- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2485
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Lun 11 Juin 2012 - 19:43

    Samedi 4 janvier 1997

    Le nouvel an était arrivé, et tout le monde se remettait doucement des fêtes alors qu'aujourd'hui était le jour spécial de la rentrée. Pourtant, si les Serdaigle se plongeaient déjà dans l'ambiance des études, les autres étudiants les moins studieux préféraient parler à longueur de temps des vacances qu'ils avaient passé. Ainsi, Harmonia Fancourt, jeune Gryffondor de sixième année, raconta ses propres expériences en Grèce où elle avait pu apprendre beaucoup de choses sur la mythologie Grecque qui intéressait fortement son père en ce moment mais aussi des jours de tourisme où elle avait pu fréquenter des lieux amusants et distrayants.

    Au bout de une semaine de voyage, son oncle avait réussit à obtenir assez d'informations sur cette mythologie pour l'inclure dans sa création. En effet, depuis un bon bout de temps, il travaillait sur une invention capable de stocker un tas d'information, comme une sorte d'encyclopédie pouvant remplacer les livres. Il s'était inspiré d'inventions moldus qui utilisaient la technologie. Il ne lui manquait plus qu'à le peaufiner encore une année et il pourrait ensuite le mettre en ventes dans la boutique des Fancourt. En ce moment, les affaires avaient fonctionné à merveille, d'après la mère d'Harmonia ; les fêtes de Noël et du Nouvel An avaient attiré énormément de monde dans leur magasin et tous les sorciers souhaitant faire plaisir à leurs prochains avaient donc reporté leur attention sur les inventions utiles de la famille. Notre héroïne rouge et or avait pu acquérir une part de ce gros business qui ne cessait de s'accroître et il fallait avouer qu'elle l'avait mérité après avoir aidé son père jour et nuit dans ses nouvelles recherches. Cela avait été très dur parce que certains domaines nécessitaient des connaissances moldues en la matière et comme elle ne suivait pas l'Etude des Moldus à Poudlard, elle avait du passer quelques heures de ses vacances à apprendre le fonctionnement de certains outils. Cela dit, le restant de ses vacances furent un vrai délice et elle en avait profité un maximum.

    Alors qu'elle achevait son récit, un élève de Poufsouffle vint lui tapoter l'épaule avant de lui faire la bise. C'était Ernie MacMillan et il était dans la même année qu'elle. Un garçon sympa et qui pouvait être cool quand il ne s'emportait pas dans le sérieux... en fait, vu son poste de préfet, il avait tendance à avoir un balai dans l'arrière train mais à part cela, les autres adolescents l'appréciaient.

    « - Salut Ernie ! Comment se sont passées tes vacances, alors ? »

    Ernie ne put s'empêcher de sourire et répondit positivement mais sans trop détailler son séjour passé. Il passa rapidement aux choses sérieuses et il fronça donc les sourcils. Harmonia inspira profondément ; qu'avait-elle encore fait pour qu'il doive lui parler sur un ton aussi professionnel ? A ce qu'elle savait, elle n'avait pas encore commis de méfait aujourd'hui... du moins, il ne lui sembla pas avoir commis un acte interdit au règlement. Bizarrement, elle se demandait vraiment si c'était elle le problème.

    « - Harmonia, le professeur Sinistra m'a dit de te prévenir que tu ne lui as pas rendu ton devoir avant les vacances et qu'elle te laisse jusqu'à la fin de la journée pour le lui rendre. Alors, si tu ne l'as pas fais, je te conseille de te dépêcher, tu as déjà trois devoirs non faits et je pense qu'elle va sérieusement s'énerver si tu ne fais pas d'efforts. »

    La jeune fille soupira ; oui, elle avait complètement zappé l'Astronomie. Après tout, quel était l'intérêt pour elle d'apprendre l'histoire de l'univers alors qu'elle voulait devenir enchanteur ? Bon, d'accord, apprendre le fonctionnement de ces instruments s'avéraient utiles... et puis toute sa famille était douée dans ce domaine alors elle n'avait aucune excuse de ne pas l'avoir fait. Et puis, il était normal qu'elle ne l'aie pas fait ; qui s'amuserait à bosser durant ses vacances dans un pays à l'étranger ? Une fois que l'on quitte Poudlard, c'était un autre univers qui s'offrait à vous, le monde de la liberté et non des obligations. Soupirant de désespoir, elle afficha une mine grincheuse devant ses amis et leur dit d'une voix peu motivée qu'elle les rejoindrait plus tard. Sur la table de la Grande Salle, elle mit la main dans un sachet de bonbons et en tira une petite baguette à la réglisse. C'était bien la seule chose qui pouvait l'apaiser un peu. Marre des cours. Voilà, c'était ce dont elle pensait à ce moment-là. Marre des professeurs à cheval sur leurs devoirs à la noix.

    « - Booooordeeeel, à quand l'amusement permanent ?! Il n'y a que ça qui peut permettre à chacun de vivre le bonheur ! » s'exclama t-elle à haute voix quand elle fut sûre d'être seule.

    Harmonia avait la même idéologie que les jumeaux Weasley ; à bas les études et vive les inventions ainsi que les farces. Rien que pour cela, ils s'entendaient très bien et elle était toujours partante pour sécher les cours afin de leur servir de cobaye quand ils avaient finalisé un produit. Les tester en premier s'avérait être une grande partie de plaisir sauf quand le produit en question avait des résultats très néfastes. A cette pensée, elle se souvint d'avoir vu Katie Bell rire de sa tête lorsqu'elle se transformait lentement en une espèce de gnome des jardins. Mais même ce ridicule apportait de bons souvenirs et plus elle y pensait, moins elle regrettait d'avoir eut affaire à cette transformation. Vraiment, elle ne voyait pas en quoi les cours pouvaient forger de bons souvenirs, si ce n'est de le perturber en rigolant ou en lançant des bouts de parchemins à l'autre bout de la salle. Ce qui marquait les esprits était ce qui était dynamique et non pas aussi mou que d'écrire sur une feuille avec une plume et de bailler devant les explications soporifiques des enseignants.

    Observant le parc, elle se dit qu'elle pourrait bosser son Astronomie dehors. Mais à la vue de ses autres amis qui discutaient tranquillement sur un banc, elle fit demi-tour. Non, mauvaise idée... sortir dehors avec des gens qu'elle connaissait l'inciterait à ranger ses devoirs. Son autre idée était bien plus ennuyante, plus énervante encore mais pourtant efficace. Où allaient tous ces élèves studieux capables de rester dans le silence pendant deux heures tout en lisant des bouquins issus de grands savants tout en comprenant les paragraphes ? A la bibliothèque pardi ! Cela ne lui plaisait pas d'aller là-bas, d'autant plus qu'elle n'y allait que quand elle et ses amis devaient affronter de terribles questions en guise d'exercices. Bref, elle y allait une fois tous les deux mois pour échapper à un blâme suite à trois devoirs non faits dans la plupart des matières.

    Moins de dix minutes plus tard, elle était assise sur une table à l'entrée de la bibliothèque, sous l'oeil inquisiteur de Madame Pince. Cette dernière se méfiait des élèves qu'elle voyait peu car en général, ils étaient les plus bruyants. Donc, Harmonia riait de voir la vieille pie la surveiller comme si elle était une criminelle. L'idée de lui faire une farce lui vint donc à l'esprit mais elle se souvint qu'elle avait besoin de cette salle pour travailler sérieusement et que se faire exclure d'ici l'embêterait bien. Sortant ses affaires, elle lut et relut le cours d'Astronomie et écrivit une première réponse. Cependant, elle lui paraissait si bête qu'elle la barra. Et puis, au bout de la troisième relecture, elle en eut déjà marre et elle reposa sa plume avant de poser sa tête sur la table en l'entourant de ses bras, dans une position de sommeil. Tant pis si la bibliothécaire la reprenait ; ce lieu lui donnait envie de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Bell
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 243
Points rp : 2869
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 21
Localisation : Petit village perdu en Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois d’épicéa, 27cm, cheveu de Vélane.
Ascendance: Sang-mêlé
Camp: Pour le bien !

