- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Lun 25 Juin 2012 - 21:39

20 Janvier 1997


    Blaise était de très mauvaise humeur ! Non seulement on était lundi matin et à neuf heures il était déjà debout, mais aussi et surtout, il venait d'être renvoyé de métamorphose alors qu'il rêvassait -encore- et avait un devoir précis et long à rendre pour le lendemain s'il voulait pouvoir regagner la classe.

    Il se dirigeait donc, ronchon et boudeur étant des euphémismes, jusqu'à la bibliothèque. Il se traina, était le terme plus exacte, son sac pendant lâchement à son épaule, les cheveux proches du suicide collectif et la cravate desserrée.

    Blaise détestait la bibliothèque. S'il pouvait l'éviter, il n'y allait jamais -son record était surement d'une année complète, durant sa troisième année- et être obliger de s'y rendre tenait de la torture. Vu le sujet de la vieille toupie, il n'avait pas le choix : la collection personnelle de Draco ne lui permettrait pas de se renseigner et il ne connaissait personne d'assez caler en métamorphose pour l'aider.

    Aussi, il n'avait pas tellement le choix. Lorsqu'il débarqua dans la pièce, un frisson glissa le long de sa colonne. Autant de livres et l'odeur abominable de la poussière lui donnait la nausée. La salle était loin d'être pleine mais pourtant, quelques élèves -majoritairement des Serdaigle, ces gens là n'étaient pas normaux- se tenaient déjà derrière une pile de vieux grimoires, le visage crispé par la concentration.

    Blaise soupira fortement, grognant presque et se dirigea vers le rayon métamorphose. En fait, il ne savait pas où était le rayon métamorphose. Il tourna en rond quelques minutes avant de maugréer à voix haute.

    "Et merde, il est où se foutu rayon de mes deux !"

    Mme Pince lui lança un regard assassin en lui assignant le silence, indiquant de la pointe de la plume la rangée de livres à sa gauche.

    "Merci, M'am !"


    Cette fois encore le métis reçut un regard pratiquement démoniaque, et plusieurs élèves lui demandèrent de se taire à l'aide de "pssssht" fort peu discret. Blaise grogna à nouveau et se faufila d'une démarche un peu pataude jusqu'au supposé rayon de métamorphose.

    En se glissant derrière un meuble, il ébranla la rangée d'étagère et déplaça une table, ce qui lui valu une autre rafale de "psssssht". Il trouva une table, occupé par un seul élève plongé dans un ouvrage qui sentait la naphtaline et posa brusquement son sac sur la planche de bois. Il fit grincer la chaise en la trainant sur le sol avant de s'affaler lourdement dessus.

    Cette fois la salve fut plus forte et Blaise protesta de sa voix rauque.

    "Oh c'est bon hein ! Bande de fascistes ! C'est parce que je suis noir, c'est ça !"
    beugla-t-il en se redressant brusquement, ébranlant violemment la table qui tressauta.

    Il fit fi des remontrances qu'il reçut et s'approcha des rayonnages. A vue de nez -et pas n'importe quel nez, un nez de jamaïcain, ça pèse son poids- il ne voyait aucun titre inspirant. Les trois quart des volumes étaient illisible, même en plissant les yeux, et les plus récents ne lui évoquaient strictement rien.

    "Putain, mais y a pas un plan ou un sommaire dans ce bordel !" protesta-t-il en levant les bras. "C'est quoi cette bibliothèque à deux noises ?"

    Alors que Mme Pince menaçait de tomber en apoplexie, Blaise sentit bouger dans son dos ...


Dernière édition par Blaise Zabini le Mar 17 Juil 2012 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Lun 25 Juin 2012 - 22:30

Il enroulait une nouvelle fois ses doigts fins autour de ses cheveux quand un camarade de classe lui avait demandé un service, il devait simplement remettre un livre à la bibliothèque. D’ailleurs n’était-il pas entrain d’y aller ? Il chercha intérieurement une raison qu’il pourrait sortir pour refuser, il n’en trouva aucune de valable. Il se contenta de soupirer et d’acquiescer en tendant paresseusement sa main. Il n’aimait pas ça, vraiment, aider les gens surtout lorsqu’on oubliait de le saluer, on a tendance à passer au dessus de ce genre de détail, mais pour Adam c’était important, il se sentait important en plus, n’est-ce pas là la moindre des choses que de souhaiter une bonne journée à un homme que l’on veut commissionner ? Enfin, il était inutile de rompre les liens qu’il avait avec ceux de sa maison. Il avait presque entièrement quartier libre, il jeta un coup d’œil rapide à la fenêtre pour se convaincre que ce n’était définitivement pas une bonne idée de sortir, quand bien même il aurait fait beau, les chances pour qu’il délaisse la bibliothèque auraient été franchement minces. Tandis qu’il retirait sa cape, la rangeant dans sa sacoche, il pu apercevoir l’entrée de la bibliothèque au troisième étage. Masquant difficilement son sourire, il fit un bref signe de tête à Madame Pince avant de se laisser glisser dans l’un des rayons de la bibliothèque.

La bibliothèque est un lieu où le si méticuleux garçon pouvait enfin se sentir à l’aise, ici personne ne viendrait le déranger. Simplement heureux de trouver un lieu où il pourrait s’éloigner du monde autant qu’il le souhaite il se laissait volontiers guider à travers les rayons sans volonté particulière, bien que la plupart du temps, la raison reprit le pas et l’oblige ensuite à choisir la matière où il avait rencontré disons, le moins de facilités la semaine passé. Bien que particulièrement studieux, ses prédispositions à la métamorphose ne lui facilitait pas la tâche, il comblait néanmoins ce manque par une étude rigoureuse des livres de poudlard. Son choix était fait, en réalité depuis le matin, cependant le fait qu’il réfléchisse plusieurs fois sur une même chose bien qu’évidente, contribuait pour beaucoup à sa minutie. Il se dirigea finalement vers le rayon choisit, lançant un petit signe de tête et un faux sourire aux habitués du lieu. Il n’était pas forcément d’humeur mais ça, personne n’avait besoin de le savoir.

Prenant un ouvrage traitant du thème abordé, celui-ci d’ailleurs abordait quelques aspect du programme de l’année suivante, il commençait à se mettre à l’aise seul à sa table, il enroulait déjà son doigt dans ses cheveux lorsqu’il fût dérangé par un jeune homme au teint mâte qui semblait désorienté. Il sourit légèrement, il se laissait finalement submerger par les lignes écrites, voguant entre les innombrables conseils et méthodes données. Il n’avait en réalité pas véritablement envi de travailler. Mais il le faisait, car autre chose n’aurait été qu’une perte de temps. De léger bruit indiquait que l’homme commençait enfin à se repérer. Il tenta de se reconcentrer en se lançant à lui-même
* C’n’est pas comme si il allait s’asseoir à côté de moi*.

