- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez
 

 C'est arrivé ce jour. [Pansy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeMar 13 Sep 2011 - 23:27

Voilà, ça y était, elle n'avait plus qu'à attendre, normalement, tout était en place.

La veille, après sa rencontre avec Daphné, Ambre avait essayé de retrouver Pansy dans la foule des élèves, sans y parvenir. Combien de fois elle avait cru l'apercevoir avant de se rendre compte que ce n'était pas elle, son cœur s'emballant pour rien. Et lorsqu'elle se dit qu'elle pourrait toujours essayer de l'attraper après le repas, elle se rendit compte que ça ne serait pas possible. Elle se trouvait avec Drago Malefoy et toute sa bande, Daphné comprise, et n'était donc pas abordable. Elle ne pourrait pas utiliser l'excuse qu'elle devait lui parler pour leur devoir de préfet étant donné que Drago l'étant aussi, elle se retrouverait avec les deux sur les bras. A ce moment là, elle avait retenu un soupir qui aurait suffit à déclencher une tornade. Maintenant qu'elle s'était décidée à lui parler, elle ne parvenait pas à l'approcher, ce qui était particulièrement agaçant. Et comme elle semblait plus décidée à éviter son regard, ou même à l'éviter tout court, ça n'allait pas faciliter les choses. Katie avait essayé de lui demander ce qui la rendait si excité, et seul un grognement lui avait répondu. Il était vrai qu'elle était clairement agitée, mais elle n'avait pas la moindre envie d'en parler avec qui que ce soit. Son amie n'avait pas insisté en voyant très clairement que si elle le faisait, elle se prendrait un retour de bâton assez désagréable. Lorsqu'Ambre avait un air déterminée sur le visage, inutile de vous dire qu'il valait mieux rester un peu éloigné.

Finalement, une solution était venue en tête à la jeune femme pendant qu'elle faisait ses devoirs. Vérifiant l'heure, elle comprit qu'elle avait encore bien assez de temps pour faire un tour à la volière. Attrapant sa plume et de l'encre, elle écrivit rapidement un message pour Pansy. Au premier contact de la plume sur le parchemin, Ambre ferma les yeux l'espace d'une seconde, légèrement crispée, s'attendant à ressentir une douleur à la main droite. Ca lui faisait ça presque chaque fois qu'elle écrivait maintenant, et elle se demandait si ça disparaîtrait bientôt. Mais comme elle ne sentit rien, elle écrivit tranquillement.


Citation :
Retrouve-moi à l'Embarcadère après le petit déjeuner, nous avons à parler. A.M.

Une fois satisfaite de son mot et après s'être relue pour vérifier qu'il n'y avait pas de fautes, elle le roula et attacha une ficelle autour pour que ça ne se défasse pas. Elle avait longuement hésité sur comment commencer le mot, comment le formuler, jusqu'à quel point être précise. Quel nom utiliser pour s'adresser à elle aussi... Des détails stupides auxquels elle attachait peut-être trop d'importance. Elle avait signé de ses initiales, ce qui devrait normalement suffire sans pour autant trop se dévoiler. Ca éviterait qu'un œil indiscret puisse comprendre trop facilement. En espérant qu'elle aurait l'intelligence de ne pas le lire de façon trop dévoilé. Enfin, peu importait... Elle se dirigea ensuite vers la volière pour l'envoyer, ne sachant pas vraiment si elle le recevrait le soir même dans son dortoir ou le lendemain matin. Mais ça n'avait guère d'importance à nouveau.

