- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3881
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   Lun 30 Juil 2012 - 15:00

    20 février 1997

    Je baillai pour la vingt-troisième fois en cette soirée. J'avais un devoir important d'astronomie à rendre d'ici deux semaines. Mais vu que j'aimais être rapidement à jour dans mes travaux, je m'y étais mise dés que nous l'avions reçu, c'est-à-dire la veille. C'était donc la deuxième soirée que je passais sur ce devoir, et il fallait avouer que j'avais particulièrement bien avancé. Il ne me restait plus que quelques trucs à mettre sur ma carte, et c'était bon. Je baillai encore une fois sur mon travail. Ces dernières semaines, nous étions croulions sous les devoirs et autres leçons. C'était sûrement une façon de nous préparer aux ASPICs qui aillaient arriver l'année prochaine. Je n'en revenais d'ailleurs pas que le temps passe si vite : nous étions déjà fin février. Plus que quelques mois, et j'allais passer en septième. Je revoyais mes années à Poudlard avec nostalgie. Enfin, dans l'immédiat, je n'avais surtout pas à penser à ça, mais à ma carte. Je lançai alors un regard autour de moi : la Salle Commune était déserte. Seul Boot était dans un coin et lui aussi occupé à son devoir d'astronomie. Comme quoi, il n'y avait pas que moi qui m'amusais à faire mes préparations au plus vite. Dire que Gowan lui, bien qu'il ne soit pas un mauvais élève, s'y prenait toujours à la dernière minute... il m'était arrivé plus d'une fois de devoir l'aider en catastrophe et de limite devoir faire ses devoirs à sa place. Enfin, ça n'avait pas vraiment d'importance : quand on aime, on ne fait pas attention à ce genre de choses. Mais tout de même, je lui en voulais d'être aussi... peu organisé.

    Bref, je lançai un regard à Boot. Je me levai alors de ma table, roulai soigneusement la carte que j'avais faite, la calai sous mon bras et pris le restant de mes affaires. Je traversai la Salle Commune, manquant plusieurs fois de faire tomber ma plus et mon encrier. Heureusement, aucun accident ne survint. J'imaginais bien les elfes râler de devoir nettoyer une tâche presque impossible à enlever sur le merveilleux tapis des Serdaigle. Anthony aussi allait crier au scandale, comme quoi c'était inadmissible de devoir faire travailler les elfes de maison pour un accident que j'avais commis et blablabla. Ou un truc du style. Il était bien le genre à monter sur ses grands chevaux pour ce genre de trucs. Heureusement, il n'était pas là, ce soir. Il était parti se coucher à une heure convenable. Oui car là, on devait sérieusement approcher de minuit. Ça m'étonnait d'ailleurs qu'il n'y aie que Boot et moi d'encore debout. En cinquième, il n'était pas rare que je reste éveillée jusque deux heures du matin pour pouvoir faire mes devoirs.

    Je m'assis donc en face de mon collègue de classe. Il semblait absorbé par son travail. Je n'avais jamais réellement beaucoup parlé avec lui. Tout ce que je savais, c'était qu'il était un garçon travailleur et très bon en classe. Et aussi très curieux : nous avions commencé une petite enquête sur un lynx gambadant dans les couloirs de l'école. Il avait été le premier à vouloir réellement chercher. Je n'avais pas été fort contre, seulement, j'avais appris par la bouche même de Gowan, que c'était lui le lynx. Étonnée mais fidèle, j'avais décidé de garder le secret. Mais il semblait qu'un duo avait réussi à trouver que c'était lui. De ce fait, il allait bientôt se « livrer » à Dumbledore pour lui expliquer en détail qu'il était un animagus, et qu'il voulait se faire déclarer. Enfin bon, tout cela pour dire que Boot était un adolescent exemplaire, mais que je n'avais pas eu beaucoup l'occasion de lui parler. C'était chose à faire, maintenant ! Même si il était concentré, il releva cependant la tête quand je m'assis en face de lui. Je lui souris timidement.

    « Salut Boot ! Comment vas-tu ? »

    Je fis une légère pause puis repris, cette fois plus confiante. Terry Boot était très gentil, il n'allait certainement pas me manger à la petite cuillère.