Cependant il y a des jours où il ne faut vraiment pas tenter le diable. Il poussa son doigt sur sa lèvre supérieur quand il entendit la remarque du jeune homme. Adam leva les yeux vers le plafond, puis se demanda si au lieu de siffler tel des serpents, les autres élèves ne devraient pas plutôt aider leur compère. Trouvant évidemment la réponse en se demandant pourquoi lui ne le faisait pas, il tenta de se replonger dans son livre. Quand bien même lorsque celui-ci poussa bruyamment la chaise proche de lui. Ce n’était qu’une mauvaise étape à passer. Sans aucun doute.

Il soupira, se tenant légèrement la tête, il fit baisser son doigt de ses lèvres, et avec une dextérité remarquable baissa sa main vers sa sacoche. Il en tira un sa baguette qu’il fit tourner entre ses doigts, comme d’habitude, lorsque quelque chose ennuyait Adam, il s’en amusait, jusqu'à ce que l’ennui suive, après quoi, il faisait de son mieux pour s’en débarrasser, d’un rapide geste du poignet, il agita sa baguette, baissant la braguette de celui-ci, puis frappa sur la table pour attirer l’attention de son homologue. Il regarda rapidement sa coiffure, son nœud mal fait, et en conclut qu’il lui fallait prendre un registre de langue plus bas, afin de temporairement instauré une certaine proximité.

« Hey vieux, alors comme ça on ne sait pas lire ? Ça n’empêche pas de fermer sa baguette non plus tu sais ? »
Il sourit narquoisement, en le regardant, il enroula son doigt dans sa mèche la plus longue sentant en lui grandir un intérêt soudain.

Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Lun 25 Juin 2012 - 22:49

    Blaise fit face au Serdaigle qui était sorti de son bouquin et qui lui parlait comme s'il était une espère rare et peu évoluée de primate. Allons donc, Blaise sentit que cette matinée bibliothèque ne serait pas si affreuse. Le garçon en question avec un physique très avantageux, il était inutile de le nier.

    Le métis bloqua un instant sur sa chevelure dorée dans laquelle il aurait volontiers passé les doigts, et l'angle carré de sa mâchoire qui lui offrait un visage délicieux. Ses lèvres légèrement charnues et rosé arrangé en une moue boudeuse lui donnait un petit air prude.

    Si le garçon n'était pas dissimulé par la table, Blaise aurait surement poursuivi son examen détaillé au delà, mais il ne rêvait pas : ceux qui avait la plus belle gueule, avait souvent la plus petite bite -expérience vécue personnellement.

    Mais passons, Blaise secoua la tête et constata que, comme le disait le blondinet à la chevelure soyeuse, il avait bel et bien la braguette. De toute façon, s'il ne passait pas le cape de la table, ça ne restait pas de devenir dérangeant.

    Il lança un sourire radieux au Serdaigle sans pour autant remonter la-dite braguette.

    "Barf, c'est pas ma faute, ta petite gueule d'ange me fait de l'effet, Boucle-d'Or !" répondit-il d'une voix graveleuse à souhait.

    Il ricana de la gorge avant de se cambrer un peu, avancer le bassin pour se coller à la table.

    "Tu veux en voir plus, hun ?" demanda-t-il faussement aguicheur alors que la symphonie de "pssssht" reprenait dans son dos. "Oh c'est bon vous là bas, laisser donc ce pauvre rat de bibliothèque découvrir le bonheur de la branlette !" ajouta-t-il à l'attention de l'assistance qui, bizarrement, ne dit plus rien après ça.

    "Blaise Zabini !" lança-t-il au Serdaigle en lui tendant une main. "Tu peux y aller, je me lave toujours les mains après ma petite douceur du matin" confirma-t-il en ricanant.

    Il attendit en souriant, la braguette toujours ouverte, que le Serdaigle sus-nommé Boucle-d'Or par ses soins, convienne ou non de lui serrer la main. Après tout, un peu d'aide ne lui ferait pas de mal au milieu de tous ses bouquins. Et Boucle-d'Or semblait un habitué du lieu ...


Dernière édition par Blaise Zabini le Mar 17 Juil 2012 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Lun 25 Juin 2012 - 23:44

Il enroula sa mèche jusqu’à sentir sur sa tête une sensation assez déplaisante. Il prenait alors un malin plaisir à tirer sur sa mèche, cela l’étonnait lui-même, mais il semblait que de légère douleur augmentait sa faculté à prendre des décisions. Sans doute une idée folle en laquelle il avait décidé de croire. Il contempla plus en détail le visage de son interlocuteur, il vit au dessus de son menton, disposé en une fine ligne rectiligne (é_è) de la barbe. Il tira légèrement sa mèche lorsqu’il remarqua se détail, bien que sachant pertinemment que la pilosité n’avait strictement rien à voir avec la maturité, cela l’énervait au plus au point de savoir que quand à lui, malgré le fait qu’il entamait grandement sa seizième année n’avait encore aucune trace de poil. Son soucis pour le détail le força même à remarquer quelque chose qu’il aurait sans doute préférer ignorer. Il avait malgré sa négligence apparente, un boxer blanc, assez propre du point de vue d’Adam. Son attention portée au détail, bien que futile pour le premier venu avait en réalité un grand impact sur les futurs choix d’Adam. Probablement aussi sûr de lui qu’Adam, ce jeune homme dégageait un caractère pourtant antagoniste à celui d’Adam.

« Boucle d’or ? » Il cessa de tirer ses cheveux, et poussa sa lèvre supérieure avec l’index de la main gauche. Il avait gardé son faux sourire narquois qui exaspérait tant Daphné, sourire qui se figea en une grimace indescriptible lorsque cet homme se rapprocha en mettant en évidence ses parties génitales. Enfin, la grande particularité des élèves de Serdaigle, était qu’ils pouvaient faire passer la logique avant toute autre chose, il se calma avant même qu’on ne puisse s’en rendre compte, pencha légèrement sa tête vers la gauche, avec un air faussement intéressé. Il prit à nouveau la parole, s’adressant aux autres élèves de l’auditoire. « Rat de bibliothèque ? ». Le cas de cet homme à la barbe fine devenait de plus en plus inquiétant. Il ne put s’empêcher d’étouffer un rire, bien qu’étant véritablement désagréable en accordant ainsi des surnoms, il avait offert à Adam quelque chose, de l’amusement. Et selon ses propres thermes sur « l’échange équivalent », il ne put s’empêcher de tendre sa main lorsque Blaise lui proposa une poignée de main. Il était bien conscient de ce que signifiait une véritable poignée de main, mais il faisait tellement de chose sans réellement les penser qu’il n’y voyait là aucun problème, d’autant plus que son caleçon était propre, il ne devait pas être si dégueulasse que cela.

