- Nox - A vous de rallumer l'espoir.

La 6eme année touche presque à sa fin à Poudlard, le trio de Gryffondor, toujours dans le coma, ne peut rien faire contre l'avancée des Mangemorts...A vous de vous battre pour faire gagner votre camp !
 

Partagez | 
 

 Chat & maladresse. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Matt Owen
"Le dernier ennemi à vaincre sera la Mort"

avatar

Messages : 66
Points rp : 2803
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Chat & maladresse. [LIBRE]   Mar 30 Aoû 2011 - 22:22

Matt avait encore une fois réagit trop rapidement oubliant que chaque acte avait des conséquences si on ne réfléchissait pas assez. Ainsi il faut voir le lieu, l'environnement et les personnes de l'autre coté de la conversation et essayer de faire un jugement réfléchie. Ne fessant pas cela, on peut finir dans de telles situations. Des situations ou le tant fière Matt Owen se voit obligé de s'excuser auprès de la gérante d'un de ses magasins préférés. L'unique raison était bien qu'elle était une sang pur et surement relié aux mangemorts ou quelque chose de la sorte, car son père devait avoir une raison d’être respectueux envers elle. Et en plus, elle était gérante d'un de ses magasins favori qui souvent reçu des livres inédits. Mais le déroulement ne plut pas a Matt, et il avait ses limites...


« Mes enfants, lorsqu'un idiot vous cherche des noises -elle lança un regard noir à Owen- la meilleure manière d'agir est de l'ignorer et de rester impassible. Tachez de vous en souvenir à l'avenir. »

Elle venait de le traiter d'idiot... Encore ca passerait, car qu'importe ce qu'elle disait, Matt prouverait au temps venu son intelligence. Essayer de prouver son intelligence en débattant si oui ou non on est intelligent, c'est comme prouver qu'on est pacifique en menant la guerre... Les deux filles semblaient tout aussi surpris que lui mais prirent quand même les mots de la gérante sérieusement. C’était une leçon importante pour les deux jeunes filles, et c’était bien grâce a Matt, quel personnage il était… Non mais sérieusement, pour Matt, les deux filles lui redevait quelque chose, elles avaient maintenant une dette. “When you get in debt you become a slave.” -Andrew Jackson

« C'est très noble de votre part, Monsieur Owen, déclara-t-elle sarcastiquement. Vous pouvez disposez, mesdemoiselles, après m'avoir donné vos noms bien sûr. Et je vous conseille de ne pas me mentir ! Et aussi de faire attention à vous, la prochaine fois. Soyez plus intelligentes. »

Cela conclus toute cette affaire…Finalement le résultat était assez satisfaisant, rien de bien méchant. Les deux filles furent les premières a prendre le pas vers la sortie mais ce fut alors contre toutes attente que la gérante fit signe d’attendre un instant…

« Quant à vous, Owen... Je vous demanderai de régler le livre que vous avez détruit ainsi que ceux des deux demoiselles que vous avez importuné. Je ne préviendrais pas votre père mais j'exige que vous présentiez vos excuses à ces deux demoiselles sur le champ, et dans les régles de votre bonne éducation, cela va de soi. »

… Contre qui croyait elle parler ? Il s’était excusé auprès de la gérante, vu qu’il était en tort, mais de la a s’excuser auprès des deux filles alors qu’il leur sauvait la peau ? Les Owen s’était fait un réel nom, que ce soit au ministère ou son père avait forgé des liens a travers tout le ministère, ou que ce soit parmi les mangemorts, dont il ne fessait que partie depuis récemment, mais tous ses amis en fessait partie et certains étaient des hauts placés ! Meme qu’il les aidait avec une future évasion d’Azkaban et qu’il avait eu l’honneur d’être la au retour de Vous-Savez-Qui ! Et cette gérante croyait que Matt allait l’écouter… C’était assez marrant d’un autre point de vue. Les regards des deux filles se tournaient vers lui, attendant si oui ou non il allait s’excuser. Pour Matt il y avait deux possibilités, en faire ainsi et abandonner sa fierté, ou s’excuser et en finir avec toute cette situation…

-Bien évidemment, je dirais même que cela va de soi !

Il se tourna vers les deux dites demoiselles :

-Je m’excuse...