Le lendemain, elle se leva particulièrement tôt pour prendre son petit déjeuner, arrivant alors qu'il n'y avait encore quasiment personne. Elle mangea rapidement, et une fois ceci fait, se dirigea directement vers le lieu du rendez-vous. Elle espérait sincèrement que Pansy viendrait. Mais elle se demandait si elle ferait fit de tout ce qui avait pu se dire et se passer. Elle se demandait si elle répondrait à son approche. Une fois sur place, elle attendit debout dans un premier temps, puis s'assit rapidement. Le clapotis de l'eau contre le bois du pont et des barques était rassurant et l’apaisait, lui donnant une nouvelle force, calme et tranquille, qu'elle ne pensait pas posséder alors. Son cœur battait tout de même dès qu'un son extérieur se faisait entendre, espérant et craignant tout à la fois qu'il s'agisse d'elle. Au dehors, quelques gouttes de pluies commençaient à tomber du ciel gris d'Ecosse. Ce temps, on finissait par s'y habituer.

Ambre se dit que la pluie allait peut-être faire que la brune ne viendrait pas, qu'elle ne traverserait pas tout le parc du château pour venir jusque là. Finalement, Ambre aurait peut-être dû lui donner rendez-vous ailleurs, dans le château. Mais elle ne voulait pas que ça s'ébruite pour le moment. Les gouttes tombaient sur le toît de l'Embarcadère avec un peu plus de force maintenant, et en fermant les yeux, la blonde se dit qu'il n'y avait plus aucune chance qu'elle vienne maintenant. Peut-être était-ce mieux ainsi... Cette pensée commençait à doucement, insidieusement, se glisser dans l'esprit de la Gryffondor lorsqu'un son se fit entendre, le craquement du vieux bois du pont, protégé de la pluie. L'avait-elle rêvé ou bien...

Elle avala sa salive, se relevant en attendant de voir de qui il s'agissait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeMer 14 Sep 2011 - 20:27

Pansy était plutôt de mauvaises humeurs ses derniers jours en particulier depuis cette fameuse soirée ou elle avait embrasser Ambre Mac Kenzy. Elle avait fait en sorte de ne plus la croiser cela lui faisait vraiment trop mal. Et même si Daphné lui avait dit d'aller lui parler la jolie brune en était incapable. Elle était vraiment trop fière pour le faire.

Il faisait nuit et Pansy n'avait pas sommeil elle était donc descendue dans la salle commune et c'est alors qu'elle trouva ce mot sur un bout de parchemin bien sur la Serpentard hésita à l'ouvrir mais le fit quand même. Son cœur s’arrêta alors une demi seconde quand elle vit les initiale à la fin. C'était Ambre, Pansy n'avait pas rêver elle voulait lui parler. Pansy espéra alors de toute ses force que la Gryffondor avait réfléchit sur leur fameux baiser et qu'elles allait enfin pouvoir parler. c'est donc sur ses pensées que Pansy alla se coucher.


Le lendemain la Serpentard était tellement énervée qu'elle avala son déjeuner aussi vite qu'elle le put et sortit dans le parc. Mais elle stoppa net. Et si Ambre lui avait tendu un piège et si ce n'était pas vrai ? Tans pis il fallait qu'elle en est le cœur net elle ce rendit donc au point de rendez vous. Elle était c'était déjà un point positif. Maintenant le plus dur restait à venir que lui voulait elle ? Pansy regarda Ambre quelques secondes et dit :



- Salut, tu voulait me voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeMer 14 Sep 2011 - 21:14

A la vue de Pansy, le cœur d'Ambre s'accéléra, cognant contre sa poitrine au point que la blonde se demandait s'il n'allait pas s'en déloger, ou même si la brune ne l'entendait pas. Elle s'était avancée vers elle, réduisant la distance les séparant à seulement un pas. Elle resta un instant silencieuse, essayant plus ou moins de se contrôler. Apparemment, la vert et argent était bien venue seule. Le regard de son interlocutrice pesait lourd sur les épaules de la jeune femme qui détourna le regard, visiblement gênée. Elle commençait à se demander si elle avait eu raison de suivre les conseils de Daphné. Peut-être qu'elle aurait mieux fait de continuer d'ignorer celle qui la rendait tant hésitante en cet instant. Le silence après la question de Pansy commençait à se faire sentir, et Ambre décida de répondre. Maintenant qu'elle était là, il serait stupide de ne pas continuer sur sa lancée. Bien, relevant les yeux, elle observa à nouveau la brune, qui semblait avoir un air un peu plus dégagée qu'elle.

