- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3859
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]   Mar 3 Juil 2012 - 14:22

    Lundi 6 janvier 1997

    La rentrée était enfin arrivée. Pas que je me sois ennuyée durant les vacances, loin de là, mais Rigel m'avait manqué. Même énormément manquée. Certes, j'avais eu Gowan avec moi -même si il passait beaucoup de temps seul, et donc moi aussi- mais c'était tout à fait différent. Gowan, c'était l'amoureux, celui qu'on aime et qu'on chérit. Rigel, c'était l'amie, la confidente, l'épaule sur laquelle on pouvait pleurer. Et malheureusement pour moi, je ne lui avais rien dit à propos de mon père. Elle avait été étonnée que je ne rentre pas à Holy Island pour les vacances, mais je ne m'étais pas étalée là-dessus. Elle non plus, du coup. Et de toute manière, je ne voulais pas lui parler de ça. Moins j'en parlais, et mieux c'était, à mon humble avis. Enfin, c'était ce que j'avais prévu à la base. Parce que ce matin, en me levant, j'avais reçu un courrier étrange de la part de mon père. D'accord, j'en avais reçu presque quotidiennement, où il me demandait comment j'allais, qu'il était désolé, qu'il espérait sincèrement que je lui pardonne un jour, etc etc. C'étaient souvent de longues lettres, car en plus, il s'amusait à me raconter en détails tout ce qu'il se passait dans sa vie. Chose dont je n'en avais maintenant strictement plus rien à faire. Mais ce matin, la lettre était courte. On pouvait même appeler cela « un mot ». Parce que mon père n'avait écrit qu'une simple et unique phrase :

    « Ne prends jamais contact avec Marcus. »


    Marcus. Il n'y avait pas trente-six milles personnes que nous connaissions tous les deux et qui possédaient ce nom. Il s'agissait de mon oncle. Mais tout comme j'avais pensé qu'il était mort pendant des années, je croyais que c'était le même cas pour mon père. Alors comment avait-il été au courant ? Je n'en savais trop rien. Et rien que pour cela, il fallait que je parle à ma meilleure amie. Peut-être savait-elle quelque chose sur les raisons de ce mot.

    Malheureusement, l'entre-vue que j'attendais avec Rigel fut largement reportée. Tout d'abord le vendredi soir, je ne pus lui parler. Le repas était assez agité par le retour de vacances des élèves et tous parlaient dans tous les sens. Qui plus est, j'avais dû m'installer complètement à l'opposé de mon amie Black. Après donc ce dîner plus qu'agité, nous revînmes dans notre salle commune et surtout, dans notre dortoir. Mais nos camarades de chambres se mirent à parler longtemps encore après le couvre-feu, et Rigel s'endormit bien avant elles. Quant au week-end, comme presque tous les week-end... elle disparut dans la nature. Elle allait se coucher avant ou après moi, et se réveillait toujours de cette même manière. J'aurais voulu profiter de ces deux derniers jours de vacances à les passer avec Gowan. Mais lui aussi, semblait avoir disparu. Finalement, je décidai d'étudier et d'attendre que la rentrée se fasse.

    Le lundi fut une journée longue. Certes, je n'avais pas cours de soin au créatures magiques, et j'avais donc pu me prélasser au lit à ma guise -et du coup louper Rigel, sinon ce n'était pas rigelo-, [HRP : SI, je l'ai vu, tu as ri!] mais les cours de métamorphose, DCFM et sortilèges n'étaient pas des plus faciles. Bien au contraire. Alors les avoir l'un à la suite de l'autre -merci tout de même le repas de midi et la récréation pour nous donner deux petites pauses- n'était pas de tout repos. Et surtout, impossible de papoter. MacGonagall et Snape étaient des terreurs sur patte, surtout à propos des bavardages. Et surtout Snape. Flitwick était, à sa manière, plus sympathique. Mais cette fois, le cours demandait bien trop de concentration pour pouvoir parler à Rigel.

