- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez
 

 Une nouvelle rouge parmi les autres [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Une nouvelle rouge parmi les autres [100%] Rang_gryffondor
Harmonia M. Fancourt

Messages : 99
Points rp : 2753
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 24
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

Une nouvelle rouge parmi les autres [100%] Empty
MessageSujet: Une nouvelle rouge parmi les autres [100%]   Une nouvelle rouge parmi les autres [100%] Icon_minitimeDim 13 Mai 2012 - 20:24

Harmonia Meredith Fancourt
~ Âge : 17 ans.
~ Date et lieu de naissance : 16 Novembre 1979
~ Maison : Gryffondor, Poufsouffle
~ Célébrité de l'avatar : Mischa Barton
~ Année d'étude : 6 ème année.
~ Particularité : Accroc à l'alcool.
~ Baguette: Vingt neuf centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.

~ Notes aux BUSE ~
Astronomie : A
Botanique : EE
DCFM : O
Histoire de la Magie : A
Métamorphose : EE
Potions : O
Sortilèges : EE
Divination : D
Soin aux Créatures Magiques : A

Option choisie : L'option spécifique Enchanteur (S-En)

~ Description du Physique ~
Voilà une partie importante qui décrira le physique de Harmonia. Cette dernière possède une assez longue chevelure descendante jusqu’à la poitrine et de couleur châtain. Mais en fonction de la luminosité, elle devient plus ou moins blonde et c'est cela qui la change d'un moment à l'autre. La Gryffondor aime se différencier des autres filles et elle déteste faire concurrence avec elles surtout si elles ont un sentiment de compétition en matière de style physique. Sa chevelure était non seulement soyeuse la jeune fille n'a aucun mal à les coiffer à cause du fait qu'ils sont lisses. Une frange l'a toujours suivi depuis sa petite enfance et elle la garde presque en permanence car elle n'est pas tellement adepte du front libre. Toutefois, il lui arrive de relever cette frange parce qu'elle en a tout simplement l'envie. Même si elle n'est pas du genre lunatique, il lui arrive briser certaines de ses habitudes sans raison. La demoiselle s’attache les cheveux seulement lorsqu’elle étudie pour éviter d’être gênée ou encore en activité sportive si elle a un élastique sous la main. Pour les fêtes, Harmonia n’hésite pas à les onduler un peu plus pour donner du volume. Elle ne porte pas de boucle d’oreilles très souvent car de toute façon, elles sont cachées sous ses cheveux. Ses yeux sont caractérisés par un sublime bleu océan agrémenté de quelques reflets gris clairs s’il y a du soleil. En ce qui concerne le maquillage quotidien, l’adolescente ne se tartine pas le visage de fond de teint, elle se contente d’un peu de crayon noir pour mettre ses yeux en valeur et puis c’est tout. Ce n'est que lors des fêtes qu'elle organise qu'elle ose opter pour un maquillage voyant, allant presque juqu'au vulgaire. Après tout, il s'agit d'une fête donc on ne fait pas les choses comme d'habitude !Ses lèvres sont rosées et charnues. Toujours souriante, c'est à cela que l'on remarque souvent que c'est une demoiselle heureuse, bien dans sa peau et toujours prête à être présente à n'importe quel rassemblement pour une farce ou une fiesta. L'hexis corporelle qu'elle a hérité de sa famille lui offre une certaine grâce quand elle se mouve et pourtant, à Poudlard, elle préfère se comporter de façon décontracté puisqu'elle considère qu'elle n'est pas dans une école du dix septième siècle.

