- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 20:38

STYX COLLINS
~ Âge : 17 ans
~ Date et lieu de naissance : 15 Août 1979
~ Maison : Gryffondor (ou Poufsouffle mais certainement pas Serdaigle et encore moins Serpentard)
~ Célébrité de l'avatar : Michael Pitt
~ Année d'étude : 7ème année
~ Particularité : [Pour les dons, n'oubliez pas qu'il faut demander à un Admin]
~ Baguette: 21,2cm, bois d'ébène, ventricule de dragon

~ Notes aux BUSE ~
Astronomie : A
Botanique : O
DCFM : A
Histoire de la Magie : T
Métamorphose : P
Potions : D
Sortilèges : EE
Option 1 : Soins aux créatures magiques : O
Option 2 : Etude des Moldus : O

~ Description du Physique ~
PHYSIQUE
Les moldus appelent Styx "Kurt" en hommage à une star du rock morte il y a une quelques années et le parallèle avec cette dernière ne se limite pas à l'attitude autodestructrice qui leur est commune.
Styx est plutôt grand, du moins, il est un peu plus grand que la moyenne des élèves. Difficile de déterminer sa carrure, il est toujours camouflé dans des vêtements un peu trop larges pour lui, pourtant on se doute qu'il ne doit pas tenir de la crevette malgré une santé parfois vacillante. Styx finit à l'infirmerie pour des coups reçus rarement pour des maladies. Comme de la mauvaise herbe, il est résistant. Batteur de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, il vaut mieux ne pas se trouver se trouver sur la trajectoire du cognard qu'il renvoie avec une certaine force et une violence assez étonnante. En combat pur et simple, mano a mano, Styx est rapide mais guère précis. Sa tactique restant le "je saute sur mon adversaire et le roue comme je peux du mieux que je peux". Il en devient presqu'effrayant lorsqu'il se met à rire tout en cognant son adversaire. Les autres élèves l'ont rapidement surnommé "Mowgli". Styx semble parfois avoir été élevé par un animal furieux. On ne grandit pas dans Soho sans passer entre les mains d'un tatoueur junkie au détour d'un squat. Styx a une panthère noire sur l'aine et "NOEL" sur le bas-ventre.
L'enfant terrible de Poudlard a pourtant une bouille angélique. Ses cheveux blonds encadrent un visage mangé par une paire d'yeux bleus généralement emplis d'une mélancolie incompréhensible et dont on craint de demander l'origine. Styx a une bouche bien dessinée, aux lèvres pleines presque féminines. Malgré son caractère très...particulier, le bad boy jouit d'une assez bonne popularité. On sait très peu de choses sur son passé, sa famille, ce qu'il fait en dehors de l'école. Styx laisse les curieux fantasmer à propos d'une existence qu'ils doivent estimer particulièrement sordide et remplie de malheures et de coups du sort.
~ Description du Caractère ~
CARACTERE
Irrespectueux, irrévérencieux, vulgaire, violent, imprévisible, fier sont autant de qualicatifs adaptés à Styx. Malgré une gueule d'ange, malgré sa répartition chez les Gryffondors, il ne fait aucun doute. Styx est LE rebelle de Poudlard.
Il n'a de respect pour rien, que cela soit les locaux qu'il vandalise le plus fréquemment possible. Le concierge ne compte plus les vitraux brisés, les toilettes inondées, les parterres de fleurs arrachés, les statues peinturlurées. Et le pire c'est que Styx signe toujours ses méfaits. Il finit régulièrement en salle de retenue et il vaut systématiquement user d'un sortilège pour qu'il y reste. Styx provoque tout et n'importe qui, même ceux de sa propre maison. Ecorché vif, il insulte, bouscule, frappe. Dès qu'une jolie fille passe, c'est illico une main aux fesses accompagnée d'un sourire ravageur. Styx possède un langage fleuri qui choquerait le marin le plus mal élevé du pire bouge d'Amsterdam. En classe, il est généralement