-Oui, je voulais qu'on parle. Au sujet de ce qu'il s'est passé l'autre soir. Non, ne m'interromps pas s'il te plaît.

Ambre avala sa salive. Belle entrée en la matière. A son humble avis, son interlocutrice avait devinée que c'était le sujet principale de leur rencontre en ce jour. Comme chaque fois qu'elle se sentait gênée, ce qui arrivait rarement, ou qu'elle réfléchissait, elle tripota une mèche de cheveux avant de poursuivre. Et elle ne voulait pas que Pansy l'interrompe, pas qu'elle lui fasse perdre le courage qu'elle avait regroupé, ce courage qui avait été brisé en mille morceaux après sa fuite, et qui ne l'habitait plus depuis l'instant même où inconsciemment elle avait comprit ses sentiments pour la brune.

-Je...

Elle ne savait pas très bien par quoi commencer, ce qu'elle devait dire en premier. Devait-elle s'excuser d'avoir fuit, ou bien dire ce qu'elle ressentait vraiment au fond ? Devait-elle se montrer franche et direct, ou bien y aller à demi-mot, ne se dévoilant alors pas entièrement bien qu'au fond elle aurait bien voulu ? Elle ne le savait pas, elle n'en avait jamais eu besoin. Elle n'avait jamais eu à le faire dans la mesure où son précédent petit ami l'avait fait pour elle. Et encore, elle n'avait jamais dit qu'elle l'aimait ou quoi que ce soit de ce genre, elle s'était contenté de l'accepter tout simplement, bien qu'elle s'était alors senti mal à l'aise. Mal à l'aise pour lui, car elle ne ressentait rien. Rien qu'une amitié à la limite, une amitié plus proche de l'indifférence qu'autre chose. Alors que là, tout était différent. Là elle ressentait quelque chose, au plus profond d'elle-même, quelque chose qu'elle ne connaissait pas vraiment, même si elle se doutait de quoi il s'agissait, et ça lui faisait peur. Peur d'être blessé et de blesser. Mais elle poursuivit.

-Lorsque tu m'as... embrassée j'ai... Je ne sais pas, je crois que j'ai eu peur. Je sais, c'est ridicule mais... J'ai eu peur de perdre le contrôle et que ça ne soit... Qu'une illusion. J'étais perdue et j'ai fuit.

Elle marqua une pause l'espace d'une seconde, cherchant ses mots, comment exprimer en cet instant la nouvelle peur qui l'habitait. Pas celle de ses propres sentiments qui semblaient enfin trouver leur place, non, la peur d'être rejeté, de subir ce qu'elle avait fait subir. De l'avoir perdue, définitivement, par son attitude stupide.

-Je suis désolée si par mon attitude après ça, je t'ai blessée.

Elle semblait plus déterminée à présent, moins hésitante dans ses paroles, regardant toujours Pansy. Elle prit alors une longue inspiration, fermant les yeux quelques instant, rassemblant tout ce qu'elle avait encore en elle comme assurance et comme courage pour le placer dans ces derniers mots. Des mots qui n'auraient dû subir aucune attente, et qu'elle lui offrit avec un air sérieux et sincère. Plus sincère encore que tout ce qu'elle avait pu dire avant ce baiser, que toutes les piques qu'elle avait pu lui lancer, que toute cette pseudo haine qui n'avait pas le moindre sens. Mais avant de les prononcer, elle devait rendre quelque chose à Pansy. Alors elle franchit le dernier pas qui la séparait de la brune, et libérant sa mèche de cheveux blond, saisissant le bras de son interlocutrice pour la rapprocher encore d'elle. Elle passa son autre main derrière la tête de la Serpentard et posa ses lèvres contre les siennes, dans un baiser qui voulait dire bien plus que des mots. Un baiser à la fois passionné et juste, mais qui fut particulièrement bref. Ambre le rompit, éloignant son visage de celui de Pansy pour enfin libérer ses dernières paroles. Des paroles chargées d'espoir, tandis qu'elle sentait le souffle de sa partenaire contre sa peau, et que son propre cœur battait à tout rompre.