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mer 13 Juin 2012 - 17:24

La rentrée est pour moi un des jours que j'aime le plus. Pas vraiment pour les cours en fait, mais pour retrouver l’effervescence de l'école. Je ne l'aime pas en tant normal, mais après avoir passé autant de temps dans une école presque vide, on s'ennuie assez. A part ça, mes vacances s'étaient plutôt pas mal passées. Je m'étais même rendue à fête, moi qui déteste ça... Pourtant je me suis bien amusée. J'ai fais des rencontres, beaucoup de rencontres, toutes plus particulières les unes que les autres. Je pense qu'au cours de cette année j'ai appris à m'ouvrir un peu plus... Mais toujours pas assez. Ce qui explique pourquoi en ce premier jour de reprise des cours je me dirige déjà vers la bibliothèque de l'école. Je ne sais pas pourquoi j'y allais, surement machinalement. C'était une habitude pour moi de me rendre à la bibliothèque, j'y allais pratiquement tout les jours et j'avais toujours l'impression de ne jamais arriver au bout des nombreuses armoires remplies d'ouvrages sur divers sujets.

En marchant, je me mis à penser de divers chose. C'est aussi une habitude ça, penser n'importe quand, ce qui m'amène à me distraire. En ce moment, j'étais entrain de me dire que je regrettait assez de ne pas avoir passé mes vacances chez ma cousine, Katie. On avait l'habitude de fêter Noël ensemble, comme elle est ma dernière famille. Mais cette année, ça n'avait pas été possible. Enfin, cela ne veut pas dire que je n'avais pas aimé passer Noël ici, au contraire, mais c'est juste que je n'aime pas trop casser mes habitudes.

Presque arrivée au bon étage, je rencontrais quelqu'un dans les escaliers. Une Serdaigle avec qui j'avais déjà eu cours mais que je connaissais à peine. A vrai dire, je ne connais même pas son nom. Je dois dire que je fais rarement attention à mes compagnons de classe, je préfère me concentrer pleinement sur la matière en cours. Surtout que je retiens mieux en écoutant, alors si je commence à papoter avec les premières filles que je vois en classe, je ne suis pas prête de passer mes examens. Elle m'adressa un grand sourire et me dit quelque chose qui ressemblait à des salutations, je ne sais pas trop, je ne l'écoutais qu'à moitié, j'étais assez pressée. Je lui répondis d'un petit sourire gêné et lui dit que je devais courir quelque part, je ne pense pas lui avoir dit où.

Enfin arrivée devant la bibliothèque, je laissais échapper un soupir de soulagement. J'y étais enfin ! Les escaliers et moi ne nous entendons pas trop, de même qu'avec le sport. Je passais doucement la tête par la porte, et regardait dans toute la salle. Elle était pratiquement vide, parfait ! En entrant, j'eu encore droits aux nombreux commentaires de cette chère Pince qui avait l'air de me dire que j'aurais pu m'habiller mieux que ça. Il est vrai que je portais un peu mon uniforme, j'étais assez débraillée. Enfin, en ce moment , je m'en fichais assez, tout ce que je voulais c'était lire. Elle n'avait pas l'air de vouloir me laisser avancer tant que je ne serais pas présentable, mais je ne l'écoutais pas. Je regardais autour de moi, en quête d'un livre à lire, mais ce que je vis n'était pas un livre pour une fois.

Non loin de moi se trouvait une fille, une Gryffondor à en juger par son uniforme, affalée sur la table de la bibliothèque. J'étais étonnée de voir une Gryffondor ici, surtout pour dormir ! Et par curiosité... Je me penchais sur le parchemin sur lequel elle écrivait, peut être était-elle entrain de rédiger son propre livre ? Mais je n'y étais pas, c'était un devoir, en Astronomie si je ne me trompe pas. Je me penchais un peu dessus, pensant qu'elle dormait, et regarda sa réponse. Je ne pu m’empêcher de noter qu'elle était erronée. Et une réponse ne pouvait rester erronée en ma présence ! Presque instinctivement, je lui tapotait doucement pour lui dire la bonne réponse.

"Excuse moi de te réveiller... Mais si tu veux mon avis, tu devrais plutôt mettre ça." Je lui empruntai sa plume et écrivait la réponse de ma plus belle écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2485
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Jeu 14 Juin 2012 - 8:18

    Harmonia ne dormait pas vraiment mais elle sommeillait. Fermant les yeux, la vue de la bibliothèque pris fin et elle préférait largement ce noir complet plutôt qu'à des rangées de livres. C'était nettement plus agréable et cela lui donnait un sentiment d'aise. Et puis, le silence de la salle l'aidait à pouvoir se détendre un peu et c'était bien le seul point positif dans l'histoire. En revanche, avoir les mains contre la surface dure de la table restait inconfort mais que pouvait-on y faire ? Ce n'était pas le luxe non plus ici. Sur le coup, la jeune fille se mit à penser à ses sofas moelleux qu'elle avait à la maison et dans lesquels elle aimait s'installer tout en lisant des revues féminines ou bien un catalogue de produits facétieux. La rentrée venait seulement d'être et elle repensait déjà aux prochaines vacances parce que s'enfuir de l'Angleterre pour aller dans des pays étrangers la tentait encore et toujours. Elle n'avait jamais finit d'en rêver. Bon, l'écosse restait un magnifique pays mais peut-être était-ce un peu trop près de Londres pour considérer le fait d'être vraiment à l'étranger. Soit, mieux valait laisser le temps suivre son cours, d'autant plus que Poudlard était un endroit merveilleux où jonchaient les amitiés multiples d'Harmonia ainsi qu'une grande partie de sa vie. Toutes les embrouilles et les bons moments resteraient à jamais gravés en elle.

    Derrière elle, elle entendait parfois les bruits de pas des élèves se déplaçant d'un rayon à l'autre mais cela ne la perturba pas tant que cela ; elle avait le sommeil assez facile. On pouvait soupçonner que l'alcool avait sûrement eut un effet de somnifère sur elle après toutes ces années et qu'il lui en fallait alors peu pour trouver le monde des rêves. Mais là, elle se retint de ne pas quitter la réalité puisque Sinistra tenait vraiment à son fichu devoir. C'était un peu lourd d'avoir ce genre de tâches durant un après-midi alors que ce matin, elle avait été forcée de récolter du jus de Bubobulb pour madame Pomfresh. A cette heure-là, son ex-binôme nommé Justin Scott était sûrement entrain de se détendre dehors, le veinard. Et elle, comme si la malchance n'avait pas assez tourné comme cela en ce jour du 4 janvier, il avait fallu que la blondine soit accablée de travail. La paresse scolaire faisait bien parti de sa routine mais tout de même, Sinistra semblait bien cruelle sur ce coup-là. Ensuite, qu'elle ne l'ait obligée à tout refaire laissait aussi penser qu'elle lui laissait une seconde chance de réussir. Néanmoins, vu le niveau d'Harmonia, que pouvait-elle s'attendre à part une mauvaise note ? La Gryffondor se souvint que durant le premier trimestre de sa première année à Poudlard, elle était une des meilleures en classe d'Astronomie mais qu'elle s'était relâchée après avoir su qu'elle n'avait pas de goût prononcé pour les études. En gros, elle pouvait obtenir de bons résultats que si elle s'y mettait sérieusement. La preuve en était ses BUSE ; elle n'avait raté que la divination mais cela, c'était un domaine où ça passait ou bien ça cassait. Mais quoi qu'il en soit, les professeurs avaient été stupéfaits des notes très bonnes de l'adolescente. En fait, cette dernière en devait beaucoup à Hermione Granger qui l'avait forcée à lire et à lire du matin au soir, en lui expliquant à côté beaucoup de choses. Une brave fille celle-là... et dire qu'auparavant, elle ne l'appréciait pas tant que cela à cause de son côté « Je sais tout ». Harmonia et les intellos, ça ne collait pas tellement jusqu'à ce qu'elle ne perçoive les bienfaits de leur aide. Et puis, certains pouvaient s'avérer très cool une fois qu'on les mettait à l'aise, ces petits timides.

