- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justin Scott
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 100
Points rp : 2318
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Ascendance: Mêlée
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Ven 20 Juil 2012 - 15:07

15 Janvier 1997


Justin se réveilla, tiré d'un long sommeil, profond et réparateur. Encore maintenant, ses pensées cogitaient avec beaucoup de vivacité, s'entrechoquant dans son cerveau encore engourdi. Des maux de têtes tambourinaient son cerveau. La dernière fois qu'il avait ressenti de telles douleurs, c'était un lendemain de Nouvel An, un peu trop arrosé de Bièraubeurre et de Whisky Pur-Feu. Oh oui, il s'en souvenait encore très bien. En plus, il avait dû se rendre dans la famille de sa mère, moldue. Drogué à la citrate de bétaïne, il ressentait encore les ballonnements causés par l'alcool quelques jours plus tard. Ce jour-là, il s'était promis de ne plus jamais se réveiller dans cet état là. Aujourd'hui, c'était différent, évidemment. Il n'avait consommé aucune goutte d'alcool, et pourtant, c'était tout comme. Peut-être était-il tout simplement ivre d'amour ? Les cheveux en pagaille, les yeux encore floutés par des résidus de la cornée, il se leva, raide comme un zombie. Vraiment, il aurait pu faire peur à n'importe qui, sans aucune ironie. Se dirigeant vers les douches, il repensait aux amours tendres qu'il avait partagé hier soir, avec Blaise.

Sous la douche, malgré l'eau qui coulait sur sa peau claire, caressée, hier soir, avec fougue par le métis, Justin était prêt à parier qu'il sentait toujours, sur son épiderme, l'odeur capiteuse, issue de la transpiration passionnée de son nouveau petit copain. Sans s'en rendre compte, Justin était passé dans le goût homosexuel ... Comment ? Pourquoi ? Là, un mystère planait obstinément, un épais brouillard dans la vie sentimentale du Poufsouffle.

Une fois dans la Salle Commune des Poufsouffles, Justin ne put s'empêcher de s'allonger sur un des sofas jaune canari, se plongeant, contre son gré, dans une somnolence de laquelle il s'en tirait avec beaucoup de peine. Les yeux clos, il entendit un élève, un Poufsouffle, évidemment, descendre les escaliers. Vu la lourdeur des pas, ce ne pouvait qu'être qu'un homme. Aussi, ouvrant à demi les yeux, Justin se rendit compte qu'il s'agissait en réalité de Zach, son meilleur ami. Comment ils s'étaient rencontrés ? Longue histoire, à expliquer. Peut-être un autre jour, dans l'éventualité où ça intéresserait vraiment quelqu'un.

Voyant Zach arriver, Justin se releva, subissant comme une décharge électrique. Se présenter comme ça, dans une posture un peu honteuse, devant Zach ... Ca ne lui plaisait pas trop. Zach et lui, bien qu'ils soient les meilleurs amis, ont toujours eu des rapports un peu différents, ce qui rendaient leur relation vraiment forte et différente. Le regardant fixement, comme le font les personnes exténuées et rêveuses, Justin ouvrit largement sa bouche, laissant à l'air libre ses amygdales, décrochant presque sa mâchoire au passage. Bon, si ce n'était pas gênant, ça ...

Devant le regard intrigué du grand Poufsouffle, Justin prit la parole, encore entravée par le long soupir, expliquant :

"J'ai passé une longue soirée, hier soir. Excellente, mais longue".


Il sourit ensuite en direction de Zach, de manière complice. Seulement, son meilleur ami allait apprendre quelque chose qu'il ignorait, jusqu'alors ... Espérons qu'il le prendra bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2244
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Ven 20 Juil 2012 - 17:14

    Zacharias venait de se réveiller d'une nuit calme et reposante. Malgré quelques bruissements qui le troublèrent vers deux heures du matin, il avait dormi comme un charme. Il se leva comme d'ordinaire, renfrogné, la moue boudeuse et descendit dans la Salle Commune en se frottant les paupières.

    Il n'avait pas envie de s'habiller pour l'instant, il allait trainer un peu en pyjama, peut être faire une partie d'échec version sorcier avec un camarade de promotion ou alors simplement dessiner sur un parchemin ce qui lui passait par la tête.

    En trainant les pieds, il constata que la Salle Commune était pratiquement vide mais que sur le canapé, trônait Justin, vautré lâchement comme s'il n'avait jamais fermé l'oeil de la nuit. Quand il se rendit compte que Zach arrivait, il se redressa rapidement pour faire bonne figure, mais bailla lamentablement à s'en décrocher la mâchoire.

    Zach afficha un rictus et s'approcha de la banquette pour s'y accouder alors que Justin lui signalait que sa nuitée avait été longue. Et passionnante apparemment vu le sourire béat qu'il affichait.

