas à Erika, en fait elle ne l'avait même pas écouté et elle ne prenait pas même la peine de la regarder. Au loin, un raie de lumière était apparu quelques secondes, laissant deviner qu'une personne était arrivée sur les lieux. D'aussi loin, elle n'avait aucun moyen de savoir de qui il s'agissait mais comme précédemment tous ses muscles s'étaient tendus et son souffle coupé dans l'attente de voir le nouveau venu, dans l'espoir qu'il s'agisse enfin de lui. Lorsque la silhouette fut suffisamment proche, il n'y eut plus aucun doute, c'était bien lui. Le cœur de la jeune femme s'accéléra et elle se tendit encore plus, si c'était encore possible. Pour une fois elle ne se sentait pas du tout apaisée par sa présence pourtant elle était soulagée de le voir enfin. Erika avait totalement disparu de son champ de vision, tout comme le reste du paysage, ne restait plus que cette silhouette sombre avançant doucement vers elle, se détachant peu à peu du brouillard pour former plus précisément les traits de l'homme qu'elle aimait. Son cœur manqua un battement à cette pensée et elle serra plus fort le masque dans sa poche, jusqu'à sentir une légère douleur dans sa paume. C'était la première fois qu'elle se l'avouait réellement, c'était la première fois que cette idée s'imposait à son esprit sous la forme d'une certitude et non pas d'une interrogation ou d'une crainte. Elle voulait rejeter cette idée au loin, tentait de se convaincre que ce n'était que ses hormones qui parlaient et rien d'autre mais le mal était déjà fait.

    Il arriva enfin devant elle -Erika n'était toujours pas réapparu dans le monde de Sofia- et lâcha un simple « Bonjour » neutre, sans chaleur aucune mais sans non plus sa froideur habituelle. L'attraction habituelle à laquelle la jeune femme était sujette lorsqu'il se trouvait dans les parages fut difficile à maitriser mais elle parvint finalement à rester à sa place. Il faut dire aussi que peu de temps après l'apparition de Severus, une horrible voix nasillarde avait annoncé l'arrivée d'une nouvelle personne. Cela eut au moins pour effet de ramener la jeune femme à la réalité et a lui faire détourner les yeux de Severus pour se poser sur la nouvelle arrivante qui se tenait légèrement penchée en arrière comme si la lourde masse de ses cheveux bruns emmêlés la tirait vers le bas. Elle ne salua personne, se contentant de faire remarquer qu'il manquait encore des gens et qu'il était largement temps d'y aller. Même si elle n'avait pas tort sur le principe, Sofia ne se permit aucun commentaire, trop effrayée par Bellatrix.

    Les quatres Mangemorts se regardaient à tour de rôle avec attention, ne cherchant même pas à masquer leur observation aux autres. Ils n'avaient absolument pas confiance les uns dans les autres, à au moins une exception près, peut-être deux, et cela se voyait et personne n'avait l'intention de faire croire le contraire. Ils étaient tellement occupés à se toiser du regard sans un mot qu'ils ne remarquèrent même pas l'arrivée des deux derniers Mangemorts qui se fit presque en même temps. Tandis que la Lestrange leur faisait gentiment remarquer leur retard, Sofia se figeait sur place et blêmissait. Ce n'était pas Anderson qui accompagnait Evelyne mais Avery. Le même Avery qui les avait attaqué, elle et Severus, aux Trois-Balais quelques mois plus tôt alors qu'il suivait la jeune femme de près sur les ordres d'un autre Mangemort plus haut placé. Sofia avait toujours pensé qu'il s'agissait de Bellatrix, puisqu'elle était libre et plus vraiment en bonne place dans le cœur du Maitre, il lui avait semblé logique qu'elle veuille remonter dans ses bonnes grâces en dénonçant une traitre. Mais dans ce cas, ils n'avaient pas besoin d'être là tous les deux... La jeune femme chercha le regard de Severus, et tenta de lui faire passer son inquiétude dans ce regard rapide.

    « Où est passé Anderson ? Demanda-t-elle d'une voix qu'elle voulait calme à Avery. »
    Celui-ci ne répondit pas tout de suite, se contentant de soutenir le regard de la brune, trop longtemps apparemment au goût de Bella qui répondit à sa place.

    « Il a été retenu... »

    Après quoi elle partit dans l'un de ses habituels rires dément qui fit frissonner Sofia. Non pas qu'elle porte Anderson dans son cœur mais il y avait de quoi s'inquiéter pour lui quand on entendait le rire fou de cette femme.