    Enfin, la journée se termina. Je finis par regagner ma salle commune. Trop de monde, pas de Rigel. Au dîner, même chose : trop de monde. Et une Rigel lointaine. Après nous être restaurés, je préférai partir à la bibliothèque, qui était déserte. Je n'aurais qu'à questionner mon amie une fois que les autres filles partageant notre dortoir seraient en train de dormir comme des masses. L'avantage avec elles, c'était qu'elles étaient réellement studieuses. Donc, elles bossaient et allaient se coucher tôt. Très tôt. Donc, elle s'endormaient vite. Et nous pouvions parler sans craintes. Surtout qu'elles avaient le sommeil lourd.

    Finalement, j'ouvris mon bouquin de défense contre les forces du mal et me mis à réviser. Madame Pince rangeait méticuleusement quelques ouvrages dans leurs rayons respectifs. Et j'étais la seule présente dans cette caverne d'Ali-Baba. Soudain, j'entendis quelqu'un entrer et les pas de cette personne s'approcher de moi. Je levai le regard de mon manuel et vis avec étonnement...

    « Rigel ? Mais qu'est-ce que tu fiches ici ? »

    Question stupide, elle venait sûrement pour étudier. Mais tout de même, généralement, je la voyais rarement dans la bibliothèque. Et bien, moi qui voulait lui parler, finalement, ça allait se faire un peu plus tôt que ce que j'avais prévu comme retard.





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 469
Points rp : 3590
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

MessageSujet: Re: Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]   Mer 4 Juil 2012 - 9:49

Rigel allait finit par croire que Luna l'évitait.

Enfin, c'était une idée fausse et elle le savait très bien, c'était juste un concours de circonstance qui faisait que les deux amies n'arrivaient pas, à un seul moment, avoir une minute juste à deux depuis son retour à Poudlard, quelques jours avant. Elle avait pourtant tellement de choses à lui raconter, à commencer par la fête du nouvel-an avec Norihiko et surtout, sa rencontre avec son oncle.

Mais voilà, jamais elle ne trouvait de place à coté de Luna aux repas, le soir, elle tombait de sommeil alors que leurs voisine de lits discutaient encore. Le matin, généralement Rigel se levait trop tôt et le temps d'aller se préparer, Luna s'était déjà sauvée. C'était réellement frustrante, à croire que l'univers avait décidée que les deux amies n'allaient pas pouvoir se retrouver. En plus il y avait eu la déception de ne pas avoir pu l'inviter chez elle pendant les vacances vu que finalement, elle était restée à Poudlard. Vraiment, la rentrée commençait assez mal.

Et ne parlons même pas du week-end où elle avait bien espérer traîner au lit jusqu'à ce que Luna se lève, là elles auraient pu se voir. C'était sans compter la capitaine de l'équipe de Serdaigle qui l'avait réveillée aux aurores pour la traîner à l’entraînement. Olivia avait accepté qu'elle reprenne le poste de Cho avant les vacances, aussi Rigel devait à présent briller à l’entraînement pour bien mériter cette promotion. En tout cas, il était 7h le samedi quand elle avait quitté la salle commune, inutile de dire que Luna dormait encore comme une masse et que l’entraînement lui avait pris un certain temps. Étonnant qu'une fille aussi gentille et douce qu'Olivia pouvait se montrer une capitaine bien autoritaire sur le terrain de quidditch

En tout cas, l’après midi enfin libre, elle l'avait passé à chercher Luna qui était introuvable. Quand elle cherchait dans la salle commune, on lui disait qu'elle était à la bibliothèque, quand elle l'y cherchait, on lui disait qu'elle était partie avec Gowan, et là, Rigel renonça à aller l’embêter. Au soir, quand Rigel rentra au dortoir, c'était Luna qui dormait déjà. Du dimanche, ce fut encore une comédie semblable, en tout cas, quand elle alla se coucher ce soir là, ce fut elle qui s'endormit la première, fatiguée d'avoir couru après son amie toute la journée.