    Le blond se gratta les cheveux et attrapa l'élastique à son poignet pour les attacher rapidement en un catogan haut qui ramenait ses mèches au dessus de sa nuque. Il fit se pousser son meilleur ami et se glissa à ses côtés sur le canapé jaune vif.

    "Bah alors, raconte. Qu'est ce que tu as fait pour être dans cet état ce matin ? On dirait que tu as passé toute la nuit à t'agiter ..."
    constata Zach en haussant un sourcil dubitatif.

    Comme il avait l'air assez impatient de raconter ce qui l'avait ainsi occupé, Zach s'installa confortablement, croisant ses chevilles sur la table basse et fixa le châtain avec un regard interrogatif.

    "Bon bah vas y, qu'est ce que tu attends ! Arrête de me laisser dans le suspense c'est insoutenable, quoi !" ajouta-t-il en esquissant un mince sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Scott
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 100
Points rp : 2318
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Ascendance: Mêlée
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Mer 25 Juil 2012 - 8:39

Justin remarqua seulement à cet instant que Zach portait encore son pyjama. A vrai dire, cet accoutrement n'étonnait absolument pas Justin, tant Zach ignorait les opinions de ses camarades. Il avait raison, d'ailleurs. Pourquoi modifier ses habitudes, juste à cause d'une langue, déliée, qui injecte des paroles incisives et déplacées ? C'était parfaitement idiot, quand on y pense. Et Zach, lui, avait parfaitement compris.

Il fixa ses cheveux en un catogan, qu'il attachait fréquemment. Des cheveux longs pouvaient facilement devenir gênant. Puis, s'impatientant, il s'assit à côté de son meilleurs ami, croisant ses jambes sur une table basse, installée devant le sofa occupé :

"Bah alors, raconte. Qu'est ce que tu as fait pour être dans cet état ce matin ? On dirait que tu as passé toute la nuit à t'agiter ..."

Soit il lisait dans les pensées, soit quelqu'un avait marqué sur son front ce qu'il avait fait hier soir, en compagnie de Blaise. Mais, en y réfléchissant, la deuxième hypothèse était impossible, étant donné qu'il avait pris sa douche. De ce fait, il brûlait par un instinct infaillible. Et, si quelqu'un les avait vus, entendus ou observés ? Troublé, Justin garda le silence, pesant de tout son poids sur la Salle Commune des Poufsouffles désertée.

"Bon bah vas y, qu'est ce que tu attends ! Arrête de me laisser dans le suspense c'est insoutenable, quoi !"


Il s'emportait, à nouveau. Avec Zach, ça arrivait souvent, en toute objectivité. C'est ça qui plaisait, à Justin. Prendre son temps, pour raconter quelque chose, pouvait le faire sortir de ses gonds. Et, rien que pour plaisanter un peu, Justin était résolu à faire cuire, au feu doux, un Zach impatient à côté de lui.

Aussi, se redressant un peu, mettant ses mains derrière la tête, adoptant ainsi une position plus confortable, il commença :

"Hier soir, j'ai fait la rencontre de ... quelqu'un. Cette personne a réussi à me faire changer, en l'espace de quelques secondes seulement. Tu comprends ce que ça signifie ?"

Il regarda avec plaisir la face dubitative de Zach, et poursuivit :

"Je pense que cette personne comblera toute ma vie".

A peine eut-il fini de parler, qu'il se leva, et chercha, dans une armoire, un échiquier. Il penserait que Zach comprendrait tout de suite son invitation. Posant le plateau sur la table, il tapota avec sa baguette le bois coloré, faisant apparaître tous les pions, alignés à leur place.

"Cavalier en F3".

Sur le damier blanc et noir, une tête de cheval s'avançait, enjambant à l'occasion le pion positionné juste devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2244
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Ven 27 Juil 2012 - 15:52

    Quand Justin partit dans ses explications niaiseuses au sujet d'une rencontre qui aurait changé sa vie, Zach pensa immédiatement que son ami venait de connaitre la pire chose de sa vie : une amourette de collégien. Il soupira, grognant un peu en écoutant son ami.

    Zacharias ne pouvait s'empêcher de penser que tout ça n'était que de la poudre aux yeux. A l'entendre parler ainsi, on pouvait imaginer qu'il avait trouvé la mère de ses enfants et celle avec qui il vieillirait. Mais non, tout cela n'était qu'illusion. L'amour n'existait pas, ou alors c'était une putain !

    Le blond fut bien soulagé de voir son ami se lever d'un bond pour ramener un échiquier et le poser sur la table basse à leurs pieds. Il tapota de sa baguette le plateau et immédiatement, les pièces s'ordonnèrent pour le début d'une nouvelle partie. Il ordonna une position à son cavalier, et immédiatement, la pièce d'ivoire vint se positionner.