Niveau vêtements, elle arbore la robe de sorcière qu'elle a acheté sur le chemin de traverse ainsi que son blason rouge et or qu'elle porte avec fierté. Toutefois, il lui arrive d'enfiler ses propres vêtements et dans ces cas là, elle opte pour des tons bien colorés puisqu'elle déteste ce qui est morne et terne. Porter un débardeur orange flashi ne sera pas quelque chose d'étonnant chez elle. Les professeurs lui ont souvent fait la remarque de vouloir attirer l'attention sur elle alors que c'était totalement faux. De ce fait, elle doit parfois faire des choix et laisser tomber les couleurs trop pétillantes. Il en est de même pour ses robes de soirées, elles sont plus généralement colorées même si son habit préféré reste une belle robe noir bouffante, à froufrous et à dentelle. C'est d'ailleurs une des seules contradictions qu'elle possède. Harmonia aime aussi les bijoux, notamment en or et en argent. Ayant sa propre boite à bijoux, elle change de collier et de bague comme de chemises, en fonction de ses envies. Pour terminer cette partie, j'ajouterais qu'elle possède une morphologie proportionelle, mesurant un mètre soixante dix pour cinquante sept kilos.
~ Description du Caractère ~
Harmonia a quasiment toutes les valeurs de Gryffondor imprégnées en elle ; ne se laissant pas marcher sur les pieds pour préserver sa fierté, elle répond aux provocations et est si obstinée qu'une dispute peut mettre un long moment avant de s'éteindre. Tentant de ne pas s'énerver et de garder son calme pour éviter d'amuser son adversaire, il y a néanmoins des limites à ne pas franchir et si quelqu'un ose pénétrer dans l'interdit, alors elle peut sortir ses griffes et exploser telle une bombe. Elle n'hésitera alors pas à sortir les grands moyens comme la baguette et en finir en un duel. Assez impatiente, il ne faudra pas attendre trop longtemps avant qu'elle ne tente quoi que ce soit. Après, c'est une question d'humeur, certes. Il n'empêche qu'il vaut mieux éviter d'être son ennemi puisqu'elle peut se montrer très redoutable quand elle le veut. Elle est aussi assez méfiante même si elle est capable de fréquenter tout ceux qui lui parlent ; elle est le genre de personne à accepter d'être amie avec tout le monde et parfois, elle se fait avoir par des trahisons mais ce sont justement ces trahisons qui lui ont appris bien des choses et qui ont fait qu'elle a peu à peu renforcé sa prudence. D'ailleurs, l'amitié n'est pas une mention inutile pour elle car bien au contraire, il s'agit d'une chose très importante à ses yeux et elle fait preuve de grande sincérité et de loyauté quand il s'agit de ses proches.

Au nom de toues les valeurs affectives, elle ne laisse rien d'autres primer à la place et c'est justement parce qu'elle tient à ces normes qu'elle supporte très mal les fausses amitiés et qu'elle a, dans ce cas, un esprit vengeur et prédateur. Elle ne pardonne que rarement et même si elle ose vous excuser, cela signifierait qu'elle n'est même pas sincère avec sa véritable volonté. En amour, c'est un peu différent car il lui arrive d'être bons amis avec ses ex juste parce que l'amour est un sentiment bien plus instable que l'amitié et qu'il peut varier sans que l'on s'y attende ou qu'on ne le veuille. Pour cette raison-là, Harmonia a plus de facilités à accepter les ruptures et elle n'en fait pas une déprime plus d'une semaine. Elle sait tourner la page même si les circonstances sont difficiles et c'est cela qui fait qu'elle peut aller de l'avant et oublier le passé un instant. Pour elle, tout est rattrapable sauf en amitié. Elle serait prête à aider qui que ce soit qu'elle apprécie pour le voir sourire et ne resterait pas à rien faire si l'un d'eux s'avérait en difficulté. Et puis, sa générosité est aussi grande que son courage et son sens du sacrifice. La rouge et or serait partante pour des actes interdits si cela peut aider un ami et elle se fiche pas mal des conséquences surtout si la situation est grave. En temps normal, elle chercherait quand même d'autres moyens plus risqués mais quand elle n'a pas le choix, elle n'hésite pas à prendre le chemin le plus tortueux et cela ne l'effraie pas. Si on devait parler de sa plus grande peur, ce serait sans doute celle du vide. Le vide l'effraie comme la mer bleue foncée en dessous d'un pont ou bien lesnuages si l'on est en hauteur. Par conséquent, son épouvantard se transformerait en un grand trou noir l'englobant.

Plutôt douée dans les matières principales, on la verra plus constamment révéler ses dons de pratiques en Sortilèges, en métamorphose, en potions et en DFCM mais peu dans celles qui sont très théoriques. En classe, elle préfère discuter et regarder ailleurs plutôt que d'écouter ce que rabâche le professeur et il lui arrive de devoir reprendre les notes de quelqu'un d'autre. Elle n'écoutait que quand cela l'enchantait ou si c'était nécessaire pour la partie entraînement qui s'ensuivait. D'ailleurs, les matières citées étaient parfois composées uniquement de théorie et de dissertations à rendre et dans ce cas là, la jeune fille avait un peu du mal et doit se plonger dans plusieurs livres pour trouver des éléments à y mettre. Une chose qu'elle n'aime d'ailleurs pas faire : lire d'autres livres que ceux achetés pour la rentrée scolaire. Elle trouve que la lecture est une perte de temps puisqu'il s'agit de retracer le passé alors que la vie avance vers le futur. Ou du moins, l'étude du passé pourrait l'intéresser mais seulement dans le cadre de voyages et de pratiques, comme elle l'avait vécue durant son enfance.