vautré au fond de la salle, écoutant d'une oreille distraite ce qu'il se passe, griffonnant des phrases incompréhensibles sur un coin de parchemin. Les enseignants ont beau lui faire remarquer son attitude déplorable, sa tenue inadaptée, ils ont beau s'énerver, crier, hurler, invectiver, il n'y a aucune réaction de la part de Styx qui se contente de lever les yeux sur ce qui le dérange et d'hausser négligemment les sourcils. Cynique, la langue acérée, il décoche les remarques assassines avec fougue et fierté. La tête haute, il ne courbera jamais le dos face à qui que ce soit. Imprévisible, il a déjà quitté des salles de classe sur un coup de tête, pourtant, il n'a jamais osé lancer un sortilège à un professeur bien que l'idée lui semble attirante et que cela serait une excellente façon de quitter cette satanée école.
Styx n'est pas une lumière en classe, ses résultats sont franchement mauvais pourtant, ceux et celles qui osent l'approcher sont souvent surpris, car le jeune Gryffondor est loin d'être aussi idiot qu'il le montre. Même s'il ne fréquente pas la bibliothèque, Styx est à l'origine d'une vague de vol de livres dans les sacs des autres étudiants. Il était hors de question qu'on le découvre empruntant un quelconque ouvrage à qui que ce soit. Styx aime lire, mais il aime encore plus son image. Il a donc préféré se servir chez les autres, gardant ainsi son petit jardin secret. C'est un ami sincère, fidèle et dévoué, protecteur à la limite de la possessivité. Véritable coeur d'artichaud, il se laisserait attendrir par un scroutt à pétard que l'on batterait comme plâtre. Pourtant, il se garde bien de révéler cette facette de sa personnalité. C'est une brute au coeur tendre qui préfère rester une simple brute.
Styx est un énorme buveur à la limite de l'alcoolisme. Il est de toutes les soirées et parvient toujours à s'y incruster. Véritable pochard d'assaut, il prétend que "manger c'est tricher, vomir c'est trahir et dormir c'est mourir". Il fume comme un sapeur et pas que des cigarettes. On ne sait pas comment, mais Styx parvient toujours introduire des spécialités locales hollandaises dans l'enceinte de l'école et personne ne tombe sur ses réserves trop bien cachées.
~ Famille et amitié ~
FAMILLE
Alyx Collins, 32 ans, "brailleuse" dans un groupe punk, moldue. Malgré une vie dissolue et le peu de démonstration d'affection dont elle fait preuve, Styx l'adore. Elle a choisi de laisser son fils en roue libre et estime qu'il ne s'est pas trop mal débrouillé...après tout, il aura pu devenir un Butcher-bis. Elle est morte d'angoisse à chaque rentrée et son fils a beau avoir 17 ans, elle le voit toujours comme un blondinet malingre mais ça, elle se garde bien de le lui dire.
Père inconnu et ça n'a jamais dérangé Styx. Il ne veut pas savoir qui c'est et n'a jamais éprouvé le besoin d'en savoir plus.
Butcher, 30 ans, bassiste dans le groupe d'Alyx. Enrobé et assez "bovin", Butcher ne brille pas par son intelligence mais c'est la seule personne avec qui Styx peut parler de Poudlard sans avoir besoin d'adapter son discours aux moldus.
Reaper, 25 ans, batteur dans le groupe d'Alyx. Grand et maigre, Reaper est celui qui a tatoué à deux reprises Styx. Alyx n'a pas apprécié mais face au fait accompli, elle ne pouvait plus rien dire. Il y a eu une grosse grosse embrouille entre eux deux à ce propos d'ailleurs. Alyx le lui reproche toujours.
Zombie, 28 ans, guitariste dans le groupe d'Alyx. Discret et effacé, il porte bien son nom. Toujours à l'Ouest, Zombie vit dans un monde bizarre fait de couleurs et de sons. Styx le soupçonne d'avoir une aventure avec sa mère. Il peut pas le piffer et le lui fait bien comprendre.