    Zacharias leva les yeux vers son ami qui souriait, crispé et soupira à nouveau, accentuant la moue boudeuse qu'il arborait d'ordinaire. Rien ne l'énervait plus que le changement inopiné et qui se voulait discret et subtile, du sujet de la conversation sans jamais répondre aux principales questions.

    Même s'il avait décidé d'oublier l'amour et tout ce qui l'entourait pour lui même, Justin était son ami et Zach voulait assurer son rôle le mieux possible. Et puis de toute façon, il ne supportait de ne pas savoir, étant d'un naturel curieux et insatiable.

    Aussi, il se pencha pour avancer son pion de deux cases -il n'aimait pas jouer à voix haute- et se retourna vers Justin avec un regard lourd. Comment lui faire cracher le morceau sans s'énerver ni rétorquer quelque chose de grinçant. Ca pourrait vexer Justin et il se fermerait, refusant de lui raconter. Or Zach devait savoir, il ne supportait pas de rester dans un tel état de tension.

    "Change pas de sujet, Junny, dis moi ce que tu nous trames et arrête un peu de tourner autour de pot. C'est qui cette personne pour que tu sois aussi vague, hun ? Une Serpentard ? Une première année ? Une prof ? Pire encore ?"

    Il se retourna donc vers Justin, plantant ses prunelles bleues, incisive et acérées comme des lames de rasoir. C'était l'expression précédent l'irritabilité, la colère, l'agressivité et la furie destructrice. Et ça, Justin le savait, aussi, il était préférable pour lui de répondre avant que Zacharias ne perde patience ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Scott
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 100
Points rp : 2318
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Ascendance: Mêlée
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Ven 3 Aoû 2012 - 19:17

C'était toujours pareil, lors des confessions. Une fois lancé, vous perdez votre courage et votre sang froid, et paniquez à l'idée d'avouer un secret profond, sans doute gênant ou tabou. L'homosexualité en faisait, de loin, partie. Après tout, vu le palmarès hétérosexuel du Poufsouffle et ses nombreuses conquêtes féminines, révéler, à son meilleur ami, du jour au lendemain, que vous subissez des attirances fortes pour le sexe masculin ne devait qu'être une surprise générale. Et Justin sait au combien l'Homme peut parfois se comporter bizarrement, face à la surprise. D'où sa crainte, intense et impérieuse.

En sortant l'échiquier, Justin avait espéré secrètement qu'il pourrait changer, sans que Zach s'en rende compte, le sujet de leur conversation. Évidemment, cette diversion serait vaine, étant donné qu'il avait entamé la discussion, prétextant qu'il avait une nouvelle importante à lui faire appendre. Et puis, Justin le savait parfaitement, Zacharias n'était pas dupe, et avait rapidement compris le petit manège de son meilleur ami. Il le connaissait trop bien, d'un côté.

Il se pencha ensuite devant le damier, réfléchissant. La mine sérieuse, il déplaça un pion, compromettant de ce fait la technique engagée par Justin. Même aux échecs, Zach connaissait parfaitement ses tactiques préférées. Presque de la triche, en y réfléchissant.

"Change pas de sujet, Junny, dis moi ce que tu nous trames et arrête un peu de tourner autour de pot. C'est qui cette personne pour que tu sois aussi vague, hun ? Une Serpentard ? Une première année ? Une prof ? Pire encore ?"

Les deux derniers mots sonnèrent comme un glas dans les tympans de Justin, se répétant en un écho interminable, vibrant et fou. Ces paroles, animées par l'intonation brusque et rauque, couvraient l'essentiel des capacités intellectuelles du Poufsouffle, ne sachant plus quoi faire, sauf d'écouter les incessants "Pire encore". Se tenant la tête, la mine refermée, marquant une douleur contenue.

Il renversa le plateau de jeux au passage, le souffle coupé, la respiration haletante et saccadée. C'était à en devenir fou, vraiment. Ce choix, il n'y pouvait rien : c'était contre son gré, qu'il l'avait choisi. Et, à vrai dire, bien qu'il ne se soit pas attendu à ce bouleversement, il le comblait entièrement. Oui, Blaise lui plaisait, et il l'aimait. Pas même une réticence de son meilleur ami aurait pu le faire redouter.

Jetant un regard assassin à Zacharias, Justin hurla, sachant très bien que le Salle Commune était déserte :

"Qu'entends-tu par "Pire encore" ? Hein ?"

Crispant ses poings, il se retenait d'une envie massacrant de se jeter sur le grand adolescent, allongé sur le sofa jaune canari. Puis, il reprit, plus outré que jamais :

"Je suis gay ! J'ai trouvé un homme, et un bon, beau, intelligent, remarquablement ardent et expérimenté, doux, affectueux, musclé, tendre, compréhensif ..."

Il s'arrêta, reprenant péniblement sa respiration. Il aurait pu enchaîner les superlatifs, les adjectifs mélioratifs ou les images positives. Seulement, c'était parfaitement inutile. Tremblant, il resta debout, choqué par sa réaction.