D'autre part, Harmonia trouvait plutôt un intérêt pour s'amuser, organiser des fêtes dans sa salle commune et participer au Quidditch. Cela, au moins, c'était plus distrayant. Sachant chanter, danser, et rigolant très souvent, on remarquera que c'est une fille extravertie qui ne se renferme pas dans son coin et qui aime parler aux gens. D'ailleurs, quand la solitude venait vers elle, elle trouvait le moyen d'engager une conversation avec quelqu'un sans gêne. Après tout, la Gryffondor était une fille très ouverte et qui ne refusait pas la présence d'autrui. Prête à se faire des nouveaux amis, elle faisait des efforts pour que le courant passe bien entre elle et les autres. Il faut savoir qu'elle est aussi une jeune fille qui aime gagner et qui déteste perdre même si elle sait admettre sa défaite dans certains cas. Il est donc possible qu'elle n'entre dans la compétitivité si la chose lui tient vraiment à coeur. C'est dans ces moments là qu'elle se révèle être une personne intelligente même si ses notes ne le montrent pas. L'intelligence qu'elle possède ne se mesurerait donc pas à ses résultats (puisqu'elle n'aime pas faire des efforts en cours) mais simplement à sa capacité de raisonnement.

Pour terminer, un autre point est à noter ; en quatrième année, Harmonia s'est pris sa toute première cuite suite à une petite fête où les frères Weasley avaient réussis à obtenir de l'alcool avec leurs techniques secrètes d'hiboux express. Depuis cette soirée, la demoiselle a pris goût à la saveur de ces boissons et c'est au fil du temps qu'elle en est devenue totalement adepte, allant jusqu'à en consommer très souvent durant la semaine quotidienne. Cela lui pose quelques problèmes surtout le soir où elle doit faire attention de ne pas se faire prendre par les préfets. Elle s'était déjà prise quelques retenues pour comportement bizarre et dégradation des lieux mais à la fin, elle avait toujours pu faire croire aux autres qu'on lui avait lancé un sort de confusion. Mentir n'est pas une chose très difficile pour elle qui s'est habituée à devoir trouver des excuses à tout bout de champ lorsqu'elle participait à des blagues facétieuses en compagnie des frères jumeaux Weasley. En effet, c'est une fille qui adore rire et profiter de sa jeunesse pour faire toutes sortes de méfaits en tentant de ne pas se faire avoir. C'est donc une grande utilisatrice des hiboux express qui sait faire passer n'importe quelle marchandise sans qu'on puisse en voir le véritable aspect.
~ Famille et amitié ~
Meredith Twain-Fancourt : Sorcière de sang-mêlée ayant étudié à Poudlard, à la maison de Serdaigle. Elle est la mère de Harmonia et elle travaille en tant que chercheuse et développeuse de nouvelles inventions magiques. Elle gère aussi la grande boutique familial où tous ses proches mettent sur le marché les nouveaux objets destinés au public.

Maxwell Fancourt : C'est le père de Harmonia. Descendant de la célèbre Perpetua Fancourt, il est l'un des premiers à être né d'un mélange de sang pur du côté de son père et d'une sang mêlée du côté paternel. Sa naissance ainsi que celle de cousins ont brisé les vieilles traditions de la pureté du sang qui ne prenaient plus effet dans cette famille. Il travaille aujourd'hui au département de Coopération magique international, là où il peut organiser ses voyages pour ses recherches archéologiques et assurer le bon fonctionnement commercial international. Etant très mobile, il parcourt de communauté magique en communauté, tout en restant en liaison avec son département à Londres. Il recherche des données sur la situation économique des pays qu'il parcourt et il en profite également pour enrichir son second métier d'inventeur en recherchant de nouvelles méthodes de création.

Felicita Fancourt : La cousine avec laquelle Harmonia se sent la plus proche. Quand elles étaient petites, elles ne s'entendaient pas du tout mais le temps a finit par les rapprocher. Elles sont en même année à Poudlard sauf que Felicita s'est retrouvée à Serdaigle. Généralement, elles trouvent toujours un moyen de se parler dans la journée et à s'échanger des potins.