    Une voix douce venait de s'élever. Il ne s'agissait pas de Madame Pince qui venait l'exclure de la bibliothèque. Pourtant, le verbe « réveiller » la força à lever la tête, faisant retomber ses mèches de cheveux devant ses yeux. Aussitôt, Harmonia la reconnut ; Liberty Bell, la cousine de sa grande amie Katie. Forcément, si vous connaissiez l'une, vous connaissiez l'autre vu qu'elles appartenaient à la même famille. Et au bout de cinq années à Poudlard, il était impossible qu'elles ne se soient jamais connues. Cette jeune demoiselle avait un an de moins que notre protagoniste et était une disciple de Rowena Serdaigle. De ce fait, elle avait un peu le stéréotype de la fille modèle, douce et sage. Le parfait contraire de Katie, et c'était assez drôle de voir qu'elles étaient si opposées tout en s'entendant très bien. Jetant un coup d'oeil à sa feuille de devoir, Harmonia constata qu'une écriture différente était venue marquer la bonne réponse à la première question. Ah, c'était donc ça. Sourire aux lèvres, elle releva le regard vers la jeune rouquine et lui répondit :

    « - Oh, merci. Je n'allais pas trouver la réponse avant longtemps, je pense. »

    Le petit détail qui allait être étrange serait le fait qu'il y aurait deux écritures différentes sur sa copie. Mais cela, c'était le dernier des soucis et Harmonia se fichait pas mal de ce que pouvait en penser l'enseignante d'Astronomie. Tant qu'il y avait les bonnes réponses, ce n'était pas la fin du monde. La rouge et or réfléchit longuement à comment elle pourrait faire pour la suite des questions et l'idée de demander de l'aide à Liberty lui vint en tête mais elle hésita à le lui demander. Après tout, elle avait peut être d'autres occupations et elle pourrait prendre cette demande comme le fait qu'elle avait la paresse de le faire et qu'elle préférait confier le travail à une personne. D'un côté, elle ne pouvait se le cacher. Toutefois, si la Serdaigle acceptait, elle pourrait au moins faire l'effort de s'y intéresser et de chercher. C'était mieux que de le faire toute seule et de gâcher un après midi entier à cela.

    « - Liberty... Est-ce que tu as un peu de temps ? En fait, il me faudrait un coup de pouce. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Bell
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 243
Points rp : 2869
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 21
Localisation : Petit village perdu en Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois d’épicéa, 27cm, cheveu de Vélane.
Ascendance: Sang-mêlé
Camp: Pour le bien !

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mar 19 Juin 2012 - 20:04

Ce n'est que quand elle releva la tête que je reconnu qui elle était. Il s'agissait d'Harmonia Fancourt, une grande amie de ma cousine Gryffondor. Forcement, si elles se connaissaient, je la connaissais aussi ! Je connaissais presque tout les amis et amies de Katie, vu que je passais beaucoup de temps avec elle. Comme elle faisait en quelques sortes parties de mes connaissances, et peut être un peu de mes amies, je me suis permise de m’asseoir à ses cotés. Elle leva son regard vers moi, et me souriait, surement reconnaissante de lui avoir donné la réponse. Ça me faisait toujours plaisir d'aider les gens quand je le pouvais avec mes connaissances.

Après m'avoir sourit, elle me remercia et me dit qu'elle ne pensait pas trouver la réponse avant longtemps. Ça, c'est sûr ! Je me disais à cet instant que demandé un devoir pareil ne devrait même pas être autorisé... Et venant de moi, c'est beaucoup ! J'avais l'habitude de trouver les devoirs beaucoup trop simple. En fait, peut être que celui ci serait en quelque sorte un défi pour moi, que j'adorerais relever ! Seulement, je n'allais pas répondre à tout les questions à la place d'Harmonia si elle ne me le demandait pas.

« - Liberty... Est-ce que tu as un peu de temps ? En fait, il me faudrait un coup de pouce. »

Je me retenais de sauter de joie. Ne serais-ce pas une réaction un peu poussée pour une demande d'aide pour un devoir ? J'étais vraiment contente qu'elle me le demande, mais je cachais ma joie. Elle finirait par me trouver bizarre si je me mettais à manifester des signes de bonheur face à un devoir.

Je lui fis signe de m'attendre une minute, que je reviendrais de suite. Je me levais, et me dirigeais vers les rayons d'Astronomie, à la recherche du livre qui pourrais nous éclairer. Il y en avait des tonnes, mais rien qui pouvait nous aider sur ce sujet, je cherchais pendant presque 10 minutes, en espérant qu'Harmonia ne s'assoupirait pas en attendant. Heureusement, je ne mis que ces 10 minutes pour trouver les bons livres. Je revenais à la table avec une bonne dizaine d'ouvrages.


"Bien sûr que j'accepte de t'aider ! Et on aura besoin de tout ça pour y arriver... Ne t'en fais pas, on n'aura pas besoin de tout lire. J'espère que tu as du temps devant toi, parce que ce devoir me semble particulièrement ardu. Tu dois le rendre quand ?"

Je lui adressais un sourire amical en ouvrant le premier livre que j'avais trouvé. Je commençais déjà à noter quelques informations trouvées dans ce même ouvrage, en attendant sa réponse. Il ne fallait pas perdre de temps, si on voulait toute les deux arriver à l'heure à notre prochain cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2485
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mer 20 Juin 2012 - 23:35

    Si certaines élèves trouveraient cela stupide et bête de demander de l'aide à une personne plus jeune que soi, Harmonia au contraire ne voyait pas la chose de ce point de vue. Elle savait que chez les jeunes, des cas de prodiges s'étaient révélés et qu'ils étaient bien plus futés que les plus vieux. En effet, elle avait déjà vu un reportage là-dessus quand elle était partit dans le monde étrange des moldus. La télévision avait été une drôle de découverte pour elle qui avait d'abord été sceptique de voir des gens enfermés dans une boîte avant d'en comprendre plus ou moins la structure. C'était un peu comme les photos mouvantes du monde des sorciers mais en des phases plus longues et avec du son. Pas mal ces ingéniosités, n'est-ce pas ? Enfin quoi qu'il en soit, le reportage lui avait prouvé que l'on pouvait faire confiance à plus jeune que soi et que la jeunesse d'une personne ne signifiait rien quant à son intelligence.