Ensuite il rajouta d'un ton bas en se raprochant d'eux, a ce que la gérante ne l'entende pas :


Cela dit, je ne m’excuse pas pour mon précédent comportement, mais plutôt pour ce qui est a venir. Je viens de me décider, je ferai en sorte que mes excuses aient un jour une réelle valeur, et croyez-moi, les règles ne comptent pas au château, la bas toute est question de tact et non d’une adulte qui semble oublier sa place. Vous allez payez votre dette...

Puis il repris parlant a la gérante


Mes excuses sont donc faite, autre chose que je peux faire pour vous Madame ? Peut-être voudriez-vous m’expliquer la raison pourquoi mon père m’avait dit de vous respecter. Ne mettez pas mon éducation en question, car effectivement, il n’ira guère plus loin que cela.

Le voilà en colère, et si la gérante était hors de la portée de Matt étant adulte, les deux serdaigles allaient le payer, car dans quelques jours elles seraient dans le domaine ou Matt était en meilleur forme, au château qui avait ses propres règles, a Poudlard ! Et en plus, cette année… Il était préfet… Il ne put que rire face a cette idée imaginant bon nombre de scénario… Mais pour le moment, il devait sortir de cette situation, prêt a si il le faut faire face a la gérante, car si Matt était bon serpentard, il ne manquait pas non plus de courage. Ainsi il préfèrerait mourir que salir son nom. Ah oui, c’est peut etre plus de la folie que du courage, et il n’avait pas de problème a poignarder un adversaire dans le dos si il est trop fort pour lui. Disons qu’il était courageux, comparé au serpentard général … Emporté par de la colère il tourna son dos a la gérante et sans rajouter un mot il pris le chemin vers la sortie, au passage donnant un sourire plus qu’hypocrite aux serdaigles... Si elles savaient jusqu’où allaient les vengeances a Matt...

- Je vais finalement m'absenter ayant encore des courses a faire, je m'excuse sincèrement. J’espère vous revoir une prochaine fois, quant a vous, je vous verrai a Poudlard.

Avait-il prononcé tout en sortant sans même adresser un regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia Hassan
Mangemort
Mangemort
avatar

Messages : 183
Points rp : 2952
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 25

Identité du Sorcier
Baguette magique: Charme, crin de Licorne, 30cm
Ascendance: Sang-Pur
Camp: Mangemort cherchant à se repentir

MessageSujet: Re: Chat & maladresse. [LIBRE]   Mer 31 Aoû 2011 - 9:55


Les deux jeunes filles donnèrent leur noms sans faire d'histoire, ayant même une mine désolée voire honteuse sur le visage mais Sofia n'y prêta pas attention. Elle nota attentivement les deux noms sur le registre et releva les yeux vers Matt lui demandant de s'excuser en plus de payer les livres des deux filles.

Elle allait peut-être un peu loin envers le jeune homme mais c'était la moindre des choses qu'elle pouvait faire pour les filles car elle savait bien que Matt avait commencé les hostilités et que c'était à cause de lui qu'ils se retrouvaient tous dans ce bureau. Sa première réaction fut tout de même surprenante, Sofia s'attendant à ce qu'il proteste. Il n'en fit rien, présentant de piètres excuses aux deux filles. Sofia croyait vraiment rêver mais le garçon la rassura bien vite en murmurant de manière à ce qu'elle ne puisse pas entendre. Il proférait sans aucun doutes des menaces aux jeunes filles mais Sofia n'intervint pas cette fois-ci, elle s'y attendait et rien de ce qu'elle pouvait dire ou faire n'aurait d'incidence sur le déroulement des choses à Poudlard. Elle attendit donc tranquillement qu'il ait fini de les menacer et qu'il se retourne vers elle, visiblement en colère.

Il lui adressa un petit discours fort intéressant. Alors donc c'était Alexander qui demandait au jeune homme de se montrer respectueux envers elle... Cela n'avait rien d'étonnant, au fond, Alexander tenait beaucoup a avoir une bonne place dans les rangs des Mangemorts, il devait sans aucun doute inciter son fils a se comporter convenable envers ses camarades masqués pour avoir leurs bonnes grâces. Cela ne marchait pas avec Sofia mais ce n'était ni le moment ni le lieu pour en parler avec le jeune homme, les histoires de Mangemorts ne se réglant pas auprès d'oreilles indiscrètes. Et de toute façon, le jeune homme ne lui donna même pas le temps de répliquer, tournant le dos et sortant de la pièce sans rien ajouter et d'une manière vraiment très impolie.
Sofia soupira de nouveau, désespérée, et regarda les jeunes filles.