Enfin, le lundi matin Rigel se leva la première pour aller en cours de soins aux créatures magiques, laissant par conséquent, Luna endormie, et si elles se retrouvèrent ensemble pendant les cours suivant, il n'était même pas question de papoter. Finalement, le soir arriva et Rigel pris un peu de retard par rapport aux autres élèves, elle avait oublié son livre en classe. Quand elle arriva à la salle commune, Luna s'était déjà sauvée.

-Black ? Tu cherches Lodwick ? Elle est à la bibliothèque. Lui annonça un septième année en la voyant afficher un air parfaitement consterné.

-Ah ? Merci Carmichael  !

Elle fila droit vers la bibliothèque, courant pour une fois dans les couloirs, refusant de manquer encore son amie. Enfin, elle entra dans la salle où, miracle, Luna était installée. Elle s'approcha d'elle et Luna leva la tête, la regardant avec étonnement et lui demandait ce qu'elle fichait là. Sympa comme accueil pour quelqu'un après qui on courait depuis trois jours.

-Quelle question, je te cherche tiens. Après trois jours à essayer de te trouver pour être un peu seule à seule, je m'attendais à un autre accueil.

Ce n'était pas un reproche, elle avait bien vu que seul l’étonnement l'avait fait parler ainsi. Elle s'installa à coté d'elle.

-En plus je passe quasiment tout mon temps libre ici. Enfin bon, je t'ai enfin attrapée. Tu es une vraie anguille quand on veut te parler, tu le sais ?



♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3859
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]   Mer 4 Juil 2012 - 15:04

    Après ma question, mon amie me regarda avec un air... blasé ? Non. C'était différent. Elle n'était pas en colère non plus... peut-être légèrement étonnée, tout comme moi ? En tout cas, elle répondit comme si ça coulait de source qu'elle me cherchait. Ah, donc elle aussi, elle me cherchait ? Elle l'affirma en disant que cela faisait depuis son retour qu'elle me courrait après. Tandis qu'elle continuait, me disant qu'elle passait une majorité de son temps libre ici -ça je le savais, merci !-, je me mis à glousser puis, quand elle arriva au fait que j'étais encore plus difficile à attraper qu'une anguille, je ne pus m'empêcher d'éclater de rire. Ce que j'arrêtai d'un coup quand Madame Pince passa la tête entre deux étagères de livres pour me lancer un regard noir. Ah, celle-là... sa réputation de vautour empêchant de tourner en rond lui seyait à merveille. Finalement, nous n'étions pas beaucoup. D'ailleurs, les seuls élèves qui étaient venus étudier, venaient de partir. Donc, nous n'étions plus que trois dans la bibliothèque. En conclusion, Madame Pince était vraiment quelqu'un de très énervant.

    Bref, je regardai donc mon amie, une petite moue amusée sur le visage. Je pris ensuite la parole, murmurant pour ne pas que la bibliothécaire nous interpelle.

    « C'est dingue, moi aussi je te cherche depuis trois jours. Enfin, là j'ai un peu abandonné. J'attendais que nous soyons à l'aise dans notre dortoir pour discuter tranquillement. »

    Je tirai la chaise à ma droite pour que Rigel puisse s'asseoir. Le geste suffit pour qu'elle comprenne. Elle s'installa à mes côtés et tout de suite, nous nous tournâmes l'une vers l'autre. C'était une habitude que nous avions prises il y avait longtemps, quand nous voulions parler de choses sérieuses. Mais aucune autre de nos conversations n'avait été aussi sérieuse que celles que nous avions cette année -hormis les discussions ressemblant à celles des années précédentes. Je repris la parole, d'un chuchotement comparable à un souffle de vent.

    « Alors, que s'est-il passé durant tes vacances ? Tu ne t'es pas trop ennuyée j'espère ? Je devais justement te parler à propos de... de Marcus. »

    Ennuyée, ça j'en doutais. Rigel avait certainement eu plus d'occupations que moi. Certes bien plus sombres, mais au moins, elle en avait... Bref, il fallait que je lui parle de mes vacances. Mais je ne voulais pas non plus l'attaquer directement avec mes problèmes. C'était très égocentrique. Puis aussi, c'était très impoli de commencer d'abord par soit-même. Enfin, c'était dans tous les cas un peu stupide, étant donné que Rigel était ma meilleure amie. Nous n'étions pas égoïste et ça nous importait peu de commencer ou non par l'une ou par l'autre. Quant à la politesse... bien que nous descendions de deux grandes familles -surtout la sienne-, ce n'était pas l'impolitesse qui nous dérangeait. Du moins entre nous.