~ Histoire ~
HISTOIRE
Styx...le fleuve des Enfers. On se demande ce qui peut bien motiver un parent à appeler son enfant de la sorte. Chez les Collins, on a toujours été des marginaux. La famille compte des artistes plus ou moins, des gens qui ont tout plaqué pour aller vivre l'aventure en Nouvelle-Zélande, des musiciens qui gratouillent une guitare dans le métro. Les réunions du clan sont rarissimes pour ne pas dire inexistantes. Les Collins aiment se débrouiller seuls. Les Collins aiment leur liberté. Et les Collins laissent généralement leur rejeton s'élever tout seul.
Styx ne dérogera pas à la règle. Il ne connaîtra jamais son père et il ne pose même pas de questions à ce sujet. Sa mère s'appelle Alyx et elle est chanteuse dans un obscur groupe de pop dont les influences se perdent dans la décennie précédente. Adepte totale de la culture punk-grunge-no future, Alyx ne changea pas sa façon de vivre lorsqu'elle apprit qu'elle était enceinte. Elle ne s'ennuya pas avec des visites médicales, se contentant de réagir à sa grossesse lorsqu'elle perdra les eaux. C'est un Styx chétif et malade qui verra le jour. L'appartement de la jeune mère était un vaste loft réaménagé en studio d'enregistrement. Le bruit était omniprésent et les guitares saturées concurrençaient les beuglements des membres du groupe d'Alyx en plein bad trip à cause d'un LSD de moindre qualité. C'est dans cet environnement très particulier que Styx grandira.
Il n'y a aucune violence, aucun mauvais traitement dans sa vie. Styx n'aura à essuyer aucun coup, aucun abus. Il ne manquera de rien. Même si sa mère n'est pas très...maternelle, il n'en souffrira pas. Les amis fidèles d'Alyx deviendront naturellement autant de pères, de mères, d'oncles et de tantes.
Styx fera montre de talents particuliers le jour de ses 8 ans. Alyx avait pris l'habitude d'emmener son fils dans le pub où elle jouait avec son groupe. L'endroit était durant la semaine relativement calme et Styx était rapidement devenu la coqueluche de la fille aînée du patron. Pourtant ce mercredi-là, une espèce bizarre de clients étaient installés. Les rires forts et les remarques grasses ne choquaient nullement Alyx quand à Styx, il avait entendu bien pire de la part de Butcher, le bassiste du groupe. Ce qui dérangeait était leurs crânes lisses, les croix gammées qu'ils portaient en brassard et le visage cireux du patron du pub derrière son comptoir. Cela faisait longtemps qu'on avait pas croisé des fachos à Soho. D'ordinaire, les asiatiques s'en occupaient rapidement avant qu'il n'y ai de vagues. Les cinq visages pétris de stupidité se tournèrent vers Alyx et Styx. La jeune femme releva la tête et s'installa sans montrer sa crainte à son fils. Ne pas avoir peur. Ne jamais se soumettre. C'étaient les préceptes qu'elle lui inculquait et il était hors de question d'aller à leur encontre. Styx se dirigea vers le juke box et lança son morceau préféré "Anarchy in UK" des Sex Pistols. Ce ne fut pas au goût des zombies au crâne lisse. L'un d'entre eux s'approcha de lui et le poussa rudement. Le petit garçon leva son regard clair sur l'adulte.
"T'as un problème, gros con?" Alyx devint subitement pâle, se leva précipitamment mais fut bloquée par le bras d'un des fachos. Imperturbable, Styx poursuivit. "Retournes picoler blaireau et tu viendras choisir ton morceau après celui-là." Un énorme poing s'empara du devant de son tee-shirt et le hissa bien haut. Styx ne cilla pas. Il se contenta de baisser le regard sur l'inconnu. "Lâches moi." L'immense crétin se mit à rire...ce qu'il n'aurait pas dû faire face à un futur petit sorcier sacrément en colère. Le gamin posa la main sur le bras qui le maintenait en l'air et des flammes commencèrent à grimper jusqu'à l'épaule. Chose extraordinaire, le feu ne se propagea pas à l'établissement mais aux compagnons de la torche humaine. Aucune odeur de roussi ne s'échappait des vêtements en flamme, pourtant le brasier semblait quand même provoquer une certaine douleur à la petite troupe pseudo militaire qui prit rapidement ses jambes à son cou.