    « Allons-y ! »

    Suivant le mouvement, Sofia sortit le masque d'Evan de sa poche et le mit, ajustant au passage sa cape. Le stress recommençait à se faire sentir, la poussant a lancer régulièrement des coups d'œils vers Severus, en prenant soin de ne pas se faire surprendre par les autres, ce n'était pas le moment de se faire remarquer. Sous l'impulsion de Bellatrix qui semblait prendre la tête des opérations, ils s'élancèrent vers leur destination. L'attaque était enfin lancée.

    Spoiler:
     


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 16 Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 14 Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 17

#3e2a4d

.


Dernière édition par Sofia Hassan le Dim 29 Avr 2012 - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeSam 14 Avr 2012 - 13:51

    Très franchement, ceux qui avaient choisi l'emplacement de construction de la prison d'Azkaban étaient de vrais sadiques. Ils avaient pensé à l'instaurer dans un lieu aussi lugubre et déprimant rien que pour le petit confort de leurs futurs prisonniers. C'était tellement bien pensé. Il aurait été contradictoire de leur procurer un paysage de bonheur et de belles clairières alors qu'ils étaient censés avoir la haine et le dégoût d'être séquestré ici. Erika n'avait aucune envie de rester plus longtemps à cet endroit mais elle se forçait, ne serait-ce que pour sa mission. Une chose était sûre ; elle ferait en sorte de ne jamais y être emprisonnée. Sofia n'avait pas répondu à sa remarque et semblait ailleurs même si cela n'était pas visible sur son visage, camouflé par l'obscurité de la nuit. Rien de bien intéressant ne se passa durant ces quelques temps. On attendait tous l'arrivée du restant du groupe et Erika avait hâte de quitter ce froid qui la gelait à travers sa cape. Elle n'aimait pas attendre même si elle était quelqu'un qui savait être patient. Disons qu'au bout d'un moment, sa patience avait des limites mais sinon, elle était parfaitement capable d'attendre. Cela dit, cela l'ennuyait de rester debout à ne rien faire avec une autre femme qui semblait ne pas vouloir engager la conversation et se plonger dans son propre univers. C'était vraiment... ennuyeux. Si elle le pouvait, la blondine aurait bien piquer une somme en attendant l'arrivée d'un peu d'action. Alors, elle se cala contre un mur et croisa les bras. Elle dut avouer que ce n'était pas confortable d'autant plus que le froid avait gelé le mur. Ne baissant jamais le regard, elle observait l'horizon qui se dessinait par un long trait horizontal de mer. On y voyait rien d'autres et tout ce que l'on pouvait ressentir à l'égard de ce paysage, c'était bien une sensation d'être perdu en plein désert et d'être prisonnier. Heureusement que la lune restait une source de lumière présente.

    Snape venait maintenant d'arriver et notre héroïne le reconnut à sa voix rauque qui lança un bonjour peu bienveillant. Erika ne lui répondit pas. Ce n'était pas qu'elle l'aimait pas mais elle n'avait jamais vraiment eu d'affinité avec cet homme et l'envie de le saluer ne lui vint pas en tête. Cela dit, elle avait l'impression que Snape était un mangemort important pour le Seigneur des Ténèbres. Il lui faisait confiance presque de la même manière qu'il faisait confiance à Bellatrix. Une rude compétition devait forcément les toucher, tous les deux. Mais bon, Bellatrix ne cessait de dire qu'elle était la favorite du Maitre et personne n'osait la contredire. D'ailleurs, la voix de cette femme sortit la Weiss de ses pensées et un grin d'excitation monta en elle lorsqu'elle entendit cette voix familière qu'elle avait entendu maintes et maintes fois. Pas de salutations, comme à son habitude, mais elle ne manqua pas de faire la remarque qu'il manquait des gens. Bien sur... Ces derniers commençaient à être en retard mais que pouvait-on y faire ? C'était de leur faute s'ils étaient des retardataires en herbe. Erika reconnaissait le potentiel de cette femme cruelle et elle lui portait de l'intérêt. Pour elle, c'était bien la seule à posséder une pointe de charisme, les autres mangemorts se ressemblant tous. Elle-même pouvait paraître banale mais de toute manière, plus on est banal, et moins on nous connait. Car ce sont généralement les plus discrets qui cachent le plus de choses. D'autres silhouettes finirent par ajouter du relief à cet endroit et Erika leur jeta un regard curieux. De loin, ils se ressemblaient tous et la différence de taille était bien trop moindre pour tenter de reconnaître quelqu'un. Elle était mauvaise en devinette mais elle tenta de se faire une idée de qui ils pouvaient bien être. Alors, elle misa sur Anderson et Alyse. On lui avait dit que ces deux là viendraient ensemble ou quelque chose de ce genre. Ce fut un petit défi qu'elle se lança durant quelques secondes jusqu'à grimacer à la vue d'Avery.