    « Tu travailles sur notre devoir d'Astronomie à ce que je vois. Ça va, ce n'est pas trop dur ? Si tu as besoin d'aide, je peux toujours t'aider, je l'ai bientôt fini. »

    En fait, je me doutais qu'il avait lui aussi bientôt fini. Comme je l'avais déjà dit, il était intelligent et curieux. Il n'avait donc pas spécialement besoin de mon aide. Cependant, c'était là une manière -certes maladroite- de venir lui parler.





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry Boot
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 369
Points rp : 3184
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de ceriser, crin de licorne, 29 cm.
Ascendance: Moldue
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   Dim 5 Aoû 2012 - 15:30

Terry était assis, dans un coin de la Salle Commune des Serdaigles, penché sur une grande feuille de papier, une plume d'oie dans sa main droite. Posé juste à côté de la carte du ciel en chantier, son livre d'Astronomie grand ouvert, éclairé, était feuilleté avec rapidité. L'air sérieux, presque stressé, Terry griffonnait fébrilement des indications, entamant la longue carte qu'il devait effectuer pour la séance suivante, qui se déroulerait dans deux semaines. Le Serdaigle disposait encore d'un temps suffisant, voir considérable pour rendre son travail sans fautes. Seulement, tous ceux qui étaient proches de Terry -et ils étaient peu nombreux- auraient préciser que la rigueur de Terry était presque légendaire. Toujours dans les temps, dans la précision et la perfection, même. C'était une valeur essentielle, aux yeux du Serdaigle timide et discret.

La carte traitait Jupiter, et tous ses satellites naturels. C'était un travail long, et fastidieux. Exténuant, presque. Entièrement capté dans son travail, Terry manipulait rapidement des instruments complexes, sophistiqués et gravés. Il releva une donnée dans son manuel, et entama, sur une feuille de brouillon, un long calcul, à l'allure repoussante et intimidante. Enfin, après avoir terminé son calcul laborieux et compliqué, il prit en main l'instrument triangulaire, et le régla, cherchant sans doute les meilleurs circonstances pour pouvoir l'utiliser à bon escient. Enfin, il utilisa un matériel semblable à un rapporteur moldu, avec des inscriptions de runes, le tournant pour trouver la position optimale sur la carte qui se formait peu à peu. Enfin, tirant un trait de cinq centimètres, il recommença le tout, poursuivant la longue entreprise. La carte se remplissait peu à peu, figurant les satellites nombreux de l'énorme planète étudiée. Ce serait bientôt fini, assurément.

Tandis qu'il tournait à nouveau les pages vigoureusement, Terry perçut des pas feutrés s'approcher de lui. Bizarre, il aurait juré croire que la Salle Commune était déserte. Enfin, dur de le savoir, aussi, lorsque vous aviez le dos tourné à l'ensemble de la pièce. Quelqu'un aurait pu monter dans les dortoirs des filles, Terry ne s'en serait pas même aperçu, en toute franchise. Alors qu'il s'affairait à nouveau sur sa carte astronomique, après s'être autorisé dix secondes de pause, il vit qu'une fille s'assit devant lui. C'était Luna Lodwick, une de ses camarades de classe. Une Serdaigle comme toutes les autres. Sympathique, du moins en apparence. Allez savoir quel secret elle peut cacher. Du moins, elle devait sûrement faire une bonne amie, vu sa prestance normale et polie.

"Salut Boot ! Comment vas-tu ?"

Elle marqua un petit temps de silence, puis reprit :

"Tu travailles sur notre devoir d'Astronomie à ce que je vois. Ça va, ce n'est pas trop dur ? Si tu as besoin d'aide, je peux toujours t'aider, je l'ai bientôt fini."


La proposition de Luna fit sourire Terry. C'était adorable, de sa part, vraiment. Mais, en toute objectivité, Terry était du genre "Je-refuse-l'aide-qu'on-me-propose". De toute façon, il n'en avait pas réellement besoin. Son éducation exemplaire le poussa à répondre, le plus poliment possible :

"Oh, Luna ! Bien, très bien, même ! Et toi ? Quant à ta proposition, c'est fort aimable, mais je me débrouille très bien. Mais, merci".

