- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez
 

 Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_serdaigle
Rigel A.Black

Messages : 469
Points rp : 3950
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 30

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeMer 25 Avr 2012 - 22:08

    3 Décembre 1996

Depuis quelque temps déjà, les nuits de Rigel se faisaient de plus en plus agitées. Concrètement cela avait commencé un an auparavant avec le retour de Voldemort, mais depuis qu'elle était devenue mangemort, elle ne comptait presque plus de nuit qui ne soient pas peuplées par les visites inopportunes ou les simples cauchemars. Comme si la limite entre le monde réel et l'Autre Coté s'était affiné depuis le retour du Seigneur des Ténèbres, ou alors c'était seulement la sensibilité de la jeune fille qui s'était accru. Peut-être un peu des deux.

Elle l'avait senti depuis le jour où elle l'avait rencontré, il y avait quelque chose d'absolument contre nature en lui, il ne vivait que de haine, pour une personne possédant la sensibilité de Rigel, c'était insupportable. Plus il gagnait en pouvoir, plus elle ressentait ce désordre, plus elle se sentait sous tension en permanence. L'univers semblait lui hurler d'agir enfin. Mais comment agir ? Elle était seule, ses seuls proches étaient Luna, qu'elle ne voulait pas mettre en danger, et Drago qui avait bien assez en tête comme ça.

Assise sur son lit, dans le dortoir vide, la jeune fille relut une énième fois le bout de parchemin jaunis qui ne la quittait jamais. L'une des trois seules choses qu'elle avait de son père. Les deux autres, la baguette de celui ci et le pendentif qu'il lui avait offert pour son onzième anniversaire. Dans sa lettre, il lui disait clairement de demander de l'aide à qui bon lui semblera. Elle joua nerveusement avec son pendentif, murmurant « t'es marrant aussi... en qui je pourrais faire confiance... aide-moi un peu plus papa ! ». Elle avait pensé plus d'une fois à Snape, elle sentait une sorte de confiance envers lui, mais elle ne savait jamais sur quel pied danser. Entre son intuition et ce qu'elle voyait, tout entrait en conflit. Comment pouvait-elle demander de l'aide à l'homme qui était pour ainsi dire le bras droit de Voldemort ?

Les premières années, elle avait voulu s'adresser directement à Potter une fois qu'il serait assez mature pour utiliser cette information à bon escient, dommage, il s'était fait exclure du jeu. Il ne restait plus que s'adresser directement au roi de cette partie d’échec. Dumbledore lui-même. Rigel avait toujours refuser d'en venir là, elle voyait bien que cet homme avait la fâcheuse manie d'arranger les choses à sa convenance, elle n'avait toujours pas digérer les points surprises pour Gryffondor en première année, le dernier jour. Elle suivait son propre chemin, devoir faire appel à lui, c'était sacrifier un peu de sa liberté de mouvement. Elle craignait qu'une fois son information donnée, elle serait ensuite mise de coté, elle qui se préparais seule depuis cinq ans.

Mais là, elle le voyait bien, elle ne pouvait plus faire autrement. Seule, elle piétinait. Il était temps de mettre son orgueil de coté, le journal attestant de nouvelles disparition, que Samy avait pris comme coussin de fortune, acheva de la convaincre. Sa conscience la torturait chaque jour un peu plus, il fallait qu'elle fasse quelque chose, même si ça devait lui coûter à elle. Après tout, quelle valeur avait-elle en dehors de ce secret ? Aucune, tout simplement. Elle était mangemort, fille de mangemort, descendante de cette famille de sinistre réputation et en prime elle en était fière. Elle n'avait pas la moindre valeur, peu importait ce qui arriverai ensuite.

Déterminée, elle se leva de son lit et enfila sa cape puis ses chaussures. Plus par réflexe que par narcissisme, elle vérifia son reflet dans le miroir de la chambre. Ses cheveux étaient attachés avec assez peu de soins en tresse hâtive, ses traits étaient un peu trop tirés pour une adolescente de seize ans, elle avait de légères cernes sous les yeux et le teins plus pale que d'ordinaire. Elle soupira et rangea son pendentif sous son gilet, elle n'avait pas la belle mine qu'elle aurait voulu afficher.

Elle traversa Poudlard d'un pas vif, c'était une fin d’après midi, un dimanche. Les couloirs étaient presque vide, le temps était maussade et froid, les élèves étaient majoritairement calfeutrés dans leurs salles communes respectives. Elle ne fut pas arrêter lors de son chemin, quand bien même on aurait essayé, elle l'aurait alors ignorer. Elle avançait, regardant droit devant elle. Dans son sac, elle avait le résultat de nombreuses recherches menées pour étayer sa théorie. Elle arriva enfin devant la gargouille, d'une voix qui ne trembla pas, elle s'adressa à elle.

-Bonjour, je dois voir Dumbledore de toute urgence.

Elle ne possédait pas le mot de passe, en revanche elle espérait qu'il existait un système pour mettre le directeur au courant des visiteurs. Après tout, il avait toujours son long nez partout, pour une fois, ça serait bien utile.


Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] GraphisteUn jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Le_personnage_que_vous_preferez
♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Sign_rigel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_poudlard
Albus Dumbledore

Messages : 33
Points rp : 3047
Date d'inscription : 25/08/2011

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeSam 28 Avr 2012 - 7:05

    Dumbledore était vieux et fatigué. Il passait un temps considérable à rechercher les horcruxes que Tom Jedusor avait créés tout au long de sa vie. Et cela était épuisant. De plus, il ne pouvait pas se permettre de rester trop longtemps éloigné de Poudlard. Les Mangemorts étaient susceptibles de tenter une attaque à n'importe quel moment, maintenant que Harry, Ronald et Hermione avaient été rapatriés à l'école. Plus que jamais, le château avait besoin de lui. Le château et ses habitants.

    Mais c'était sans compter sur sa main droite. Assis à son bureau, le vieil homme l'avait posé face à lui, ainsi que sa gauche, et les fixait, perdu dans ses pensées. Plus précisément, il fixait sa main endolorie par l'horcrux qu'il avait porté : la pierre de résurrection. Sa main était maintenant teintée d'une couleur brûlée et recroquevillée. C'était la seule position qui ne le faisait pas trop souffrir. Si il la dépliait, il souffrait le martyr. Dire qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre. Heureusement que le Maître des potions, Severus Snape, le soignait fréquemment. Tout cela à cause de cet objet maléfique qu'il portait depuis à l'annuaire gauche : la bague de Gant. Ariana était dorénavant tout le temps avec lui. Ses parents, aussi. Et pourtant, il ne pouvait pas les prendre dans ses bras. D'après la légende, le frère Peverell à qui avait appartenu la pierre était devenu fou et il avait fini par se suicider. Pour Dumbledore, c'était différent : il avait été au courant des méfaits de cet objet. Dans ses pensées lointaines, il murmura alors quelque chose qu'il se disait souvent :

    « Les reliques, les reliques... Réelles, dangereuses, parfait appât pour les fous. »

    Rongé par la mort d'Ariana, il l'était devenu. Il le savait. Mais il y avait sa mission principale, qui le faisait tout de même garder la tête : Harry et Voldemort. Si seulement il n'avait pas emprunté la cape d'invisibilité à James. C'était de sa faute. Tout cela pour la quête d'une légende -certes véridique. Tout cela pour son profit personnel. Si James avait eu la cape en sa possession, lors de l'attaque de Voldemort chez eux, ils auraient pu se cacher dessous. Peut-être que le petit Harry aurait dit quelque chose, oui. Mais il suffisait d'un « silencio » pour que les parents et l'enfant ne fassent plus un seul bruit. Non. De toute manière, c'était de sa faute. Il n'aurait jamais dû proposer à James et Lily de changer de Gardien du secret. Cela semblait pourtant être une bonne idée, à l'époque. Rien de tout ceci ne serait arrivé si il n'y avait pas eu son égoïsme et sa stupidité. On disait toujours de Dumbledore qu'il était un sorcier aussi intelligent et aussi doué que Merlin. Mais pour lui, il n'était plus qu'un vieil égoïste idiot.

    « Je n'aurais jamais dû. »

    Les anciens directeurs de l'école, nichés dans leurs tableaux et faisant semblant de dormir pouvaient voir un Dumbledore rongé par les remords et la vieillesse. Il lança un regard par la fenêtre, regardant le soleil se coucher dans un ciel pour une fois sans nuage. Le parc commençait à s'assombrir, tandis que le vieil homme continuait de se remémorer ses erreurs, cette fois à propos de Tom Jedusor. Ah ! Dire que c'était lui-même qui avait été le chercher à l'orphelinat pour lui apprendre qu'il était sorcier. Il aurait dû le prendre sous son aile, et non pas le laisser vivre sa vie d'apprenti-magicien seul. Il aurait dû garder les deux yeux sur lui, et non pas un. Il aurait dû être plus vigilant, durant toutes ces années.

    Mais ce qui était fait était fait. Soudain, un de ses appareils en argent, posé sur son bureau, se mit à tourner sur lui-même : quelqu'un était en bas et le demandait de tout urgence. Son « indicateur de visiteurs » était parfois très utile. Il ne fonctionnait que quand quelqu'un qui n'avait pas le mot de passe de son bureau voulait y entrer. Et suivant la façon dont il se mouvait, Dumbledore savait si il s'agissait d'une affaire urgente ou non. Il murmura alors à la gargouille qu'elle pouvait laisser le visiteur entrer. Même de son bureau, celle-ci l'entendait. Tandis que l'escalier menant à son bureau s'élevait, Dumbledore enleva la bague et la rangea dans un de ses tiroirs. Ariana, Kendra et Perceval se volatilisèrent.

    « Entrez ! »

    Il avait dit cela une fois qu'il fut sûr que le visiteur était devant la porte. Cette dernière s'ouvrit, et Rigel Black se retrouva dans l'encadrement de la porte. La fille de Regulus Black : encore un regret. Dumbledore regrettait de ne pas l'avoir, elle aussi tenu plus à l’œil. Mais avec tout ce qu'il s'était passé à l'école, durant ces dernières années, et surtout avec Harry... non. C'était une fois de plus sa faute. Le visage ridé du directeur s'étira en un sourire.

    « Miss Black, que me vaut cette visite en ce dimanche pourtant ensoleillé ? Asseyez-vous, je vous en prie. »

    Il attendit qu'elle s'exécute et prenne la parole. Au fond de lui, Dumbledore savait qu'elle n'était pas venue en simple visite de courtoisie. Si elle avait demandé à le voir de « toute urgence », c'est que c'était le cas.