    Et puis, il ne fallait pas oublier que les Serdaigle avaient un goût prononcé pour la culture et qu'ils s'en sortaient très bien en cours pour la majorité d'entre eux. Disons qu'ils avaient des facilités dans le sang et cela se ressentait toujours dans l'Aura qu'ils dégageaient en cours. Quand on voyait leurs mains brandir bien haut comme pour signifier la certitude de leurs pensées, on était comme écrasés par tant de réflexions qui s'en émanaient. Néanmoins, chacun avait ses aptitudes et notre héroïne ne fut guère déçue d'être à Gryffondor bien au contraire, le rouge et or qui caractérisait les courageux lui convenait parfaitement à elle qui adorait la vie et tout ce qui était aussi dynamique que le feu d'un Griffon. La force et le courage résidaient parmi tous les rouges et ils étaient peut-être moins curieux pour la culture mais quand il s'agissait de pratiques en défense contre les forces du mal ou bien en sortilèges, ils étaient plutôt doués. Il faut dire que face à cela, la théorie n'était là que pour les endormir. Bref, Harmonia quitta ses pensées et son visage exprima d'avantage la jovialité quand elle vit que Liberty venait de partir vers un autre rayon en lui disant d'attendre. Alors, elle voulait réellement l'aider ? C'était une bonne nouvelle surtout qu'il lui était impossible de faire ce devoir seule avant la fin de la journée. Vraiment, elle avait une dent contre Sinistra aujourd'hui !

    Toutefois, son sourire s'éteint un peu lorsqu'elle vit la Serdaigle prendre des livres et les reposer... c'était très significatif ; les livres étaient là pour être ouverts à la bonne page afin d'ouvrir à tous une tonne de paragraphes écrits en petits caractère et qui rabâchaient des choses complexes avec du vocabulaire recherché. Au fond d'elle, Harmonia espéra qu'elle ne serait pas forcée de lire la théorie de l'Astronomie. Non, vraiment, cela ne l'avancerait à rien si elle devait buter sur chaque expression compliquée. Quand est-ce que les auteurs auront la bonne idée d'écrire des versions plus courtes et plus simples à retenir ? Ce serait cent fois plus efficaces et les notes des élèves seraient sûrement en hausse. Les écrivains pouvaient être doués mais il y avait bien des détails pratiques qui leur échappaient. Quelques minutes plus tard, Harmonia quitta la vue de l'extérieur du château pour se tourner de nouveau vers sa camarade qui avait apparemment trouvé les bons manuels. Elle semblait si heureuse en tenant ces objets, comme si ces livres étaient précieux. Sur le coup, la Gryffondor avait l'impression de se revoir en Liberty mais entrain de porter des friandises et des objets facétieux. Elles étaient très différentes l'une de l'autre, c'était vrai.

    L'expression faciale de la cinquième année ne montrait pas grand chose et pourtant sur le ton de sa voix, on pouvait ressentir une certaine allégresse à l'égard de cette proposition d'aide. Elle avait accepté sans hésiter, sans penser à ses propres occupations et cela montrait qu'elle était une fille généreuse et à l'écoute. La blondine la connaissait surtout grâce à Katie mais là, il semblait qu'elle l'apprécia encore plus. Quand on se retrouve seul avec une personne, on constate des choses que l'on avait pas remarqué auparavant ; c'était intéressant.

    « - Oui j'ai un peu de temps... enfin disons que Sinistra le réclame pour la fin de cet après-midi. Mais bon, avec tous ces bouquins, ça devrait aller non ? »

    Elle disait cela pour ne pas trop décourager Liberty car il fallait avouer que ce serait un peu dur de finir cela en un simple après-midi... surtout vu la qualité des questions.

    « - Énoncez les lois de Kepler et citez une autre loi permettant d'expliquer celles-ci. Franchement, je n'en ai aucune idée. On m'en avait parlé brièvement quand j'étais petite mais sans plus quoi. Dans ma famille, ils sont tous dingues de ce domaine ! Tu sais certainement que Perpétua Fancourt est à l'origine de la Lunascope ? »

    En voyant Harmonia, peu de personnes n'aurait pensé qu'elle était la descendante d'une si grande inventrice d'Astronomie et pourtant, c'était la réalité. Il arrivait même que des élèves ne lui demandent de l'aide en croyant qu'elle avait l'intelligence de ses ancêtres en la matière alors que c'était faux, elle ne s'y intéressait pas plus que cela. Et puis, elle ne voyait pas en quoi elle devrait faire comme les autres alors que ce n'était pas sa tasse de thé. Non, elle préférait choisir ses matières pour mieux connaître ses réelles compétences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Bell
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 243
Points rp : 2869
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 21
Localisation : Petit village perdu en Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois d’épicéa, 27cm, cheveu de Vélane.
Ascendance: Sang-mêlé
Camp: Pour le bien !

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Ven 22 Juin 2012 - 12:54

Je commençais à feuilleter la pile de livres que j'avais apporté, pendant qu'Harmonia m’annonçait que son devoir devait être rendu pour la fin de cette après midi. Un délais plutôt court il faut l'avouer, mais pas impossible. Surtout pas avec autant de livre, comme elle l'avait si bien dit auparavant. La seule chose qui pourrait peut être rendre cette tâche compliquée était que je n'avais techniquement pas l'âge de répondre à ces questions. Si je ne me trompais pas, Harmonia était en sixième, ce qui signifiait par conséquent que ce devoir était destiné à des élèves de 6 ème année. Cela dit, je m'étais intéressée de près à l'astronomie rapidement, moins qu'à l'histoire de la magie, mais je m'y étais intéressée quand même beaucoup. Avec un peu de chance, j'arriverais à répondre à ces questions.

« - Énoncez les lois de Kepler et citez une autre loi permettant d'expliquer celles-ci. Franchement, je n'en ai aucune idée. On m'en avait parlé brièvement quand j'étais petite mais sans plus quoi. Dans ma famille, ils sont tous dingues de ce domaine ! Tu sais certainement que Perpétua Fancourt est à l'origine de la Lunascope ? »

Ah, quelle chance pour moi, il y avait une question sur les lois de Kepler ! Je les connaissait bien évidemment, elle sont très importantes en astronomie. Si je ne m'abuse, il y en a trois : La loi des aires, la loi des périodes, et la loi des orbites. Je ne savais pas si elle avait un ordre précis, mais au moins, je les connaissait toutes. Par contre, une autre loi qui permettait d'expliquer celle ci ? Je ne voyais absolument pas de quelle loi elle parlait ! J'avais beau me creuser l'esprit, fouiller tout mes livres, je ne trouvait pas la réponse. Je me sentait vraiment gênée, j'apportais mon aide à Harmonia, mais je n'étais même pas capable de lui en apporter une valable ! J'étais terriblement gênée, et finit pas lui adresser quelque excuses.

"Alors, les trois de Kepler sont la loi des aires, la loi des périodes, et la loi des orbites. Je ne sais pas si elles ont un ordre par contre. Et... Je dois m'excuser, mais je n'ai vraiment aucune idée de quelle loi on pourrait citer pour les expliquer, je suis sincèrement désolée..."

Outre cette loi mystérieuse, quelque chose d'autre me titillait dans ce que venait de me dire la jeune Gryffondor. Elle avait parlé du Lunascope, et avait dit qu'il était inventé par un membre de sa famille ! Avoir un inventeur dans sa famille, de plus un inventeur d'un tel objet, est une véritable chance ! Sauf si bien sûr on n'appréciait pas la branche à laquelle se rapportait l'invention en question... Et Harmonia n'avait pas l'air d'être une mordue d'Astronomie, ce que je peux tout à fait comprendre. Bizarrement, je n'avais pas du tout fait le rapprochement entre Perpétua et Harmonia, leur nom de famille était pourtant bien évidemment semblable. Et je connaissait bien sûr cette invention que je trouvais révolutionnaire, alors je ne comprends pas pourquoi je n'avais pas compris plus tôt. Enfin bref, ce n'était pas si important que ça, n'est ce pas ?

"Oui, je suis au courant pour le Lunascope. Je trouve que cette invention est tellement... Tellement ingénieuse ! Pouvoir observer les phases de la lune sans avoir à utiliser une carte, c'était vraiment une bonne idée !" Je marquais une petite pause, ce n'était peut être pas le moment pour faire les éloges de tout les Astronomes que je connaissait. "Tu peux me dire la prochaine question s'il te plait ?"