-J'aimerai que tu pardonnes mon attitude, et s'il n'est pas trop tard, que tu m'offres une nouvelle chance.

Car oui, c'était bien une chance qu'elle avait là, celle de pouvoir aimer et être aimer, de façon sincère, car malgré les doutes qu'avaient pu avoir Ambre au début, elle savait maintenant qu'il ne pouvait y avoir aucune supercherie dans l'attitude de Pansy ou même celle de Daphné, lorsqu'elle lui avait dit d'aller lui parler. Et elle ne regrettait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeJeu 15 Sep 2011 - 19:27

Voilà, elle voulait parler de l’autre soir. Mais qu’avait-elle à dire de plus ? Ne l’avait-elle pas assez humilié comme ça ? Néanmoins Pansy ce tût et attendit de voir ce qu’allait dire Ambre. Elle voulait lui demander quelque chose et aussi s’excuser. Nôtre Serpentard en cet instant était folle de joie. Mais la surprise qui suivit lui plut encore plus. La Gryffondor venait de l’embrasser passionnément. Le cœur de Pansy avait loupé plusieurs battements. Quand Ambre se recula et lui demanda une seconde chance, la brune n’en croyait pas ses oreilles. Et Pansy comprit que s’était sa seule chance de l’avoir auprès d’elle et qu’il ne fallait pas tout gâcher.



- Je dois admettre que oui j’ai souffert ! Mais rien que le fait de te parler me fait déjà sentir beaucoup mieux. Et… Enfin…


Pansy était gêné, il fallait qu’elle se reprenne on aurait dit Weasley entrain de bafouiller c’était affligeant. Elle leva donc la tête vers Ambre lui fit un sourire sincère avant de poursuivre.


- Je n’arrivais pas à te sortir de ma tête. C’est pour cela que je t’évitais.


Il ne fallait pas qu’elle fasse trop trainer son récit elle risquait de faire fuir la rouge et or sinon ! Pansy s’approcha alors d’ambre lui remis une mèche de cheveux derrière son oreille et dit :


- Je ne veux pas te perdre Ambre ! Excuse-moi pour tout ce que j’ai pu dire ou faire et qui t’aurait blessé !


Pansy combla alors la distance qui les séparait encore. La prit dans ses bras et l’embrassa. Elle fit passer tout son amour à travers se baiser. Elle se sépara d’Ambre et attendit une réaction de sa part…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeVen 16 Sep 2011 - 0:49


Qui aurait pu croire qu'un jour ces deux là finiraient comme ça ? Personne sans doute. En même temps, personne ne pouvait imaginer qu'il puisse exister une histoire d'amour entre deux personnes de ces maisons opposées. Evidemment, Ambre ne songea pas un seul instant à ses parents biologiques, trop occupée qu'elle était à attendre la réaction de Pansy, à voir ce qu'elle allait dire. Et il fallait avouer qu'Ambre avait rarement été aussi anxieuse. Elle ne l'avait plus été autant depuis ses BUSEs. Bon, d'accord, mauvais exemple, elle n'avait pas vraiment stressé pour celles-ci. Donc depuis qu'elle était partie de chez elle, sans vraiment savoir où aller. Lorsqu'elle s'était installée seule, sans personne d'autre qu'elle-même. Oui, ça faisait un moment déjà...

Puis finalement la sentence tomba. Et au début, la blonde crut que c'était fichu, que Pansy allait la repousser. Après tout elle admettait qu'en effet, elle avait été blessée par son attitude, et c'était normal. Et la Gryffondor comprendrait si elle lui en voulait trop pour que quoi que ce soit puisse fonctionner entre elles. Mais finalement il n'en était rien, car la brune avoua que le simple fait de lui parler suffisait à ce qu'elle se sente mieux, comme s'il s'agissait d'une nécessité pour elle. Et en soit, Ambre comprenait. Après tout, qu'avaient-elles fait à par chercher la reconnaissance de l'autre au cours des deux semaines passées en s'envoyant des sarcasmes à la figure ?