Réception de la lettre de Poudlard
"Butcher...y a un hibou devant le studio.
- Ben dis lui de partir. On est en pleine journée, c'est pas l'heure des hiboux.
- Butcher...il a une lettre dans le bec.
- C'est cool, p'tit mec. C'est cool.
- Butcher...y a mon nom dessus.
- Putain, Styx. T'as tapé dans notre herbe ou quoi? Je t'ai interdit d'y toucher avant tes 13 ans. Bordel, je vais me faire défoncer par ta daronne et par les potes si t'as fait ça.
- Butcher...je mythonne pas, regardes! Je vais lui ouvrir, il a l'air de vouloir rentrer.
- Styx, restes là! Rhaaaa, t'es chiant, sale gosse!"
Butcher roule du canapé jusqu'au sol, du bout des doigts il récupère un joint à peine entamé dans un cendrier mais son minuscule compagnon est déjà parti. Styx s'élance vers la porte du studio et l'ouvre en grand. Un hibou grand duc s'engouffre dans l'ouverture, se posa au sol juste à ses pieds, laisse tomber la lettre et repart en volant. Le petit garçon se penche et effleure du bout du doigt son nom et son prénom écrits sur l'enveloppe avant d'en briser le sceau de cire. Ses prunelles claires parcourent les quelques lignes qui y sont rédigées d'une écriture hyper-sophistiquée pleine de déliés. Rien à voir avec les pattes de mouche qu'il a l'habitude de voir.
"Ah ben putain! Ca dit que je suis admis dans une école de sorciers. Poudlard. Tu connais, Butcher? Butcher! Hey, mec, t'as l'air complètement stone. On dirait que t'as vu un fantôme.
- Poudlard...j'avais pas entendu ce nom depuis mes 19 ans. T'es un sorcier, p'tit gars. Un sorcier.
- Tu te fous de moi? Et ça veut dire quoi?
- Ben pas grand chose, mais tu vas découvrir un autre monde. J'y ai été dans cette école quand...
- Toi?! T'as été à l'école? Chais même pas si t'es capable d'écrire ton nom.
- Ha! te fous pas de moi, Styx. Ouais, j'y ai été. Mais comme toutes les écoles, ça m'a rien appris. A part peut-être deux-trois trucs sur certaines potions bien trippantes qui m'ont rapporté un paquet de pognon.
- Il y a une liste de fournitures avec...
- Ouais. Va falloir aller dans une rue toute bizarre, pleine de gens chelous. On ira à deux, va. Ca va faire flipper ta mère, mais ça va être cool."

Rentrée à Poudlard
Styx s'était déjà fait sacrément remarqué et ce, dès son arrivée au quai. Entouré d'une horde de punks, il avait dû faire ses au revoir à des gars en apparence pas très fréquentables mais qui avait des larmes dans les yeux à l'idée de laisser partir tout seul ce petit bonhomme dans le train. Alyx l'aida à grimper dans le wagon en lui faisant les recommandations de base. Mais là où toutes les mères conseillaient à leur fils d'être poli, sage et de bien travailler, elle lui demanda de rester égal à lui même, ne pas se laisser marcher sur les pieds, de toujours garder la tête haute et que tous les enfoirés qui osaient l'emmerder devrait avoir à faire avec ses poings. Butcher lui avait appris quelques prises et il devrait les mettre en pratique. L'école, c'est la jungle. Et les plus faibles se font bouffer par les plus forts. Les parents qui étaient à côté d'Alyx et de Styx ouvraient des yeux comme des soucoupes tout en bouchant les oreilles de leur enfant par des mains protectrices. La petite punk déposa un baiser sur le bout du nez de son fils et retourna auprès de ses amis. Derrière la vitre du train, Styx leva la main, index et auriculaire dressés. Sur le quai, la meute de punks fit de même en lui criant "Born to be wild, cute little mothafuc*er!"
Styx alla ensuite de surprises en surprises. La découverte de ses futurs camarades, le fait qu'il allait être réparti selon un critère qui lui échappait complètement (et le choquait profondément au passage), les cours dont les intitulés le laissaient perplexes. Lorsqu'il arriva au château, il ne put s'empêcher de lâcher un "wahou", les yeux brillants, émerveillés. Rapidement, Styx perdit sa verve et son côté extraverti pour se murer dans un silence admiratif. La Grande Salle le pétrifia littéralement sur place et il faudra toute la persuasion d'une élève pour qu'il se remette à marcher. Impressionné. Soufflé. Estomaqué.
Styx Collins sera rapidement appelé à s'asseoir sur le tabouret. Tandis qu'on posait le choipeau sur sa tête, il ne put s'empêcher de courber légèrement le dos d'appréhension. Le vieil artefact s'écria alors d'une voix claire "GRYFFONDOR!" Styx ne savait pas à quoi cela correspondait mais il trouvait que le nom ne manquait pas de panache, et c'est d'un pas hésitant qu'il rejoignit les membres de sa Maison dont les couleurs Rouge et Or étincelaient sur la table.