"I will only truly have left this school
when none here are loyal to me...
Help will always be given at Hogwarts to those who ask for it."

Couleur texte : #993399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_serdaigle
Rigel A.Black

Messages : 469
Points rp : 3950
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 30

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeSam 5 Mai 2012 - 20:53

Pour être honnête, Rigel s'attendait un peu à se faire refouler, que la statue ne réagisse pas, que rien ne se passe et qu'elle attende là un certain temps avant qu'un prof ne passe par là. Selon sur quel prof elle serait tombée, les scénarios auraient été bien diffèrent. Ce qui l'aurait arrangée le plus aurait été de retomber sur Snape, elle avait longuement hésiter à lui en parler, il était si dur à cerner. Tout en elle voulait lui faire confiance mais sa raison lui rappelait les faits, il était si haut placé parmi les mangemort, le voir directement pour une telle information l'aurait mise en trop grand danger. Elle voulait autant essayer de survivre un peu.

Pourtant, tout se passa avec une extrême simplicité. Quelques instants après qu'elle se soit annoncée, la statue pivota, faisant apparaître un long escalier en colimaçon qu'elle commença à gravir sans se poser plus de question. C'est arrivé en haut que son angoisse la reprit. Une dernière fois, elle analysa ses motivations. Elle faisait ça pour plusieurs raisons, de base, elle faisait ça pour son père, pour achever ce qu'il avait commencé, ce pourquoi il était mort. Puis elle avait pu constater d'elle-même qui était Voldemort, oh encore, la cruauté, la magie noire, ça ne la dérangeait pas plus que ça. Limite, tuer des moldu innocent, c'était pas facile, mais s'il fallait passer par là pour la liberté des sorciers, elle aurait pu se faire une raison. Qu'il ait divisé son âme pour échapper à la mort, c'était extrême, mais finalement c'était son problème. Peut-être était-ce le fait qu'elle étudiait la magie noire depuis son plus jeune age qu'elle abordait ce concept avec moins d'horreur qu'elle ne l'aurait dû, quoi qu'il en soit, elle ne le condamnait pas pour ça.

Non, si elle voulait détruire Voldemort, ce n'était non plus pour suivre aveuglement la volonté de son père, non pas parce que c'était un vilain méchant. Non, c'était parce qu'il menait ses propres fidèles en bateau, qu'il les traitait plus bas que des moldu, qu'il se cachait derrière de beaux prétexte pour sa seule et unique gloire. Mais surtout, il avait osé menacer sa famille. Il avait osé menacer Drago, rien que pour ça, elle était prête à se battre jusqu'au bout. S'il y avait une chose qui était condamnable à ses yeux, c'était qu'on touche à ses proches.

Sa détermination retrouvée, elle poursuivit son chemin, forte d'une confiance en elle insufflée par la paix de l'esprit qu'elle venait d’acquérir en définissant une bonne fois pour toute pourquoi elle voulait faire ça. Ce n'était plus juste « parce que je dois le faire », elle le voulait et elle savait précisément pourquoi.

Elle leva la main pour taper à la porte, elle fut devancée par la voix du directeur qui avait du légèrement guetter. Elle suspendit son geste, déconcertée, avant de l'achever en ouvrant la porte. Un pas de plus et elle se trouvait dans le bureau d'une personne au moins aussi dangereuse que Voldemort lui-même.

-Bonsoir Monsieur, pardon de vous déranger ainsi.

Elle s'avança, tachant d'avoir l'air sure d'elle. C'était difficile, elle allait dans la minute qui suivait s'engager dans une voie périlleuse qui aboutirait peut-être à sa propre perte. Tout au moins à des conséquences sans doute déplaisante. La trahissant, ses mains jouaient nerveusement avec le bout de ses manches, elle n'avait pas le moindre doutes mais la peur restait là, tenace, en boule brûlante dans son ventre, en étau glacé dans sa gorge. Elle ne savait pas par quoi commencer, obéissant au directeur, elle s'assit, ne sachant plus quoi dire.

Cela dura quelques secondes d'un silence pesant durant lequel son cerveau semblait s’être arrêté. Elle ne savait pas, devait-elle aller droit au but ou au contraire, tergiverser un peu. Non, le temps pressait, il était temps qu'elle agisse enfin concrètement, les mondanités attendraient.

-Je...

Elle respira un bon coup, et s'il lui riait au nez, s'il croyait à un coup monté. Instinctivement, sa main alla chercher son pendentif comme en quête de soutiens de la part de son père. C'était lui qui l'avait lancée la dedans après tout. Contre sa peau, l'objet d'argent dégageait une douce chaleur, apaisante. Rigel se sentit enfin prête à dire ce qu'elle savait.

-Je sais comment détruire Lord Voldemort. Dit elle d'une voix claire, levant les yeux pour les planter droit dans le regard de Dumbledore.


Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] GraphisteUn jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Le_personnage_que_vous_preferez
♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Sign_rigel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_poudlard
Albus Dumbledore

Messages : 33
Points rp : 3047
Date d'inscription : 25/08/2011

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeDim 6 Mai 2012 - 16:06

    Miss Black était entrée, dérangeant donc Dumbledore dans ses sombres pensées. Elle semblait peu sûre d'elle, remarqua-t-il. Sauf qu'elle tentait de ne pas le montrer. Seuls les yeux perçants du directeur pouvaient comprendre le petit jeu de la nouvelle venue. Néanmoins, il fit comme si de rien n'était. La jeune fille s'excusa de déranger le vieil homme, tandis qu'elle jouait avec les manches de sa robe. C'était curieux. Cependant, Dumbledore l'invita à s'asseoir, ce qu'elle fit sans demander son reste. Elle ne regardait pas le vieil homme dans les yeux, concentrée plutôt sur quelque chose que lui, ne voyait pas.

    Un silence pesant indiquait que la descendante des Black avait quelque chose d'important à annoncer au doyen de Poudlard. Après de longues secondes, elle commença par un simple « Je ». On aurait dit qu'elle était ratatinée sur elle-même. Puis, Dumbledore remarqua qu'elle fut prise comme d'un coup de courage. Elle respira un coup et porta une main à son pendentif en argent. Ensuite, sous le regard encourageant du vieil homme, elle parla.

    Et Dumbledore n'en crut pas ses oreilles. D'après elle, elle savait comment détruire Lord Voldemort. Elle venait de planter ses yeux dans ceux d'un bleu clair du vieillard. Un nouveau silence s'imposa entre eux. Fumseck dormait sur son perchoir, et son léger ronflement était le seul bruit que l'on pouvait entendre. Elle était sérieuse : Dumbledore le voyait bien dans son regard. Et si ce que Miss Black disait était vrai, alors ça ferait avancer la chute du Mage Noir à grands pas. Mais il ne fallait pas s'emballer : le directeur avait appris que la précipitation n'était pas signe de sagesse, par le passé. Il était par ailleurs prêt à utiliser la legilimencie si cela devait s'avérer nécessaire. Voyant que sa jeune interlocutrice attendait une réponse, Dumbledore prit lentement la parole :

    « Tu connaîtrais donc le moyen de mettre fin à Lord Voldemort. »

    Il continua à la fixer droit dans les yeux et reprit rapidement.

    « Tu es bien consciente de la gravité de ce que tu me dis, n'est-ce pas ? Dis-m'en plus, je te prie. »

    Il avait toujours dit cela d'un ton sympathique. Jamais il ne l'aurait envoyé balader. Qui plus est, il s'était souvent promis de faire attention à Rigel A. Black. Elle faisait partie de ces élèves qui méritent une attention toute particulière. Il y en avait certains qui pouvaient vivre leur vie normalement, comme Miss Lodwick, Greengrass ou Taylor. Mais pour Miss Black, c'était différent. Un peu comme Harry ou... Tom Jedusor.

    Dumbledore continuait à la fixer droit dans les yeux, arborant son air paternel et protecteur. Il attendait avec impatience la réponse de la Serdaigle. Mine de rien, son coeur battait à tout rompre. Certes, il savait pour les horcruxes. Mais si elle pouvait lui donner des informations complémentaires sur quoi que ce soit, cela n'était pas de refus.


"I will only truly have left this school
when none here are loyal to me...
Help will always be given at Hogwarts to those who ask for it."

Couleur texte : #993399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_serdaigle
Rigel A.Black

Messages : 469
Points rp : 3950
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 30

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeVen 11 Mai 2012 - 21:53

Voilà. C'était dit. Elle ne pourrait plus jamais reculer à présent. C'est vrai qu'elle s'imaginait bien que Dumbledore devait le savoir lui-même, du moins une hypothèse. Dans le pire des cas, elle montrerait sa bonne volonté, dans le meilleur, elle lui apporterait quelque chose. Ses doigts, nerveusement, jouaient avec les cordons qui retenaient sa cape. Elle finit par exécuter sans même s'en rendre comte un neuf carré des plus parfaits, sans même avoir besoin de se réciter la petite phrase du renard qui attrape l’écureuil.

Ses doigts qui finirent par aller jouer une fois de plus avec son pendentif quand le directeur lui demanda plus de précision, insistant aussi sur la gravité de ses paroles. Non non, elle n'avait pas conscience de risquer sa peau dans cette affaire. Elle ignorait parfaitement comment elle réussirait à éloigner l’intérêt de Voldemort d'un pareil souvenir, lui qui était si bon legilimen. Elle aviserait sûrement sur le moment. Elle n'avait pas baisser le regard et continuait de fixer le vieil homme.

-Bien sur que j'en suis consciente. Cela fait des mois que j'y réfléchis. Le plus simple est que j'explique depuis le début.

Elle lui fit un bref résumé sur ce qu'elle savait de son père, ses doutes envers Voldemort, une « découverte bouleversante », sa décision qui l'avait finalement mené à la mort, quelques mois avant la naissance de sa fille, lui laissant auparavant une lettre lui transmettant le secret de Voldemort. S'il ne le disait pas clairement, il l'avait nettement mis sur la piste. Rigel sortit la lettre en preuve mais ne la tendit pas à Dumbledore. C'était trop personnel, trop précieux pour qu'elle le laisse y toucher.

-Mon père parlait donc d'un procédé de magie noire pour le sauvegarder. Attendez... « Lord Voldemort a divisé son âme, ce par un procédé des plus ignobles, et les a fixé dans un ou plusieurs objets. Je préfère imaginer qu'il en a qu'un, mais je ne sous-estime pas cet homme. ». Voilà. Donc une technique qui permet de sauvegarder son âme en morceau dans des objets.