~ Histoire ~
Perpetua Fancourt est née 1900 et est morte en 1991. Elle était connue en tant que grande inventrice en mettant au point le Lunascope qui permit notamment aux adeptes de l'Astronomie de pouvoir observer les différentes phases de la lune sans utiliser de cartes. Elle initia à ses descendants toutes ses connaissances en Astronomie, en même temps que sa lignée intégrait Serdaigle, la même maison qu'elle. Le savoir était quelque chose de précieux chez les Fancourt et chaque membre de cette famille travaillait dur pour pouvoir innover et trouver de nouvelles inventions dans le domaine astronomique. Perpetua est donc l'arrière grand mère de Harmonia Fancourt qui a vu le jour le seize novembre 1979. Sa famille entière était à la base une lignée de sang-pur mais leurs idéologies avaient changé avec le temps et ils ont, au fil des générations, mélangé leur sang avec ceux des sang-mêlés. En effet, mis à part les rares exceptions, les Fancourt avaient toujours vécu avec une idée pacifiste entre sorciers et moldus. Ils ne considéraient guère les personnes magiques comme étant supérieures à celles dénuées de magie. Pour eux, ce qui était humains appartenaient à la même espèce même si elles possédaient quelques différences comme la capacité de pouvoir utiliser la magie. Ils n'étaient pas non plus des adeptes de pratiques moldues ni de leur culture mais ils respectaient ces personnes et ne s'amusaient pas à cracher sur eux pour ainsi vénérer le monde des sorciers. Ce fut donc dans cette logique que fut élevée la petite Harmonia ; on lui appris à ne pas haïr ce qui nous paraissait si différent alors qu'au final, il nous est si proche. Elle n'avait eu que très peu de contacts avec les moldus toutefois, elle était déjà partie en vacances en France, à l'âge de neuf ans, et avant de mettre les pieds dans la communauté magique de ce pays d'Europe, elle avait pu avoir un petit aperçu de ce qu'était le monde moldu. Elle avait trouvé ces gens plutôt sympathiques même si leur manière de vivre restait primitive. Ils employaient des voitures pour se déplacer et prenaient plus de temps à arriver à destination qu'un Portoloin ou la Poudre de Cheminette. Ce voyage lui avait permis de connaître tant de choses sur ce monde qui effrayait bon nombre de sorciers. La Tour Eiffel avait été un des patrimoines de Paris qui l'avait le plus marquée et elle se souviendrait toujours de la vue magnifique qu'elle offrait sur toute la capitale. Et puis, elle avait pris de bons repas dans des restaurants moldus et sa mère avait même fait connaissance avec une petite famille parisienne. Tout cela a renforcé l'idée des Fancourt comme quoi il n'y avait rien d'infecte à prendre part à une discussion avec la population non magique ou encore à être leurs amis. L'éducation de la petite Harmonia fut aussi emplis d'un peu d'hexis corporelle étant donné que la famille était très à cheval sur les bonnes manières. Pour tout dire, les inventions leur ont permis de s'octroyer la gloire et ainsi remplir leurs coffres à Gringotts. De ce fait, cette richesse leur a apporté un peu de vantardise par rapport à d'autres personnes mais sans pour autant aller jusqu'à l'exagération.

Harmonia n'a jamais eu de frères ou de sœurs puisque ses parents n'avaient pas souhaité aggrandir leur famille. Et puis, ils jugèrent que l'arrivée d'un nouvel enfant ne pourrait qu'engendrer des problèmes sachant que leur fille unique avait tout de même un côté très capricieux et égoïste. Le fait d'être la seule fille de cette branche de la famille avait développé l'habitude d'avoir tout ce qu'elle désirait. Quand elle sortait en ville, sa mère nommée Meredith, ne pouvait lui refuser l'achat d'un paquet de friandises ou d'un nouvel accessoire pour les cheveux. Leur vie assez aisée ne leur permis donc pas de faire des économies pour pouvoir satisfaire leurs besoins, loin de là. Mais cet argent gagné dans leurs métiers de recherches et d'inventeurs dans beaucoup de domaines magiques allait surtout dans les voyages. La famille des Fancourt ressentait le besoin de sortir de l'Angleterre et de partir à la quête de nouvelles cultures dans d'autres pays. Ils avaient besoin d'obtenir un maximum de connaissances s'ils désiraient innover et trouver de nouvelles méthodes pouvait améliorer la société. En 1980, ils avaient souvent collaboré avec la ministre Milicent Bagnold à propos de l'inclusion de nouveaux objets magiques d'Egypte au commerce anglais. Développant de nouveaux objets utiles au quotidien, ils avaient remporté un certain succès en créant une boîte à rêves se présentant sous la forme d'un livre aux pages presque infinies et qui inscrivaient les rêves que leur utilisateur faisait chaque soir grâce à un sortilège que le sorcier devait lancer à chaque nuit. Il y avait notamment des poètes et des écrivains inspirés qui s'en étaient procurés puisque leurs propres rêves étaient source d'inspiration.