Il tendit sa main droite, qui maintenait toujours sa baguette. Il tendit d’abord faussement la main pour serrer celle de Blaise, mais dépassa celle-ci, il pointa de sa baguette la braguette de celui-ci, fermant celle-ci d’un simple coup de baguette, de toute façon, ce n’était pas comme si il y avait grand-chose à perdre. Il fit alors passer sa baguette dans sa main gauche, et dit sereinement :

« Si ce n’était que ça, tu serais sans doute un saint, Adam Copeland, comme ça s’écrit. Expert en pantalon en tout genre. En ce qui concerne les jupes, c’est une tout autre histoire, mais je ne t’apprendrai sans doute rien là-dessus.»

Comme ça s’écrit. Il ne put s’empêcher de sourire à sa propre remarque, après la poignée de main, il récupéra son doigt afin de l’enrouler autour d’une mèche bouclée et dorée.
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Mar 26 Juin 2012 - 0:18

    Blaise fut agréablement surpris que Boucle-d'Or finisse par lui serrer la main. Il avait eu l'impression de passer au détecteur de mensonge pendant quelques secondes avant que le blondinet ne choisisse de tendre la main à son tour.

    Le métis ne put s'empêcher de comprimer un peu les phalanges de Adam dans les siennes, plus pour statuer de sa force physique qu'autre chose -et même si c'était épouvantablement trivial. Lorsqu'il le lâcha, Boucle-d'Or reprit ce tic un peu étrange qui le faisait ressembler à un personnage d'un magasine japonnais moldu qu'il lisait de tant en tant. Mais Adam était dix fois plus beau que le gosse en pyjama qui possédait cette manie idiote !

    Blaise ne se rassit pas et scruta dubitativement le rayonnage, car toutes ses péripéties l'avaient un peu détourné de son objectif premier : trouver un livre traitant de la métamorphose spontanée chez les jeunes sorciers sans baguette. Quelle idée ce sujet ! MacGonagall pouvait vraiment être une peau de vache quand elle voulait.

    Il s'arma de courage et commença à détailler les rayonnages qu'il avait sous les yeux. Moult et moult grimoires trônaient là et aucun de paraissait équiper d'un système qui ferait sortir un écureuil magique pour lui indiquer si l'ouvrage contenait l'information qu'il cherchait.

    Et puis, après avoir lu et relu deux à trois fois chaque titre sur chaque étagère, il ne tint plus et se tourna vers Adam, un grand sourire sur le visage :

    "Pssst -puisque les gens avaient l'air de communiquer comme ça en ce lieu- Boucle-d'Or, dis voir, toi qui a l'air de gérer relativement bien la topographie des lieux, tu saurais me trouver un bouquin ?"

    Il attendit que le blond lui réponde, devinant qu'il le dérangeait, mais ce n'était pas comme Blaise avait déjà éprouvé une gène quelconque envers quelqu'un ... Il reprit sans laisser à Adam le temps de dire quoi que ce soit :

    "Je cherche un truc sur la métamorphose spontanée chez les chiards, tu saurais pas où trouver ça des fois ?"


Dernière édition par Blaise Zabini le Mar 17 Juil 2012 - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Mar 26 Juin 2012 - 23:27

Il se replongea sans difficulté particulière dans la lecture de son livre. Soulignant sans gène les passages qu’il jugeait intéressant, il lançait de temps en temps un regard à sa montre il aimerait pouvoir s’avancer dans une autre matière avant la fin de son temps libre. Il avait finit par sortir un petit cahier remplis de symbole incompréhensible, pour quelqu’un de si soigné, il possédait lorsqu’il ne faisait pas attention une vraie écriture de cochon. Du moment qu’il se repérait cela ne le déplaisait nullement, et il avait bien des choses à dire à ceux qui n’étaient pas de son avis. Les moments où ils pouvaient poursuivre sa lecture quasiment en apnée était pour lui un instant de folle douceur, il ignorait alors temporairement tout son entourage, même ce jeune homme qui semblait être de Serpentard, ce Blaise. Malgré le fait qu’il semblait être coupé du monde, il possédait plusieurs autres tic nerveux autre qu’enrouler son doigt dans ses cheveux, il n’arrêtait pas de faire tourner son crayon sur la cassure de l’os de son pouce. Cela le détendait, cette action était devenue une partie à part entière de son organisme. Il souffla finalement, n’ayant réellement pas envie de travailler, et tandis qu’il regardait à travers la fenêtre, il se demandait s’il n’allait pas essayer d’avoir quelque chose à manger chez les elfes de maison.

Il fut dérangé par cet étranger qui l’appelait en sifflant « psst ? », « boucle d’or ? » il accumulait les mauvais points. Ce genre de surnom pouvant peut-être démontrer une certaine affection était aux yeux d’Adam totalement déplacé. Il n’avait pas remarqué les va et viens presque saisonnier de son interlocuteur, visiblement il était venu, il avait cherché, et il n’avait pas réussit à trouver un simple livre. Adam bougonna légèrement à l’appellation, c’est vrai qu’il n’était pas entrain de lire mais tout de même ! De plus il agissait sans même laisser une sorte de choix, c’était typiquement ce qui déplaisait au jeune blond. Il avait envie de refuser ne serait-ce que pour montrer de quel bois il se chauffe. Et d’ailleurs, rien ne l’empêchait de le faire, suite à la demande du jeune homme de Serpentard, il leva flâneusement les yeux vers les étagères de la bibliothèque uniquement pour vérifier qu’il était capable de le trouver, et que s’il refusait ce n’était pas parce qu’il en était incapable. La bibliothèque avait un principe de rangement qui lui était propre, il n’était pas étonnant de voir des livres voler de temps en temps. Néanmoins, une fois qu’on avait compris le principe de rangement, il était beaucoup plus facile de s’y repérer.