Terry s'était mis à rougir légèrement. Tout contact le gênait toujours. Il ajouta encore :

"C'est paisible, ce soir, dans la Salle Commune. Pour changer. Ces Premières Années, que des hyperactifs !"


Il continua sa carte, l'espace de quelques secondes. Puis, il releva sa tête, souriant, légèrement mal à l'aise.


"Il n'existe aucun homme cultivé ; il n'existe que des hommes qui se cultivent."
Terry Boot
6ème année
Serdaigle
Rédacteur en Chef de la Nox-Gazette

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3881
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   Lun 6 Aoû 2012 - 20:17

    Alors que je m'approchai de Boot, il releva la tête. Il semblait vraiment bien bosser. Je le saluai, lui demandai si il allait bien et lui lui proposai mon aide pour son travail d'Astronomie. Il me rendit mon salut et me confirma qu'il allait bien. Cependant, il refusa mon aide. Peut-être était-il du même genre que moi : à aimer travailler seul. Certes, parfois qu'acceptais de bosser avec Rigel, ou Gowan. Mais c'était totalement différent. Ils n'étaient pas des « inconnus », bien que je ne sois pas totalement inconnue pour Boot. Bref, on en était pas là, si ? En tout cas, je remarquai que mon collègue de maison avait légèrement rougi. Je souris amicalement, comme pour le rassurer.

    « Je vais bien, je te remercie. Je comprends tout à fait. Tu m'as l'air très concentré... je suis désolée de t'avoir dérangée, j'aurais dû rester dans mon coin. Ou aller me coucher, c'est au choix. »

    Le brun me fit remarquer qu'il faisait très paisible, en cette soirée. Il continua sa carte, tandis que je lançai un regard furtif autour de moi. Il ne restait plus que nous ainsi qu'un groupe de trois quatrième années, qui avait l'air de travailler d'arrache pied. Boot avait dit que les première n'étaient que des hyperactifs. Je ne pus m'empêcher de rire à sa remarque. Le trio de quatrième me lança un regard noir. Ah ! Comme si je les avais grandement dérangés... Mon compatriote aussi me lança un regard. Mais il semblait plutôt gêné. C'était vrai qu'il s'agissait là d'un garçon très réservé et solitaire. Autant que je l'étais, en fait. Et pourtant, je faisais des efforts : je me forçais quotidiennement à aller vers les gens et à leur parler. Je repris donc la parole, toujours mon sourire amical sur le visage. Ce que je voulais, c'était qu'il se sente bien avec moi. Enfin, amicalement bien sûr. De toute manière, j'avais déjà mon Poufsouffle que j'aimais plus que tout au monde.

    « Oui, tous des hyperactifs. Je ne comprends pas, à leur âge, je n'étais pas comme cela. On peut dire que c'est le choc des générations... enfin je crois. »

    Soudain, moi aussi, je me sentis légèrement mal à l'aise. Booon... c'était bien sympa : j'avais dérangé Boot pour rien et que je ne savais plus rien lui dire. Ma foi, ce n'était pas comme avec Zabini. Avec lui, c'était très simple. Il parlait, parlait et parlait encore, m'expliquant des tas de choses que je ne connaissais pas encore. Et puis il était tellement convivial et chaleureux... c'était plus facile de discuter avec lui. Enfin, je n'avais rien contre mon ami Serdaigle, il fallait tout de même le souligner. Mais deux personnes ayant toutes les deux le même caractère n'avaient pas spécialement le dialogue facile.

    Je lançai un regard à mes mains puis à nouveau sur Boot. Oui, en fait, je me sentais vraiment stupide. Je me raclai même la gorge, ayant plus que jamais la sensation d'être de trop. J'aurais peut-être vraiment dû aller me coucher. Puis il se faisait tard, après tout... mais partir comme cela, c'était assez impoli. Et mon père et ma grand-mère m'avaient bien éduquée. Je tentai donc de reprendre la parole, essayant tant bien que mal de trouver un nouveau sujet de conversation. Pourquoi ne pas faire une petite blague comme l'aurait fait Gowan, la première fois que nous nous étions rencontrés ? Non, mauvaise idée. Soudain, alors que je pensais à mon petit ami, Switch, la pinte de bière vide qu'il avait lui-même transformée en écureuil courut à ma rencontre, grimpant le long de ma jupe pour continuer par mon bras, et enfin terminer sur ma tête. Il hurla alors puis, râlant toujours comme pas possible, se lova sur mon crâne, tandis que j'étais réellement gênée.