« Prenez vos livres et partez, je mets tout ça sur la note des Owen. »

Elle n'ajouta rien mais reporta son regard sur divers papiers dispersés sur son bureau, montrant ainsi que la conversation était terminée. Elle ne releva la tête que lorsqu'elle entendit la porte de son bureau se refermer.



#3e2a4d

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna J. Lodwick
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 684
Points rp : 3938
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 29

Identité du Sorcier
Baguette magique: Bois de chêne, 25.5cm, Plume d'hippogriffe
Ascendance: Sang-Pur. Si on veut.
Camp: Harry Potter & l'Ordre

MessageSujet: Re: Chat & maladresse. [LIBRE]   Mer 31 Aoû 2011 - 11:08

    Taylor aussi donna platement son nom. Elle s'était certainement rendue compte qu'elle avait fait une grave erreur, en en venant à la magie, tout comme moi. J'avais l'impression que nous étions totalement nulles. Et que nous avions nous-même souillés notre nom en réagissant aussi stupidement que lui. Puis Owen dût nous présenter ses excuses. Nous étions toutes deux tournées vers lui. Ce qui m'étonna le plus, c'est qu'il lança que « évidemment, cela allait de soit ». Pardon ? Il se pencha alors vers nous et s'excusa dans les règles de l'art. Néanmoins, il nous murmura qu'il ne s'excusait pas pour ce qu'il venait de faire, mais pour ce qu'il allait nous faire subir dans le futur. Je tentai de ne pas paraître choquée ou furieuse. Premièrement, je ne voulais pas que Owen lui-même se rende compte que ses paroles avaient eu un effet quelconque sur moi. Deuxièmement, j'étais réellement pressée de rentrer chez moi, et je ne voulais pas que la gérante du magasin nous retienne plus longtemps.

    Non mais franchement ! Tandis qu'il parlait à la gérante, je plongeai dans mes pensées. Il voulait peut-être nous faire peur ? Comme si j'allais flipper à cause d'un stupide petit Serpentard. Il ne savait pas ce dont j'étais capable. Certes, je m'étais littéralement énervée contre lui. Mais à l'école, je pourrais garder mon calme plus facilement. Après tout, Malefoy et sa bande de crétins se moquaient déjà de moi. Mais vu la façon dont il l'avait dit, Owen n'allait pas se contenter de mots. Bien au contraire. Je pris une grande inspiration tandis qu'il partait.

    « C'est ça oui, on se revoit le premier septembre. »

    J'avais dit cela sans le regarder. Ensuite, la gérante nous ordonna de prendre nos livres et de partir. J'obéis docilement, suivie par Taylor. Je saluai une dernière fois la patronne, la remerciai et partis. Une fois hors du magasin, je me tournai vers ma camarade.

    « Je suis désolée pour tout ce qu'il s'est passé. Enfin, il se fait tard, je propose que nous continuions nos courses chacune de notre côté. Nous nous reverrons le premier ! »

    Je lui souris puis repris.

    « Je propose aussi que nous nous appelions par nos prénoms, c'est plus sympa. »

    Et je lui tendis la main en signe de salut.





Serdaigle - Sixième Année

I've never betrayed your trust
I've never betrayed your faith
I'll never forsake your heart

Couleur texte : #336699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia E. Taylor
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."

avatar

Messages : 283
Points rp : 3463
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans la lune...

Identité du Sorcier
Baguette magique: Une longue baguette de 32 centimètres, composée d'une plume d'Hippogriffe et faite avec du bois de Cerisier.
Ascendance: Sang-melé
Camp: Neutre & léger soutien à HP.