« Oui je pourrais, mais j’y gagnerai quoi ? L’échange équivalent tu connais jeune homme ? »

Il avait relevé les yeux pour regarder son interlocuteur, il maintint le regard curieusement, sans aucune volonté particulière. Il se demandait simplement ce qu’il faisait dans pareil situation, il lui suffisait d’un geste de la baguette pour attirer le livre en question, mais étrangement, il se sentait d’humeur fort capricieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Mer 27 Juin 2012 - 0:13

    Ainsi donc Boucle-d'Or lui faisait de chantage ... Blaise avait bien une idée ou deux de choses qu'il possédait qu'il pourrait proposer en échange, l'un de ses nombreux talents contre un vieux grimoire poussiéreux. Le deal était équitable, mais le métis avait un mauvais pressentiment compte tenu ce qu'il avait a proposé.

    Il se gratta le menton un instant alors qu'il réfléchissait, imaginant sans peine que Adam devait d'autan plus le prendre pour un orang-outan dans cette posture, et ne trouva rien de ce qu'il savait faire qui pût intéresser un Serdaigle aussi studieux.

    Son maigre talent en histoire de la magie ne pèserait pas bien lourd face à un type qui était déjà à la bibliothèque à dix heures du mat'. Et ses prouesses en Quidditch ou en sport de chambre ne serait certainement pas à son gout.

    "Bah dis toujours, si je peux t'apporter quelque chose ou t'aider d'une quelconque manière ..."
    annonça le métis en tirant la chaise le plus précautionneusement possible, s'attirant tout de même les foudre de certains élèves car il faisait encore trop de bruit.

    "J'ai pas l'habitude de demander des trucs en échange quand je rend service, mais si ça se passe comme ça à Serdaigle, soit, je m'adapte." conclut Blaise en attrapant le sujet de son devoir dans son sac, une plume, un parchemin et un flacon d'encre.

    "Parce que sérieusement, si tu m'aides pas, je suis dans la merde !"

    Blaise se tourna vers Adam et lui fit un grand sourire.

    "Allez, s'il te plait, Adam ?"


Dernière édition par Blaise Zabini le Mar 17 Juil 2012 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Jeu 28 Juin 2012 - 22:48

Adam pencha légèrement la tête en fixant son interlocuteur, il se demandait comment celui-ci allait réagir, après tout ses réactions étaient parfaitement prévisible. Vu sa nature plutôt désinvolte et enjoué, lorsqu’une personne de ce genre là est confronté à un souci, et qu’ils ont besoin d’une aide extérieur bien souvent plutôt que de renoncer, ils ont tendances le plus souvent à tenter de convaincre cette personne dans la mesure du possible. Tout en réfléchissant, il avait fait glisser son pouce sous sa lèvre supérieur et n’avait cessé de faire tourner sa baguette dans ses longs doigts fins. Il reprit contenance assez vite, trouvant par là même ce dont il aurait besoin, il fallait un échange équitable, et donc quelque chose d’assez facile à faire, quelque chose de facile à faire, enfaite surtout car son interlocuteur n’était peut-être pas fait pour des tâches plus complexes. L’élève étonnant n’était semble-il pas vraiment fait pour la bibliothèque, vu qu’il ne pouvait s’asseoir sans déranger d’autres élèves. Adam avait comme la majorité des élèves de Serdaigle un défaut plutôt caractéristique de leur maison, il était étonnamment curieux, et l’un des rares lieux où il ne pouvait aller était les chambres communes des autres élèves de Serpentard.

Il n’aimait en général pas demander de l’aide, à la place de son homologue, il aurait sans doute persisté à chercher, mais le fait que tout le monde soit différent, est justement ce qui rend les choses intéressantes. A sa remarque, Adam tiqua légèrement, retirant son doigt et soupirant légèrement. Il avait pendant un bref instant cru que son interlocuteur comprenait son idée, en réalité il en était tout autre, néanmoins un arrangement semblait possible, alors il acquiesça doucement d’un signe de tête et repris avec un ton légèrement plus lent que d’habitude, s’efforçant de ne pas aller trop vite pour ne pas avoir à répéter.

« En réalité, quand tu rends services à quelqu’un, tu espères que lui aussi s’il en avait les moyens auraient fait la même chose pour toi, disons que tu lui rends service pour qu’il se rappelle de toi, et qu’il puisse te venir en aide si jamais tu avais toi aussi des problèmes. C’est toujours de l’échange équivalent ; et lorsque l’échange avec une personne est tellement complémentaire qu’il n’y a plus besoin de communiquer, alors tu es en face d’un véritable ami. »

« S’il te plaît », une formule pour ainsi dire magique, flattant l’égo du jeune homme de Serdaigle, formule qui lui rappelait à chaque fois à quel point il est utile, enfin le choix des mots est sans aucun doute à faire avec prudence lorsqu’on s’adresse avec Adam. Il leva les yeux vers le plafond, apercevant quelques livres qui volaient au dessus de la bibliothèque. Il se pencha finalement vers son interlocuteur plaçant ses deux coudes sur la table, et parlant cette fois avec une voix assuré.

« D’accord, c’est un devoir de Mc Gonagall n’est-ce pas ? (question stupide, c’était la seule prof de métamorphose de Poudlard), elle a donné un sujet similaire à un élève la semaine dernière, je me rappelle du livre qu’il a utilisé. Enfin, ce que je veux, c’est une courte description de la salle commune des Serpentard, un petit dessin de la forme, des couleurs. Ce sera suffisant, juste une question de curiosité, alors ; ça marche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Ven 29 Juin 2012 - 11:41

    Blaise écarquilla de grands yeux quand Adam consentit enfin à lui proposer un deal contre ses conseils en littérature métamorphique. Ainsi donc le Serdaigle désirait un aperçu de la Salle Commune de Serpentard ?

    Blaise s'étonna d'abord qu'il n"y ait de description du lieu dans aucun des précieux livres dont Boucle-d'Or paraissait tant aimé la compagnie. Mais ensuite, il se demanda surtout pourquoi donc cela suscitait-il sa curiosité ? Le métis n'avait vu aucune autre salle commune que la sienne et n'avait jamais manifesté l'envie ni le besoin d'en découvrir d'autre.

    Mais Blaise n'était pas tellement d'humeur à se questionner sur les interrogations d'autrui et comme il avait terriblement besoin de cet ouvrage pour pondre rapidement un devoir potable, il répondit à Adam.

    "Pas de soucis Boucle-d'Or, je peux même t'y emmener si tu veux y faire un tour !" répondit Blaise un grand sourire réjoui aux lèvres. "Toi qui a l'air d'aimer les bouquins, ça te plairait !"