Ambre ne se soucia guère de l'air quelque peu gênée de son interlocutrice, gobant ses paroles tandis que l'espoir faisait à nouveau battre son cœur, pulsant dans ses veines, se sentant vivre pleinement en cet instant précis. Concernant la question de savoir qui évitait qui, au final toutes les deux avaient fait en sorte de ne pas se voir, ce qui avait plutôt bien marché si on y réfléchissait. La caresse légère, le contact plus doux encore que le passage d'une plume sur la peau, de la main de Pansy lorsque celle-ci replaça la mèche de cheveux de la blonde, frôlant à peine sa peau, suffit à provoquer l'affolement de son cœur, encore plus fort qu'avant. Et les mots qu'elle prononça ensuite agirent comme une potion d'euphorie, et bien plus encore.

Ce que ressentait en ce moment même la Gryffondor était tout simplement indescriptible, et seul un fou aurait essayé de mettre des mots dessus. Et le baiser qu'elle lui offrit à nouveau, faisant s'envoler un millier de papillon dans l'estomac de la blonde, fut le plus merveilleux cadeau qu'elle puisse lui faire, et elle le lui rendit. Celui-ci fut néanmoins écourté, ses paroles souffrant d'une réponse, mais tout ce que sut lui apporter Ambre fut un de ses plus beau sourire, et de l'attirer contre elle, une main sur la taille de son amour pour se faire, et l'autre lui caressant doucement la joue avant de l'embrasser avec douceur. Une douceur infinie, démonstration de son affection et de tout ce qu'elle portait en elle pour Pansy en cet instant. Car des mots n'auraient pas suffit. Aucun mot n'est en mesure de parler pour les sentiments. Mettre des mots sur ce genre de chose était stupide au final, car il n'en existait pas assez et que les nuances ne seraient jamais suffisantes pour tout exprimer. Une seule intensité d'amour n'existait pas.


-Je ne veux pas te perdre non plus.

La main droite, cette main encore meurtrie par la torture d'Ombrage, offrait su bout des doigts des caresses à la joue de Pansy durant le temps que dura le baiser qu'elle poursuivit et même après, une fois rompu, bien que la proximité des deux corps était toujours présente. Ambre avait besoin de garder contact avec le Serpentard pour s'assurer de la réalité de la chose. Qu'il était bon de pouvoir se sentir si proche d'elle. Lorsque les gens le sauraient... Ah non, il était peu probable qu'ils le sachent. Car si Ambre se sentait plus ou moins prête à assumer cette relation, elle avait quelques doutes concernant Pansy de ce point de vu là. Et il allait falloir en parler, de la réalité de la vie, maintenant. Car en plus de tout ça, le temps leur était compté avant que leurs amis respectifs ne commencent à s'inquiéter pour elles. La jolie blonde n'avait pas prévenue de son absence, et elle ignorait depuis combien de temps elle se trouvait ici désormais.

-Il va falloir qu'on finisse de parler je crois. Et avant que des gens commencent à décider de venir voir dans le coin...

Ca l'embêtait sincèrement de dire ça. Elle aurait voulu rester dans les bras de Pansy et l'entourer de même pour la protéger aussi. Mais maintenant que le plus dur était passé, il restait encore quelques petites épreuves à franchir, même si ça ne serait pas dans l'immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeLun 19 Sep 2011 - 17:20