    Était-ce un changement de dernière minute ? Elle ne comprit pas tellement le choix d'Avery et soutint l'interrogation lancée par Sofia à propos de cela. Elle aussi avait du noter que ce n'était pas ce qui était prévu. Bellatrix lui affirma alors, non sans un de ses rires sarcastiques habituels, que Anderson avait été retenu. L'idiot... Bon, il était vrai que cet homme était loin d'être le plus doué des mangemorts mais tout de même, se faire avoir avant de pouvoir participer à cette opération nécessitait d'être bête. Erika ne dit rien et attendit la suite avec une certaine jubilance intérieure qu'elle cacha parfaitement. Elle avait envie de passer à l'attaque et lorsque Bellatrix prit l'initiative, tout le monde dissimula son visage avec l'habituel masque des mangemorts. Tenant fermement sa baguette de la main droite, Erika restait sur ses gardes et était prête à employer n'importe quel sort en cas d'embuscade ou d'un éventuel autre anicroche. De la main gauche, elle sortit un bout de parchemin qu'elle avait réussit à se procurer en ensorcelant un employer du Ministère. Il s'agissait d'un plan de la prison. Bon, vu que Bellatrix avait les rennes de cette opération, il était peu probable qu'elle ne suive les instructions d'un plan. Non, elle aimait improviser et faire des dégâts ; peu importe s'ils se perdaient dans un couloir, elle finirait par retrouver le chemin seule. Quoi qu'il en soit, ce plan pouvait toujours servir au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeDim 29 Avr 2012 - 19:20

Severus resta silencieux lors de l'arrivée théâtrale des derniers mangemorts. Il conserva ses bras croisés, et serra les dents sans adresser un regard particulier à Sofia.

Dissimulé derrière son masque, il se débrouilla pour transplanner non loin de Bellatrix. Dans un souffle elle commença à lancer des sorts à tort et à travers, juste pour le plaisir. Les éclairs de lumière de diverses couleurs illuminèrent le sommet de la prison. Des pans de murs explosèrent. Un peu partout autour des éclats de pierre volaient. Le pire c'était que cette débauche d'énergie n'avait même pas servi à exploser les portes d'accès aux couloirs. Pire même, alertés par le bruit et l'inaction des détraqueurs, les gardes et les brigadiers en faction dans les hauts étages se ruèrent vers l'origine de l'attaque.

Bientôt ce fut une cinquantaine de personnes qui sortit de deux portes différentes, encerclant ainsi le corps expéditionnaire. Ils s'étalaient sur deux rangées. Au fond de leurs yeux gisait une peur dévorante. Certains semblaient figés, résignés dans l'idée d'une mort proche. Chez d'autres elle se traduisait par une crispation des doigts sur la baguette. Prêts à lancer le premier sort qui leur viendraient à l'esprit. Pour ceux-là, le cerveau était tellement transi qu'il en était incapable de fonctionner correctement. Concrètement, il n'était pas rare de voir un sorcier lancer un rictusempra sur Bellatrix... ce qui avait pour habitude de la faire ricaner deux fois plus fort qu'à l'accoutumée... Enfin, les derniers essayaient de déguerpir malgré leur fonction. C'est toujours à cela qu'elle s'en prenait en premier.


- Ah, Ah, Ah... Qu'est-ce que vous croyez... que vous allez nous arrêter? Ah, Ah, Ah, Ah... A peine vous nous retarderez!

Un puissant jet de lumière verte frappa de plein fouet le premier déserteur. Immédiatement Bellatrix transplanna derrière le groupe pour contenir le troupeau. Avery commença le travail par devant. Pour tenir la comparaison et faire son travail, Severus élimina les plus apeurés. Il lui apparaissait charitable de leur rendre ce service avant que Bellatrix ne se mette à jouer avec eux.

Attirés par l'odeur de la peur, une nuée de détraqueurs apparut soudainement au-dessus du malheureux groupe. Ils fondirent sur leur proies en un rien de temps devant une Bellatrix désabusée. Snape en profita pour prendre la direction des opérations.