C'était ça, le véritable Amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2244
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Ven 3 Aoû 2012 - 19:45

    Zacharias s'était redressé quand il avait vu Justin s'énerver, s'attaquant à l'échiquier qui vola plusieurs mètres plus loin, frôlant l'âtre dans laquelle brûlait un bon feu. Haussant un sourcil et armé de son plus fidèle rictus d'incompréhension, Zach se redressa, faisant face à son meilleur ami qui transpirait de fureur sans raison apparente.

    Alors qu'il fulminait, respirant comme un taureau à côté de lui, menaçant même de l'agresser physiquement d'ici peu, il cracha d'une voix bien trop sèche, voulant savoir ce que le blond entendait par "pire encore". Zach devait avouer qu'il n'y avait pas franchement réfléchi. Après tout, pire qu'une prof, une première année et une Serpentard, il n'y avait qu'un mixe de deux. Surement, probablement.

    Mais Zach avait sans doute oublier une option car au vue de la rage du châtain, ça ne devait pas faire partie des premières propositions, donc il avait du déduire que le blond qualifierait sa relation de "pire encore" ... Ouille, ça partait donc très mal. Zach sentit préférable d'intervenir avant que de la fumée violette ne sorte des oreilles de son meilleur ami dont la figure écarlate menaçait à tout moment d'éclater.

    "C'était une plaisanterie. Pire encore je pense qu'il y aurait Tu-sais-qui ou Dumbledore, mais je ne pense pas que tu sortes avec le directeur du château ni même avec le plus grand mage noir de notre temps, hun ?"

    Ce fut à ce moment que Justin éclata et avoua qu'il avait rencontré, contre toute attente au vue des nombreuses conquêtes féminines du garçon, un homme. Zach fut quelque peu abasourdis mais sa réaction première aurait été d'éclater de rire, croyant à une blague. Mais il trouva préférable de retenir son fou-rire au vue de la liste d'adjectif qualifiant l'homme en question -insistant particulièrement sur le fait que Justin avait l'air de profondément l'aimer- car cela n'avait rien d'une plaisanterie.

    Au début, sans voix, il restait là à regarder son ami, le fixant en essayant de déterminer qu'est ce qui avait changer en lui pour tenir aujourd'hui un tel discours ... Evidemment, il ne trouva rien, et pensant un instant au bonheur que semblait lui apporter le garçon qu'il avait rencontré la veille -c'est à dire depuis très peu de temps- pour qu'il en vienne à de tels propos, Zach se contenta de sourire.

    D'un main amicale mais ferme, il tapota son bras, secouant son épaule alors qu'il se calmait imperceptiblement. Zach se montra volontairement un peu brute pour faire connecter les neurones de son meilleur ami, pour qu'il se rendre compte qu'il n'y avait aucune raison d'envoyer valser un jeu d'échec ...

    "Et bah félicitation Junny ! Alors, c'est quoi son prénom à ton homme ?"
    demanda-t-il, ravi de savoir qui rendait son meilleur ami si heureux. "Qu'est ce qu'il s'est passé pour que ça te bouleverse autant ? Tu le connais depuis quand ? Vous sortez ensemble ?"

    Zacharias avait un million et demi de questions à poser à Justin et il espérait des réponses avec un maximum de détails ! Après tout, ce n'était pas tous les jours que son meilleur ami trouvait un compagnon qu'il estimait autant !


Dernière édition par Zacharias Smith le Dim 26 Aoû 2012 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Scott
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 100
Points rp : 2318
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Ascendance: Mêlée
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Lun 20 Aoû 2012 - 9:10

C'était la première fois que Justin éprouvait tant de mal pour se contenir. Habituellement calme, presque indifférent, Justin avait toujours su maîtriser la plupart de ses réactions sans aucune difficulté. Mais là, ses nerfs étaient sûrement chauffés à vif, tant par les hormones encore en ébullition, la nuit agitée, exténuante et le sommeil court. Il était presque hors de lui, comme s'il s'en voulait d'avoir céder. C'était étrange comme sentiment. Il ne regrettait rien, absolument rien, de la nuit qu'il avait passée avec Blaise, mais il avait, à vrai dire, presque une culpabilité qui le rongeait. Comme s'il s'était précipité, en fait. Oubliant un peu le sentiment étrange, et mitigé, Justin prêta son entière attention à Zach, qui lui avait tapoté son bras, comme pour partager ses félicitations :

"Et bah félicitation Junny ! Alors, c'est quoi son prénom à ton homme ? Qu'est ce qu'il s'est passé pour que ça te bouleverse autant ? Tu le connais depuis quand ? Vous sortez ensemble ?"