    « Euh... excuse-moi c'est... il est assez caractériel. Et je pense qu'il ne m'a pas assez vu aujourd'hui, c'est pour ça qu'il vient de faire une scène. »

    Je pris alors mon petit rongeur dans mes mains, et me mis à le caresser dans le sens du poil. Il semblait réellement heureux de me voir et d'avoir des caresse. Je jetai un coup d'oeil timide vers Boot, les joues légèrement rosies par ce malentendu.





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry Boot
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 369
Points rp : 3184
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de ceriser, crin de licorne, 29 cm.
Ascendance: Moldue
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   Sam 11 Aoû 2012 - 12:47

Luna semblait, elle aussi, un peu mal à l'aise. Non pas comme Terry, incroyablement timide et discret, mais sûrement parce qu'elle pensait déranger le Serdaigle très absorbé par son travail. Certes elle l'avait tiré de son travail laborieux et contraignant à effectuer, mais Terry ne disait pas non, à de nouvelles rencontres, s'il savait, à l'avance, quelle personne il rencontrerait. Souvent, ces personnes se résumaient à quelques visages, tout au plus. Par chance, Luna y faisait partie. D'un côté, Terry la respectait, la trouvant fréquentable et sympathique. Rien à lui reprocher, à vrai dire.

"Je vais bien, je te remercie. Je comprends tout à fait. Tu m'as l'air très concentré... je suis désolée de t'avoir dérangée, j'aurais dû rester dans mon coin. Ou aller me coucher, c'est au choix."

L'excuse formulée par l'arrivante fit sourire le Serdaigle. Il ne se moquait pas de son interlocutrice, loin de là même. Ca lui faisait juste rappeler ses propres situations intimidantes, où il n'arrivait juste à formuler des excuses, à longueur de temps. Comme avec le Professeur Plant, par exemple. Au moins, les deux Serdaigles se ressemblaient, sur ce point là, et ce n'était pas déplaisant, aux yeux du Serdaigle. D'après lui, il valait mieux s'excuser trop souvent que rarement, et c'était bien logique. Aussi, il répondit, amusé :

"Oh, Luna ! Tu ne me déranges pas du tout, si tu savais ! Et puis, les scientifiques prétendent que faire une pause lors d'un travail permet d'augmenter l'efficacité. On va tester ça, par la même occasion !"


Leur conversation bifurqua sur le comportement déplorable et pénible des Première Année, tous aussi excités les uns que les autres. A croire que la magie provoquait des ondes néfastes pour les enfants. Et, pour être turbulents, ils l'étaient ! Les plus âgés avaient droit aux espiègleries, aux combats d'étincelle dans la Salle Commune, aux bagarres moldues dans les dortoirs, aux cris incessants, aux tricheries aux Échecs Version Sorciers, aux devoirs volés et abîmés ou encore aux jets de sacs du haut de la Tour de Serdaigle. Il n'y avait pas dire : les Première Anné de Serdaigle étaient frappés d'un besoin narcissique de s'avancer de manière exacerbée. D'ailleurs, Luna était accordé sur la même longueur d'onde que moi :

"Oui, tous des hyperactifs. Je ne comprends pas, à leur âge, je n'étais pas comme cela. On peut dire que c'est le choc des générations... enfin je crois."