- Assez joué chère Bellatrix. Nous avons autre chose à faire. Laissons les s'amuser.

Si ses calculs étaient exacts, il devait rester une centaine d'hommes dans la structure... Les mangemorts étaient constamment changés de cellules. Il ne resterait plus qu'à les trouver, ce qui ne serait pas une partie de plaisir. Il se mit en marche et entraîna les autres à sa suite, insensible aux cris de détresse des victimes de ces créatures sordides.

Cette attaque symbolisait une bonne nouvelle: les négociations avaient bien abouti. Les détraqueurs étaient définitivement de leur côté. Instinctivement il se dit qu'ils devraient laisser un survivant à l'attaque. Répandre la nouvelle de l'attaque et de ce ralliement ferait certainement plaisir au maître. Elle mettrait également Bellatrix en porte-à-faux. c'est lui qui serait mis en avant et renforcerait sa place auprès du Maître...

Il se mit alors volontairement en retrait et laissa les autres passer devant pour faire ce qu'il avait à faire. Il en profita également pour regarder Sofia. Couverte du masque de Rozier il ne pouvait voir si la peur se reflétait sur son visage... Est-ce que les détraqueurs l'aurait attaqué sans l'accord qu'ils avaient passé?
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Hassan
Mangemort
Mangemort
Sofia Hassan

Messages : 183
Points rp : 3140
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: Charme, crin de Licorne, 30cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Mangemort cherchant à se repentir

Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeDim 29 Avr 2012 - 20:33


    Tout se passait à une vitesse impressionnante, tant et si bien que Sofia n'arrivait plus vraiment a suivre. Elle s'était permise de relâcher un peu son attention du côté de ses pensées, après tout dans le grabuge, personne ne penserait a venir lire dans sa tête, mais la proximité d'autres Mangemorts ne la rassurait pas le moins du monde. Elle ne pensait de toute façon qu'à une seule chose présentement : ne tuer personne et faire attention au bébé. Les cinquante personnes qui les avaient accueilli après leur entrée remarquée dans la prison n'avaient pas aidé la jeune femme a se sentir mieux mais bon... A vrai dire, elle ne s'était pas attendue à ça... Ils étaient si peu sur les lieux, elle pensait qu'il n'y aurait pas autant de monde a combattre... Et pourtant, il y en avait, du monde.

    Bellatrix s'en donnait a cœur joie entre les insultes et les sortilèges de mort, elle ne rechignait pas a arracher les vies sur son passage et les cadavres se multipliaient très rapidement autour d'elle. Sofia essayait de regarder autour d'elle comment ça se présentait pour les quatre autres et apparemment, ils s'en sortaient tous aussi bien. Elle n'arrivait pas a savoir qui exactement lançait les éclairs verts mais elle se doutait en tout cas qu'il ne s'agissait que de Mangemorts. Tout ce qui l'inquiétait vraiment était de savoir si Severus aussi... Quant à elle, elle profitait largement de l'incohérence pour lancer en informulé des sorts de stupefixtion, s'assurant toujours pour qu'on en puisse pas différencier ses sorts de ceux des gardiens de la prison. Hors de question de se faire remarquer par Bellatrix, Weiss, Avery ou Alyse, mais hors de question aussi de tuer la moindre personne.

    Bientôt, les Détraqueurs se joignirent aux festivités. Seuls les gardiens d'Azkaban semblèrent en être dérangés. Les autres Mangemorts continuaient comme si de rien était. Severus reprit à ce moment le contrôle des opérations, ce qui fut une bonne chose aux yeux de Sofia car elle commençait a se sentir vraiment mal à l'aise en présence de toutes ces créatures, alors que ses plus grandes peurs remontaient à la surface pour s'emparer de ses quelques pensées cohérentes. Il les guida un peu plus loin. De toute évidence, les affreuses créatures se chargeraient des gardiens pendant que les Mangemorts chercheraient leurs compatriotes. Tant mieux.

    Quelques courageux gardiens avaient réussi a lancer des patronus plus ou moins valables contre les Détraqueurs et se lançaient à la poursuite du groupe, alors que d'autres se joignaient à eux, sortant de plusieurs endroits à la fois. Très vite, une dizaine avaient rejoint le groupe initial et d'autres se pressaient au loin et dans les étages inférieurs et supérieurs. Apparemment, il y avait vraiment beaucoup plus de gardien que Sofia n'aurait pu l'imaginer. Heureusement, il y avait aussi un très grand nombre de Détraqueurs et au final, le combat était largement inégal et en faveur des Mangemorts.