    Sautant sur l'occasion pour en apprendre un peu plus sur son interlocuteur, Blaise s'assit à nouveau, le livre précieusement indiqué fermé dedans lui. Il détailla encore une fois Adam, s'attachant à souligner ses nombreux tics. Apparemment, le jeune homme était plus jeune que lui, Blaise ne saurait dire s'il était en quatrième ou en cinquième année.

    il mettait beaucoup ses doigts à la bouche, comme un enfant bloqué au stade oral. C'était peut être là le signe d'une régression psychique qui le rassurait ou le calmait, Blaise n'aurait su le dire et il n'était pas assez fin analyste pour le déduire de son simple comportement.

    Toujours était-il que le garçon, en plus de tripoter ses lèvres négligemment et d'enrouler ses doigts dans ses cheveux, avait quelque chose dans sa voix -le métis ne saurait dire si c'était le ton ou bien la vibrance de sa voix- qui laissait imaginer que le Serdaigle contrôlait le moindre de ses agissements.

    Dans sa posture et dans son maintient, dans ses répliques cassantes et ses opinions bien tranchées, Adam lui rappelait Draco .. Draco à qui il n'avait pas parlé depuis des jours maintenant. Mais ce n'était pas le moment d'y penser.

    "Tu m'as bien dit que tout avait un prix et qu'en échange de quelque chose, je pourrais obtenir ce que je veux ?"
    s'enquit Blaise de façon plutôt rhétorique avant de continuer. "Qu'est ce que je dois donner en échange d'une discussion pour apprendre à se connaitre, hun ?"

    C'était culotté de la part du métis, mais ce n'était certainement pas la première fois qu'il brisait les codes pour n'en faire qu'à sa tête. Tout ce qu'il espérait était qu'Adam soit intéressé par sa proposition. Car après tout, il ressemblait vraiment à Draco ...


Dernière édition par Blaise Zabini le Mar 17 Juil 2012 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Sam 30 Juin 2012 - 21:00

Alors que la conversation se poursuivait, Adam se rendit compte qu'il commençait à avoir faim il plongea sa main dans sa poche et la ressortit en tenant entre ses doigts une fine barre chocolaté. Il était évidemment interdit de manger dans la bibliothèque, mais il était le plus souvent seul dans un endroit à l’écart. Et il était assez soigné pour ne salir aucun livre, aussi il n'avait aucun scrupule à ne pas respecter cette règle. Comme toute les autres où il trouvait un raisonnement similaire d'ailleurs, ne pas respecter les règles s'il pouvait éviter tout désagrément à quelqu'un était l'une des choses qu'Adam faisait souvent. Alors qu'il défaisait rapidement l'emballage d'un geste sec, il ferma un instant ses yeux écoutant calmement la réponse de son interlocuteur. Il se contenta d'acquiescer il ne comprenait peut-être pas la soif de curiosité d'Adam, mais il n'avait pas à la comprendre, du moment qu'il tenait sa part du marché il pouvait bien penser ce qu'il voulait. Les deux adolescents se mirent donc d'accord, chacun gagnerait quelque chose à cette histoire. C'est donc avec une satisfaction non dissimuler qu'Adam croqua fermement dans sa barre chocolaté.

Au lieu de mâcher et d'avaler le chocolat, Adam le gardait en bouche s’efforçant de le suçoté comme on le ferait avec un bonbon, il avait gardé c'est autre aspect de sa personnalité pour ce genre de situation, où il ne mangeait pas car il avait vraiment faim, mais plutôt lorsque se pointait sa gourmandise. Il s'amusa lorsqu'il sentit le regard du jeune homme à la peau mâte sur lui, il semblait avoir remarqué son comportement étrange; en général il aimait bien se toucher le visage, c'était une sorte de plaisir qu'il gardait depuis son enfance. Il haussa des épaules amusé à l'idée que pour une fois ce n'était pas lui qui s'attachait sur les détails de son correspondant, il passa son index gauche derrière son oreille et frappa le rebord de cette oreille, en haussant les épaules. Il devait retrouver le fil de la discutions. Il tendit donc le livre vers Blaise, en prenant une nouvelle bouché du chocolat, il commençait à se lasser du goût et cette fois il le croqua en un instant.

Il écouta la seconde proposition du métis alors qu'il se rappelait en regardant son livre à lui qu'il n'avait pas avancé depuis cinq bonne minutes, mieux se connaître disait-il ? Adam ferma les yeux, la façon dont celui-ci prenait des initiatives ne le plaisaient pas vraiment, il aimait certes avoir un cercle social épanoui, mais l'une des raisons pour lesquels il avait très peu d'ami proche est qu'il n'aimait pas être trop proche de ceux ci. Il se contenta donc de répondre en s'assurant d'aller où il voulait. S'il fallait parler de temps en temps soit, à la rigueur cela le tiendrait au courant des nouveautés, mais il ne se sentait pas d'humeur pour plus pour l'instant.

"Pour mieux se connaître ? Ce que je veux, c'est de la distance, de tels sortes que tu sois assez prêt pour m'aider, mais passez proche pour frapper. "



Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Sam 30 Juin 2012 - 23:13

    Blaise éclata de rire, bruyamment, s'attirant à nouveau les foudres des élèves de la bibliothèque qui redoublèrent de "psssssshhhhht" hargneux. Le métis faillit les envoyer bouler mais le regard noir de Mme Pince lorsqu'il pivota sur sa chaise pour se tourner vers la salle le dissuada de le faire.

    Après tout Blaise avait déjà une punition, il refusait d'en écoper une seconde, surtout que la bibliothécaire devait être suffisamment fourbe pour lui concocter une retenue des plus horribles. Et le métis n'avait pas du tout envie de tester le machiavélisme de la vieille toupie.

    Ainsi donc Boucle-d'Or avait peur de lui. Cette information était intéressante -Blaise aimait sentir sa supériorité physique via le comportement de ses connaissances- et le métis la gardait précieusement en mémoire.

    Le jeune Serdaigle avait peut être l'air sur de lui à première vue, mais plusieurs détails dans son attitude comme dans ses paroles laissaient supposer que ce n'était qu'une façade. Blaise était sur que derrière ses grandes théories sur l'échangisme sociale, Adam était surtout terrorisé par les relations humaines.

    Mais ce n'était pas l'heure à la psychanalyse de comptoir et Blaise avait plus important à faire que d'essayer de comprendre le fonctionnement abstrait et incongru d'un jeune homme -plutôt séduisant- qu'il ne connaissait même pas.