Je voulais savoir si j'allais pouvoir répondre à cette question sans soucis, pas comme à la précédente... En lui demandant ça, je continuais à fouiller tout les livres à ma disposition pour trouver cette loi manquante, en vain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2485
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Sam 23 Juin 2012 - 14:03

    La main sur sa plume, Harmonia attendait les explications de Liberty. A chaque nouvelle réponse d'écrite, elle réduisait le temps de calvaire qu'elle passait à la Bibliothèque même si elle aimait beaucoup la présence de la Serdaigle. Et puis, une fois qu'elle aurait terminé, elle pourrait lui proposer de prendre un peu d'air si elle n'avait pas trop de choses à faire à côté, comme de la lecture. Ce serait une manière de la remercier et de toute façon, la rouge et or lui devrait bien un service un jour pour lui rendre la pareille. Elle en était consciente mais cela ne lui posait aucun soucis car elle aimait aider ceux qui étaient en difficulté. Après, quand cela concernait les cours, elle n'y pouvait pas grand chose mais en dehors de cela, elle se révélait excellente. Parcourant le questionnaire de ses yeux inquisiteurs, la Bleue et bronze paraissait concentrée et rapide, elle releva la tête pour énoncer la réponse d'une manière claire ; Il y avait trois lois de Kepler qui concernaient les aires, les périodes et les orbites. Sourire aux lèvres, la Gryffondor se demandait bien comment on pouvait retenir autant de choses alors qu'il y avait beaucoup de matières à Poudlard. Pour elle, ce n'était pas simple de ne pas se mélanger les pinceaux. Néanmoins, la deuxième partie de la question échappa à la petite rouquine. Notre héroïne tapota la plume contre la table et répondit :

    « - C'est pas grave. Sinistra m'en tiendra pas trop rigueur tant qu'elle voit que j'ai essayé de faire quelque chose, et qu'il y a des écrits un peu partout. »

    Sincèrement, elle se fichait bien de la note qu'elle pouvait avoir. Bon, elle faisait tout de même des efforts pour avoir la moyenne dans toutes les matières mais sinon, elle ne se foulait pas trop. Le seul moment où elle s'est révélée être excellente, ce fut pour les BUSE. Un moment mémorable où elle avait cartonné grâce à Granger. Et puis, cette année, les professeurs avaient cru qu'elle continuerait à faire les choses sérieusement comme à son examen mais ils s'étaient trompés. En fait, elle ne se donnait à fond que durant les véritables épreuves qui déterminaient vraiment son avenir. Ce n'était pas une grande ambitieuse qui rêvait de pouvoir comme ceux qui désiraient intégrer le Ministère de la Magie mais une fille qui visait un métier particulier parce que c'était sa passion depuis toute petite et qu'elle s'y connaissait bien. Elle avait choisit la spécialité d'enchanteur afin de créer des objets magiques utiles pour la société et faire appel à ses talents de pratique et à son ingéniosité. Elle serait mobile puisqu'elle effectuerait encore plus de voyages qu'à l'ordinaire où elle allait à l'étranger que durant les vacances. Ca, c'était un vrai métier dynamique ! Et non un poste ennuyant à un département quelconque du ministère où vous passiez vos journées à faire la même chose et à lire des dossiers. Harmonia comptait gagner sa vie et être reconnue dans l'histoire comme célèbre inventrice ayant pu apporter quelque chose d'utile aux gens. Et peut-être qu'un jour, cela se réaliserait et qu'elle finirait comme son arrière arrière grand-mère Perpétua. Tout ceci n'était qu'un objectif final mais cela lui tenait à cœur.

    Alors qu'elle pensait à tout cela, elle inscrivit la réponse que lui avait dictée Liberty.


    1) Les lois de Kepler sont au nombre de trois. La première est la loi des aires, la seconde est la loi des périodes et la dernière, la loi des orbites.

    Seulement, est-ce qu'il était suffisant de citer simplement les noms de ces lois ? Peut être fallait-il expliquer leurs propriétés, comment fonctionnaient-elles ? Bon, tant pis, si Liberty n'avait rien ajouté, cela signifiait qu'il ne fallait pas justifier. Au pire, elles pourraient jeter un coup d'oeil plus tard aux livres pour les explications. La Serdaigle venait à peine de finir de feuilleter son livre qu'elle annonça qu'elle connaissait en effet les travaux de son ancêtre. Puis, elle lui demanda quelle était la question suivante. Baissant le regard, Harmonia répondit :

    « - Définissez exactement la loi de la gravitation. Perso, je sais plus ou moins ce qu'est la gravitation mais je ne connais pas l'énoncé de sa loi. Tu as une idée ? »

    Afin d'aider Liberty à chercher, elle prit un des livres qui était à côté d'elle et chercha le sommaire. A la vue de celui-ci, elle écarquilla les yeux et soupira doucement. Il y avait beaucoup de chapitres qui mentionnaient les découvertes de grands Astronomes comme Gallilée, Eddington, Newton ou Copernic. Des grands savants hein... Vu leurs travaux plutôt sophistiqués, pas étonnant que la famille des Fancourt soient intéressés par cela. Mettant l'index sur le doigt du nom "Newton", elle lut rapidement "La loi universelle de la gravitation". Aussitôt, elle s'empressa de se rendre à sa page et elle reposa le livre sur la table de façon à ce que Liberty puisse aussi voir.

    Spoiler:
     

    Harmonia crut que sa respiration allait s'arrêter ; pourquoi les auteurs cherchaient à compliquer les choses ? Se pinçant la lèvre inférieur, elle releva la tête vers sa camarade.

    « - J'ai du mal à comprendre...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Bell
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 243
Points rp : 2869
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 21
Localisation : Petit village perdu en Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois d’épicéa, 27cm, cheveu de Vélane.
Ascendance: Sang-mêlé
Camp: Pour le bien !

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mar 26 Juin 2012 - 9:58

En passant du temps avec Harmonia, je comprenait pourquoi ma cousine l’appréciait. Elle était très sympathique, et contrairement à certaine personne, quand je lui ai annoncé que je ne connaissais pas la réponse, elle ne m'a rien dit. Même pas une remarque sur le fait que venant d'une Serdaigle, c'était bizarre voire honteux. Non, rien de ça, au contraire, elle m'a plutôt répondu gentiment ! Elle m'a dit que ce n'était pas grave, et ça me rassura. Elle a dit aussi que le professeur Sinistra ne lui en voudra pas, du moment qu'elle avait au moins la moitié des réponses, et des notes de partout. Ce qui était bien parti pour le moment en fait.

En fait, c'est en travaillant avec Harmonia que je me suis rendu compte que le travail de groupe, ce n'est pas si mauvais. D'habitude, je déteste ça, il y aurait toujours un membre du groupe pour te dire que ta réponse est fausse, ou que c'est n'importe, ou même ne pas t'écouter. Il y aussi l'autre type, celui qui ne fait absolument rien, mais qui en retour reçoit les notes que toi et toi seul a récoltés, et ça, c'est quelque chose qui m'horripile... Il n'y a aucun mal à demander de l'aide, au contraire, mais demander de l'aide n'est pas donner le travail à la personne qui s'est proposée et ne rien faire ensuite. Mais, ce n'était pas le cas d'Harmonia et je lui en étais reconnaissante.