Sa voix ne trembla même pas en parlant d'une telle pratique, depuis le temps, elle avait bien eu le temps d'étudier ce concept et avait déjà lu des choses tout aussi contre nature.

-J'ai reçu cette lettre à mes 11 ans donc, j'ai largement eu le temps de me documenter depuis. J'ai pu mettre un nom sur cette chose. C'est une certitude Monsieur, le Seigneur des Ténèbres s'est créer des horcruxes, plusieurs, c'est certain. En détruisant ces choses, on le détruit.

Elle fouilla son sac et sortit bon nombre de notes manuscrites, ses recherches personnelles sur ce sujet, ses raisonnements qui prouvaient chaque fois un peu plus la vraisemblance de cette hypothèse. Ces parchemins ci, elle les tendit à Dumbledore.

-Ce sont toutes mes recherches à ce sujet. J'ignore si tout cela peut vous aider, mais j'en connais maintenant un rayon à ce sujet. Je veux finir ce que mon père à commencer. Mais seule, je piétine désormais, c'est pourquoi je viens vous voir à présent.


Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] GraphisteUn jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Le_personnage_que_vous_preferez
♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Sign_rigel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_poudlard
Albus Dumbledore

Messages : 33
Points rp : 3047
Date d'inscription : 25/08/2011

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeMer 23 Mai 2012 - 19:00

    La jeune Serdaigle semblait en même temps soulagée d'avoir dit ce qu'elle avait sur le cœur, et en même temps, elle avait l'air de s'en vouloir quelque peu. Elle continuait à triturer nerveusement son pendentif, tandis qu'elle répondait à Dumbledore que cela faisait des mois qu'elle réfléchissait à tout cela. Elle commença alors un long récit racontant l'histoire de son père, Regulus A.Black. Oui, le directeur le connaissait bien, il se rappelait du jeune homme, alors qu'il était encore à Poudlard. C'était un garçon intelligent, tout comme l'était d'ailleurs sa seule et unique fille. Finalement, cela n'étonna pas vraiment le vieil homme d'apprendre que Regulus avait eu des doutes sur Voldemort. En effet, l'ancien Serpentard avait été assez peureux et de ce fait, prudent. Elle avait sorti la lettre que son père lui avait légué, mais ne semblait décidément pas prête à la faire lire à son aîné. Elle lui apprit qu'elle savait, pour les horcruxes.

    Rigel continua son récit, Dumbledore l'écoutant toujours d'une oreille fortement attentive. Elle avoua ce qu'elle avait appris en menant l'enquête sur ce que lui avait laissé son père en indices. En même temps, elle fouilla une fois de plus dans son sac pour finir par dégoter de nouvelles feuilles. Des tas. Il y en avait des tas. Elle expliqua que c'était le fruit de ses recherches, durant les cinq années précédentes. Le directeur était tout de même étonné de voir ce qu'elle avait pu obtenir comme informations par elle-même : ce n'était pas donné à tout le monde. Il ne connaissait qu'une seule personne qui avait réussi recueillir autant d'informations en si peu de temps : Tom Jedusor lui-même.

    Finalement, elle tendit les parchemins à Dumbledore, qui y jeta un coup d'oeil tandis qu'elle terminait ses explications, en affirmant qu'elle en connaissait maintenant un rayon sur le sujet, et qu'elle voulait aider le directeur à récupérer tous les horcruxes et surtout, à les détruire. Le vieil homme regarda Rigel Black par-dessus ses lunettes en demi-lune pendant de longues secondes. Puis, il finit par soupirer et par lui rendre les manuscrits qu'elle lui avait donné. Pendant encore un certain laps de temps, il ne dit rien, laissant le silence maître des lieux. Ensuite, il reprit la parole d'un ton posé et très calme. Il ne voulait certainement pas qu'elle s'énerve. Si il y avait bien quelque chose qu'il avait appris, c'était qu'il valait mieux avoir plus d'amis que d'ennemis.

    « Je suis extrêmement ravi que tu te sois confiée à moi. Je suis d'ailleurs assez surpris des recherches que tu as pu mener et surtout des informations que tu as pu récolter en seulement cinq ans. »

    Il fit une légère pause puis reprit, toujours aussi doucement. En même temps, il prit la bague de Gant qu'il avait soigneusement rangé dans son tiroir, quelques secondes avant que Rigel n'arrive dans son bureau.

    « Cependant... je dois t'avouer que j'étais déjà au courant, à propos des horcruxes. Ou plutôt, j'étais presque certain de ceci, devrais-je dire. Tu viens de confirmer mes pires craintes. Cette bague était un horcrux. Je l'ai détruit durant les grandes vacances. Malheureusement, je pense que ma vie a été mise en jeu, et qu'elle ne tient plus qu'à un fil. »

    Dumbledore fit une nouvelle pause. Il allait entamer la partie la plus délicate : celle de l'aide. Il soupira une fois de plus, cette fois-ci plus longuement.