    Mais évidemment, le côté curieux de Blaise ne pouvait faire fi de ce qu'il avait découvert et de la personnalité originale du Serdaigle pour en rester là. La raison aurait voulu qu'il le remercie et embarque le livre pour faire son devoir dans son dortoir, mais non, la raison, Blaise ne l'écoutait que rarement.

    Ainsi, il se retourna à nouveau pour faire face au blondinet qu'il ferait tout pour apprivoiser. Déjà, il nota que le Serdaigle aimait le chocolat ! Blaise pensa utiliser une des barres de sa réserves comme appât lors de leur prochaine rencontre.

    "Je vois ! Mais tu sais, je ne suis pas du genre violent. Je ne sais pas quel genre de type tu côtoies à Serdaigle, mais sache qu'à Serpentard, nous nous targuons d'être civilisé, vois tu ?"

    Blaise fit une pause et observa un instant son vis à vis. Il n'y avait pas à dire, ce Adam avait quelque chose de vraiment érotique sur le visage. Sans doute cette manie de toujours tripoter ses lèvres ainsi ...

    "Mais si ce sont là tes conditions pour avoir une conversation, je m'engage solennellement à ne pas rentrer en contact avec une quelconque partie de ton corps sans ta permission préalable !"
    ajouta-t-il en posant une main sur son coeur.

    Il rit une nouvelle fois avant d'engager naturellement la conversation.

    "Alors, d'où viens tu ?"


Dernière édition par Blaise Zabini le Mar 17 Juil 2012 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Lun 2 Juil 2012 - 1:53

La discrétion, Adam n'avait jamais considéré ça comme une véritable qualité. Pour lui à trop haute dose c'était même un défaut. Il comprit bien trop vite que son interlocuteur n'avait pas vraiment saisi le sens de sa phrase, il s'arrêta de mastiquer avala le chocolat qu'il avait dans la bouche avant de soupirer et d'éviter un livre qui venait se ranger tout seul. Son interlocuteur allait devoir apprendre à être discret, où dans le cas contraire il s’attirerait d'autre ennuis, et il serait stupide d'en récolter déjà alors qu'il n'avait pas encore résolu son ancien problème. Il se teint la tête se demandant même si celui-ci faisait exprès, visiblement non d'un visible bon et franc naturel. Il ne pouvait lui en vouloir, il n'avait pas été forcément très explicite, mais la logique voulait qu'il prenne son livre et se mette à travailler. Logique que le jeune homme ne suivait visiblement pas souvent. Il s'enroula à nouveau les cheveux s'amusant de ce quiproquo avait-il l'air aussi faible que cela ? Bien que n'accordant que peu de détail généralement à ce genre d'interprétation le fait de passer pour un faible, surtout aux yeux de quelqu'un qu'il considérait comme une sorte d'élève aux capacité intellectuels diminué, n'était pas franchement sa tasse de thé. Se contenant difficilement il avala de nouveau un chocolat grinçant des dents.

Si celui-ci se croyait peut-être plus impressionnant car plus massif, Adam se ferait un plaisir au moindre écart de le remettre proprement à sa place. Mais pour l'instant il avait repris son air enfantin et commençait à nouveau à enrouler son index gauche dans ses cheveux l'air satisfait. Ce genre de quiproquo risquait de le distraire encore un peu plus longtemps, il fallait profiter de ses jouets le plus longtemps possible après tout. C'était la seconde fois qu'il sentait une sorte d'analyse chez son compère, cela l'amusait au plus haut point, de sentir ce que les gens ressentent parfois. Il se demanda subitement pourquoi ne pas simplement lancé un sortilège "Assurdiato", temporaire qui leur permettrait de discuter plus librement. Finalement il se rendit compte que c'était l'ambiance même de la bibliothèque qu'il appréciait. Néanmoins l'impression d'être comme sous rayon x ne le plaisait pas, il détourna donc à nouveau le regard vers la fenêtre laissant le bâton chocolaté dans sa bouche quelques instants. Il l'utilisa même pour pousser l'intérieur de sa lèvre avant de faire une grimace, non ce n'était vraiment pas pareil sans son doigt.

"La violence est le dernier moyen à utiliser contre un homme sage, mais le premier contre un idiot. Une violence n'est pas forcément physique par ailleurs, ça peut juste être un homme lourd qui traîne bien trop près du prince tu vois ? "

Il s'arrêta, observant la réaction de Blaise avec amusement, avant de rire à gorge déployé et de reprendre, l'air visiblement satisfait par son nouveau "jouet".

"Je viens de londres, enfin plutôt dans un petit village à côté, j'y suis resté que deux semaines après j'ai rejoins un orphelinat, enfin... Lorsqu'on naît avec des qualités comme les miennes devenir le meilleur n'est qu'une question de temps. Et me voilà ici à Poudlard, et toi ? Tout l'opposé j'imagine ? A l'instar de la plupart des Serpentards non ? Quand je pense que vous vous prenez pour des princes, hommage à ceux qui sont sortis des sentiers battus."
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Lun 2 Juil 2012 - 15:32

    Comme à son habitude, car même s'il ne le connaissait que depuis quelques dizaines de minutes, Adam recommença à se tripoter la bouche et à jouer avec sa barre chocolatée. C'est entre étrangement fascinant et un poil écoeurant pour Blaise qui ne cessait de fixer le jeune homme.

    Il lui répondit quelque chose de très imagé sur la violence morale qui sous-entendait grandement que Blaise le harcelait. Intéressant. En plus d'être chétif et de se montrer angoissé par sa carrure, Boucle-d'Or semblait proche du rejet social. Outre le fait qu'il se désigne lui même comme un prince et qualifie Blaise de lourd -ce qui n'était pas forcément très sympathique en soi- le métis sentait dans ses mots une certaine crispation.

    Mais finalement, Adam répondit à sa question, lançant au passage un sarcasme sur les origines des sangs-purs et sa propre condition d'orphelin aux dons extraordinaires -qui au passage, lui rappelait fortement quelqu'un d'aussi mégalo. Blaise n'était pas dupe, le garçon faisait deux pas en arrière à chaque pas en avant et si le métis ne savait pas combien il pouvait se montrer bon camarade, il conclurait surement que Boucle-d'Or voulait avoir la paix.

    Mais ce n'était surement pas dans son habitude de renoncer si tôt après le commencement de la bataille. Soit il gagnerait et s'attirerait les faveurs amicales de Sir Boucle-d'Or de la Mauvaise Humeur Chronique, soit ... Soit rien. Il y arriverait c'était certain.