    Non, en fait ce qu'il y avait sûrement, c'était surtout que je ne voulais pas entrer directement dans une discussion ayant pour sujet dramatique et sérieux : mon oncle, la lettre de mon père et le fait qu'il m'aie plus ou moins laissé tombé. D'accord, Rigel n'avait pas non plus que de bonnes choses à me raconter, j'en étais sûre. Mais... savait-on jamais ?





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 469
Points rp : 3590
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

MessageSujet: Re: Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]   Ven 31 Aoû 2012 - 20:46

Les vacances de Rigel, sacré programme en réalité, dont la moitié qu'elle ne pouvait pas vraiment révéler tel quel, même à Luna. Bon, elle avait surtout hâte de lui raconter son nouvel an, de même que sa rencontre, enfin, avec son oncle. Par contre, la partie mangemort, attaque du match et compagnie, il serait peut-être bon de ne pas le raconter trop directement et surtout pas dans un lieu comme la bibliothèque où les étagères ont des oreilles.

-Alors ça, pour ne pas m'être ennuyée... Et bien j'ai passé Noël avec mon cousin et le reste de nos proches, pas très passionnant à raconter. Par contre, j'ai été fêter Nouvel-An chez Norihiko Yokoya...

Elle avait annoncé ce dernier point avec un grand sourire, le genre de sourire qu'on ne voyait qu'assez rarement sur le visage plutôt réservé de la jeune fille. Bien évidement, Luna était au courant d'un peu tout concernant l'histoire entre sa meilleure amie et le Serpentard, c'était à elle que Rigel s'était empressée d'aller tout raconter depuis le jour où elle l'avait rencontré. En réalité, elle n'avait plus montrer un tel sourire depuis son histoire avec Théodore Nott, c'est pour dire si c'était révélateur. Il fut un temps ou elle était persuadée que Théo serait l'homme de sa vie, enfin, vision d'adolescente, évidement.

-De ton oncle ? Je ne l'ai pas croiser hélas, tu as réussi à entrer en contact avec lui ? Tu l'as vu ?

D'un coup, elle mourrait d'envie d'en savoir plus. Luna ne semblait pas fondamentalement triste ou bouleversée, autrement dit, si elle l'avait rencontré, ça n'avait pas eu le même impact que le jour où Rigel lui avait annoncé que non seulement il était vivant, mais en plus qu'il était mangemort. Elle s'en voulait encore de lui avoir dit ça ainsi, sans prendre de gants. Ça lui avait alors échapper, elle avait mis si longtemps avant de faire le rapprochement. Marcus Lodwick, l'oncle de Luna, s'était fait passé pour mort pendant des années, mort en auror, il n'avait réapparu qu'au retour de Voldemort. Le jour où Luna lui avait dit son nom, Rigel avait spontanément dit qu'elle le connaissait. Évidement, pour son amie, l'accepter avait du être plus difficile.

-J'ai rencontré mon oncle pendant les vacances aussi. Ajouta-elle, presque que pour elle-même.

C'était pour Rigel ce que la rencontre avec Marcus était pour Luna, l'une comme l'autre n'avaient jamais connu leur oncle respectif. Sirius Black avait passer des années en prisons puis en fuite, Marcus se faisait passer pour mort, les deux jeunes filles s'étaient d'ailleurs pas mal rapprochées par ce désir d'en savoir plus sur eux. Et les voilà, des années plus tard, reconstituant peu à peu leurs familles.



♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3859
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]   Jeu 6 Sep 2012 - 9:34

    Rigel m'avoua qu'elle ne s'était pas du tout ennuyée de ses vacances. C'était déjà ça ! Les miennes, même si j'étais sortie avec Gowan et que nous avions passé beaucoup de temps ensemble, avaient été monotones. En fait, seul mon petit Poufsouffle avait égayé mes journée. Mon amie m'expliqua qu'elle avait passé Noël avec son cousin Drago, ainsi que le reste de leur famille. Il fallait bien l'avouer, même si j'aimais énormément Rigel, ce n'était pas vraiment le cas de son très cher cousin. Au contraire, je ne le portais pas dans mon cœur. Si un jour il venait à savoir que mon père était Cracmol, ce serait la fin de tout : il ne se gênerait pas pour que tout le monde le sache. Par contre, ce qui me fit ouvrir grand les yeux, c'est quand ma meilleure amie m'apprit qu'elle avait passé le nouvel an chez Norihiko Yokoya. Il s'agissait d'un Serpentard assez hautain, mais qui parlait avec tout le monde, et ne faisait pas de distinction entre les maisons. Rigel m'avait beaucoup parlé de lui et de leurs entrevues. Mais de là à aller chez lui... ! En tous cas, elle semblait bien contente de sa sortie ! J'étais très heureuse pour elle, ça ne faisait aucun doute. Je murmurai toujours, mais il fallait tout de même bien avouer qu'on entendait parfaitement ma surprise dans le ton de ma voix.

    « Chez lui ? Mais... ! Mais... il s'est passé quoi ? Franchement, il faudrait que tu me le présentes, à l'occasion. »

    Oui, il aurait fallu qu'elle me le présente. Qui sait, avec un peu de chance, ce serait le premier Serpentard avec qui je m'entendrais bien -mis à part Daphné Greengrass, mais ce n'était pas vraiment la même chose-. Bon certes, il y avait aussi Nott, avec qui j'avais mis les choses au clair et avec qui je m'entendais maintenant plus ou moins bien. Disons que nous nous supportions plus facilement qu'avant. Oui, c'était à peu près ça.

    Bref, je finis par lui dire que je la recherchais pour avoir des informations sur Marcus. Bon, il n'y avait pas que pour ça, et elle le savait très bien. Mais c'était en tout cas, une des raisons pour lesquelles je voulais la retrouver. Elle m'avoua presque tout de suite qu'elle n'avait pas vu mon oncle des vacances. Bon, ce n'était pas trop grave. Je n'aurais pas de nouvelles, du coup. En fait, le fait qu'elle ne l'ait pas vu me rappela qu'il valait mieux que je prenne ma plume et envoie un courrier à mon oncle. Au diable la timidité, après tout, il faisait partie de ma famille ! Rigel me demanda d'ailleurs si je l'avais croisé ou même rencontré. Je fis une légère grimace. Vraiment... il fallait que je le contacte. Allons bon, j'allais prendre mon courage à deux mains et le faire. Je repris, toujours d'un ton bas.

    « Non... je ne l'ai pas rencontré... en fait, ce qui me perturbe, c'est que mon père m'a envoyé une lettre... enfin, je ne sais pas si on peut appeler ça une lettre. En fait, il m'a envoyé une simple phrase : Ne prends jamais contact avec Marcus. Tu sais ce que ça signifie toi ? Tu crois qu'il savait depuis le début que son frère n'était pas mort ? »

    Eh oui, mystère et boule de gomme ! Je n'étais vraiment pas certaine que Rigel sache me répondre, mais une chose était sûre : elle allait m'aider à trouver, ça ne m'aurait pas étonné d'elle. Par contre, elle me murmura que elle, elle avait rencontré son oncle. Je souris, heureuse de la nouvelle.

    « Et ça s'est bien passé ? C'est chouette aussi, que tu l'ais rencontré. »





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on ne cherche pas, on trouve ! ... Où est l'erreur ? [PV Rigel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quand un asocial cherche des amis
» Quand on cherche, on trouve! Mais pas toujours ce qu'on veut...
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Troisième et Quatrième Étage :: Bibliothèque-