Cet exemple montre que Harmonia faisait partie d'une famille très voyageuse et cultivée. Tous passé par la maison de Serdaigle à Poudlard, tous les membres de Fancourt nourrissait une grande curiosité pour l'inconnu et les découvertes. Certains avaient décidé de travailler pour des sites archéologiques moldus afin d'en apprendre un peu plus sur la façon dont les moldus percevaient l'histoire du monde.

A l'âge de sept ans, notre petite était déjà allée en Roumanie où elle avait pu faire une petite expédition avec ses tantes et ses cousins dans l'univers des dragons. A cette époque, elle était encore en froid avec sa cousine Félicita parce qu'elles s'étaient disputées à propos d'un jouet que l'une avait perdue et qui pensait que l'autre avait volé. Toutes les deux ne s'étaient pas parlées durant tout le trajet jusqu'aux tanières de dragons où des gardiens tentaient de maîtriser les bêtes cracheuses de flammes qui semblaient plus colériques qu'ordinairement. Les touristes sorciers qui venaient observer la vie de ces créatures mythiques n'avaient guère pu apercevoir ces dragons puisqu'il était nécessaire de les calmer avant de les exposer au public. Les Fancourt avaient dû se stopper dans un coin le temps de pouvoir admirer le magnifique spectacle qu'ils avaient tant attendus. Toutefois, cette patience était bien de trop pour les enfants de la famille qui nourrissait la plus grande curiosité à l'égard des dragons. Ils avaient trouvé un moyen d'échapper à la vigilance des parents, et par leur petitesse, réussit à se faufiler parmi les gardiens. Ils n'avaient pas visualisé le danger car ils n'avaient compté que sur leur soif de curiosité. Malheureusement, ils avaient manqué de se faire enflammer par le souffle puissant d'un Cornelongue roumain furieux. Courir ne leur permit pas de se faire oublier par l'animal puisque celui-ci les avait poursuivis sans pitié. Les enfants faillirent en mourir si leurs cris n'avaient pas alerté les dresseurs de dragons. Félicita s'en était sortie avec une méchante brulure au bras et Harmonia s'était faite mal en éraflant un rocher avec sa jambe droite. Les deux filles avaient dû s'aider mutuellement en compatissant l'une à l'autre. Après cela, nul besoin de préciser que la sanction donnée par les Fancourt à leurs enfants fut grande. En tout cas, ils avaient appris de leurs erreurs.

Tous les quatre ou six mois, ils partaient quelques part donc d'autres voyages avaient pu contribué à l'enrichissement du savoir de la petite. Elle avait beaucoup apprécier son départ au Népal où elle avait pu grimper quelques kilomètres de l'Himalaya ou encore son séjour aux Etats-Unis qui aida son père à mettre au point un capteur de pensées accompagné d'une plume qui écrivait tout ce qui se passait dans notre tête. L'oncle de la petite fille, lui, travaillait à cet époque sur une version plus performante du Capteur de Dissimulation. En ce qui concerne Harmonia, il lui arrivait d'assister son père même si elle avait du mal à comprendre tout ce qu'il lui disait, dans un langage technique. Elle l'aidait dans sa tâche, pour des tests ou bien pour lui apporter les matériaux nécessaires. Toutefois, ces voyages allaient se faire beaucoup moins fréquemment à partir de ses onze ans. A son anniversaire, elle avait reçut sa propre lettre de Poudlard, lui signifiant qu'elle était admise à cette académie de sorcellerie et qu'il lui fallait se rendre à la gare de KingCross en septembre, accompagnée de ses affaires.

Partagée entre la joie de pouvoir utiliser la magie et la tristesse de quitter l'univers mobile du voyage. Mais elle dut faire avec et au final, elle savait que les vacances scolaires lui permettraient d'explorer de nouveaux horizons. Peu de temps après avoir reçu sa lettre, elle était partie accompagner une grande cousine de cinquième année au Chemin de Traverse afin d'acheter ses fournitures scolaires. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait ici et elle avait déjà repéré quelques semaines auparavant des modèles d'objets qui l'intéressaient. Ainsi, elle pris possession d'un RappelTout et d'autres gadjets amusants qui lui rappelaient les inventions dont la cave des Fancourt était jonché. Elle avait aussi acheté un Hibou grand duc au plumage beige et clair qu'elle avait surnommé Isel. Pour terminer, c'était avec une baguette magique qu'elle finalisa ses achats ; une brindille longue de vingt neuf centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.