    « Pour ce qui est de l'aide... je comprends parfaitement que tu veuilles prendre part à ces recherches. Malheureusement, tu es encore bien jeune. Et je préférerais que tu ne nous aides pas avant ta sortie de Poudlard... même si tu as déjà des responsabilités d'adultes... »

    Il savait parfaitement que Rigel allait comprendre ce qu'il disait. En effet, il n'avait pas pu s'empêcher de pénétrer lentement et avec délicatesse dans son esprit. Et il n'y avait pas vu que de belles choses. Mais au moins, il croyait en la détermination de la jeune fille.


"I will only truly have left this school
when none here are loyal to me...
Help will always be given at Hogwarts to those who ask for it."

Couleur texte : #993399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_serdaigle
Rigel A.Black

Messages : 469
Points rp : 3950
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 30

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeJeu 31 Mai 2012 - 14:35

Ce fut une légère déception d'apprendre qu'il le savait Déjà. Enfin, elle arrivait là pour confirmer ce dont il se doutait et, soyons honnête, Rigel s'y attendait un peu. Elle ne pouvait pas se prétendre plus intelligente que le vieux sorcier devant elle et se doutais bien que son père non plus n'aurait pas eu cette prétention. Il était évident que Dumbledore aussi avait mené ses recherches. Il lui montra une bague, un des horcruxes. Elle l'observa avec grand intérêt. Elle s'était attendue à ressentir une sorte d’écho devant l'un des horcruxes mais ce n'était pas le cas ici. C'était logique, il avait été détruit. Mais à quel prix, son regard passa de la bague à la main du directeur.

-Je comprend, ça m'aurait surprise que vous n'ayez pas déjà trouver vous-même. Mais... À un fil, vous n'allez tout de même pas dire que vous allez mourir ? Enfin, tôt ou tard je sais, mais je veux dire, là, prochainement ?!

Ça par contre, en dehors de la peine que ça lui causait et la sensation étrange d’être consciente que la personne devant elle mourrait bientôt, ça perturbait pas mal ses plans. Bien à tomber, la seule personne à qui elle va demander de l'aide qui va calancher aussi vite. Non vraiment, elle n'était pas d'accord ! Elle n'avait pas débattu si longtemps contre elle-même pour aller le voir pour en arriver au point de départ !

La suite acheva de l'irriter, elle sut néanmoins garder son calme, ce n'était pas le moment de jouer l'adolescente en crise. Mais bon, non seulement il annonçait tranquillement sa mort prochaine mais en plus il sortait comme ça qu'il préférerait qu'elle reste en dehors de tout ça à cause de sa jeunesse. Il ne manquait pas d'air, le vieux Dumbledore. Impliquée elle l'était depuis avant même sa naissance, depuis que son père avait décidé de prendre partit, depuis qu'il avait écrit cette lettre qu'elle ne découvrirait que onze ans plus tard. Impliquée, elle avait décidée de l’être cet été quand elle avait été voir Voldemort pour se mettre à son service.

-L'age, c'est dans la tête. On peut avoir 150 ans et manger des bonbons au citron comme on peut avoir 16 ans et avoir la maturité suffisante pour se lancer en connaissances de cause dans un pareil combat. Ces recherches je les menais bien avant de venir dans ce bureau. Je suis désolée mais c'est à moi de décider de m'impliquer, ce choix, je l'ai fait il y a des mois.

Elle replia la lettre de son père qu'elle rangea soigneusement dans son sac. Elle avait bien compris ce qu'il voulait dire par responsabilité d'adulte. Il devait sans doute savoir qu'elle était devenue mangemort, pourtant il ne semblait pas vouloir la coincer pour autant. Elle ne savait toujours pas si elle pouvait lui faire vraiment confiance mais pour le moment, les choses se présentaient assez bien.

-D'ici à ce que j'ai fini mes études, Merlin sait où en sera la situation. Je ne suis pas aveugle, je vois que le temps presse. Je suis parfaitement consciente de ce que je fais tout comme je sais que j'ai de fortes chances de ne pas y survivre, mais je préfère mourir en faisant quelque chose, comme mon père, plutôt qu'en restant dans mon coin et d'attendre qu'un jour ça me tombe dessus. Il est trop tard pour que je reste neutre, même si je le voulais, je ne pourrais plus reculer.

La seule chose qui l’embêtait à l'idée de mourir, ce serait de laisser sa mère seule. C'était son unique réticence. Si seulement son père était là... Une fois de plus, ses doigts allèrent chercher un peu de réconfort vers son pendentif, heureusement qu'elle avait ce petit symbole pour lui rappeler ses paroles : il ne serait jamais bien loin d'elle.


Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] GraphisteUn jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Le_personnage_que_vous_preferez
♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Sign_rigel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_poudlard
Albus Dumbledore

Messages : 33
Points rp : 3047
Date d'inscription : 25/08/2011

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeMar 5 Juin 2012 - 8:42

    La jeune Black sembla déçue, irritée d'apprendre la nouvelle de la mort prochaine du directeur. Elle le questionna d'ailleurs vivement sur ce fait. Il leva doucement les mains pour la calmer, et lui répondit, un léger sourire sur ses lèvres. Cependant, on pouvait voir dans ses prunelles de la tristesse. Après tout, il n'avait pas fini ce qu'il avait commencé, et n'allait certainement pas pouvoir continuer. Et malheureusement, Harry n'était pas là pour pouvoir prendre la relève. Le seul bon point était que le jeune Potter était maintenant en sécurité, ici.