    "Désolé d'aller contre ton idée préconçue que les Serpentard sont tous des clones de Sir Draco Malfoy de la Mauvaise Foi, mais ce n'est pas le cas. Je suis certes issu d'un lignage pur, mais j'ai perdu mon père lorsque j'avais deux ans et j'ai été élevé par ma grand mère Zabini, ma mère étant -je pense que tu dois le savoir- un très célèbre mannequin qui avait autre chose à faire que d'élever un gamin."

    Le métis fit une pause avant de continuer.

    "Et personnellement, je me trouve rien d'un Prince. J'ai été élevé en Jamaïque, et là bas, je t'assure que les conventions sociales des sang-purs sont très différentes. Et je ne pense pas être un zombie sans la moindre expression qui passe sa vie à obéir pour suivre son dessein. Mais peut être que je me trompe. En tout cas, je pense pas être quelqu'un de particulièrement désagréable ou méchant. Si tu veux pas parler avec moi, très bien, je m'en vais !"

    Blaise se leva, attrapa sa baguette et son livre, fourra le tout dans son sac, prêt à partir.


Dernière édition par Blaise Zabini le Mar 17 Juil 2012 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Mer 4 Juil 2012 - 14:19

L'espace d'un instant, une curiosité sans doute malsaine l'avait envahie avant de s'éteindre subitement, laissant à nouveau Adam dans l'obscurité de l'incertitude. Il soupira alors n'ayant brusquement plus faim, sa barre était déjà bien entamé, il détestait le gâchis, il se forcerait sans trop grande peine à finir son aliment. Il détournait souvent son attention des personnes avec qui il parlait, pour écouter leurs réponse, cela l'aidait quand à sa prise de distance pour mieux raisonner. Il avala une dernière bouché du chocolat, rétréci l'emballage à l'aide de sa baguette, et plaça celle ci dans sa poche, tout en écoutant son interlocuteur qui prenait une voix légèrement plus fier sur ces dernières paroles. Il aurait peut-être du commencer par là, enfaîte c'était exactement ce qu'il faisait pousser à bouts ces jouets afin de voir à quel point ils peuvent-être intéressent. Il était légèrement déçu, mais content de voir qui finalement tout se déroulait comme prévu, il y a certaine chose qui devenait certaine, lorsqu'on pousse quelqu'un à bout plusieurs fois, il finissait par s'en aller, pas une fois sur deux, tout le temps, ça c'était la vraie connaissance. Il en était fier, même si évidemment Blaise n'avait rien demandé et avait simplement semblé amical. De toute façon, ils se reverraient, Adam devait encore récupérer le plan de la salle commune de Serpentard.

Il écouta néanmoins plus attentivement lorsque Blaise commençait à parler de sa propre histoire, il parla avec un rythme de phrase plutôt rapide et abrupte, constitué de morceaux de phrase courts. Il perdait soit son sang froid, soit avait lui aussi vécu une époque déplaisante. Ou les deux. Il fit un léger signe de la tête en écoutant, la simple provocation avait fonctionné mieux qu'il ne l'avait espéré, il finit par souffler lorsque Blaise finit de parler. Oui c'était bien ce qu'il voulait, dans l'immédiat, qu'ils ne se rapprochent pas plus pour l'instant, mais le fait que ce soit Blaise qui prenne l'initiative de s'en aller le déplaisait fortement. En y pensant, il conclut que c'était un sentiment de malaise totalement stupide, qu'il avait appris à connaître un jeune homme de Serpentard, qui pourrait lui être utile, il aurait bientôt une idée approximative de la salle commune de Serpentard. Et il se replongerai dans l'étude de son livre, il n'avait franchement pas perdu son temps. De plus, il avait au moins fait l’effort de répondre à toute les injonctions de son interlocuteur.

"Je me suis bien amusé Blaise, ne te perd pas en sortant de la bibliothèque. A plus tard."

En se retournant, il ouvrit le livre, et tel un mécanisme bien réglée, il fit passer son doigt dans ses cheveux...
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Jeu 5 Juil 2012 - 12:24

    Blaise s'arrêta dans son mouvement, ayant décrypté avec attention l'évolution de l'expression du visage d'Adam. Ainsi donc, il y avait lu une succession un peu inhabituelle de différentes émotions, le tout parfaitement contrôlé et à peine perceptible.

    Il avait tour à tour semblé intrigué, puis satisfait, mais aussi déçu et contrarié et enfin soulagé. Il ne fallait pas être Merlin pour comprendre que Adam était un narcissique pathologique qui cherchait à tout contrôler et qui s'amusait à manipuler les gens dans l'ombre. Mais Blaise n'était pas aussi bête qu'il y paraissait et bien qu'il aime se rendre volontairement un peu crétin pour mieux percevoir les gens, il était loin d'un imbécile.

    Boucle-d'Or refusait qu'on l'approche et préférait rester maitre de la situation, et avoir l'impression qu'il contrôlait Blaise et que le métis partait grâce à son plan machiavélique devait avoir quelque chose de jubilatoire pour le Serdaigle, mais c'était sans compter sur Blaise et son incorrigible besoin de prouver aux autres qu'ils avaient tord ...

    Il avait été élevé par des gens simples et francs au milieu d'une communauté qui était tout l'inverse. Il avait appris à se méfier de l'influence qu'on pouvait avoir sur lui, des ordres implicites dissimulés dans une conversation banale et de la prétention de certains à se croire supérieur de part leur intelligence ou leur naissance.

    Et Blaise avait appris à contrer ce genre de personnes. Il était même plutôt doué à ce petit jeu, ce qui lui avait permis -entre autre- d'être l'ami et non le toutou de Draco ... Mais passons, ce sujet n'était pas d'actualité.

    Aussi, lorsqu'il constata qu'Adam affichait un petit sourire satisfait avant de se replonger dans sa lecture, Blaise se rassit et ouvrit son propre livre comme si de rien n'était. Au début, il ne dit rien, sortant simplement ses affaires pour commencer à rédiger son devoir.

    Il attendit un moment, ne relevant volontairement pas la tête de son rouleau de parchemin pour s'empêcher de contempler la tête de Boucle-d'Or lorsqu'il s'était rendu compte que le métis n'était pas parti. Il retint son propre sourire et ne répondit rien, attendant de voir si le Serdaigle allait dire quelque chose.

    Ce n'était pas sa faute, c'était dans la nature de Blaise de contrarier les gens qui se croyaient supérieurs et pensaient pouvoir tout contrôler ...