Aussi, Terry en profita pour raconter la dernière bêtise d'un Première Année, puni dans les règles de l'art par le Professeur Flitwick :

"Je ne sais pas si tu vois qui est Roger Guligan. Tu sais, le Première Année, avec une mine bouffie, et un oeil qui vire constamment au noir, à cause de ses litiges avec les autres élèves. Dis-toi bien que ce petit troll des montagnes a lâché, du haut de la Tour des Serdaigles, d'une fenêtre du dortoir des Première Année, tout le contenu du sac de Fanny Maddison. A ce qu'il paraît, l'encrier et le livre de Métamorphose sont passé à cinq centimètres du Professeur Chourave, qui traversait la cour pavée pour se rendre dans les Serres. J'espère que ce petit vaurien aura eu ce qu'il méritait."


Puis, adoptant un ton las et faussement lamentable et sans espoir, Terry poursuivit :

"Pauvre Rowena, si elle savait ce que sont devenus ces futurs élèves ... La pauvre, elle en mourrait de honte !"


Il achevait seulement sa plainte, pour en commencer une autre, mais n'eut aucunement le courage d'en commencer une autre. S'exaspérer sur la jeunesse n'allait rien résoudre, et encore. Un long silence s'installa, jetant un petit froid entre les deux camarades de la même promotion. Luna regardait ses mains, alternant parfois avec un petit coup d’œil porté sur Terry. Ce dernier, quant à lui, posait ses yeux sur sa carte, fixant encore l'immensité vierge sur sa feuille. Encore trois heures de travail, au minimum. Alors que leur conversation mourrait littéralement, une petite boule de poils bondit sur les genoux de Luna, grimpant le long de son bras, se posant ensuite confortablement sur la tête de Luna, se mettant à hurler. On ... on aurait presque dit qu'il était jaloux.

"Euh... excuse-moi c'est... il est assez caractériel. Et je pense qu'il ne m'a pas assez vu aujourd'hui, c'est pour ça qu'il vient de faire une scène."


Terry étira un large sourire, étant entre le bon rire et le sourire amusé. Il avança sa main, délicatement, pour ne pas effrayer l'animal, essayant tant bien que mal de la caresser. Alors qu'il avançait un long doigt fin, Terry crut, à voix haute :

"Mais non ! Il semble très sympathique, ce petit écureuil !"


Alors qu'il s'apprêtait à effleurer la peau douce du petit rongeur, l'animal se retourna vivement, comme pour refuser l'approche amicale que Terry lui offrait. Confus, Terry abandonna, visiblement gêné :

"Sympathique, mais qui ne m'aime pas ... Charmant petit rongeur, que tu as là !"

Se prendre un vent d'une boule de poil ... Quoi de plus humiliant ?


"Il n'existe aucun homme cultivé ; il n'existe que des hommes qui se cultivent."
Terry Boot
6ème année
Serdaigle
Rédacteur en Chef de la Nox-Gazette

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3881
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   Ven 17 Aoû 2012 - 21:05

    J'étais vraiment mal à l'aise de le déranger ainsi. Je tentai alors quelques excuses confuses. Boot sourit gentiment. Oui, si il y avait bien quelque chose qu'on ne pouvait pas reprocher au brun, c'était qu'il était toujours très gentil. Il prit alors la parole, m'assurant que je ne le dérangeait pas. Qui plus est, il m'affirma que les scientifiques prétendaient que faire des pauses durant son travail était bien meilleur. Je poussai un « Oooh ! » de surprise. Je n'étais pas vraiment au jus au niveau des recherches scientifiques. Au contraire, c'était l'une des seules choses qui ne m'intéressaient pas spécialement.

    « Vraiment ? Eh bien, si c'est vraiment le cas -et nous allons le savoir très bientôt- je promets de faire des pauses dans mon travail ! »

    Bon, au moins ça nous faisait un sujet de conversation. Enfin, pour être honnête, les élèves de Serdaigle avaient toujours un sujet de conversation quelconque. J'étais certaine que même si il ne se passait rien pendant cent ans, nous arriverions tout de même à trouver de quoi parler. Je me demandais d'ailleurs comment ça se passait dans les autres maisons... boarf, ça n'avait pas de réelle importance. Puis, notre blabla se tourna vers les élèves d'années inférieures. Ah ! Une horreur. À croire que les enfants de première étaient de plus en plus stupides -et surtout de plus en plus petits. Bientôt, ils n'arriveraient même plus à passer le cap de l'entrée de la Salle Commune. Boot rebondit sur ma réflexion sur le choc des générations pour m'expliquer la dernière bêtise d'un élève de première année que je connaissais de vue : Roger Guligan. Ce dernier avait renversé le sac d'une de ses camarades et le contenu avant manqué de tomber sur le Professeur Chourave. Mon interlocuteur espérait sincèrement que ce vaurien allait recevoir une bonne correction. Mes yeux s'écarquillèrent, tellement j'étais étonnée. Vraiment, ce n'était pas du tout le genre de truc que nous faisions, en première. Mon ami continua, disant que Rowena serait littéralement morte de honte, si elle avait su.