Son ton avait été enjoué, et même jovial. A première vue, Zach était pleinement content et heureux pour Justin, presque à sa grande surprise. Il aurait pu manifester un étonnement mal contenu, vu le passé amoureux du Poufsouffle, qui avait enchaîné un bon nombre de conquêtes, toutes féminines. Personne n'aurait pu le prédire, mais pourtant, Justin s'était orienté dans la voix plus ... masculine. Aussi, c'était avec un soulagement agréable qu'il voyait que Zach acceptait sa semi-différence. C'était sans doute le meilleur ami qu'il pouvait avoir, assurément ...

Aussi, il répondit aux questions de Zach, lui devant bien tous les détails dont il pouvait se souvenir :

"Ooooooh, Zach. Je ne m'imaginais pas que tu réagirais aussi bien !"

Il lui lâcha une petite tape sur l'épaule, un coup de poing amical et reconnaissant. C'était comme un petit code, entre amis.

"Et, il s'appelle Blaise Zabini. La perfection masculine, je te promets. Je pense qu'on ne pas trouver mieux que lui, c'est certain !"

Il sourit, soupirant d'un plaisir mystérieux et toujours intense. Sentant ses entrailles se tordre, comme hier soir, alors qu'ils étaient tous les deux dans la Salle de Potions, apprenant à se connaître plus intimement. Ce sourire, presque mesquin et coquin, s'étalait sur son visage. C'était presque hors de son contrôle, et il ne pouvait pas s'empêcher d'afficher cet air. Zach pourrait presque tout comprendre, dans le regard du Poufsouffle.

Décidément, Zach devait sûrement trop bien le connaître ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2244
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Dim 26 Aoû 2012 - 15:11

    A l'air que pris Justin lorsqu'il commença à parler d'un certain Blaise Zabini, Zacharias fut partagé entre l'attendrissement et l'effroi ! Il était de notoriété publique que Blaise Zabini était le meilleur ami de Malfoy ... Rien que de penser à son nom, Zach fulminait déjà, serrant les dents. Bien qu'il n'aimait pas juger les gens sur leurs apparences, il le faisait souvent sans s'en rendre compte et sans même donner sa chance à ce garçon, le blond décréta que ce serait surement un crétin.

    Mais en même temps, si quelqu'un d'aussi gentil et simple que Justin pouvait lui trouver autant de qualité, il devait y avoir une raison. Car même Justin convenait que Malfoy était un misérable rat d'égout. Enfin, d'après les dires de son ami, il ne connaissait le brave Blaise que depuis la veille. Aussi, la véritable nature du métis pourrait très bien se révéler plus tard.

    Oui car Zacharias était d'un naturel défaitiste. Il préférait penser que les choses se termineraient mal, ça évitait de souffrir. C'est ce qu'il aurait du faire à l'époque à propos de William. Mais il était jeune et n'avait jamais connu la souffrance. A présent c'était différent. Il avait beaucoup moins mal depuis qu'il partait du principe que tout se termine toujours mal. Cependant, sur ce sujet, lui et Justin était en conflit. Le jeune homme était beaucoup plus optimiste que lui et pour cause, il n'avait jamais été victime d'un rejet aussi puissant que celui qu'avait subi le blond ... Même si son histoire n'avait rien à lui envier, c'était certain.

    Aussi, pour son ami et aussi pour faire l'effort qu'il promettait depuis longtemps à Siwan, Zacharais se força à sourire et tut sciemment ce qu'il pensait au fond de lui. Bien que, il le savait pertinemment, Justin ne serait surement pas dupe. Le châtain devinerait aisément que son accoquinement avec le meilleur ami de Draco-La-Fouine-Malfoy n'était pas une nouvelle réjouissante, du moins de son point de vue. Après, si son ami était heureux et que le métis se révélait d'une autre espèce que son imbécile d'ami, ce serait peut être différent.

    Siwan avait raison, il ne devait pas imposer à ses amis ses propres convictions pessimistes. Il n'aurait à s'en prendre qu'à lui même le jour où il se retrouverait tout seul, lui répétait-elle inlassablement et même si une fierté très mal placée et une bonne dose d'orgueil l'empêchait de le reconnaitre devant elle, Siwan avait raison. Zach prit sur lui et offrit son sourire le plus sincère à Justin, essayant tant bien que mal de lui manifester son soutien.

    D'ailleurs, le châtain ne s'était pas montré très explicite depuis le début de leur conversation et ce mutisme tinté de rougissement voulait surement dire que la barrière charnelle avait été passée entre eux. Zacharias n'était pas vieux jeu sur le sujet et ça ne le choquait pas particulièrement que la passion physique l'emporte sur tout le reste. Aussi, avec un rictus lubrique, il taquina son ami.