Ami, amour, emmerdes
"Alors, Styx...on s'est encore attiré des ennuis?
- Je t'assure que je ne s'y suis pour rien, Pompom." Styx a 15 ans et ses passages réguliers à l'infirmerie lui permettent d'appeler l'infirmière par son diminutif.
"Un jour, je ne pourrais pas te soigner, mon garçon. Pourquoi tu cherches autant à te faire mal?
- Je veux vivre.
- Avec ce genre d'attitude c'est plutôt la mort qui te guette.
- Il y a quelques années, un homme a déclaré qu'il valait mieux mourir en feu d'artifice que crever à petit feu. Je veux que chaque jour de ma vie soit une fête, soit exaltante et enivrante. Je ne veux pas de regrets.
- C'est très égoïste de ta part, Styx. Il y a certainement des gens à qui tu manqueras. Y as tu seulement pensé?
- Poppy...soignes moi. Et n'essaies pas de me changer." La main de l'infirmière se posa maternellement sur la joue de l'adolescent. Un sourire éclaira brièvement le visage de la vieille femme. Styx Collins était l'un de ces élèves attachants. Sous sa carapace de gros dur se cachait une personne sensible et c'était pour cette dernière que l'on se faisait du souci. L'infirmière appliqua un baume sur l'hématome de la taille d'une assiette qui s'étalait sur le ventre de Styx. Elle poussa un long soupir.
"J'espère sincèrement que tu t'en sortiras. Tu vas devoir rester ici une journée entière. Demain, tu retourneras au milieu des autres loups.
- T'en fais pas pour moi, va. Rock'n'roll, Poppy. Rock'n'roll."
Styx tira à lui la couverture, s'enroula dedans et se tourna sur le côté en esquissant une légère grimace. Ce coup, il se l'était pris de la part d'un Serdaigle. Un coup d'encyclopédie. C'est dur la culture...glissant une main sous l'oreiller, le Gryffondor ferma lentement les yeux, les paroles de Miss Pomfresh résonnant encore à ses oreilles. Egoïste. Il était égoïste, en tirant sans cesse la queue du diable, un jour il se retrouvera face à ce dernier et il sera moins fort. Etait-ce vraiment ce qu'il voulait? Alors qu'il allait sombrer dans le sommeil, un bruissement lui fit rouvrir les yeux. Il se redressa sur un coude, prêt à se retourner pour faire face à son visiteur. Une main froide se posa sur son bras et la pointe d'une baguette exerçait une légère pression entre ses omoplates.
"Ne bouges pas." Une voix trafiquée. Styx fronça les sourcils. "Tu ferais bien d'arrêter tes conneries, Styx. Un jour tu vas en mourir et ça serait vraiment dommage.
- T'es qui?
- Rêves pas...je te le dirais pas. Si je prends autant de précautions c'est pas pour lâcher comme ça l'info. Les choses sont en train de changer chez les sorciers et t'as beau jouer celui qui s'en fout, il faudra que tu choisisses un camp. On aura besoin de toi un jour. Stupefix."
L'air con maintenant...stupéfixé dans son lit de petit malade, Styx écouta, impuissant et immobile, les pas s'éloigner. Alors que la porte de l'infirmerie s'ouvrait, le sortilège se dissipa. Il se tourna vivement, certain de voir ou de distinguer au moins la silhouette de ce visiteur mais il ne vit que la porte bouger lentement sur ses gonds.


~ Test RP ~
TEST RP
Tiens, voilà Styx. Pas encore viré cette année? C'est encore la même bande de clodos qui t'a déposé à la gare?
Ha ta gueule. Commences pas à me les briser alors qu'on est même pas encore partis. Connard.
Ces sang-de-bourbe...