Sa première année à Poudlard se passa tout doucement, entre satisfaction d'être une apprentie sorcière et parfois petites dépressions parce que sa famille lui manquait. Dans ces moments-là, il lui arrivait de passer du temps avec ses cousins avec qui elle se sentait très proche. N'ayant pas de frères et sœurs sur qui reporter ses moments de détresse, elle avait également intégré un groupe d'amis avec qui elle ressentait énormément d'affection. Et puis, elle s'était habituée à cette ambiance scolaire et elle avait réussit à transformer la plupart de ses mauvaises notes en notes correctes. Elle avait surtout un penchant prononcé pour la Métamorphose et la Défense contre les Forces du Mal qui devinrent rapidement ses matières favories. Le professeur McGonagall se montrait en un excellent mentor et Quirrel, malgré son comportement étrange, parvenait tout de même à produire de bons cours. L'astronomie ainsi que l'histoire de la magie s'avéraient intéressantes pour la jeune fille mais le professeur Binns l'endormait et parfois, elle devait se reposer sur ses propres connaissances acquis durant son enfance pour réussir ses devoirs. En astronomie, le professeur Sinistra était toujours heureuse de la recevoir à son cours quand on sait que la famille des Fancourt avait fait beaucoup de progrès pour cette matière. Mais bien qu'intéressante, la demoiselle avait un niveau normal, sans plus. Elle savait être suffisamment curieuse pour écouter ses cours mais elle ne se donnait pas trop de mal pour cette matière. D'ailleurs, elle n'avait pas assez de goûts prononcé pour les études comme le possédaient la plupart de sa famille. Elle préférait les découvertes et la pratique à la théorie et ce, à cause de tous ses fantastiques voyages regorgeant d'aventures. Ce sens de l'aventure l'avait placée à Gryffondor alors que la majorité de sa lignée avait surtout finit à Serdaigle. Quant aux potions, elle trouvait cela très fascinant de mélanger des ingrédients pour en faire une mixture mais disons que, la présence d'un professeur aussi injuste que Rogue la un peu déçue. En première année, elle est donc entrée dans la même année que le célèbre Harry Potter dont toute la communauté magique connaissait. Sa grandeur avait mené Harmonia à lui parler quelques fois mais son cercle restreint sur ses amis tels que Ron et Hermione l'avait empêchée de s'en faire un ami. Alors, elle est restée auprès de Katie Bell qui avait un an de plus qu'elle et d'Alicia Spinnet. Dans la même année qu'elle, elle aimait rire et s'amuser avec Lavande Brown et parfois, elles trouvaient un malin plaisir à faire quelques méfaits tout en évitant de se faire prendre par Argus Rusard. Mais ce qui l'occupait tant était d'observer les frères jumeaux Weasley entrain de développer leurs produits facétieuses. Elle les trouvait intéressants dans le sens qu'ils avaient une passion pour inventer et développer... tout comme les Fancourt bien que ce ne soit pas des inventions destinées à faire des blagues dans le cas de sa propre famille.

Lors de sa seconde année, la chambre des Secrets fut un événement assez inquiétant qui menaça petit à petit l'ambiance joyeuse de Gryffondor. Harmonia parvenait tout de même à trouver la joie et la bonne humeur en se plongeant dans ses activités fêtardes mais plus les mois avançaient et plus les pétrifications de sang-de-bourbe empêchait les autres de se prêter à la joie. Notre héroïne n'avait pas eu à craindre une éventuelle attaque vu son statut de sang mais le fait que Hermone Granger ait été touchée par cette épidémie malfaisante l'avait assez attristée. D'ordinaire, elle reprochait à cette fille de ne pas prendre assez de bon temps et sacrifier la moitié de son emploi du temps pour des lectures profondes. Elle n'avait jamais compris en quoi elle trouvait le bonheur de lever la main sans arrêt de donner des réponses aux professeurs. Harmonia participait mais pas tout le temps. Elle préférait discuter avec sa voisine, s'échanger des petits mots et regarder par la fenêtre les nuages qui circulaient. Elle écoutait les cours quand le professeur savait plonger les élèves dans une ambiance scolaire mais quand il s'agissait de Binns, alors elle se détachait totalement du cours et était forcée d'apprendre avec son propre manuel, deux jours avant le prochain devoir. Cette seconde année, plongée dans un brin de ténèbres, la conduit même à faire perdre trente points à Gryffondor en faire un sale coup à Rusard. Accompagnée des frères Weasley, elle avait tenté de saccager le bureau du pauvre concierge mais elle s'était faite avoir alors qu'elle tentait d'en ressortir. Le concierge avait alors immédiatement prévenu le professeur Rogue qui était, par définition, le professeur capable d'enlever le plus de points à Gryffondor. S'accompagnait à cela une terrible retenue dans la salle des trophées avec les jumeaux où ils durent astiquer les récompenses des anciens élèves de l'école.