    « Mais... mais enfin ! Tu t'imagines ? Un manuel et un encrier à cette hauteur... la force émise en bas de la tour est considérable ! Elle aurait pu gravement se blesser... enfin, je me demande comment ce gosse a réussi à rentrer à Serdaigle... ce n'est pas lui qui a inventé la poudre... comme tu le dis, Rowena en serait morte de honte. Elle doit d'ailleurs se retourner dans sa tombe. Qui plus est, c'est plutôt le genre de Serpentard de faire des coups pareils. Enfin... »

    Je soupirai en même temps que mon « Enfin... » sortait de ma bouche. J'étais vraiment attristée de voir ce que devenait la maison des aigles. Un long silence s'installa alors. J'étais légèrement gênée, n'aimant guère qu'un ange passe dans une conversation. Soudain, une boule de poils roux courut vers moi, atterrit sur mes genoux et grimpa jusqu'à ma tête où il se mit à hurler. Confuse, je m'excusai une nouvelle fois auprès de mon compagnon, lui expliquant que mon écureuil n'avait pas eu beaucoup d'attention aujourd'hui, et qu'il en quémandait, du coup. Boot sourit franchement et avança la main vers Switch. En même temps, il m'avoua qu'il le trouvait très sympathique. Cependant, mon animal lui tourna le dos, signe qu'il ne voulait pas se faire toucher par quelqu'un d'autre que moi. Je ris, tandis que mon ami, semblant déçu, disait que bien que sympathique, il ne devait pas trop l'aimer. Je pris mon écureuil dans mes mains, le délogeant de mes cheveux.

    « Roooh sale caractère ! Tu veux des câlins, tu peux en avoir et tu les refuses !! Je t'en prie Boot, tu peux le caresser : il fait juste son cinéma. »

    En même temps que j'invitais mon collègue à caresser Switch, j'avais moi-même mes doigts posés sur sa petite tête, qui le grattaient avec tout l'amour que je pouvais lui donner. Ce cadeau était le plus beau cadeau au monde. Je souris.

    « En fait, c'est mon copain qui me l'a offert. Tu vas rire, mais à la base, il s'agit d'une pinte de bière vide ! »





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry Boot
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 369
Points rp : 3184
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de ceriser, crin de licorne, 29 cm.
Ascendance: Moldue
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   Dim 26 Aoû 2012 - 19:57

"Vraiment ? Eh bien, si c'est vraiment le cas -et nous allons le savoir très bientôt- je promets de faire des pauses dans mon travail !"

Terry ne put s'empêcher de se demander comment ils étaient arrivés à ce sujet de conversation là. D'un côté, les Serdaigles avaient toujours des sujets sur lesquels ils pouvaient rester bien une demie-heure. C'était ça, en fait, la qualité commune des Serdaigles : leur culture générale s'étalait vers de nombreux horizons, comme dans l'Art, les Sciences etc ... Il était donc aisé de se trouver un point commun, qu'ils trouvent dans l'immensité des connaissances qu'ils accumulaient dans leurs recherches et lectures érudites. Aujourd'hui, il parlait de recherches, demain, ça pourra être une sculpture, ou un conflit au Lyban entre les sorciers et les manitous. Au moins, bien que les rumeurs prétendissent le contraire, les Serdaigles étaient intarissables, bien que peu bavard. C'était presque paradoxal, représentant l'entière personnalité d'un Serdaigle.