Styx se contente d'hausser les épaules en adressant au Serpentard un majeur fièrement tendu en l'air. Il s'occupera de son cas une fois arrivé au château. Pas envie de se prendre la tête avec ces crétins qui pètent dans la soie. De ce pas traînant si caractéristique, le blondinet se dirige vers un compartiment peuplé uniquement de Gryffondor. Il est pas spécialement chauvin mais faut bien avouer que ceux de sa maison sont les moins demeurés de Poudlard. Chez les Gryffondor, on a peut-être pas les idées les plus lumineuses mais on a des balloches. Alors qu'il pousse la porte coulisante sur le côté, Styx remarque aussitôt les mines sombres affichées par ses camarades. Se laissant tomber dans un des sièges, les pieds posés sur la banquette en face, il les dévisage les uns après les autres.

Putain les gars. C'est quoi ces têtes d'enterrement?
T'es pas au courant? T'as pas lu la Gazette?
Styx lève les yeux au ciel...quand il dit que les Gryffs n'ont pas toujours des idées lumineuses...
Je vous rappelle que je traîne qu'avec des Moldus, que je me fous royalement de la politique du monde magique et que le seul sorcier que je connaisse en dehors de Poudlard tient plus du troll que de l'être humain.
Le seul truc intéressant dans la gazette, ce sont les photos animées. Le reste, Styx s'en fiche réellement...y a même pas de mots croisés ou de jeu des 7 différences dans ce torchon. Et puis, il ne s'imagine pas oeuvrer dans le monde sorcier. S'il pouvait faire ce qu'il voulait, il arrêterait là l'école et essaierait de vivre de la musique. Comme sa mère. Ils sont marrants avec leurs chapeaux pointus mais c'est pas le genre de Styx. A moins qu'il ne s'occupe des animaux parce que il faut avouer que le bestiaire sorcier, c'est un truc de dément qui semble sortir d'un bouquin de jeu de rôles.
Tu ne sais pas pour Harry, Ron et Hermione?!
Ben euh...nan. Ca y est? Ils font ménage à trois?
Styx...t'es désespérant.
Je sais.

Malgré ses protestations, on lui refile une exemplaire du Journal en question. Soupirant en gonflant les joues, Styx tapote le papier avant de le lever à la hauteur de ses yeux se donnant un air important. Un long très long article s'étale sur plusieurs pages. Super...il en a au moins pour tout le trajet mais s'il a pas envie de passer pour un crétin, il a plutôt intérêt à s'y mettre. Blablabla...Ministère de la Magie...blablabla...Celui-Dont-On-Ne-Doit-Prononcer...enfin, voilà l'information qui lui manque. Au fur et à mesure qu'il avance dans sa lecture, Styx sent les regards autour de lui se focaliser sur sa petite personne dans l'attente d'une réaction. Et ben. On peut dire que c'est le genre de news qui calme. Si Alyx savait ça, il serait pas là aujourd'hui. Sa mère aurait ordonné à Butcher de l'enfermer quelque part ou de lui péter les rotules pour qu'il reste à la maison. Styx avait entendu parler de ce débat qui avait mis le monde sorcier en émoi à la fin de l'année précédente. Mais pour parler franchement, ce Dark Vador local et sa clique de sorciers dissidents, il ne s'y était pas intéressé. Styx se sentait tellement étranger à tout ce remue-ménage. Les choses prenaient maintenant une autre tournure. Même s'il ne portait pas Ron dans son coeur, Potter était un sacré attrappeur un peu chiant mais pas méchant et qui pouvait presque être drôle dans les vestiaires. Quand à Granger, elle l'avait aidée une ou deux fois pour un devoir d'Astronomie, c'était une nana qu'il trouvait un peu pédante et elle était carrément indifférente à son charme ravageur. Mais elle ne méritait pas ça. Les Gryffs ont vraiment une sacrée paire de balloches. Repliant le journal, Styx reporta son attention sur le reste du compartiment.

En effet...ça craint un max. Ca veut dire que vos histoires d'Elu c'est mort? Z'êtes pas dans la merde, les sorciers.
Euh Styx...jusqu'à preuve du contraire, tu fais autant partie que nous de ce monde. Tu crois qu'il se passera quoi pour les moldus? Ils seront les prochains, eux en plus ne peuvent pas se défendre. Je ne sais pas pour vous mais si l'AD vient me trouver, je les rejoins. Sans hésiter.