En troisième année, elle trouva que son emploi du temps devenait de plus en plus lourd et elle dut être forcée de commencer à faire quelques devoirs en avance. Seulement, sa flemmardise vint vite rattraper le travail et elle finit, au mois de décembre, par organiser des petites fêtes avec ceux de sa maison et à ne pas accomplir ce qui était demandé par les professeurs. Ce fut aussi une époque où elle commença par s'intéresser au Quidditch bien qu'elle n'eut pas l'occasion d'être prise dans l'équipe. Au cours de sa quatrième année, elle s'était trouvée un petit ami qui était en sixième année à Serdaigle. Elle l'avait rencontrée lors d'un bal organisé par l'école et elle avait passé une bonne partie de la soirée à danser avec lui. Ce n'est que deux jours plus tard qu'il lui avait demandé si elle désirait faire de plus amples connaissances. Elle avait accepté tout en sachant que ce garçon lui plaisait physiquement. Prenant la jeunesse comme un jeu, elle n'avait pas tellement cherché à connaître la vie de ce jeune homme et elle avait alors commencé à sortir avec lui sans se soucier de son tempérament. Evidemment, cela n'avait pas collé entre eux ; il était bien trop sérieux et impliqué dans ses études pour permettre de satisfaire les envies d'une Harmonia bien trop mondaine et extravertie. De plus, il ne s'était pas sentie prêt à avancer d'avantage dans sa relation avec elle alors que la jeune fille se sentait prête.

Lors de la cinquième année de la Gryffondor, elle dut sérieusement se remettre dans ses cours alors que les BUSE avançaient. Ayant du retard sur l'histoire de la magie et quelques lacunes en potions, elle avait du faire appel à Hermione Granger pour l'aider à mieux se préparer aux prochains examens. Ce ne fut seulement qu'à cette période qu'elle éprouva une certaine amitié envers cette fille, qui à la base, n'était qu'une simple camarade Je-sais-tout à ses yeux. Elle dut admettre l'avoir jugée trop vite mais elle pensait toujours que cette surdouée en faisait trop en matières de cours. Néanmoins, se faire aider par cette fille ne fut pas de tout repos car elle l'avait incitée à lire toutes sortes de bouquins et de réécrire ses cours en entier pour mieux les mémoriser. En moins d'un mois, Harmonia était passée de paresseuse à grande bosseuse mais c'était seulement dans le cadre de ses BUSE et après avoir tiré une certaine volonté d'elle-même. Elle avait donc du renoncer à ses soirées détentes pour commencer un dur labeur digne d'un élève de Serdaigle. Au final, ses efforts avaient porté leurs fruits et elles obtint toutes ses BUSE à part la Divination parce qu'elle ne possédait pas le don du troisième oeil, comme disait Trelawney. A sa plus grande surprise, elle obtint également deux Optimal et une quantité raisonnable d'Efforts Exceptionnels et d'Acceptable. C'est avec un certain succès à ses examens qu'elle put passer en sixième année avec la satisfaction de ses parents et leur surprise, car ils ne s'étaient pas attendus à un comportement sérieux de la part de leur fille.


~ Test RP ~
On était un mardi après-midi et les élèves de cinquième année devaient se rendre à leur prochain, c'est à dire, celui de divination. Ce n'était pas un cours tellement apprécié où la plupart décrochait au bout de dix minutes. Toutefois c'était un peu de cours de récréation où l'on pouvait parfois discuter sans se faire voir et s'amuser avec le côté détraqué du professeur Trelawney. Cela faisait maintenant plus de deux ans qu'ils côtoyaient cette femme aux grosses lunettes et elle n'avait jamais changé ; toujours les mêmes vêtements, les mêmes cheveux décoiffés et l'allure tant mystique que bizarre. Harmonia Fancourt venait seulement d'apparaître devant la porte de la salle de cours avec le souffle coupé ; elle s'était trop attardée dans la Grande Salle à jouer aux échecs de sorciers avec ses amis et avait presque oublié son prochain cours. S'attendant à être en retard, elle fut étonnée d'apercevoir tous ses camarades de classe se tenant eux aussi devant cette porte. Arquant d'un sourcil, elle leur demanda doucement si la vieille folle était arrivée. Mais personne ne sut que lui répondre, ils haussèrent simplement les épaules pour signifier leur ignorance. C'était plutôt étrange car à cette heure-ci, tout le monde devrait être installés confortablement sur des fauteuils à attendre qu'on leur distribue des boules de cristal ou des tasses de thé. La Gryffondor s'avança lentement vers un groupe de Serdaigle avec qui elle s'entendait bien et elle pris part à la conversation pour leur demander s'il y avait quelque chose à faire en divination. Bien évidemment, elle prenait parfois pas en notes les devoirs à faire et ce jour-là, elle eut le sourire crispé en apprenant qu'il fallait rendre un journal de rêves tenus pendant deux semaines. Alors elle s'assit et décidé de lui rendre à la prochaine séance et de toute façon, elle pourrait très bien dire qu'un mauvais présage lui avait fait perdre la tête.