Dernière édition par Blaise Zabini le Jeu 19 Juil 2012 - 6:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Ven 6 Juil 2012 - 16:15

On ne juge que ce que l'on voit. Il est donc aussi facile de tromper quelqu'un qu'on ne connaît pas que de se faire sois même duper. Sans compter que le sourire était une arme redoutable dans ce genre de situation. Adam aimait quand les choses se passaient comme il le souhaitait, comme le refrain d'une chanson qui revenait invariablement à un instant précis. Tout cette machinerie bien huilée qu'était le monde, était son terrain de jeu, il voulait tout savoir, les réactions de chacun afin de pouvoir écrire une équation géante capable de prévoir jusqu'à la dernière pensée d'une personne. Il en était bien évidemment incapable pour le moment, et d'ailleurs fort heureusement, tout cela finirait par peser sur dos. Déjà écroulé par le poids de ses hypothèses chacune demandant une vérification sur le terrain. Chaque homme, n'était qu'un pion présent pour qu'il se sente mieux, pour qu'il soit heureux en testant ses hypothèses, certains étaient mauvais, il s'en débarrassait alors en s'assurant de ne plus avoir à les rencontrer. D'autres aux contraires, méritaient plus de temps, soit car ils apportaient des exceptions à certaines règle, il devait alors trouver moyen de trouver une réponse logique, puis une fois qu'il épuisait son pion, il s'en débarrassait. Il y a cependant des pions, qui arrivaient à le rendre heureux, même en restant compréhensible, juste par leurs attitude, ceux là étaient fait pour durer, du moins ils resteraient à côté de lui jusqu'à ce qu'ils perdent tout leurs éclats.

Il avait un esprit de compétition bien trop développé pour un homme si jeune, il détestait voir un de ses pions partir avant qu'il n'ai pu comprendre et rationaliser les faits. Alors lorsque Blaise, au lieu de partir s'assit, il ne put que tirer de façon sèche ses cheveux tout en dressant tout droit son doigt, son visage lui restant parfaitement impassible. Il se rattrapa, courba son doigt et commença à se caresser les cheveux qui avaient souffert du bout de son index. Une erreur ? Adam avait fait une erreur ? La situation était tellement pittoresque qu'il avait une envie d'éclater de rire. Il avait fait une erreur oui, il avait simplement suivi son instinct primaire, qui lui répétait quelque fois qu'il devait faire un seul choix. La vie ne se résumait pas à un choix, il y avait d'innombrables possibilités, Blaise pourrait tout aussi dégainer sa baguette et la pointer sur Adam quelque secondes plus tard. La naïveté apparente du métis l'avait encouragé à ne pas utiliser toute ses capacités. Ce n'était même pas la peine de tester à nouveau sa capacité à rejeter les gens, il avait trouver le pourquoi. Ce Blaise était aussi mesquin que lui, il refusait d'être un pion. Cependant, si Adam faisait tomber son livre, il serait contrarié, c'était sûr. Il fit tourner sa baguette entre ses doigts, avant de pousser l'intérieur de sa joue avec sa langue. C'était inutile, parfaitement inutile.

Il leva les yeux, essayant de trouver comment il pourrait utiliser son tout nouveau jouet. Il ne s'en lasserai décidément jamais, non c'était bien trop drôle, il y avait bien trop de jouet sur terre, Adam poussa le sol afin de se balancer sur sa chaise, les yeux toujours fixés sur le plafond, un doute lui vint à l'esprit, mince, Blaise avait-il vraiment regagné sa place par mesquinerie? Ou par paresse ? Il n'avait pas besoin de savoir qu'Adam se posait cette question. Il suffisait de jouer, avec sa réponse, Adam trouverait immédiatement la réponse. Il pouvait aussi ne pas répondre, mais ce dernier cas moins probable entraînerait le désintérêt profond d'Adam. Un jouet qui n'est pas drôle, ne fait qu'encombrer.

"Jouons. Blaise, il ne reste que cinq cents hommes sur la terre. Ils sont répartis sur deux bateaux, 300 sur l'un, 200 sur l'autre donc. Les bateaux ont un problème, tu es le seul à pouvoir les aider. Tu ne pourras en sauver qu'un. Lequel sauveras-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."

avatar

Messages : 263
Points rp : 2799
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d'Hippogriffe, 23 cm rigide
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   Dim 8 Juil 2012 - 20:39

    Blaise avait observé attentivement Adam tout en feignant de lire, mais rien sur son visage n'aurait pu laisser transparaitre ce qu'il pouvait penser. En revanche, ses tics informaient beaucoup Blaise sur son état interne.

    Son doigt qui s'était d'abord enroulé autour de la mèche près de son visage, avait fini par triturer le cheveux avec un peu de tension. Puis il reprit son mouvement d'origine, lissant la mèche blonde avec une sorte de tendresse réflective.

    Pour quelqu'un comme Blaise, qui aimait observer les gens et analyser leurs actions sans pour autant passer pour minutieux ou intelligent, c'était très clair. On voyait parfaitement le cheminement intellectuel du garçon qui passait de la déception à l'incompréhension et de l'incompréhension à un nouveau regain d'intérêt.

    Ainsi donc le petit manipulateur en face du métis avait un nouveau plan pour se jouer de Blaise. Pourquoi pas ? Après tout, n'importe quoi plutôt que de devoir faire sa dissertation ... Mais Boucle-d'Or avait l'air d'un petit tordu qui aimait jouer avec les gens. Et bien Blaise allait lui montrer. On ne s'attaquait pas à un futur avocat en droit magique sans quelques qualités ...

    "Et bien si on rejoint l'axiome aberrant d'une humanité de retour au Déluge et qu'on imagine que les spécimens de notre espèce soient regroupés en cinq cents exemplaires sur deux répliques de l'Arche de Noé montées en kit, j'imagine que le pourcentage de chance pour que je sois parmi les survivants est infinitésimal. Donc il faudrait parvenir à regrouper une bonne trentaines d'hypothèses incongrues différentes pour pouvoir répondre à ta question ... J'imagine de plus que tu fais tous ça pour me tester et j'ai aucune envie de rentrer dans ton petit jeu tordu pour devenir ta marionnette. Mais si je ne te donne aucune réponse, tu vas penser que je me défile et croire que je n'ai pas d'honneur ... Je répondrais juste que je réparerais le bateau sur lequel je me trouverais, peut importe combien il contiendrait de passagers."

    A la fin de sa tirade, Blaise croisa les bras sur sa poitrine et demanda :

    "Et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Serpentard un Peu Trop Bruyant [Blaise - Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Troisième et Quatrième Étage :: Bibliothèque-