    "Tu te l'aies fait c'est ça hein ! Petit coquin va ! Et alors, c'était bien ? Différent des filles je suppose ?"
    interrogea-t-il en attendant cette fois-ci, des réponses claires. "Et ne parle pas par énigmes, je veux tout savoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Scott
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 100
Points rp : 2318
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Ascendance: Mêlée
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Mar 28 Aoû 2012 - 21:16

"Tu te l'aies fait c'est ça hein ! Petit coquin va ! Et alors, c'était bien ? Différent des filles je suppose ?"

Justin sourit, presque honteusement. Il n'était pas d'un naturel très libertin, et partageait, jusqu'à sa rencontre, des valeurs de conservation corporelle et intime. Et, il avait toujours voulu les respecter, pensant faire honneur à ses parents et à l'éducation qu'ils leur avaient prodiguée. Seulement, c'était sans doute avant qu'il ne soit emporté par l'ouragan "Blaise", se penchant devant son impulsivité et sa fougue. Si bien qu'il s'était adonné à l'acte amoureux, oubliant un peu les longues discussions père-fils qu'il avait dû supporter, qui insistaient sur l'importance des sentiments dans une relation, de se protéger contre des maladies dangereuses et sexuellement transmissibles. Bien qu'elles l'eussent ennuyé, dans un premier temps, Justin ne pouvait s'empêcher de voir son père, son visage sérieux et fermé, en train de lui expliquer les nombreux tuyaux ou précautions précédentes.

Il n'avait pu retenir sa gêne, laissant apparaître des plaques rouges sur ses joues à l'aspect cramoisi. Ce qui était le plus embêtant, avec un meilleur ami, étant sûrement sa pleine connaissance dans les réactions de son ami. Bien qu'il sache que Zach s'en rendrait compte, Justin osa tout de même mentir :

"Non, on s'est juste rencontrés dans un couloir, rien de plus ..."


Justin regardait péniblement ses mains, qu'il agitait nerveusement. Il était grillé. Il osa un coup d’œil, en direction de son meilleur ami. Puis un second. Enfin, alors qu'il observait toujours ses mains jointes, il sentit sa peau brûler, comme si un faisceau lumineux, concentré et dévié par une loupe, touchait sa paroi épidermique. Seulement, au dehors, aucun rayon de soleil, dévié par une lentille convergente, ne touchait le visage écarlate. Justin prit alors une dizaine de secondes pour comprendre qu'il s'agissait, en fait du regard perçant que lui lâchait son meilleur ami, fixant son ami d'une manière butée et bornée.

Justin passa alors aux aveux, forcé par Zach :

"C'est bon, tu as gagné ! Oui, on a fait l'amour ... Par pitié, ne me juge pas !"

Il prit une profonde inspiration, s'armant d'un courage qui lui serait nécessaire :

"Différent des filles ... Certainement, surtout quand tu as le rôle de la fille ..."


S'apercevant de la réaction soudaine de Zach, qu'il ne pouvait pas analyser ni interpréter, Justin ajouta, un peu remonté :

"Roh, tais-toi ! Il voulait pendre les rennes, j'allais pas refuser, voyons !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2244
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Mar 11 Sep 2012 - 19:39

    Zacharias eut presque envie d'éclater de rire quand le châtain lui assurait que non, il n'avait rien fait avec le métis de Serpentard. C'était hilarant tant de mauvaise foi. D'ailleurs Justin se doutait déjà qu'il ne convaincrait personne avec ce discours hypocrite et les rougeurs sur ses joues, en même temps qu'il le prononçait. Zacharias se força à rester sérieux et laissa un regard lourd pesé sur son meilleur ami, montrant avec une évidence pesante qu'il n'était pas dupe.

    "Tu me prends pour un pigeon Junny ? Sérieusement, arrête de dire des mensonges, tu as la figure écarlate, même un première année te croirait pas ! Allez, crache le morceau, tu sais bien que je ne vais pas me foutre de toi." insista-t-il en affichant une moue grognon.

    Enfin, après un instant de réflexion embarrassée et un soupire résigné, Justin finit par avouer qu'effectivement, la nuit dernière avait été mouvementée sexuellement parlant. Zacharias fut un peu étonné qu'un coureur de filles comme son ami avait succombé aux avances d'un mec des plus virils en à peine quelques heures dans la soirée, mais il ne dit rien, laissant le châtain s'exprimer en l'observant, coi.

    Il respira profondément avant d'ajouter qu'effectivement, l'expérience était différente de celles auxquelles il était habitué, précisant avec un peu de honte dans la voix que cette fois, c'était à lui de jouer le rôle, disons, du passif. Zacharias faillit à nouveau éclater de rire en imaginant son ami dans une telle posture, surtout avec Zabini qui était une espèce d'amour à glace black. Mais respectant la confidence de son meilleur ami, il se tut à nouveau alors que Justin lui ordonnait de ne pas se moquer de lui.