La question suivante était plus simple que la précédente, il s'agissait d'une simple définition que je connaissais. La jeune Gryffondor me montra la page d'un livre qui parlait de la loi universelle de la gravitation. Dès que j'ai aperçu la page, je ne pu m’empêcher de pouffer de rire. Je n'avais absolument rien compris du tout ! Heureusement pour moi, je connaissais bien la définition de la gravitation, mais je commençais à avoir un peu "peur". Si il fallait utiliser cette page, ce n'était pas gagné ! Déjà moi je ne comprenais pas, et c'était de même pour Harmonia qui venait de m'avouer qu'elle avait du mal à comprendre !


"Je dois t'avouer que... Je n'ai rien compris !" je riait un peu en lui disant ça, en espérant qu'elle ne m'en voudrait pas. "Pour moi, la loi de la gravitation c'est "La gravitation est le phénomène par lequel deux corps quelconques s'attirent (du simple fait de leur masse, comme le montreront les physiciens). Elle s'observe au quotidien en raison de l'attraction terrestre qui nous retient au sol." mais... Je ne sais pas si on doit aussi utiliser cette page ! Si c'est le cas, on risque d'avoir du mal..."

Faire ce devoir s'avérait être plus compliqué que prévu, mais je m'amusait quand même. On ne pouvait pas dire que j'aidais quelqu'un que je n'aime pas, et en plus... Je ne sais pas, ça me mettais de bonne humeur de travailler de la sorte. Pendant un moment, je me suis dis qu'après le devoir je pourrais peut être rester avec Harmonia, mais elle avait surement des amis à retrouver, j'aurais été de trop. J'oubliais alors cette idée et continuait à travailler, un sourire au lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2485
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mar 26 Juin 2012 - 23:52

    Harmonia se promit un jour de faire la révolution contre le vocabulaire complexe qu'on osait inclure dans les livres pour étudiants. Oh oui, elle avait une dent contre ce genre d'auteurs qui souhaitaient se montrer pédant avec leur savoir faire en écriture. D'accord, il fallait une certaine aisance et beauté dans les mots mais tout de même, il y avait des expressions aussi belles que compréhensibles que l'on pouvait utiliser plutôt que d'un champ lexial affreusement complexe. Si Liberty comprenait cela, elle était alors une reine de la lecture. D'un côté, ce ne serait pas étonnant mais tout de même, pour une quatrième année ce serait époustouflant. Les Serdaigle en général, avait ce don surprenant d'en savoir beaucoup, comme s'ils n'avaient fait que lire des encyclopédies tout au long de leur enfance pour devenir, en quelques sortes, eux-même des encyclopédies vivantes.

    En tout cas, si on avait donné de la lecture à une Harmonia petite et âgée de douze ans, elle l'aurait sûrement refermé sèchement avant de le balancer dans la corbeille pour aller continuer sa petite fabrique de bonbons facétieux. Liberty lut à son tour la définition écrite par ce livre et elle laissa échapper un petit rire. Trouvait-elle cela facile à comprendre ? Sur le coup, la Gryffondor se demanda vraiment si c'était elle l'idiote de l'histoire. Ca se trouve, elle était la seule à ne pas piger. Bon, cela ne la dérangeait pas trop mais tout de même.. il fallait qu'elle se remette un peu en question si une telle page pouvait être comprise par une quatrième année, même si très intelligente soit-elle.

    Mais à sa grande surprise, elle non plus ne savait pas. D'un coup, la rouge et or sourit face à ce fait qui lui paraissait tout à fait normal. Donc, elle n'était pas l'idiote de l'histoire, c'était ce manuel qui prenait le monde pour des génies. Même la petite rouquine semblait la mieux placée pour sortir une définition plus claire et efficace. Reprenant sa plume, notre héroïne se pencha sur son parchemin et inscrivit en vitesse la définition qu'elle lui cita. Récitant la phrase dans sa tête, la demoiselle comprenait ce que cela signifiait donc elle pouvait passer à la question suivante.

    « - Tu es géniale Liberty ! Si seulement je pouvais avoir un peu de ton intelligence, ça me serait vraiment utile ! » dit-elle sur le ton de la plaisanterie.

    Elle baissa le regard sur la question suivante et lut à voix haute :

    « - Quels sont les différents domaines découpés de la mécanique Newtonienne ? Bon, je suppose qu'on va devoir regarder dans le chapitre de Newton... enfin, il vaudrait peut-être mieux prendre un livre plus simple à comprendre. »

    Par précaution, elle poussa au loin le manuel qui lui expliquait les choses de manière si complexe, en compagnie de formules bizarres. Elle en saisit un autre qui retraçait l'histoire des Astronomes et fouilla le sommaire à la dépêche jusqu'à chercher la lettre N pour Newton. Enfin, elle tourna à la page de cet homme et chercha. Liberty, de son côté, semblait avoir entamé la lecture d'un autre ouvrage. Lisant et relisant les paragraphes, elle ne trouva rien de bien concret sur la question mais tomba sur une définition aussi simple que celle de la Serdaigle à propos de la gravitation. Puis, son cerveau eut une illumination. Les yeux écarquillés, elle avait l'index collée sur le bout qui l'intéressait.
    Elle relut la phrase ; non, elle n'avait pas pu trouvé la réponse aussi facilement... c'était trop étrange de ressentir ce sentiment de victoire auprès d'un devoir où l'on était, en temps normal, incapable de trouver les réponses. Harmonia finit tout de même par sourire de sa petite trouvaille qui avait même échappé à une fille si intelligente que Liberty. Bon, elle n'était toujours pas à sa hauteur mais c'était quand même satisfaisant. Excitée sur le coup, elle tapota le bras de sa camarade et lui dit :

    « - Regarde ça. 'En s'inspirant des labeurs de Kepler, Galilée ainsi que Huygens, Newton découvrit la loi de la Gravitation en 1687 qui explique ainsi les trois lois énoncées par Kepler.' C'est peut-être ce qui répond à la première question, non ? Et puis, les deux questions étaient posées à la suite, donc elles devaient être liées. Dans l'une, on demande peut-être de citer que son nom et dans l'autre, la définition exacte. Enfin après, je ne suis pas sûre, mieux vaut ne pas trop se fier à moi dans ce genre de choses...» ajouta t-elle avec un rire discret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Bell
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 243
Points rp : 2869
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 21
Localisation : Petit village perdu en Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois d’épicéa, 27cm, cheveu de Vélane.
Ascendance: Sang-mêlé
Camp: Pour le bien !

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mar 10 Juil 2012 - 13:31

Harmonia me sourit que je lui ai annoncé que ne n'avais aucune idée de ce que tout ce charabia voulait dire. Ça me rassura. Apparemment, ça la rassurait elle aussi ! Je pense que pendant un instant, elle a du avoir peur qu'une fille plus jeune qu'elle ait la réponse, mais pas elle. En même temps, venant d'une Serdaigle, ce n'était pas trop étonnant ! Mais... J'aurais eu la même réaction qu'elle. Sinon, ma définition avait l'air de lui sembler correcte, car elle l'écrivit juste après que je lui ai dictée.

« - Tu es géniale Liberty ! Si seulement je pouvais avoir un peu de ton intelligence, ça me serait vraiment utile ! »

Sa phrase était prononcée sur un ton un peu moqueur, ce qui me fit rire. Il était vrai que sur ce coup, je n'avais vraiment pas assuré ! Je ne lui répondais pas directement, mais lui souriait un peu.

« - Quels sont les différents domaines découpés de la mécanique Newtonienne ? Bon, je suppose qu'on va devoir regarder dans le chapitre de Newton... enfin, il vaudrait peut-être mieux prendre un livre plus simple à comprendre. »

Les différents modèles découpés par la mécanique Newtonienne... Ça me disait quelque chose, mais il fallait que je creuse un peu. Sur le coup, je ne pouvais pas ressortir la réponse exacte, mais je suppose qu'en fouillant quelques lives, la réponse apparaîtrait directement ! Newton était, et est toujours, une personnalité très connue, alors je pense qu'il ne sera pas trop ardu de trouver un ou plusieurs livres relatant ses trouvailles. Et justement, à cet instant, Harmonia me montra un livre qu'elle avait trouvé, surement parce que la réponse semblait être la bonne.