    Devinez dans quelles cellules se cachaient les personnes a libérer s'avéra cependant moins difficile. En effet, avec le bruit, les prisonniers encore en état de se déplacer s'étaient approchés de l'entrée de leurs cellules et tentaient d'apercevoir quelque chose par les barreaux, de fait, Sofia avait déjà repéré deux visages connus. Ce n'était certes pas grand chose sur la dizaine qu'ils étaient censés récupérer mais c'était au moins ça.

    Évitant de peu un éclair rouge, la jeune femme quitta la progression du groupe et s'approcha de la première cellule. Deux gardiens s'élancèrent derrière elle, baguettes brandies, prêts a l'empêcher de parvenir jusqu'à la porte de la cellule. Elle se retourna et s'arrêta rapidement pour faire face à ses attaquants et se prépara a se battre. Le plus difficile était de penser sans arrêt a lancer les sorts en informulé, pour que personne ne se rende compte qu'elle restait tout de même très gentille. Entre deux sorts évités, elle lança un regard aux autres. Ils continuaient tranquillement leur ascensions, assistés par quelques Détraqueurs. De temps en temps, Bella délaissait la bataille pour pointer sa baguette sur la porte d'une cellule afin de la faire voler en éclat. De toute évidence, il lui était bien égal de savoir si ces cellules renfermaient ou non des Mangemorts.



Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 16 Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 14 Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] 17

#3e2a4d

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeVen 4 Mai 2012 - 17:53

    Aussi silencieux que la majorité de ses compères, Erika suivait le mouvement jusqu'à attendre la suite de l'opération. Bellatrix ne se sentait déjà plus. Enfin, elle était toujours dans cet état d'excitation totale mais là, elle n'avait vraiment pas opté pour une manière propre et discrète pour débarquer dans la prison. Cela dit, le but était certainement de faire un maximum de dégâts et de marquer leur venue ici. Cela lui était égale à la blondine, tant que la mission réussissait. Peu importe les moyens, seul le résultat ne comptait et vu comment ils étaient préparés, il y avait bien peu de chances qu'il ne se fasse avoir. Elle était donc confiante et rien ne pouvait la déstabiliser, pour le moment. Néanmoins, on pouvait soupçonner que ce spectacle était surtout là pour défouler la cruelle Bellatrix. Riant sans cesse, faisant ainsi vibrer les tympans de tous, elle agitait sèchement sa baguette à nombreuses reprises alors que des flux de lumière de toutes couleurs s'échappaient de l'extrémité de celle-ci. Des débris de murs retombaient au sol mais sans jamais toucher le petit monde groupé. Elle était la seule à s'amuser et à pousser de si grands cris d'exaltation. Le reste se contentait d'observer les pierres chutant, et visibles par le clair de lune. Pourtant, tous s'attendait à la suite ; ils auraient été fort chanceux de ne pas avoir attiré l'attention. Mais cette chance, ce n'était pas ce qu'ils recherchaient. Erika reconnaissait vouloir de l'action pour pimenter cette promenade nocturne.

    Les détraqueurs n'avaient pas réagit à toute cette cacophonie et c'était surtout cela le plus inquiétant pour ces braves gardiens, en cinquantaine, qui se ruaient vers nos amis les Mangemort, en les entourant sur deux rangées. Cela devenait intéressant. Ils étaient certes nombreux mais ils étaient certain que ce n'était pas cela qui allaient leur permettre de remporter la petite bataille. Tout d'abord, les premiers jets de lumière ne furent que de simples Stupéfix... comme s'ils ne connaissaient que ce mot dans leur vocabulaire. Il suffisait de s'abaisser ou de contrer ces sorts avec un autre pour s'échapper de leurs effets. Et puis, les partisans du mal n'allaient certainement pas s'amuser avec des sorts aussi peu douloureux. Non, personne ne craignait de faire fuser les lumières vertes de la mort et rapidement, plusieurs gardes succombèrent à cette dernière. Erika effectua un Protego qui fit ricocher deux jets de lumière dirigés vers elle puis elle relança dans une démarche gracieuse, un sortilège de mort bien placé sur un des gardes qui semblait s'acharner sur elle depuis le début. Bellatrix elle, était à l'optimum de l'hystérie et elle parvient à en tuer plusieurs d'un seul coup de baguette. Quand elle s'y mettait, ce n'était pas une simple pichenette qu'elle faisait subir mais réellement un massacre. Bien sur, elle attirait d'avantage l'attention, elle qui ressortait du groupe.