    Zacharias se mordit la lèvre et sourit, un peu malicieusement malgré lui. C'était trop dur de rester sérieux. Malgré tout, il voulait en savoir plus sur ce revirement de situations. Car son ami semblait profondément changé par cette expérience et c'était son rôle de meilleur ami de s'inquiéter de lui et de le soutenir de son mieux.

    "Je n'ai rien dit ! T'enflamme pas, je veux juste que tu puisse en parler tranquillement. C'est un peu surprenant, je t'ai toujous connu avec des filles et là ... c'est un poil différent et étonnant c'est tout. J'aimerais bien savoir ce qu'il s'est passé pour que tu change aussi subitement de ... disons ... préférences !"
    fit remarquer Zacharias en haussant un sourcil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin Scott
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 100
Points rp : 2318
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 22

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Ascendance: Mêlée
Camp: Armée de Dumbledore

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Dim 23 Sep 2012 - 14:11

Justin mentait ouvertement à son meilleur ami, sachant pertinemment qu'il allait se faire remarquer. Depuis le premier jour où il avait rencontré Zach, Justin était prêt à périer qu'il était légilimen, tant il était doué pour deviner les réelles idées -qu'on ne souhaitait pas laisser entrevoir-, qu'on cherchait inlassablement à dissimuler. A vrai dire, le Poufsouffle s'était toujours dit qu'il était comme un miroir, une eau limpide et claire, aux yeux de son meilleur ami, qui semblait le connaître encore mieux que la stratégie du clouage en croisé, qu'il maîtrisait si bien.

Devant son meilleur ami, Justin savait que son bon ami allait grogner l'un de ses habituels "Je te connais, Junny ...". Aussi, vu la moue qu'il tirait, perchée entre l'amusement et la surprise refoulée, Justin ne fut pas étonné lorsque son meilleur ami répondit :

"Tu me prends pour un pigeon Junny ? Sérieusement, arrête de dire des mensonges, tu as la figure écarlate, même un première année te croirait pas ! Allez, crache le morceau, tu sais bien que je ne vais pas me foutre de toi."


A ces mots, surpris, Justin se rapprocha d'une des bibliothèques, qui meublaient la Salle Commune chaleureuse. Alors qu'un feu de bois craquait, brisant un silence légèrement insistant, le Poufsouffle, grillé par son ami, s'observa dans les vitres de la bibliothèques, fixant ses joues cuisantes et rouges. On aurait presque pu y faire cuire des aliments, en toute franchise. D'ailleurs, Justin n'était plus très à l'aise, à vrai dire, et aurait préféré changer de sujet de conversation. Seulement, connaissant Zacharias Smith, il était fort peu probable qu'il daigne lâcher le morceau, et changer lui aussi de sujet de conversation. Aussi, le Poufsouffle habituellement grognon rajouta, après que Justin lui eut tout expliqué :

"Je n'ai rien dit ! T'enflamme pas, je veux juste que tu puisse en parler tranquillement. C'est un peu surprenant, je t'ai toujours connu avec des filles et là ... c'est un poil différent et étonnant c'est tout. J'aimerais bien savoir ce qu'il s'est passé pour que tu change aussi subitement de ... disons ... préférences !"

A vrai dire, Justin cherchait encore la réponse, à cette question, qu'il se posait depuis ce matin, à son réveil. Pourquoi avait-il subitement changé de direction sexuelle ? Pourquoi avait-il flashé sur Blaise, subitement, alors qu'il le croisait dans un couloir ? Comment leur relation allait-elle continuer ? Toutes ces questions trottaient dans la tête du Poufsouffle, qui cherchait, sans y parvenir, les réponses respectives. Aussi, il changea de place, s'approcha d'une des fenêtres de la Salle Commune, et commença :

"Zach, crois-moi que le premier surpris est bien moi ... Jamais je n'aurais pensé qu'une telle rencontre m'arrive, et pourtant ! Pourtant, oui, j'aime Blaise. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je suis tombé sous le charme d'un homme. Et, en toute franchise, Zach, je ne sais pas encore pourquoi, ni comment ça m'est arrivé. Alors, peut-être est-il qu'une part en moi a toujours été homosexuelle ? Oui, certainement, sinon j'aurais repoussé les avances de Blaise. Mais, sois en certain, je ne renoncerai pas à cette part de moi-même. Plus encore, je compte bien la développer. Je pense que le Destin m'a mis sur ce chemin là, et je ferai sans aucun doute tout ce qui est possible pour rester sur ses rails, parce que, oui, j'ai aimé cette nuit. Et je ne dirai pas non à une prochaine fois. Je sais aussi, d'avance, que les réactions des autres élèves seront mitigées, partagées entre l'admiration, l'indifférence ou le rejet. Mais au moins, et je te l'implore, je sais que je pourrais compter sur toi ..."