Enfin, on ne pouvait le renier, tous les élèves envoyés dans la Maison de la Sagesse n'avaient pas le même goût pour les après-midi plongées dans des piles de livres de la Bibliothèque de Poudlard. C'était d'ailleurs le cas chez les aiglons, qui connaissaient malgré eux une rébellion de Premières Années beaucoup plus hyperactifs que d'habitude. D'ailleurs, de nombreux élèves, qui achevaient presque leurs études dans l'école de magie, prétendaient supporter difficilement les espiègleries fréquentes de plus jeunes élèves. Et pourtant, ce n'était pas des plaintes infondées et lâchées par exaspération.

"Mais... mais enfin ! Tu t'imagines ? Un manuel et un encrier à cette hauteur... la force émise en bas de la tour est considérable ! Elle aurait pu gravement se blesser... enfin, je me demande comment ce gosse a réussi à rentrer à Serdaigle... ce n'est pas lui qui a inventé la poudre... comme tu le dis, Rowena en serait morte de honte. Elle doit d'ailleurs se retourner dans sa tombe. Qui plus est, c'est plutôt le genre de Serpentard de faire des coups pareils. Enfin..."


Terry étira nouveau un sourire discret, mais percevable. Luna avait réagi exactement de la même manière que lui, avant-hier, quand un élève de Quatrième Année lui avait raconté la mésaventure que le petit Guligan avait provoqué. D'ailleurs, il ne l'avait plus revu, depuis. S'il était renvoyé de Poudlard, Serdaigle ne pourrait que gagner en positif. Ce petit morveux irresponsable avait, en l'espace dune vingtaine de secondes -le temps que prirent les plusieurs fournitures pour s'écraser sur le sol- trois bonnes semaines de dur labeur dans les Salles de Classe, à participer frénétiquement avec zèle et intensité. C'était presque frustrant, quand on y réfléchissait.

Toujours un peu remonté par le Roger Guligan, Terry ne put dissimuler son exaspération plus longtemps :

"Imagine ... 120 points, qui disparaissent comme ça, d'un coup ! Ce Guligan doit être fier, c'est le Serdaigle qui a fait perdre le plus de points en une seule fois ... Et, le plus frustrant, c'est quand tu sues corps et âme pour obtenir des points, en vain, avec des camarades comme eux. Enfin ..."


Terry fit ensuite plus attention au petit rongeur, qui, apparemment, n'était toujours pas décidé à se laisser caresser par la main tendue par le Serdaigle. Un rongeur particulier, et difficile. Rare à trouver, mais tenace à apprivoiser, à première vue.

"Roooh sale caractère ! Tu veux des câlins, tu peux en avoir et tu les refuses !! Je t'en prie Boot, tu peux le caresser : il fait juste son cinéma."


Encouragé par Luna, Terry tendit une nouvelle fois ses doigts longs et fins vers le petit animal, évitant tout geste brusque qui pourrait le surprendre. Le petit rongeur renifla, en premier temps, l'index pâle du Serdaigle, pour enfin céder, et abaisser légèrement sa tête en avant. Enfin, Terry grattouilla amicalement la tête douce et poilue du petit animal de compagnie, pour descendre sur son ventre, au grand plaisir de la boule de poil qui émettait de petits sifflements appréciateurs. Amusé, il regardait encore l'écureuil, tandis que Luna lui avouait :

"En fait, c'est mon copain qui me l'a offert. Tu vas rire, mais à la base, il s'agit d'une pinte de bière vide !"

La réplique de Luna suscita toute la curiosité de Terry, qui s'émerveillait devant la métamorphose quasi-parfaite. Dans tous les cas, son copain devait être doué, en Métamorphose, pour avoir su produire ainsi un exemple d'un exercice périlleux et compliqué. S'exclamant sans réellement s'en rendre compte, Terry applaudit :

"Il n'y a pas de doute, ton copain est un expert, en Métamorphose. L'écureuil est parfait ! Jamais je n'aurais pu deviner qu'il s'agissait d'une pinte de bière vide, vraiment !"

Il caressa encore une dernière fois les petites oreilles dressées du rongeur, et ajouta :

"Et, quant au caractère, c'est normal. Les animaux issus d'une métamorphose sont tous très ... lunatiques, coriaces et particuliers. C'est bien connu."