    Alors les gardiens restant se mirent à concentrer leur force sur elle, croyant que l'achever leur permettrait d'obtenir un avantage. Regrettable erreur car cette femme avait plusieurs tours sous la main. Pendant que les autres se chargeaient de s'occuper des fuyards, Erika termina ceux qui lui en voulaient en ne cessant de lui lancer des Rictusempra ou des Stupéfix. Cela devenait lassant de ne voir que des lueurs rouges. Et puis, la température baissa soudainement, créant plus de buée lorsqu'on expirait de l'air. Tous savait ce que cela signifiait et la satisfaction des mangemorts ne pouvaient être qu'à son sommet ; les Détraqueurs avaient ressentis cette peur qui s'échappait de l'aura des survivants. Ces derniers n'avaient pu fuir le lieu de la bataille mais de toute manière, la fuite ne leur serait d'aucune utilité puisque ces monstres de malheur avaient rejoints le camp du Seigneur des Ténèbres. Fondant rapidement vers leurs victimes, ils commencèrent à aspirer tout ce qui pouvait constituer une énergie positive. Leur présence était loin d'apporter la joie et pourtant le spectacle parvenait à faire sourire Erika. Puis peu après, Snape reprit les rennes de l'opération. Il désirait passer au niveau supérieur décidément.

    Sans attendre, tout le monde entra dans la prison où le froid fut moins intense qu'à l'extérieur. Cependant, l'odeur était immonde, cela sentait l'ancien, et le manque d'hygiène. Ce n'était guère étonnant ; jamais les prisonniers n'avaient droit à une douche ou à quelque chose de bien propre. A chaque fois que l'on percevait un prisonnier dans la Gazette du Sorcier, on le percevait toujours dans un état pitoyable avec des traits généralement pleins de démence. De quoi subir la chair de poule. D'un pas rapide, ils montèrent tous vers les étages de la prison là où se situaient les cellules. Il n'était pas bien dur d'apercevoir les prisonniers mais la question était de savoir s'il était oui ou non des mangemorts. Cela dit, Bellatrix ne considéra pas la question et peut-être n'avait-elle pas tort. De toute évidence, les prisonniers étaient là pour avoir commis des délits alors ily avait plus de chances qu'ils se rallient à la cause du Seigneur des Ténèbres rien que pour le remercier de cette libération.

    Erika lança un dernier sortilège de mort qui toucha l'un de ses poursuivants puis elle décida de varier un peu les sortilèges. Elle en avait marre de ces lumières vertes. Elle opta pour un Impero qui visa un des gardiens et lui ordonna de tuer les autres gardiens sans la moindre pitié. De cette façon, elle serait tranquille un moment, le temps d'ouvrir les cellules sans être interrompue à la moindre seconde par ces incompétents. Les autres se débrouillaient pour faire de même tandis qu'eux aussi libéraient les séquestrés. A l'aide d'un Bombarda Maxima, elle parvient à faire péter deux cellules côte à côte tout en se tenant à l'abri de la poussière et de l'explosion de l'impact. Les prisonniers s'en sortirent avec quelques égratignures mais c'était bien peu comme prix pour la liberté. Pour une fois, leurs traits désespérés se changèrent en des traits plus sarcastiques et ils remerciaient d'un signe de tête celle qui venait de les sortir de là. Et puis, Erika manqua de se faire avoir par un Confundo qui passa à deux centimètres d'elle. Elle tourna la tête et fit une grimace à la vue de son Gardien soumis à l'Imperium qui était étendu au sol, apparemment assommé. Tandis que des bruits de joie sortaient des bouches de ceux qui étaient libérés, la bataille continua toujours mais le nombre de gardes se réduisaient peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeSam 5 Mai 2012 - 20:58