« - Regarde ça. 'En s'inspirant des labeurs de Kepler, Galilée ainsi que Huygens, Newton découvrit la loi de la Gravitation en 1687 qui explique ainsi les trois lois énoncées par Kepler.' C'est peut-être ce qui répond à la première question, non ? Et puis, les deux questions étaient posées à la suite, donc elles devaient être liées. Dans l'une, on demande peut-être de citer que son nom et dans l'autre, la définition exacte. Enfin après, je ne suis pas sûre, mieux vaut ne pas trop se fier à moi dans ce genre de choses...»

Waw ! Alors là, on pouvait dire que Harmonia avait fait fort. Pour moi, c'était tout à fait la bonne réponse ! Du moins, ça y ressemblait. En plus, elle avait raison, si les deux questions étaient posées l'une à la suite de l'autre, ce n'était surement pas pour rien. Les professeurs faisait souvent ce genre de choses. Je ne connaissais pas le professeur Sinistra, mais je suppose qu'elle procédait de la même façon que les autres enseignants. Et puis, même si les deux questions n'avait "aucun" rapport, je continue de penser que ce qu'a trouvé Harmonia est tout à fait correct.

"Je pense que tu as raison pour la première question ! Aussi, je pense que ce que tu dis est exact. Il faut surement d'abord citer les nom, puis la définition dans l'autre question !"

Au rythme auquel Harmonia et moi avancions, on aurait bientôt finit ce devoir ! Bizarrement, j'avais l'impression de bien m'amuser, pourtant on ne pouvait pas dire que travailler était la chose la plus drôle qu'on puisse faire. Bon, bien sûr, pour moi travailler c'est passionnant, mais peut être pas pour Harmonia ? J’espérais qu'elle ne s’ennuyait pas, contrairement à moi...

"On peut passer à la question suivant alors ? Si il y en a encore bien sûr."

Avant qu'Harmonia ne me dicte la question, si il en restait, je sortais un livre qui relatait de nombreux détails sur les découvertes Newtoniennes, surement pourrions-nous trouver quelques informations dans celui-ci....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2485
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mar 10 Juil 2012 - 15:44

    Harmonia était heureuse ; Liberty semblait approuver la réponse qu'elle venait de trouver et savoir qu'elle avait résolu une question qui leur avait paru inextricable la réjouissait. Quand elle allait raconter cela à Cormac, il n'en reviendrait pas. D'habitude, quand ils venaient à la bibliothèque, c'était après avoir laissé quinze devoirs s’empiler à rendre pour le lendemain. Parfois, ils bâclaient le tout et allaient s'amuser ailleurs ou bien ils étaient chanceux et se laissaient aider par d'autres élèves déjà présents dans le lieu. Là, Harmonia avait encore eu de la chance et tout ceci la motiva à en finir avec ce questionnaire sur Newton. Ce dernier était pourtant mort mais on s’obstinait à pourrir les journées des élèves avec les bêtises qu'il avait découvert en Astronomie. Les morts ne pouvaient-ils donc pas se taire un peu au lieu d'embêter les vivants ? La Gryffondor nota en vitesse la réponse qu'elle avait lu dans le livre mot pour mot ; de toute façon, Sinistra n'irait sûrement pas vérifier. Et puis, du moment qu'elle avait compris le système, ce n'était pas comme si elle n'avait rien fait. Liberty lui demanda alors de lui dicter la prochaine question s'il y en avait encore. Oh oui, il en restait un peu et elle était sur le point de lire la prochaine question quand elle se souvint qu'elle en avait déjà posée une avant mais que sa réponse trouvée dans le livre les empêchées d'aller résoudre l'autre.

    « - Euh, c'est : Quels sont les différents domaines découpés de la mécanique Newtonienne ? C'est la question de toute à l'heure. »

    C'était la quatrième question sur le total de sept ; tout allait bien, elle en était à plus de la moitié et bientôt, Harmonia lui proposerait certainement de sortir un peu pour la remercier de son aide. Elle observa Liberty fouiller dans ses bouquins tandis qu'elle essayait de comprendre la question. Tout d'abord, c'était quoi la mécanique Newtonienne ? La rouge ne voyait pas de quoi il s'agissait alors elle ne pouvait pas définir les domaines découpés de ce machin chose. Franchement, cela ne lui servirait pas à grand chose plus tard ; elle voulait créer des objets, pas visiter les galaxies et rencontrer des hommes bizarres.

    Elle repris un autre livre et chercha dans la bibliographie de Newton. Peut-être qu'elle y trouverait quelque chose. Lisant en diagonal sa vie, elle n'y appris pas grand chose si ce n'est qu'il était un moldu doué dans la science et qu'il avait passé sa vie à vérifier toutes sortes de théories bizarres à l'aide de mathématiques. Des formules étaient omniprésentes dans ce texte et la blondine eut l'impression d'avoir mal à la tête en tentant de décrypter ces vecteurs et ces fractions horribles. Franchement, les chiffres n'avaient rien de joli, rien de magique... Pourquoi se forcer à étudier cela dans une école de sorcellerie ? L'Astronomie ne devrait même pas être une matière enseignée à Poudlard.

    En mécanique, il a établi les trois lois universelles du mouvement qui sont en fait des principes à la base de la grande théorie de Newton concernant le mouvement des corps, théorie que l'on nomme aujourd'hui « mécanique newtonienne » ou encore « mécanique classique ».

    Waaw... cela lui en disait beaucoup sur la mécanique Newtonienne. Il y avait une part de la réponse à la question mais la jeune fille, trop dégoûtée de sa lecture, se contenta de tourner la page à la recherche de quelque chose de plus clair. Les lois du mouvement... il aurait pu s'arrêter à celle de la gravitation, cela aurait fait une question en moins. Puis, elle revint subitement à la page précédente... Domaines découpés... c'était peut-être ces trois lois qui étaient les domaines ? Non, c'était trop bizarre. Une loi n'était pas un domaine. D'ailleurs, pourquoi toujours trois lois ? Celles de Kepler étaient suffisantes. Pensant n'avoir finalement rien trouvé, elle se tourna vers Liberty en repoussant le livre ouvert un peu plus loin :

    « - Il n'y a rien là dedans. Tu trouves, toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Bell
Préfet
Préfet
avatar

Messages : 243
Points rp : 2869
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 21
Localisation : Petit village perdu en Angleterre

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois d’épicéa, 27cm, cheveu de Vélane.
Ascendance: Sang-mêlé
Camp: Pour le bien !

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mer 11 Juil 2012 - 12:21

Lorsque j'annonçait à Harmonia que sa réponse était bonne, je pu remarquer sur son visage qu'elle semblait être heureuse. Ça me rendait heureuse aussi, de voir quelqu'un heureux. Avec ça, j'en étais presque perdue dans mes pensées, et j'avais oublié que la prochaine question était en fait celle qu'Harmonia venait de me lire. En effet, elle était toujours sans réponse.

La question était donc "Quels sont les différents domaines découpés de la mécanique Newtonienne ?". Ça ne serait pas trop compliqué je crois. Je tournais les pages de mon livre rapidement, cherchant quelque chose qui pourrait nous donner la réponse. Pour le moment, rien de très concluant. Dans sa biographie, je trouvais beaucoup de détail, mais rien pouvant m'aider. Sa date de naissance, sa date de mort, sa nationalité,... Pas grand chose d'utile dans ce cas-ci.