Voilà, tout avait été dit… Enfin presque. Ambre n’avait pas tout à fait tort quand elle disait que quelqu’un allait forcément ce demandé où elles étaient. Mais Pansy pensait que tout cela avait vraiment peu d’importance ! Elle venait toute les deux de se dire qu’elle s’aimait, et elle n’avait franchement pas eu le temps de beaucoup parler. Pansy regarda Ambre et s’assit sur le ponton. La verte et Argent n’était pratiquement jamais venu ici. Il y avait une désagréable odeur de bois pourrit dans les airs, et la brune se demandait vraiment comment tout cela faisait-il pour tenir encore debout ? Pansy frissonna, l’averse qu’elle s’était prise en traversant le parc l’avait complètement trempée. A ce moment précis Pansy se sentait sereine. Elle se retourna et regarda Ambre dans les yeux en lui disant :

- Ce n’est pas grave si les autres nous cherche, et puis tu sais personne ne vient jamais ici ! Nous sommes tranquilles ! Vient t’assoir près de moi !

Quand la jolie blonde s’installa près d’elle, Pansy en profita pour respirer son parfum. La brune prit donc la main de la rouge et or dans la sienne. Le contact de sa main dans la sienne fini par faire encore plus frissonner Pansy. Nôtre Serpentard voulait à présent que tout soit parfait, que jamais ce moment ne s’arrête.

- Je ne sais pas ce que tu penses, mais est-ce qu’on doit rester cacher aux yeux de tout le monde ?

Jamais Pansy n’aurait cru avoir ce genre de conversation un jour ! En tant que fille élevée par un père mangemort et qui voue un véritable culte au mage noir. Elle était vraiment sensé haïr les Gryffondor… Mais le destin en avait décidé autrement. Et Pansy assumait pleinement son choix. Et puis cette haine envers les Gryffondor était elle vraiment fondée ? Après tout, personne n’était là du temps des fondateurs, et tout cela était vraiment ridicule.

Pansy pivota alors et posa sa tête sur les jambes d’Ambre. Elle regarda alors le plafond et aperçut quelques trous dans la toiture. Il y avait même un nid d’oiseaux tout en haut de la plus grande poutre. Pansy maintenant savait ou elle allait, ce qu’elle voulait. Il restait à savoir si elle et Ambre étaient sur le même longueur d’ondes. La Serpentard tourna alors son regard vers Ambre et lui sourit.


* Bon sang qu’elle a de magnifiques yeux *

Pansy resta un moment comme cela attendant le moindre geste, la moindre petite parole de la Gryffondor…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeVen 23 Sep 2011 - 19:27

Pansy n'avait pas tort en disant que personne ne venait jamais ici : c'était d'ailleurs la raison principale qui avait poussé la Gryffondor à choisir cet endroit plutôt qu'un autre. D'ailleurs elle se demandait parfois pourquoi ce lieu n'était pas plus fréquenté que ça. Bon, d'accord, l'odeur n'était pas des plus agréables et le lieu en lui-même n'était pas des plus rassurants, mais... Il dégageait un charme particulier. Il rappelait leur première année, leur découverte de Poudlard et de ses merveilles, la première image qu'ils avaient eu du château. Et même en ayant été élevée dans le monde magique, elle l'avait trouvé extraordinaire.

Elle alla s'asseoir à côté de Pansy à l'invitation de celle-ci, bien qu'elle l'aurait fait, même sans ça. Néanmoins, juste avant ça, ayant remarqué le léger frisson de sa petite amie (elle avait encore du mal à y croire) et sortie sa baguette pour sécher les habits de la belle brune. Elle retira ensuite sa cape pour la passer sur ses épaules et s'installa enfin. Il fallait bien avouer qu'avec la pluie, l'air s'était refroidit. Se mettant contre Pansy, à sa droite, leurs bras se touchaient et leurs mains se rejoignirent le plus naturellement du monde, faisant encore plus battre le cœur de la blonde qui eut un sourire chaleureux à ce contact. Enfin, encore plus que ce qu'elle avait déjà, dans la mesure où elle était actuellement en train de vivre probablement un des plus beaux jours de sa vie. A ses yeux du moins.