Avant d'être incarcérée à Azkaban, Bellatrix Lestrange parvenait parfois à contrôler son impulsivité. A agir avec patience, à établir des plans judicieux, et prudents. Mais après avoir perdu quatorze année de sa vie enfermée dans une prison humide, froide et lugubre, elle avait perdu toute notion de patience. Elle n'agissait plus qu'à l'instinct, selon son ressenti, selon son envie. Oh, certes, si le Seigneur des Ténèbres lui défendait d'agir agressivement, elle obéissait. Mais la prison ayant fait d'elle quelqu'un d'encore plus redoutable, dangereux et cruel, la laisser faire les choses à sa manière se révélait en général, être bénéfique.
Bellatrix enchainait sortilège mortel, sur sortilège mortel. Ayant renoncé, comme à son habitude, à apparaître masquée, elle fut prise pour cible principale par la quasi-totalité des gardes de la prison, mais parvenait néanmoins à avoir le dessus sur le combat, alors qu'elle se battait seule contre quatre, cinq, ou six personnes à la fois.
Se battre était ce qu'elle faisait de mieux. Chacun de ses gestes était improvisé, et pourtant elle ne trahissait aucune hésitation. Elle n'hésitait pas, parce qu'elle n'avait pas peur. Elle était confiante, elle savait qu'elle sortirait toujours vainqueur. Elle seule, avait bénéficié du savoir personnel de Lord Voldemort. Elle seule, était véritablement à la hauteur pour le servir, pour le défendre. Et puis cette rage qui l' habitait, cette envie, ce besoin de tuer, de torturer intimidait, effrayait ses adversaires. Elle apparaissait comme un prédateur, un animal, dépourvu de conscience, sans pitié et sans remords. Un prédateur face à sa proie, impitoyable.

Déjà en temps normal, Bellatrix agissait sans remords au combat, et était euphorique à l'idée de retirer des vies...Mais aujourd'hui, sa rage meurtrière était à son apogée.
Elle avait passée quatorze ans en ce lieu. Personne ne se rendait compte de ce que cela signifiait. Quatorze ans, c'était une éternité. Elle avait vécu la pire des tortures, à attendre chaque jour, un signe de son Maître. A espérer, à croire en son retour. Sans jamais douter, sans jamais renoncer. Mais cela lui avait couté beaucoup. Personne ne peut imaginer la torture qu'est la vie à Azkaban, avant d'avoir passé ne serait-ce qu'une journée enfermé à l'intérieur. Et parmi tout les prisonniers qu'elle avait côtoyé durant son emprisonnement, c'était elle, qui avait reçu les pires traitements.
Elle l'avait cherché, certes. Jamais elle ne s'était soumise à l'autorité des gardes, jamais elle ne s'était résignée à obéir. Elle avait gardé la tête haute, défendant sans cesse les causes en lesquelles elle croyait, avec fierté. Cela lui avait valu d'être attachée des jours durant à des sangles, de subir des actes de torture, et de recevoir la visite des détraqueurs plus de fois que les autres...

Quand le dernier garde qu'elle affrontait s'écroula au sol, s'arrêta un instant pour reprendre son souffle et prit le temps d'observer les lieux. Elle reconnu le couloir où on l'avait trainée de force pour lui tatouer son numéro de prisonnière. On l'avait ensuite amenée dans une salle où on l'avait attachée à des sangles, la forçant à tenir la plaque où était inscrit son numéro, et on l'avait ensuite prise en photo, pour la Gazette du Sorcier. Le lendemain, cette photo d'elle, hystérique, se débattant avec cette rage animale, faisait la première page du journal, précédée des mots ; «  Bellatrix Lestrange, Condamnée à perpétuité. »

Elle lança à son tour des Bombarda Maxima, pour libérer les prisonniers encore enfermés à cette étage. Elle avait hâte de retrouver ses partenaires habituels de missions. Car, exécuter une mission en la présence de Severus et Sofia, tout deux des traitres, elle en avait la conviction, ne l'enchantait guère.
A vrai dire, se retenir de ne pas tuer le Professeur de Potions lui demandait un effort colossal. Elle était tellement certaine qu'il était un traître, et elle le haïssait tellement...Maintes fois, elle avait tenté de convaincre le Seigneur des Ténèbres, de lui faire entendre raison, mais ça c'était toujours soldé par un échec. La conversation se terminait par un «  Tu doutes de moi, Bella ? » ou «  Tu oses remettre en cause mon jugement ? » . Elle était donc forcée d'abandonner le sujet, à contre cœur.

- Les nôtres occupent les derniers étages. C'est en haut qu'on isole les Mangemorts...C'est là qu'il y a le plus de salles de tortures, et de détraqueurs.