MessageSujet: Re: Chat & maladresse. [LIBRE]   Mer 31 Aoû 2011 - 14:40

    Le bâton de sa sucette était toujours prisonnier de la bouche de Olivia. Leurs multiples couleurs brillaient toujours sur ses lèvres fines tandis qu’elle avalait un petit morceau de la friandise. Elle ne s’était pas rendue compte qu’elle rapetissait de plus en plus depuis l’embrouille de toute à l’heure. Apparemment, la nervosité l’avait forcé à en croquer d’avantage alors qu’elle jetait des sorts à ce Serpentard importun. Ce dernier était bien plus poli en présence de cette libraire mais c’était justement parce que cette dernière était là que les deux Serdaigle n’avaient pas à subir ces ridicules moqueries. Sans elle, leur duel puéril aurait continué et qui sait combien de vêtements aurait été épargné. Peut être même qu’ils auraient finit par faire d’autres victimes. Owen se tourna vers les deux adolescentes et leur fit ses excuses mais Olivia sentait que c’était de la pure hypocrisie. L’aura qui l’entourait était mesquine et espiègle, rien de bien sincère. C’est d’ailleurs sans trop de surprise qu’il s’approcha d’elles pour leur faire part de ses véritables pensées. Des pensées dignes d’un enquiquineur qui refuse d’en rester là bien longtemps. Finalement, la paix n’était pas prête d’être instaurée. Notre héroïne aux yeux ronds n’avait jamais eu trop de problèmes à l’école puisqu’elle ne prenait part à aucun camp. Elle préférait rester neutre et profiter de ses années avec ses amis et ignorer les gens qui médisent dans son dos. A voix basse, le garçon ajouta qu’il ne s’excusait que pour ce qui allait venir. Il allait faire en sorte que cela prenne une grande valeur et en gros, il ne leur ferait pas de cadeau. Jolie menace mais tellement prévisible. Cela aurait été plus étonnant s’il s’était mis à genoux pour implorer leur pardon, mais bien trop beau pour que cela soit réel.

    Olivia resta droite et suivit son adversaire du regard tandis qu’il parlait de nouveau à la libraire. Elle n’avait pas peur puisqu’au fond, ce jeune homme ne comptait pas pour elle. Il était simplement un élève qui optait pour l’antipathie plutôt que la sympathie. La prochaine fois, elle ne le ferait plus jubiler d’excitation en lui lançant un sort. Non, elle l’ignorerait après avoir lancé une ou deux répliques. Observant le ciel bleu à travers la fenêtre, elle n’écoutait plus les dires des autres et réfléchissait à sa rentrée. Elle serrait son manuel de théorie de stratégie de défense contre elle ainsi que son manuel de sortilège niveau 6. Finalement, la journée n’était pas si horrible que cela puisqu’elle avait eu un livre gratuit. Lorsqu’elle se tourna enfin vers ses interlocuteurs, ce fut pour entendre Owen leur faire ses adieux. Lodwick répliqua quelque chose mais Olivia ne prit pas la peine de répondre. Elle n’avait pas envie de bouger de ce bureau pour avoir le temps de contempler le magnifique paysage qui se dressait devant elle. Cette vendeuse en avait de la chance. Mais lorsqu’elle vit sa camarade se diriger vers la porte, elle se sentit contrainte de la suivre. A leur sortie, elle sentit quelques regards se rivés vers elle et pensa que les parents du petit garçon dénudé devaient être furieux. Mais ils devaient cela au vert et argent et non à elles. Une fois dehors, une fraîche brise vint fouetter le visage de la mangeuse de sucettes. Il était bon de quitter cette chaleur et de retrouver un peu de froid. Elle se tourna vers son amie qui semblait désolée pour ce qu’il s’était passé et proposa de poursuivre le reste de leurs courses de leur côté. Ce n’était pas une si mauvaise idée puisque la Taylor aimait parfois la solitude. Cela l’aidait à penser sans avoir à oublier la présence de ses proches. Il fallait désormais espérer qu’elle ne bousculerait personne d’autre aujourd’hui.

    « - A bientôt ! Mmmh, au fait ; je serais ravie d’aller à Pré-Au-Lard avec toi. »

    Elle venait de se souvenir de ce que l’autre Serdaigle lui avait dit peu avant leur arrivée à Fleury et Botts. Cette proposition l’avait rendue d’humeur joviale et elle imaginait déjà la tonne de bonbons qu’elle ramènerait de chez Honeydukes. Lodwick lui sourit puis lui répondit qu’il serait également mieux de s’appeler par leur prénom. En même temps, cela permettait de se rapprocher et Olivia répondit par un hochement de tête. Puis, elle reprit son chemin en sortant sa petite liste de fourniture. Il fallait qu’elle songe à s’acheter un animal à la ménagerie magique. Un chat ou bien un hibou ? Remarque, elle pourrait toujours emprunter un volatile à la volerie de Poudlard.


Rp terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chat & maladresse. [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chat & maladresse. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Rusard a perdu son chat [LIBRE]
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Quand le chat n'est pas là, les souris dansent ✩ Jeremiah le snob ♥ + LIBRE aux élèves
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Nox - A vous de rallumer l'espoir. :: - Hors Poudlard - :: Le Chemin de Traverse :: Rue-