Néanmoins, Pansy amena une question qu'Ambre savait inévitable. Devaient-elles s'afficher clairement ou bien rester cacher ? Elle laissa la brune s'installer avec un sourire toujours, malgré la réflexion qui agitait son esprit. Sa main gauche caressait celle de la Serpentard, remontant légèrement jusqu'à son poignet, se liant et se déliant avec, tandis que la droite était posée contre la joue de la vert et argent négligemment. Seul un léger froncement de sourcil laissait voir la réflexion de la blonde, dont le regard restait fixé devant elle le temps qu'elle réfléchissait. Ca donnait l'impression qu'elle était totalement ailleurs, absorbée par un monde qui n'existait en cet instant que pour elle, fantasmagorique et inaccessible. Elle finit tout de même par en revenir et répondit à la question de la brune en raffermissant légèrement sa prise sur sa main.

-Je ne sais pas. D'un côté, nous pourrions vivre librement, mais ça impliquerait de risquer de se faire rejeter par nos amis et proches, voire par notre famille lorsque ça remonterait jusqu'à leurs oreilles. Même si j'avoue que sur l'instant, voir leurs têtes en l'apprenant me ferait sans doute beaucoup rigoler.

Elle eut un rire léger et cristallin, prouvant à nouveau qu'à Serpentard elle aurait pu trouver une place de choix. Mais elle n'était pas de sang pur et manquait peut-être un peu d'ambition pour y être envoyé. Elle profita de l'instant pour admirer le visage de sa belle, la douceur de sa peau, la profondeur de son regard chocolat... Tous ces petites choses qui la rendaient si magnifique.

-De l'autre...

Elle caressa du pouce les lèvres de Pansy pour finalement se pencher et venir y déposer un baiser, fermant les yeux l'instant que dura ce doux contact. Oui, de l'autre côté pouvait s'offrir à elle la tranquillité d'une vie discrète, où en apparence elles s'ignoreraient, mais une fois seule pourraient exprimer tout leur amour.

-Nous pourrions vivre cacher sans nous soucier du regard des autres. Sans avoir à nous inquiéter de quoi que ce soit.

La blonde poussa un léger soupire. En soit, elle s'en fichait un peu, s'inquiétant plutôt pour Pansy. Elle savait déjà que ça ne gênerait pas Daphné dans une certaine mesure, mais ignorait ce qu'il en serait pour les autres camarades de la brune, comment ils géreraient la nouvelle. Sans oublier les risques que ça comportait de vivre au grand jour. Les quolibets, le rejet, les menaces, l'incompréhension... Sans parler des professeurs qui seraient également au courant. Vivre leur relation au grand jour impliquait beaucoup de choses, de responsabilités, et surtout d'avoir une force mental à toute épreuve. Après elle ne doutait pas que ça ne gênerait pas tant de gens que ça. En fait, ce qui risquait plus de choquer les gens au final, au delà du fait qu'il s'agisse de deux filles, c'était qu'elles étaient respectivement à Gryffondor et Serpentard.

-En d'autres termes, ça peut se tenter, si tu te sens prête à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeMar 18 Oct 2011 - 19:12

Voilà un sujet qui n’allait pas plaire à son père mais qu'importe elle tenait vraiment à Ambre et il fallait à tout pris, qu'elle lui prouve. Par n'importe quel moyen. Même si elle devait être renier. Elle s'en fichait royalement, non ce qui l’embêtait plus c’était le fait qu'elle ne pourrait peut être pas devenir mangemort. Le mage noir ne l'accepterait sans doute pas dans ses rangs... Mais peut lui importait en cet instant elle avait juste besoin d'être dans les bras d'Ambre et de profiter d'elle un maximum. Ou leur relation les mèneraient? Pansy n'en avait pas la moindre idée mais l'envie d'essayer était vraiment trop forte. Elle ce retourna et regarda la jeune Gryffondor dans les yeux. Elle faisait vraiment passer tout l'amour qu'elle avait en elle en cet instant et plus rien ne pourrait l'empêcher de l'aimer. Pansy lui caressa la joue et lui fit un sourire.