    « Allons. Je sais que ce ne sont pas des choses drôles à entendre. Mais il faut parfois accepter la vérité. Je mourrai certainement courant juin. Ou durant les grandes vacances, qui sait ? Il ne faut jamais sous-estimer la puissance de Voldemort. Je pense que tu le sais tout aussi bien que moi. »

    Il le savait. Il l'avait vu dans l'esprit de la serdaigle, héritière des Black. Cette dernière continua, tentant de répliquer que l'âge n'était que dans la tête. Dumbledore savait qu'elle avait raison. Mais elle ne comprenait pas où il voulait en venir. Elle fit une pause, tandis qu'elle rangeait la précieuse lettre que son père lui avait offert. Ensuite, elle reprit, disant que d'ici à ce qu'elle aie fini ses études, de l'eau aurait coulé sous les ponts. Et elle préférait mourir pour sa cause, plutôt que d'attendre sagement.

    « Tu as raison, l'âge n'est que dans la tête. D'ailleurs je me sens un peu visé... j'aime beaucoup les bonbons au citron. Cependant, je pense que tu ne comprends pas où je veux en venir. J'ai bien cerné la situation. Ton père est mort et tu veux reprendre sa quête. Mais vois-tu, je pense que tu es quelqu'un qui a encore énormément de choses à apprendre et qui est digne de devenir quelqu'un de grand, et surtout d'encore plus important dans cette histoire. Or, si tu meurs maintenant, cela n'arrivera jamais... je pense qu'il vaudrait mieux que tu attendes que tes connaissances soient élargies. Je ne doute certes pas de celles que tu as acquises durant ces dernières années. Mais ce n'est pas suffisant. »

    Une fois de plus, les doigts de la brune s'étaient emparés de son pendentif. Elle semblait apaisée par son geste. Le vieil homme réfléchit alors longuement. Regulus avait fait des recherches sur les horcruxes. Il avait donc dû les étudier, savoir comment on pouvait les créer. Le cadet des Black était un garçon intelligent. Il avait même peut-être réussi à en éliminer quelques uns. Et si... Dumbledore reprit la parole, cette fois-ci, son ton était bas. Il s'était même penché légèrement au-dessus de son bureau, comme si ce qu'il allait dire ne devait être entendu que par elle.

    « A ta place, je me concentrerait plutôt sur les cadeaux que m'a légué mon père. Tu as des amis qui pourront certainement t'aider. À plusieurs, il y a plus de chance de trouver la lumière. »

    Puis, il se rassit confortablement dans son fauteuil et reprit d'un ton tout à fait normal.

    « Je pense que notre entretien arrive à sa fin. À moins que tu n'aies encore des choses à me demander ou à me dire. »


"I will only truly have left this school
when none here are loyal to me...
Help will always be given at Hogwarts to those who ask for it."

Couleur texte : #993399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel A.Black
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_serdaigle
Rigel A.Black

Messages : 469
Points rp : 3950
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 30

Identité du Sorcier
Baguette magique: 26cm, bois roseau de et écaille d'opaleye
Ascendance: Sang pur
Camp: Celui qui autorise les Arts Sombres

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeSam 9 Juin 2012 - 9:16

Rigel observait Dumbledore devant elle avec un air presque accusateur. À cet instant elle ne se sentait même pas triste ni même effrayée, non, elle lui en voulait tout simplement. Il refusait qu'elle intervienne alors qu'il allait mourir, elle qui travaillait la dessus depuis ses onze ans. Et en plus il lui disait comme ça sans sourciller qu'il allait sortir de la partie quelques mois plus tard, laissant au reste du monde une responsabilité qu'il lui refusait à elle. Oh et puis zut, elle n'avait jamais eu besoin de son autorisation de toute façon.

-J'ai pu constater sa puissance oui et me doute bien que ce n'était qu'un aperçu.

Elle avait surtout pu constater qu'il était prêt à tout pour obtenir ce qu'il voulait, y compris sacrifier les gens qui lui étaient les plus dévoué. Elle n'en revenait toujours pas qu'il ait osé menacer Drago, lui qui se rêvait mangemort depuis tout petit. Elle se souvenait de l'époque ou ils chapardaient les masques de leurs pères respectifs (largement trop grand pour eux) et qu'ils s'y voyaient déjà. Aujourd'hui, ils l'étaient vraiment pourtant seule Rigel l'avait réellement choisit et c'était dans le but de détruire morceau par morceau son âme. Elle était loin maintenant, la petite sorcière qui rêvait juste de la liberté pour les sorciers et s'imaginait que ce serait pour ça qu'elle se battrait plus tard en tant que mangemort.

Sa remarque sur le fait qu'il se sentait visé lui arracha un sourire, c'était son but, tout le monde dans l'école connaissait la passion de leur directeur pour ces friandises. En revanche il se plantait pas mal en pensant que c'était uniquement pour son père qu'elle faisait tout ça. Au début oui, elle ne cherchait pas plus loin. Mais à présent simplement suivre les traces de son père n'était pas son seul objectif. Elle avait grandi, elle avait réfléchi à tout ça, elle avait pris conscience que passer sa vie à simplement continuer la route que son père avait ouverte ne devait pas être son seul but.