"Il n'existe aucun homme cultivé ; il n'existe que des hommes qui se cultivent."
Terry Boot
6ème année
Serdaigle
Rédacteur en Chef de la Nox-Gazette

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3881
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   Lun 27 Aoû 2012 - 20:48

    Au moins, une chose était sûre : Boot et moi, nous étions d'accord sur le fait que ce sale gamin de Guligan déshonorait totalement la maison de Serdaigle. Mon collègue ne pus d'ailleurs s'empêcher d'esquisser un sourire quand je me mis à monter sur mes grands chevaux. Enfin, à peu de choses près. Mon ami m'apprit même que le petit avait fait perdre 120 points à notre maison. C'était, de toute l'histoire des aigles, la personnes qui avait fait perdre le plus de points en une fois à Serdaigle. Je ne faisais que trop rarement attention aux points des quatre maisons. Je ne m'y intéressais qu'une fois tous les mois, histoire de voir où nous étions classés. Je ne pus m'empêcher de lancer un « Ooooh !!! » d'exclamation, mêlant horreur et surprise.

    « Mais... ! Mais enfin ! C'est... quoi ??? 120 points d'un coup ? C'est pas possible, c'est un coup à aller l'étrangler ! Tu as raison : nous suons corps et âme pour gagner des points, et voilà que les gamins dans son genre gâche tout notre travail... Enfin, ce n'est pas nous qui iront lui remettre les idées en place, mais je pense que ça risque d'arriver un jour. »

    En effet, il n'y avait pas que de gentilles petites personnes à Serdaigle. Il y avait même des élèves vraiment très bizarres. Loufoca Lovegood n'était rien, comparée à eux. Enfin, nous n'étions pas non plus au point des Serpentard, qui eux, pouvaient être mauvais avec n'importe qui. Quelques secondes après avoir pensé ceci, je m'en voulus. Je savais, maintenant que j'avais quelques contacts verts et argent. Enfin, j'en avais surtout deux : Blaise et Daphné. Paradoxalement, les deux ne s'entendaient pas. Bref, tout ça pour dire que je savais dorénavant que les serpents n'étaient pas tous des méchantes personnes. Bien au contraire. En fait, j'étais même sûre que c'était la même chose dans toutes les maisons. Comme dans toute société.

    Notre conversation se tourna alors tout naturellement vers Switch, mon petit écureuil. Naturellement car il était venu faire une crise de jalousie et demande de câlin. J'expliquai à Boot, tandis qu'il osait enfin caresser Switch, que c'était Gowan qui me l'avait offert. Ou plutôt, qui avait transformé une pinte de bière vide en écureuil. Mon collègue parut étonné, et s'exclama en applaudissant : il avoua que mon petit ami était un expert en métamorphose, et qu'on aurait jamais pu croire à première vue, que mon petit animal était en fait à la base une pinte de bière vide. Mon compagnon caressa une dernière fois le petit écureuil et m'apprit que généralement, les métamorphoses dans le genre donnaient des animaux assez lunatiques et caractériels. Étonnée, je lui répondis.

    « Vraiment ? Je ne savais pas, ça. Merci de me l'apprendre ! Je comprends mieux pourquoi Switch est aussi possessif. Dire que je m'intéresse pourtant à la métamorphose... je dois être passée à côté de cette info. »

    Je ris doucement, ensuite. En effet, mon petit ami était très doué. Ce n'était pas pour rien qu'il était animagus. Mais ça, personne n'était au courant...

    « Et oui, Gowan est très doué pour la métamorphose. J'ai été très étonnée aussi de voir la transformation de Switch. »

    Je souris timidement à Boot. Vraiment, cette conversation était intéressante. Sûrement allait-il m'apprendre des choses sur la métamorphose ! Gowan n'aimait pas trop me parler de ça, même si il était très doué. Il préférait de loin que je l'aide, ou bien me montrer ses performances de transformation. Mais jamais, il ne m'expliquait comment il faisait.





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore et toujours des devoirs... [PV Terry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Aide aux devoirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Septième Étage et Tours :: Salle Commune des Serdaigle-