- Écoute, Ambre tout cela ne sera pas facile il y aura des hauts et des bas mais je pense que le fait de ce montrer au grand jour est une bonne chose.



Pansy n'avait jamais ressentit ça. Tout ses sentiments était vraiment en pleine fête. Son cœur battait la chamade et elle n'avait envie que d'une chose c'était de crier au monde entier que l'amour de sa vie était sous ses yeux. Pour la Serpentard Ambre était vraiment la meilleure chose qui puisse lui arriver. Et cette chance elle n'allait pas la laisser passer aussi facilement. Pansy ce leva légèrement et posa ses lèvres sur celle d'Ambre. Non elle n’abandonnerait pas. Elle laisserait derrière elle tout les préjugé sur les Gryffondor, oui elle assumerait fièrement le fait qu'elle sorte avec l'une d'entre elle. Et cela ne changera rien à ses projet de devenir une des plus grande mangemort du mage noir. Elle ce releva et la planche sur laquelle elle était assise craqua. Elle eu juste le temps de ce lever quand celle-ci ce fêla. Elle invita donc Ambre à ce lever.



- Et si on allait finir nôtre conversation à l’intérieur il fait froid ici !


Elle tendit donc sa main vers Ambre et attendit une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 11:31

Le regard que lui adressa Pansy affola le cœur de la Gryffondor. Un regard qui semblait contenir toutes les vérités du monde en lui, dont le sens était terriblement clair même si personne n'aurait pu le retranscrire vraiment en se trouvant face à lui. Ambre se sentait absorbée par ce regard, et la main qui lui caressa la joue parvint à peine à la ramener sur terre. En revanche les paroles un peu plus. Ainsi Pansy pensait que c'était une bonne chose... En se montrant à découvert, elles allaient vraiment bouleverser les valeurs du château. Mais peu importait à Ambre d'heurter la sensibilité des gens, si elle avait Pansy à ses côtés pour ça, tout irait bien. Sans doute.

De toute manière, la plupart des gens avaient parfaitement conscience que s'en prendre à l'une des deux pourrait avoir de lourdes conséquences. Dans le cas de Pansy, la vengeance pourrait être terrible, et pour Ambre et bien... Son caractère était tout aussi terrible au final. De fait, elles devraient pouvoir s'en sortir l'une comme l'autre face aux réactions des gens. Enfin, elles verraient bien. La Serpentard se releva et invita la Gryffondor à faire de même en lui tendant la main.


- Oui, tu as raison.

Elle offrit un magnifique sourire à Pansy. Oui, tout irait bien tant qu'elles seraient ensemble, c'était certain. Leurs incessantes batailles verbales avaient cessées maintenant. Oh, sans doute se lanceraient-elles encore des piques, mais jamais rien de bien terrible, toujours plus sur un ton taquin que haineux. C'était dans leur caractère, rien ne pourrait le changer. Mais tout ce qui était contenu en elle pourrait désormais s'exprimer, alors ça irait forcément mieux, encore et encore. Et pour commencer il faudrait quitter ce lieu.

Ambre se leva alors, et prit la main de la brune. Elle se soucia à peine des sons inquiétant les entourant. Ce lieu avait supporté le passage de centaines d'élèves, ce n'était pas aujourd'hui qu'il tomberait, loin de là même. Elle s'intéressait à ce moment seulement à la fille se tenant devant elle, cette fille qu'elle aimait tant et avec laquelle elle pensait passer beaucoup de temps dans le futur. Elles quittèrent alors l'endroit et remontèrent vers le château.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




C'est arrivé ce jour. [Pansy] Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé ce jour. [Pansy]   C'est arrivé ce jour. [Pansy] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est arrivé ce jour. [Pansy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 5 fruits par jour
» Zorro est arrivée... sans se presser.
» Le jour et la nuit ...
» Jour de fête et petit nicolas
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Extérieur :: Le Lac :: Embarcadère des Barques-