Je passais à un autre livre, qui lui parlait directement de la mécanique Newtonienne, ou "mécanique classique". J'aurais plus de chance de trouver quelque chose dans ce livre plutôt que dans la biographie de Newton.

"Avant de devenir une science à part entière, la mécanique a longtemps été une section des mathématiques."
Pas non plus très utile dans ce cas ci, mais j'étais contente d'avoir appris cela, ne serait-ce que pour ma propre culture générale. C'était même mieux pour moi, qui aimait en savoir beaucoup.

Entre deux pages, je tournais parfois le regard vers Harmonia. Parfois, je la voyais afficher un air de dégout sur une page, comme si elle ne comprenait absolument rien, avant de tourner la page et de passer à autre chose. C'était assez drôle de la voir comme ça. Quand je travaillais avec quelqu'un en classe (c'était toujours la même personne, manque de chance...), cette personne en savait toujours plus que moi et ne me laissait rien faire, comme si elle croyait que tout ce que je dirais était mauvais. Ici pourtant, je laissais librement Harmonia chercher ce qu'elle voulait. Après tout, elle venait de me donner une réponse plus que convaincante ! Et puis, l'erreur est humaine, alors je ne vois pas pourquoi elle n'aurait pas le droit de donner son avis sur une question.

Enfin bref, soudainement, la jeune rouge se tourna vers moi et me dit qu'elle ne trouvait rien, et me demanda si j'avais plus de résultat de mon coté. A vrai dire, sa question tombait à pic ! Je venais de trouver une réponse qui selon moi pouvait s'avérer être la bonne. Elle s'était fait désirer celle ci dit donc ! Si toute les questions étaient comme elle, nous allions peut être passer plus de temps que prévu sur ce devoir... Non, il fallait rester positif, à deux nous pouvions très bien y arriver rapidement, il n'y a pas de raison. Je me tournais à mon tour vers Harmonia, et poussait doucement mon livre vers elle, où s'affichait un petit tableau.


"Je crois que je viens de trouver ;

Découpage selon les propriétés étudiées :
•Cinématique : étude du mouvement indépendamment de sa cause (notions mouvement, de trajectoire, de vitesse, d'accélération),
•Statique : étude des corps à l'équilibre (immobiles ou en mouvement rectiligne uniforme dans un référentiel galiléen, notions de forces, de moments),
•Dynamique : étude des causes du mouvement (relations entre la cinématique et les forces et moments, notion d'énergies cinétique, mécanique),
•Mécanique ondulatoire : étude des ondes mécaniques ;
Découpage selon l'objet étudié :
•Mécanique du point,
•Mécanique du solide indéformable, et déformable
•Mécanique des milieux continus,
•Résistance des matériaux, mécanique du solide déformable,
•mécanique des fluides.
"

Je laissais Harmonia lire à son tour le tableau, en espérant que ma réponse ne serait pas totalement à coté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonia M. Fancourt
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 99
Points rp : 2485
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Identité du Sorcier
Baguette magique: 29 centimètres, en bois de Cèdre et composée d'une Plume de Phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Camp de Dumbledore.

MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   Mer 11 Juil 2012 - 17:10

    Comme Harmonia l'avait prévu, Liberty venait de trouver la réponse à la question dans le livre qu'elle venait d'ouvrir. Elle présenta un tableau devant la blondine et celle-ci le lut en entier sans trop comprendre le tout. Elle ne voyait pas comment on pouvait s'amuser à trouver ces choses-là alors qu'il y avait d'autres activités amusantes dans la vie. Toutefois, inutile de chercher plus loin, ce tableau devait constituer la réponse recherchée.

    « - Oui, à mon avis, c'est ça ! Merci encore. »

    La Gryffondor pris en note les informations necessaires en resserant son écriture puisque l'espace donné était tout de même assez petit. Cela restait tout de même lisible donc Sinistra ne lui en voudra pas. En tout cas, cela lui semblait étrange de connaître peu à peu l'usage des bouquins. La belle était satisfaite de son travail et pour une fois, elle avait vraiment eut le sentiment d'avoir donné d'elle-même et elle espérait de tout cœur avoir une bonne note, ne serait-ce que pour récompenser ses incroyables efforts qu'elle n'aurait jamais cru faire.

    « - La prochaine question est : ''Qu'est-ce qui opposa la doctrine de Newton à celle de Leib...excuse-moi, Leibniz ?'' »

    Encore une fois, les manuels lui porteraient leur aide, naturellement. En temps normal, elle les trouvait barbant et énervant à lire mais Liberty paraissait lui avoir procuré un petit goût pour ces livres, du moins en ce qui concerne les devoirs. Sinon, elle n'avait toujours pas l'envie de lire pour le plaisir, trouvant ces bouts de papier plus adéquat pour des obligations scolaires que pour autre chose. En classe, elle avait toujours les mêmes binômes, ceux qui aimaient perturber la classe comme elle et discuter sans s'arrêter. Par conséquent, elle ne pouvait sortir un livre et l'étudier en profondeur... non, ce n'était pas assez dynamique. Si le livre en question contenait des images drôles, pourquoi pas mais s'il s'agissait d'une longue série de paragraphes, qu'il retourne donc au fond du sac ! Rien que pour cela, elle ne parvenait pas à comprendre la raison pour laquelle la majeure partie des Serdaigle aimait ce lieu si calme. Est-ce qu'ils se sentaient obligés de lire pour se cultiver ? Et oui, ils pouvaient très bien se cultiver par obligation, par exemple, s'ils avaient la pression de leurs parents. Les parents dans le dos, c'était pas une chose très sympathique mais Harmonia avait toujours pu obtenir sa liberté. Débrouillarde, on lui avait rapidement fait confiance malgré ses tonnes de bêtises.

    En fait, on la laissait régler ses propres bévues toute seule et c'était ainsi qu'elle avait pu être autonome. Suivre les envies des géniteurs lui donnait l'impression de perdre une grande partie d'indépendance, or rouge tenait à ses propres envies. Elle voulait rester telle qu'elle était toute la vie, s'amuser tout le temps et ne pas devenir trop adulte une fois qu'elle aurait quitté Poudlard. Vivant dans le présent, elle ne pensait pas trop au passé et elle avait un peu peur de l'avenir puisqu'il était bien mystérieux sur son devenir. Elle se voyait voyageuse et grande inventrice mais toujours avec un goût prononcé pour la plaisanterie. C'était assez immature mais c'était dans ces puérilités qu'elle se sentait bien. Cormac ressentait la même chose et cela la rassurait. Néanmoins, elle ignorait ce qu'en pensaient les autres. Elle voulut ouvrir la bouche pour demander l'avis de Liberty à propos de tout cela quand elle se rendit compte que ce n'était finalement pas le bon moment. Les deux jeunes filles ne se connaissaient pas énormément et peut-être que la rouquine prendrait cela au mauvais degrés... comme une introduction dans sa vie personnelle. Bon... pourquoi se gêner ? Peut-être qu'elle trouverait cela bien qu'on s'intéresse à elle, non ? Harmonia finit par demander :

    « - Je suis sans doute indiscrète mais... vu comment tu te débrouilles, je suppose que beaucoup de portes vont s'ouvrir à toi bientôt. Et tu as une idée de ce que tu vas prendre en option en sixième année ? Et après Poudlard ? »

    Puis, elle reprit un des livres qu'elle avait déjà feuilleté pour faire mine de ne pas vouloir trop s’immiscer dans ces affaires personnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La rentrée, c'est vraiment nul ! [Pv Liberty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeux vraiment trop drole!!!
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Un mois de retard pour la rentrée
» Il est vraiment bouché !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Troisième et Quatrième Étage :: Bibliothèque-