Faire équipe avec Rogue, son rival, la répugnait. Elle aurait aimé se rendre aux derniers étages seule, libérer ses coéquipiers seule, et recevoir les félicitations du Seigneur des Ténèbres, seule. Mais l'heure tournait, et si le Ministère était alerté plus vite que prévu, elle n'aurait jamais le temps de libérer tout le monde sans aide. Depuis le début de la mission, elle se retenait de ne pas lui lancer l'une ou l'autre remarque désobligeante, qui lui rappellerait quels étaient ses sentiments à son égard. Mais sa haine pour lui n'était pas un secret. En plus, d'être un traître, car il n'y avait aucun doutes là dessus, il avait presque autant de crédit qu'elle auprès du Seigneur des Ténèbres, ce qu'il ne méritait absolument pas. C'était un traitre, et pourtant on le plaçait à un niveau aussi élevée que le sien. La vie est parfois tellement injuste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeLun 28 Mai 2012 - 17:27

Ils arrivèrent bientôt aux fameux étages. Des cris horribles s'élevaient des geôles. Avertis de l'attaque, certains gardes avaient tenté de confiner les prisonniers et de les éloigner de leurs libérateurs. C'était sans compter sur les gardes manipulés par les impero des mangemorts. La scène qui se déroula sous les yeux fut d'une rare violence. Snape en fut le premier gêné même si la tactique employée était la meilleure sans conteste pour créer un mouvement d'incompréhension et de panique chez les gardes.

Une vingtaine de victimes furent à déplorer. Ils achevèrent leurs "jouets" avant d'explorer les cellules. Il y en avait une quinzaine dans ce couloir. Les décors étaient aussi glauques que les odeurs. Severus lança un lumos qui accentua le dégoût qui fut le sien. Le fait d'être confronté à la réalité lui fit un choc. Il eut la révélation sensorielle de ce qu'aurait pu être sa vie si Albus ne l'avait pas sauvé in extremis. Un frisson lui parcourut l'échine...

Au bout du compte ils passèrent un bon quart d'heure à explorer les cellules. Ils trouvèrent trois prisonniers qui n'avaient pas été transférés car gravement blessés. Dans leur panique, les gardes avaient dû faire leur maximum pour embarquer les mieux portant, se disant que ceux-là ne vivraient sans doute pas assez longtemps pour voir arriver leurs libérateurs. Parmi les abandonnés il n'y avait aucune tête d'affiche. C'était sans doute une autre raison pour leurs adversaires de les laisser là.

Severus resta à l'arrière pour examiner les blessés. L'un d'entre eux était en train de se vider de son sang et n'en avait plus pour très longtemps. Severus s'agenouilla auprès de lui. Il venait de perdre connaissance. Vu l'étendue des blessures une potion de régénération sanguine ne pouvait plus rien pour lui. Il l'observa attentivement. Son visage lui était inconnu pourtant ses traits laissaient penser qu'ils avaient le même âge. Etrange. Il se releva pour rejoindre les deux autres. Quelques fioles de potions après, le mangemort considéra qu'ils étaient dans un état assez stable pour les laisser derrière lui en attendant qu'ils aient achevé leur mission.

- Poursuivons. Ils ne doivent pas être bien loin.

Les assaillants repartirent de l'avant à la poursuite des échappés. Severus resta derrière pour se tenir plus près de Sofia. Il était toujours important pour lui de l'avoir près d'elle et surtout de la savoir dans un rayon où il était en capacité de la protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
Admin
Admin
Game Master

Messages : 163
Points rp : 3179
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 7

Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitimeSam 2 Juin 2012 - 12:58


    Vous parvenez finalement à retrouver les prisonniers et leurs derniers gardes.
    L'affrontement qui vous oppose est d'une extrême violence et le nombre de morts s'agrandit rapidement mais vous gardez toujours l'avantage sur le nombre de garde qui diminue sans arrêt jusqu'à ce que finalement vous ayez récupérer tous les prisonniers Mangemorts.
    Là, vous quittez la prison sans difficulté, non sans avoir apposé la Marque des Ténèbres afin de bien faire savoir qu'il s'agit de votre œuvre.

    Dès le lendemain, tous les journaux relatent l'événement, apportant avec eux un vent de panique sur la communauté magique.
    S'attaquer à Azkaban était un pari osé mais il a fonctionné à merveille...


    RP CLOS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Empty
MessageSujet: Re: Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]   Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Libération des prisonniers [Intrigue, Mangemorts]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Libération prochaine d’une centaine de détenus à P-au-P
» Un vent de révolte chez nos frères Mapuches ?
» Délibération avant l'attaque sur la cité du cygne
» [Quête]Au nom de l'amitié [Grand Line, Rang C, Révolutionnaires, Libération]
» Récompenses topsites du mois d'octobre + libération de fruits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Hors Poudlard - :: Les Autres Lieux :: Prison d'Azkaban-