-Je ne fais pas ça uniquement pour mon père, pardon de vous contredire. C'est ce qui m'a lancée sur le début mais entre temps j'ai eu l'occasion de me trouver mes propres motivations. Par ailleurs je n'ai pas l'intention de mourir avant d'avoir accomplit ce que je dois accomplir, rassurez vous. Si je pouvait éviter de mourir dans cette histoire, ça m'arrangerai encore plus, mais ça, ça ne dépendra pas forcement de moi. De toute façon j'ai toujours mener ma vie comme moi seule l'entendais, je ne compte pas soudainement renoncer voyez-vous.

Cela ne lui ressemblait pas de renoncer, si elle avait voulu le faire, elle aurait du le faire avant d'aller voir Voldemort pour lui demander de devenir mangemort. Cela pouvait sembler être un détail dont elle aurait pu se passer mais pour elle c'était avant tout symbolique. La marque qu'elle portait lui rappelait, non pas son engagement envers Voldemort, mais son engagement envers elle-même. Cela lui rappelait qu'elle ne voulait pas passer toute sa vie ainsi et qu'elle avait décidé de se battre, sans plus jamais se retourner ou hésiter. C'était soit elle se battait, soit elle renonçait à ce qu'elle était.

Cependant, sa remarque sur ce que son père lui avait légué la surprit et la troubla. Elle lâcha le pendentif qu'elle était une fois de plus en train de tripoter et le regarda sans comprendre. Comment avait-il su que ce collier lui venait de... ah oui, legilimancie. Les gryffondor étaient définitivement tous des gros tricheurs. Mais comment pourrait-elle se concentrer la dessus ? Ses cadeaux, c'était se pendentif et sa baguette. En quoi son pendentif pourrait l'aider ? Enfin il le faisait mais à titre symbolique, c'était la seule chose qu'il lui restait de lui, par ailleurs elle avait identifié les runes gravées dessus, c'était des runes de protection. Mais à part le réconfort moral et une protection magique ?

-Je vous demande pardon ?

Elle n'eut pas de précision, que son petit air malicieux qu'elle interpréta par « tu es assez grande pour comprendre toi-même » avant d’annoncer que l'entretien était terminé.

-Euh, non, je pense qu'on a fait le tour. Dit-elle d'une voix relativement peu convaincue. Elle allait surtout filer voir Luna pour râler sur le peu d'aide qu'il lui avait apporté oui ! Et bien, au revoir Monsieur. Termina-elle en se levant.

Avec plus de question à l'esprit qu'à son arrivée, Rigel sortit du bureau. Elle s'était bien doutée qu'il refuserait l'idée qu'elle se batte, elle était jeune après tout, au moins elle était fixée, elle devrait une fois de plus se débrouiller seule.


Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] GraphisteUn jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Le_personnage_que_vous_preferez
♠️ Besoin de codes ? ♦️
~ Rigel Andromeda Black ~ 6eme année ~ Serdaigle ~
#26619c
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Sign_rigel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus Dumbledore
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Rang_poudlard
Albus Dumbledore

Messages : 33
Points rp : 3047
Date d'inscription : 25/08/2011

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitimeSam 9 Juin 2012 - 12:25

    Dumbledore remarqua que la jeune serdaigle semblait réellement irritée de l'aveu qu'il lui avait fait. Elle ne se gêna par ailleurs pas pour lui dire qu'avec le temps, elle avait eu d'autres raisons de suivre les traces de son père. Dumbledore comprenait parfaitement. Mais il restait sur sa position : il préférait qu'elle continue sa petite vie d'étudiante, en attendant de sortir de l'école. Néanmoins, il était vrai qu'il se demandait comment elle pourrait mener une vie estudiantine tranquille, alors qu'elle était déjà Mangemort -il devait bien remercier la legilimencie. Mais sa décision -ou plutôt leur- était prise : il ne lui donnerait pas des ordres, elle était trop jeune. Tom avait été assez malveillant pour la prendre dans son groupe. Et le directeur n'était pas comme l'ancien serpentard. Il ne répondit donc pas à ce qu'elle venait de lui dire.

    Par contre, il tenta de la mener sur la piste d'un éventuel horcruxe venant de son père. Ce pendentif dégageait une puissance magie. Quand Rigel était entrée, il ne l'avait pas vraiment senti. Mais à présent, c'était clair : cet objet renfermait un magie noire et profonde. Mais bien qu'elle soit sombre, il ne la sentait pas spécialement néfaste. C'était étrange, comme sensation.

    La jeune serdaigle le questionna alors. Mais il ne lui répondit que par un sourire. Finalement, elle prit congé, cette fois assez perplexe. Le vieil homme était maintenant à nouveau seul. Il se retourna vers les tableaux des anciens directeurs de son école. Ils avaient tout entendu. Dumbledore leur sourit et leur demanda si ce qu'il avait fait était une bonne chose. Tous furent d'accord : c'était bien. Même le vieux Black était du même avis. Content de lui, Albus retourna à ses pensées.


- FIN -


"I will only truly have left this school
when none here are loyal to me...
Help will always be given at Hogwarts to those who ask for it."

Couleur texte : #993399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]   Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour, il faut savoir choisir [pv Dumbledore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» Il faut savoir parfois oser l'impossible [LACEY]
» Je ne peux pas le laisser partir
» Tout ce qu'il faut savoir sur l'agent Kosma...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Septième Étage et Tours :: Bureau de Dumbledore-