Il avait, pendant tout son discours, fixé le même point, sans détourner son regard en direction de Zach. Il avait laissé parler son cœur, et ne pouvait que remarquer la légèreté qui l'envahissait à présent. Aussi, il se retourna subitement, fixant cette fois-ci son meilleur ami, avant de demander, sur un ton faussement proche d'un reproche :

"Dis donc ... Si tu arrives à deviner quand je mens, et inversement, je crois que tu es rudement avantagé, pendant les parties d'échec ... Espèce de tricheur !"

Il lâcha une dernière tape sur son épaule, un peu plus forte que la normale, pour souligner sa petite allusion comique.

Perdre la reconnaissance et le respect de Zach serait impossible, aux yeux du Poufsouffle, tant il avait besoin de son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith
"Je veux l'équité, tous mes élèv's sont à égalité."

avatar

Messages : 84
Points rp : 2244
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! O_O

Identité du Sorcier
Baguette magique: 27 cm, Bois d'acajou et crin de centaure, souple
Ascendance: Sang Pur
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   Mar 25 Sep 2012 - 18:10

    Zacharias avait fixé Justin pendant toute sa tirade sans baisser le regard une seconde. Par contre, le châtain lui, ne tenait pas en place. Il avait arpenté la Salle Commune de long en large avant de se réfugier près d'une bibliothèque. On sentait dans son discours que malgré la fermeté de ses paroles, il était tout en doute et en remise en question.

    Zach pouvait aisément le comprendre. Il était vrai que la situation du châtain n'était pas anodine. Peu de gens se rendait compte d'une façon aussi brutale de la réalités de leurs préférences. Et si Justin était véritablement homosexuel -ce dont il était compliqué de douter étant donner ce qu'il avait raconté de sa réaction de la veille- les enjeux pour assumer sa condition seraient laborieux.

    En effet, comme il le soulignait, s'afficher devant Poudard était difficile bien que pas insurmontable car au final, un élève ne connaissait pas tant de monde que ça et l'impact de ce genre de révélations sur les personnages à qui il tenait serait limités. Mais sans parler de l'école, Zach pensait aussi à sa famille, ses parents notamment son père qui ne serait pas forcément aussi tolérant.

    Zacharais avait déjà rencontré plusieurs fois Mr Scott lorsqu'il venait rendre visite à son ami pendant l'été, et le vieil homme acariâtre n'était pas du genre à apprécier que son fils se fasse un mec ... Mais là n'était pas encore la question, car malgré l'enthousiasme de Justin, son expérience de la veille se limitait à ce qu'elle était et comme à ce qu'avait compris le blond, leur relation avait été exempte de mots, Justin n'avait pas la moindre idée des attentions à long terme du Serpentard.

    D'un naturel méfiant, Zach aurait préféré que son ami s'emballe un peu moins car s'il se révélait juste un coup pour le métis, sans doute que son meilleur ami serait bouleversé. C'était surtout ce qui inquiétait le blond dans l'histoire de Justin, cette rapidité dans le passage à l'acte mais l'absence quasi-totale d'entente sur l'avenir.

    "Je pense que ce serait quand même bien de savoir ce que Zabini en pense avant de t'emballer, tu crois pas ? Je veux dire, je veux pas jouer le rabat-joie mais, il ne ressent peut être pas forcément la même chose que toi ... Qui te dit que tu n'étais pas juste un coup pour lui . Vous n'avez même pas parlé ! Attend au moins d'avoir eu une conversation avec lui avant d'envoyer les faire-parts de mariage !"

    Zacharias essaya de mettre un peu d'humour dans sa réplique même si la gravité de ses propos n'en semblait aucune soulagée. Un rictus dubitatif aux lèvres, il crut bon de rajouter, de peur de voir le si joli sourire de son ami disparaitre pour une moue triste et pleine de crainte.

    "Tu dois le revoir quand ? Je pense que vous allez discuter à ce moment là ! Donc tu seras vite fixé ! Et pas de panique, tu sais, je suis peu être pas doué pour le montrer, mais je serais là si tu as besoin. Je veux dire, tu peux me parler et tout, je suis ton pote de toute façon ! Rien ne changera ça."

    Il encaissa la tape amicale sur son épaule et lui ébouriffa les cheveux en pouffant. Il espérait sincèrement ne pas avoir entamer le moral de son ami. Mais il était comme ça, il ne voulait pas que Justin souffre. Et l'idée de mettre sa raclée à Zabini si finalement il le repoussait, lui fit un peu froid dans le dos. Car même si Zacharias n'était pas rachitique, le métis faisait une bonne tête de plus que lui et au moins le double de lui en largeur. Intérieurement, autant pour Justin que pour lui, il croisait les doigts pour que Zabini ne soit pas un véritable connard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bâillement en dit toujours long sur la nuit qu'on a passée ... [ PV : Zach]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour toujours, c'est un temps très, très long, et le temps a une façon bien à lui de changer les choses...
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Poudlard - :: Sous-Sols :: Salle Commune des Poufsouffle-