Cette affirmation provoqua un blanc. Styx détourna les yeux pour regarder de nouveau le journal. Les visages de Ron, Harry et Hermione lui adressaient des sourires éclatants et niais. Ils n'avaient pas mérité leur sort, en effet. Il fallait croire que cette année, l'école sera encore plus divisée que jamais. D'un côté les gentils, de l'autre les méchants et au milieu les couards. De quel côté, lui, Styx Collins allait-il être? Alyx lui avait toujours dit qu'il ne fallait jamais se laisser marcher dessus. Qu'il fallait mieux se battre, quitte à en crever, pour défendre ses idées et sa liberté. Même s'il n'en a l'impression, la fille à côté a raison. Styx fait partie de ce monde et il a pas envie qu'une bande de fachos y règne en maître.

~ Et vous ? ~
~ Où avez-vous connu le forum ? : PRD
~ Âge : 25 ans
~ Niveau RP : Je dirais plutôt bon =)


Dernière édition par Styx Collins le Dim 22 Juil 2012 - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3763
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 28

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 20:44

Oooooh tu viens de PRD *-*
Et tu demandes Gryffondor ou Pouffy ! Je te vénère déjà.

Bref, je lis déjà ton début de fiche en tous cas.

Encore bienvenue parmi nous !





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2480
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 20:56

Bonsoir Styx =D Je suis ravi de te rencontrer et te souhaite bienvenue sur le forum ! J'espère que tu te plairas ici et que tu te feras à l'idée qu'avec un personnage comme le tien, tu risque de m'avoir sur le dos pour un petit rp entre Gryff de 7ème année Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3763
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 28

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 21:06

C'est encore moi [je harcèle les membres oui désolée].

J'ai juste deux petites choses à te demander de changer / ajouter. Tout d'abord, la date de naissance : vu qu'on est en 97 et que tu as 17 ans, tu devrais être né le 15 août 79 Razz

Et sinon pour l'histoire [juste awesome d'ailleurs], faudrait rajouter ce que tu as ressenti quand tu as appris que Harry, Ron et Hermione ont sombrés dans le coma. A moins que tu ne le fasses dans le test RP /o/

Voilàààà !





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 21:10

Jusque là, ma fiche convient...c'est pas trop..."vulgaire" Very Happy
Sinon, je cogite pour le test RP.

Edit : Okay...je modifie la date de naissance. Désolée, c'est un vieux perso que j'ai dû jouer il y a...pff au moins deux ans. J'ai eu envie de le ressortir. Il me manquait mon petit Styx. J'avais pas fait gaffe à ce détail. Et tu viens de me donner une idée pour le RP, tiens =)
Revenir en haut Aller en bas
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3763
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 28

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 21:13

Et non, ta fiche fait pas trop vulgaire, au contraire ça change, c'est cool ! Very Happy

Tant mieux si je t'ai donné une idée de RP \o/
Quand tu l'auras fait, je te validerai. Et t'enverrai à Serpentard, c'est clair comme de l'eau de roche *s'auto-lapide tout en sortant*






Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxane Ketteridge
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 119
Points rp : 2396
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 26

Identité du Sorcier
Baguette magique: 28.6 cm en bois d'Ebène avec pour coeur une plume de phénix.
Ascendance: Sang-mêlée
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 21:29

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 21:51

Et voilà. C'est terminé =)
Revenir en haut Aller en bas
Cormac McLaggen
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."

avatar

Messages : 238
Points rp : 2480
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26 cm, bois d'Epicéa et crin de Licorne, souple
Ascendance: Sang-pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 21:56

Mouahahah j'adore ton rp test =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3763
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 28

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 21:58

Eh bien... je te valide \o/

Welcome on board Very Happy





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   Dim 22 Juil 2012 - 22:00


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard   

Revenir en haut Aller en bas
 

Styx Collins, l'enfant terrible de Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [0079] Janet L. Collins, l'enfant malade [GIVRALI]
» un enfant terrible est un enfant terriblement malheureux
» Demyan + Un enfant terrible est un enfant terriblement malheureux.
» ( m/LIBRE) ROBBIE AMELL ➤ Le petit frère, enfant terrible!
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Fun - :: Archives :: Fiches-