Seulement, au bout de quinze minutes, la porte de la salle ne s'ouvrit toujours pas et tous les élèves se languissaient. Les Gryffondor furent les premiers à se lever, ennuyés par cette attente. Tant pis ; ils n'iraient pas en cours et de toute façon, cela ne servait plus à rien d'y aller pour trente minutes restantes. Harmonia commençait à descendre les escaliers en colimaçon quand le professeur McGonagall arriva à sa hauteur et la regarda d'un air assez grave. Portant un manuel de métamorphose dans les bras, elle semblait le serrer de toutes ses forces comme si un grave événement s'était produit. Les élèves arrêtèrent leur déplacement et regardaient l'enseignante avec curiosité et scepticisme.

« - Je dois tous vous annoncer quelque chose : le professeur Trelawney se trouve dans l'incapacité de suivre ses cours aujourd'hui. Il semble qu'elle ait disparue pour une raison que l'on ignore tous. Veuillez retournez dans vos salles communes. »

Harmonia écarquilla les sourcils ; ce n'était pas un comportement qu'elle qualifierait d'étrange de la part de Trelawney mais tout de même... elle assurait toujours sa présence dans ses cours. Tout le monde quitta alors la tour de Divination dans l'ignorance et le doute. Les murmures se faisaient entendre de partout et chacun semblait vouloir exposer sa propre théorie. On eut droit à : elle a eut une prédiction très sombre et en est tombée malade, elle s'était faite empoisonnée ou encore, elle avait été mordue par un Sombral en se rendant à la forêt interdite pour cueillir des plantes. Notre héroïne, elle, ne pensa rien du tout. En compagnie de ses amis, elle changea le sujet de conversation pour passer à des choses plus amusantes et leur proposa de se détendre au parc. De toute manière, la salle commune ne la tentait pas pour le moment, il était bien trop tôt pour y retourner. Et puis, avec tous ces bosseurs de bonne heure, il était impossible de pouvoir rigoler sans se faire enguirlander par les travailleurs. C'est néanmoins en descendant au parc que le hasard fit croiser le chemin du petit groupe de quatre à celui de Sybille Trelawney. Étendue sur le sol, elle tendait le doigt vers le plafond et semblait inerte. Aussitôt, un certain stress parcourut l'esprit des rouges et ors et ils se précipitèrent vers la professeur. Elle paraissait presque morte...sauf que ses yeux bougeaient encore.

« - Elle a sûrement subit un sortilège de sausisson. »
dit une fille du groupe.

Que faire ? Le restant du groupe savait que le mieux à faire était de la libérer de ce sort mais ils n'avaient certainement pas envie de retourner en cours. Quoi que... il ne restait que vingt minutes donc ils leur seraient impossible de revenir dans la tour et de faire une leçon.

« - Finite. » prononça à voix basse Harmonia, la baguette tendue vers la victime.

Aussitôt, le professeur fut libérée du sort et se leva en position assise, complètement désorientée. Elle regarda tout autour d'elle comme si le décor lui semblait inconnu puis elle se tourna vers les étudiants pour les remercier. Ces derniers esquissèrent un faible sourire, toujours noyés dans l'incompréhension d'autant plus que la sorcière s'engagea jusqu'au bout du couloir comme si de rien était.

Ah madame Trelawney... Une folle qui ne finit jamais de surprendre les gens.

~ Et vous ? ~
~ Où avez-vous connu le forum ? : C'était il y a un an. Razz QC d'Olivia.
~ Âge : 17 ans.
~ Niveau RP : Bon.


Dernière édition par Harmonia M. Fancourt le Mer 23 Mai 2012 - 13:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Une nouvelle rouge parmi les autres [100%] Rang_gryffondor
Harmonia M. Fancourt

Messages : 99
Points rp : 2753
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 24
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

Une nouvelle rouge parmi les autres [100%] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rouge parmi les autres [100%]   Une nouvelle rouge parmi les autres [100%] Icon_minitimeJeu 17 Mai 2012 - 12:49

Fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une nouvelle rouge parmi les autres [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle membre parmi vous
» Une Moldue parmi les autres
» Une ombre parmi tant d'autres. [PV Nuage Lunaire]
» Petite nouvelle du Renard
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Avant tout - :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-